Palestine occupée

Extrait de la réunion d’ABASS DAHLAN et SHARON


Suite aux déclarations fracassantes de Mr Farouk ELKADOUMI, secrétaire secret du haut comité central de MLNP (le Mouvement de la Libération National Palestinien). Ce texte est une traduction de l’article publié par le site d’Al-Jazeera


ben.oihid@free.fr
Jeudi 16 Juillet 2009

Dahlane bésant la main de sa maitresse Rice
Dahlane bésant la main de sa maitresse Rice

Extrait de la réunion d’ABASS DAHLAN et SHARON

En suivant extrait du rapport de la réunion secrète de Mahmoud ABASS et Mohamed DAHLAN avec l’ancien premier ministre israélien Ariel SHARON et des officiers du renseignement américain. Il a était distribué par le secrétaire secret du haut comité central de MLNP, Farouk ALKADOUMI. Ce dernier affirmé que le défunt président de la Palestine Yasser ARAFAT lui a remis ce rapport avant sa mort, dans le quel il a était projeté d’assassiner ARAFAT et d’autres chefs des différentes factions de la résistance Palestinienne. Le texte : SHARON : J’ai insisté sur cette réunion avant le sommet pour achever toute les questions de sécurités, et mettre les points sur les i, pour éviter les malentendus et les mauvaises interprétations dans l’avenir. DAHLAN : Si vous n’avez pas demandé cette rencontre je l’aurais moi-même demandé. SHARON : Pour commencer il faut œuvrer à tuer tout chef et les militaire et politique de HAMASS et le JIHAD et KATAIB EL AKSSA et le Front Populaire pour créer un état de désordre dans leurs rangs qui nous facilitera de s’en emparer. ABASS : De cette façon on échouera c’est sur, et on ne pourra pas ni les exterminer ni les affronter. SHARON : Quel-est votre plan alors… ??? DAHLAN : Nous avons déjà parlé de notre plan, nous vous l’avons transmis écrit et aux Américains. Il faut d’abord qu’il est une période de calme pour que nous puissions parachever notre control des appareils de securité et le reste des institutions. SHARON : Tan qu’ARAFAT est planquer à RAM AL-LLAH, vous allez certainement échouer. Ce renard va vous surprendre comme il a déjà fait dans le passé. Parce qu’il connait vos intentions. Il fera en sort que vous échouez et vous gênera. Il déclaré comme le faisait la rue en disant qu’il vous utilise dans une vil étape. DAHLAN : Nous verrons qui profitera de l’autre. SHARON : Il faut que la première étape soit l’assassinat d’ARAFAT en l’empoisonnant. Car je ne veux pas l’écarter sauf si j’ai des garantis de l’état en question de le mettre en résidence surveillé. Sinon il reviendra pour vivre dans l’avion. ABASS : Si ARAFAT meurt avant que nous puissions prendre le contrôle total des terres et des établissements et du mouvement FATAH et des KATAIB EL AKSSA, nous allons rencontrer des grandes difficultés. SHARON : Au contraire, vous ne contrôlez rien tan qu’ARAFAT est vivant. ABASS : Le plan est de tout passer par ARAFAT, ceci et préférable pour nous et vous. Ainsi pendant les heurts avec les organisations palestiniens, et le nettoyage de leurs chefs et cadres, c’est ARAFAT qui prendra la responsabilité de suivre ces résolutions. Il ne dira pas au gens que c’est de l’initiative d’ABASS, Mais l’action du président. Je connais ARAFAT très bien. Il n’acceptera jamais d’être sur le côté, il faut que se soit lui le chef, et s’il ne lui reste plus le choix que d’entrer dans une guerre civile, il préférera d’être le chef. SHARON : Vous disiez avant camp David qu’ARAFAT sera le dernier à savoir. Mais BARAK et CLINTON et . . . Et qu’il est libre de ceux qui engage. Et apparemment vous ne le saviez pas. DAHLAN : Actuellement nous avons formé un appareil mélangé de police et de la sécurité préventive. Leurs nombre dépassent les mille huit cents personnes. Ce mélange est en vue d’intégrés les personnes que vous avez approuvé, de manière que chaque personne dans l’appareil pense que l’autre arrive, ou bien de la police ou bien de la sécurité préventive. Et nous pouvons intégrer ce que nous souhaitons. Nous mettons en ce moment tous les officiers et dans tous les appareils devant des choix difficile, et nous allons les mettre sous pression pour qu’ils nous suivent. On écartera tous les officiers qui représenteront une gêne. Nous n’attendrons pas. On déjà commencé un grand travail, en mettant les personnes les plus dangereuses de HAMASS et du JIHAD et KATAIB EL AKSSA sous surveillance, de sorte que si vous nous demandez maintenant les cinq personnes les plus dangereuses, je peux vous préciser leurs situation avec exactitude. Ceci vous aidera à répondre rapidement à toutes actions qui pourraient mener contre vous. Et en travail à infiltrer les rangs des organisations palestiniennes, avec force pour le moment venu on peut les démanteler et les anéantir. SHARON : Je t’aiderai par voie aérienne pour les buts qui vous éprouveront. Mais j’ai peur qu’ARAFAT vous aurait infiltré et transmit vos plans à HAMASS, AL-JIHAD et les autres. DAHLAN : Cet appareil n’a pas de relation ni de prés ni de loin avec ARAFAT. Hors mis le salaire des intégrés depuis la police et la sécurité préventive, à travers le ministère des finances. (NDLR - Salam FAYADH était le ministre des finances dans le gouvernement d’Ahmed QARI à cette époque). Et nous avons octroyé à l’appareil un budget spécial pour couvrir toutes les dépenses. ARAFAT perd le contrôle et nous n’allons pas le quitter pendant cette étape. SHARON : Il faut que nous vous facilitions l’élimination des chefs de HAMASS en créant une crise depuis le début afin de pouvoir tuer tous les chefs militaires et politiques, ainsi on vous ouvre la voie pour contrôler les terres. ABASS : De cette façon on ne réussira pas, et nous ne pourrions rien réaliser de notre plan. Pire encore la situation va imploser et sera sans contrôle. Emissaires US : Nous voyons que le plan de DAHLAN est bon. Il faut leurs laisser un temps de répit pour avoir le contrôle total. Il faut aussi leurs tisser des lieux ou le contrôle de la sécurité soit soumis à la police palestinienne. De sort, qu’à la moindre action vous reprendrez les lieux avec fureur, jusqu’à ce que les gens pensent que les autres sont un fardeau. Et qu’ils sont la cause du retour de l’armée israélienne sur les terres qu’elle avait déjà laissé. SHARON : ABASS lui-même nous déconseillé de se retirer avant d’assainir complètement la base des terroristes et de ne pas leurs offrir ce cadeau. ABASS : Oui, je vous l’ai déconseillé, et jusqu'à ce jour vous n’avez pas réussi. Bien que je pensais que vous y parviendriez rapidement. DAHLAN : Les facteurs de réussite sont désormais dans nos mains, et ARAFAT commence à perdre le contrôle petit à petit. Et nous contrôlons plus qu’avons les institutions sans parler de la force de sécurité associé la sécurité de prévention et la police qui est sous le commandement du colonel HAMDI AR’RIFFI. Que vous le connaissez très bien. Nous vous avons transmis tout les documents traitant des ces sujets en détail. L’important est que cette force ne se soumis pas à ARAFAT, et ne lui obéit aucun ordre. Nous allons commencer notre travail dans la moitie nord de GAZA au début. Concernant KATAIB EL AKSSA, bientôt ils seront comme un livre ouvert. Nous avons mis en place un plan pour ne leurs laisser qu’un seul leadeur qui éliminera tous ceux qui nous handicape. SHARON : Je suis d’accord avec ce plan. Pour un succès rapide et sans perdre trop de temps, il faut tuer les principaux leadeurs politiques avec les chefs militaires, comme RANTISSI, ABD-ALLAH ES’SHAMI, EZ’ZAHAR, ABU-CHANAB, HANIYA, AL’MAJDALAWI, MOHAMED HIND et NAFID AZZAM. ABASS : Ceci va faire imploser la situation. Et nous allons perdre le contrôle complètement. On doit commencer le travail dans le calme jusqu'à ce que nous puissions prendre le contrôle des terres. C’est le mieux pour vous et pour nous. DAHLAN : Sans doute qu’il faut que vous nous aidiez sur le terrain. Je suis d’avis de tuer RANTISSI, ABD-ALLAH ES’SHAMI, car les tuer engendrera un grand vide dans les rangs de HAMASS et AL-JIHAD AL-ISLAMI. Ceux sont les vrais chefs. SHARON : Maintenant tu commence à saisir DAHLAN. DAHLAN : Mais pas maintenant. Il faut se retirer et nous laisser des grande partie de GAZA comme gage devant les gens. Et quand le HAMASS ou AL-JIHAD transgresse la trêve vous les tuerez. SHARON : Et si ils ne transgressent pas la trêve, vous les laisserez s’organiser et préparer des opérations contre nous, et se rendre compte que cette trêve travaillait contre nous… ? DAHLAN : Ils ne passionneront pas sur la trêve. Quand leur organisation commencera à se disloquer, et quand ils transgresseront la trêve, ca sera l’occasion de les épingler. Après dieu te bénissent SHARON. Emissaires US : Ceci est une solution logique et plausible. SHARON : Je n’oublie pas quand vous disiez au parti des travailleurs et à nous même, que vous maîtrisez tout, et on s’est aperçu du contraire. Laissé moi vous préparer le chemin à ma manière. ABASS : Le premier article de la feuille de route stipule votre engagement dans une marche de soutien pour combattre le terrorisme. Et nous pensons que le plus grand soutien que vous pouvez nous apporter est de nous céder une partie des territoires pour que nous puissions étendre notre contrôle. Et nous vous avons indiqué que nous n’acceptons aucune emprise autre que celle de la notre sur les terres. SHARON : Nous vous avons dits plus d’une fois que la marche de soutien signifie de vous aider de combattre le terrorisme… Avec des avions et des chars. ABASS : Ceci ne peut être une aide pour nous. Sources AL-JAZEERA


Jeudi 16 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par TheTruth le 16/07/2009 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

58:7: Ne vois-tu pas qu'Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre? Pas de conversation secrète entre trois sans qu'Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu'Il n'y ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu'Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour de la Résurrection, de ce qu'ils faisaient, car Allah est Omniscient.

58:10: La conversation secrète n'est que [l'oeuvre] du Diable pour attrister ceux qui ont cru. Mais il ne peut leur nuire en rien sans la permission d'Allah. Et c'est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance.

Sharon a eu son compte, Abbas sait qu'ils sont en train de le lâcher, Dahlan, je ne le connais pas, mais pour sur il a son compte, car Allah est prompt à régler les comptes....

Humiliés ici bas, perdus, disloqués, et ce n'est qu'un prélude de ce qui les attend. Ceux qui complotent contre Allah ne complotent que contre eux mêmes et ne peuvent nuire que à celui à qui Allah a écrit un mal pour lui (aussi bien pour l'éprouver du fait des péchés qu'il a accumulé ou pour le punir).

Complotez donc, le complot d'Allah prend forcément en compte votre complot quel qu'il soit (même caché sur la lune) et le surpasse et vous enrobe dedans. Celui qui creuse un trou pour les autres est le premier à tomber dedans.



2.Posté par TheTruth le 16/07/2009 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au passage, vous constaterez que Sharon est hors course et Dahlan aussi je crois (ou bien il sert de faux fusibles), ces publications de Al Jazeera n'ont pour seul but que de couler Abbas. Al Jazeera est une chaîne qui se veut pour la vérité mais qui est en tout point semblable a CNN ou BBC ou autres, elles n'est simplement pas destiné au même public. Abbas ne sert plus a rien au sioniste car ils l'ont épuisé de toute sa substance (en matière de traîtrise) et il ne peut plus leurrer personne. Comme tout homme cupide et perfide Abbas ne veut pas lâcher son trône, par ce genre de manœuvre les sionistes le dégagent de force en rendant public sa traîtrise, tout cela pour le remplacer par un nouveau traître encore frais et vierge aux yeux du public.

3.Posté par AS le 16/07/2009 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kadoumi a fait une sortie, mais tout ce qu'il dit est connu depuis au moins 2005... Abbas est sous controle du likud... il doivent le faire tenir au maximum sur le terrain sinon l'implosion du fatah inveitable aura des repercussions partout ou le fatah et l'olp et ses reseaux sont implantes... destabilisant ainsi, l'Egypte, la Jordanie, L'aRabie, les emirats, la Tunisie... etc... un mouvement d'entrainement vers le fond qui renforcera les oppositions soutenues par les peuples en resistance... comme annonce par le Sceau des Prophetes saws et decrit dans le Noble Quran il y plus de 1400 ans

Je prie Allah awj que Netanyahu et les sionistes de l'occident fassent leurs attentats... et qu'on en finisse avec cette racaille sioniste des cet ete... mais les sionistes n'ont pas le courage necessaire... y juste a regarder Sarkosy

4.Posté par hans scholl le 16/07/2009 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hein mais c'est pas vrai ce truc,c'est à peine croyable

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires