Croyances et société

Expériences de NDE (mort momentané), une preuve d'un vie aprés la mort?


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


Etant donné l’importance du sujet, il est important de ne sauter aucune étape et de consacrer la place nécessaire pour aborder l’expérience des N.D.E. (Near Death Experience) sous tous ses aspects connus jusqu’à maintenant. Cet article est principalement basé sur les travaux du Docteur Raymond Moody, expert mondial en la matière. Cet article sera divisé en 3 parties pour se donner le temps d’appréhender tranquillement toute la question.


Lundi 3 Août 2009

Expériences de NDE (mort momentané), une preuve d'un vie aprés la mort?

Partie I

Le Dr. Raymond Moody, Médecin et Docteur en philosophie, a recueilli pendant plus de 20 ans les témoignages de personnes ayant connu une N.D.E. .Les témoignages qu’il nous rapporte sont issus de sa propre expérience en tant que médecin, ayant été amené dans l’exercice  de son métier, à accompagner les derniers moments de plusieurs mourants et ayant assisté personnellement à des cas de N.D.E. . Son analyse a été confortée par des centaines de témoignages de personnes sortis de leur silence pour témoigner de leurs expériences, trop longtemps discréditées par leurs proches entourages et leurs amis, ces personnes ont tous ressenti un immense soulagement de voir que grâce aux travaux du Docteur Moody, ils n’étaient pas les seuls à avoir vécu ce genre d’expérience.

 

Il est à noter que le Dr. Moody a orienté son analyse sous un œil purement scientifique et expérimental et il a eu le mérite de ne pas immiscer ses croyances personnelles et de ne pas se servir du résultat de ses recherches pour diffuser un message partisan. Reconnu comme une personne d’une extrême intelligence et d’une grande culture et de surcroît, Docteur en philosophie,  il a également apposé   les expériences de N.D.E. aux différentes interprétations philosophiques et à différentes doctrines en ayant pris soin de rencontrer les experts en la matière, et en sa propre qualité de philosophe. Ceci n’a rendu son analyse que plus enrichissante.

 

Concernant les circonstances ayant accompagné ces expériences de N.D.E., il est important de noter que ces expériences sont rapportées par des gens de toute âge, de toute confession, y compris de «non croyants », et ces expériences ont été vécu aussi bien à la suite de maladies ayant conduit à un trauma  mais également suite à des accidents survenus à l’improviste et même parfois sans aucun trauma apparent.   

 

D’autres part l’analyse des ces différentes expériences montre sans le moindre doute qu’il ne s’agit pas d’ « illusion » ou d’états comparables à ceux perçus suite à des  expériences psychédéliques. Les témoins rapportent au combien leur expérience leur a paru réel, plus réel que leur propre vivant et ils arrivent unanimement à raconter dans le moindre détail, ce qui s’est passé autour de leur dépouille -et même au-delà, durant le laps de temps de leur « mort » momentanée.

 

Enfin, le D. Moody a été unanimement reconnu au plus au niveau pour le sérieux de ses travaux et pour son approche neutre, purement scientifique et pluridisciplinaire et par sa démarche dénué de toute notion partisane. D’autres experts en la matière comme le Dr Elisabeth Kübler-Ross, le Dr. Melvin Morse, Kenneth Ring, Mickael Sabom … - la liste s’allonge de plus en plus-, ont également consacré leur vie à ce phénomène et le résultat de leurs recherches respectives aboutit non seulement aux mêmes conclusions mais permet même d’ajouter toujours plus de nouveaux éléments à notre faible connaissance de ce phénomène. La « publicité » croissante autour des N.D.E permet à de plus en plus de personnes, trop longtemps dénigrées et isolées,  de sortir de leur silence et de contribuer à l’étude de ce phénomène scientifique.

 

 

L’analyse des différentes N.D.E. racontées par les personnes les ayant vécues comportent des traits communs à toutes les expériences et des traits relevés seulement par une partie d’entres eux. Mais chacun de ces traits qu’ils soient communs à tous ou seulement rapportés par une partie, sont à chaque fois racontés par un nombre suffisant de personnes, avec leurs termes propres, pour être classé comme faisant parti intégrante du phénomène de mort instantanée.

 

Pour se mettre dans le bain voici une l’expérience type de NDE, nous détaillerons par la suite la vingtaine de traits communs classifiés à ce jour..

 

Voici donc un homme qui meurt, et, tandis qu’il atteint le paroxysme de la détresse physique, il entend le médecin constater son décès. Comme un fort timbre de sonnerie ou un bourdonnement, et dans le même temps il se sent emporté avec une grande rapidité à travers un obscur et long tunnel. Après quoi il se retrouve soudain hors de son corps physique, sans quitter toutefois son environnement immédiat; il aperçoit son propre corps à distance, comme en spectateur. Il observe de ce point de vue privilégié les tentatives de réanimation dont sont corps fait l’objet ; il se trouve dans un état de forte tension émotionnelle.

Au bout de quelques instants, il se reprend et s’accoutume peu à peu à l’étrangeté de sa nouvelle condition. Il s’aperçoit qu’il continue à posséder un « corps » , mais ce corps est d’un nature particulière et jouit de facultés très différentes de celles dont faisait preuve la dépouille qu’il vient d’abandonner. Bientôt, d’autres événements se produisent : d’autres êtres s’avancent à sa rencontre, paraissant vouloir lui venir en aide ; il entrevoit les « esprits » de parents et d’amis décédés avant lui. Et soudain, une entité spirituelle, d’une espèce inconnue, un esprit de chaude tendresse, tout vibrant d’amour – un « être de lumière » - se montre à lui. Cet « être » fait surgir en lui une interrogation, qui n’est pas verbalement prononcée, et qui le porte à effectuer le bilan de sa vie passée. L’entité le seconde dans cette tâche en lui procurant une vision panoramique, instantanée, de tous les événements qui ont marqué son destin. Le moment vient ensuite ou le défunt semble rencontrer une sorte de barrière, ou de frontière, symbolisant l’ultime limite entre sa vie terrestre et la vie à venir. Mais il constate alors qu’il lui faut revenir en arrière, que le temps de mourir n’est pas encore venu pour lui. A cet instant, il résiste, car il est désormais subjugué par le flux des événements de l’après-vie et ne souhaite pas ce retour. Il est envahi d’intenses sentiments de joie, d’amour et de paix. En dépit de quoi il se retrouve uni à son corps physique : il renaît à la vie.

Par la suite, lorsqu’il tente d’expliquer à son entourage ce qu’il a éprouvé entre-temps, il se heurte à différents obstacles. En premier lieu, il ne parvient pas à trouver des paroles humaines capables de décrire de façon adéquate cet épisode supraterrestre. De plus, il voit bien que ceux qui l’écoutent ne le prennent pas au sérieux, si bien qu’il renonce à se confier à d’autres. Pourtant, cette expérience marque profondément sa vie et bouleverse notamment toutes les idées qu’il s’était faites jusque-là à propos de la mort et de ses rapports avec la vie. 

 

Maintenant que nous avons un récit type voici la vingtaine de traits caractéristiques rapportés par la totalité des gens ayant vécu cette expérience. Certaines personnes peuvent ne pas avoir vécu certains de ces traits communs dans le sens où au moment où ils racontent leur histoire, de longues années se sont écoulés depuis leur expérience de mort instantanée, ils peuvent donc  avoir perdu le souvenir de certains épisodes de leurs  expériences.

 

1-      l’incommunicabilité

2-      l’audition du verdict

3-      Sentiments de calme et de paix

4-      Les bruits

5-      Le tunnel obscur

6-      Décorporation

7-      Contacts avec d’autres

8-      Rencontres avec des esprits égarés

9-      Impressions de connaissance intégrale

10-  Ville de lumière

11-  L’être de lumière

12-  Le panorama de la vie

13-  Le Jugement

14-  Frontière ou limite

15-  Le retour

16-  Le problème du témoignage

17-  Répercussions sur la conduite de la vie

18-  Nouvelles perspectives sur la mort

19-  Confirmations

 

Nous aborderons également la preuve de l’existence d’une notion de  « temps » au cours de ces expériences de mort momentané, même si ce temps semble avoir des propriétés différentes de la notion de temps linéaire que l’on connaît dans notre monde terrestre. Que ces expériences aient duré quelques secondes jusqu’à plusieurs heures, la sensation éprouvée par les intéressés quant au temps qu’ils ont passé dans cette état de « mort » semble être indépendant de la durée « réelle » de leur état de « mort ». 

 

Certaines personnes témoignent même avoir vécu ce phénomène suite à a un grand danger auquel ils étaient confrontés, un secours « naturel » les a alors tirés d’affaire alors même qu’ils venaient de se faire à l’idée que leur mort était inévitable.

 

D’autres personne ayant vécu une NDE suite à une tentative de suicide racontent aussi les particularités de leur histoire.

 

Enfin, nous apposerons ces expériences de N.D.E. à des récits plus anciens et de différentes cultures qui indiquent incontestablement que ce phénomène n’est pas propre à une époque ou à une tradition donnée.

 

 

1-L’incommunicabilité

 

Les conditions d’intelligibilité d’un langage dépendent en général de l’existence d’un lot important d’expériences communes, auxquelles nous avons tout participé. D’où les difficultés que l’on peut éprouver pour appréhender les différents récits des gens qui ont vécus une N.D.E., n’ayant pas nous même expérimenté ce genre de phénomène. De même, les intéressés sont confrontés à des obstacles sémantiques pour narrer leurs histoires dans le sens ou il n’existe pas de vocabulaire approprié pour décrire un phénomène non terrestre avec des mots terrestres.. Les personnes en questions sont unanimes à qualifier leurs expériences d’ineffables, c'est-à-dire inexprimable.

 

Les intéressés témoignent sous ces termes :

« Je ne trouve pas de mots pour exprimer ce que j’essaye de vous dire » ou bien : «Il n’existe aucun terme, aucun adjectif, aucun superlatif, qui puisse traduire cela »

 

 

2- L’Audition du verdict

 

De nombreux patients attestent qu’ils ont entendus leurs médecins ou d’autres personnes annoncer leur mort.  Voici un exemple rapporté d’un médecin qui a annoncé la mort d’un de ses patients :

 

« Une de mes clientes eut un arrêt du cœur, juste au moment ou un autre chirurgien et moi-même nous nous apprêtions à l’opérer. J’étais là, et j’au vu ses pupilles se dilater. Nous avons tenté de la ranimer, mais en vain ; si bien que je l’ai crue morte. J’ai dit alors à mon confrère : «Essayons encore un coup avant de renoncer tout à fait. » Et son cœur s’est enfin remis à battre, elle a repris connaissance. Par la suite, lorsque je lui ai demandé si elle avait conservé un souvenir de cette « mort », elle m’a répondu qu’elle ne se rappelait pas grand-chose, sinon qu’elle m’avait entendu dire : «  essayons encore un coup avant de renoncer tout à fait.»  

 

3- Sentiment de calme et de paix

 

Les intéressés témoignent d’une sensation unique, et comme jamais vécu auparavant, de paix, de réconfort et d’un bien être immense :

 

«Je commençai à éprouver des sensations délicieuses. Je ne ressentais absolument rien si ce n’est paix, réconfort, bien être, un grand calme. J’avais l’impression que tous mes ennuis avaient cessée, et je me disais : ‘Que c’est doux, que c’est paisible, je n’ai mal nulle part.’ »

 

 

4- les Bruits

 

Beaucoup de témoignages font état de sensations sonores survenant au moment de leur mort ou à l’approche de la mort. Ces sensations peuvent être dans certains cas très désagréables. Un homme donné pour « mort » pendant plus de 20 minutes décrit une sorte de « vrombissement franchement pénible provenant de l’intérieur de ma tête. Cela me mit très mal à l’aise… je n’oublierai jamais ce son ». Une femme raconte comment, tandis qu’elle perdait connaissance, elle entendit « un fort timbre de sonnerie. On pourrait le décrire comme un bourdonnement aigu. Et je me trouvais comme prise dans un tourbillon ». D’autres qualifient ce son de grondement, de détonation, de « sifflement, semblable à celui du vent ».

 

Dans d’autres cas, ces phénomènes auditifs peuvent prendre l’aspect d’une musique agréable. Ainsi, un homme qui avait été animé après avoir été déclaré mort à son arrivée à l’hôpital rapporte durant la durée de son expérience :

 

«  … j’entendais quelque chose qui ressemblait à un tintement de cloches dans le lointain, comme apporté par le vent ; cela évoquait des harpes éoliennes à la japonaise… C’était le seul son que je puisse percevoir par moments. »  

 

Article entierement basé sur les travaux du Dr. Raymond Moody:

"la vie après la vie" et "Lumières nouvelles sur la vie après la vie"



Lundi 3 Août 2009


Commentaires

1.Posté par hamou le 03/08/2009 04:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne vois que des temoignages qui malheureusement ne prouvent quoi que ce soit
nos sens ne sont reels que ds la dimension terrestre ..en faire une extrapolation ds le monde de l inconnu n est en aucun moment une preuve de quoi que ce soit.

chaque ame goutera a la mort ..alors patience!!!!

2.Posté par knossos le 03/08/2009 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci d'aborder ce sujet important. Merci aussi d'y être si honnête et impartial.
J'ai reçu quelques témoignages de NDE mais incomplètes. Au plus loin elle s'arrêtaient à la perception de la lumière et de l'amour qui s'en dégageait. A noter qu'il existe aussi des témoignages de NDE dites "négatives".
Les personnes qui ont vécu des NDE ont beaucoup de mal à en parler. Souvent leurs proches ne le savent même pas, peur d'être incompris, pas pris au sérieux.
Il est clair que le premier livre de Moody a eu pour conséquence ensuite de"décomplexer" ces réticences. Ils n'étaient plus seul à voir vécu ces NDE.
Merci encore.

3.Posté par mega le 03/08/2009 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j y crois à ces éxpèriences NDE,il y a des tellements de tèmoignages,on retrouve les memes dans toutes les cultures,toutes les religions,toutes les races,de toute façon on sera tous un jour.

4.Posté par TheTruth le 03/08/2009 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Hamou
Ce n'est que la partie 1, attend de lire tout le sujet et pour ceux qui veulent avoir le coeur net d'eux mêmes sur ces problèmes, je les invite à lire les 2 livres de Raymond Moody cité à la fin de l'article. Il existe d'autres livres à ce sujet mais cet auteur apporte réellement un analyse puissante et neutre comparé a certain autres qui mélangent les récits avec leur vécu personnel et avec des conclusion quelque peu hâtives.

5.Posté par NENJETEZPLUS le 03/08/2009 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

COMMENT PEUT-ON NOUS FAIRE CROIRE A DE TELLES CONNERIES !!!!!
ARRÊTEZ OU CHANGEZ DE BOULOT !!!

6.Posté par Ferlinpimpim le 03/08/2009 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ayant vécu un voyage astral, pas nécessairement une bonne expérience, d'ailleurs ( il faut une préparation ), je confirme que le corps physique n'est pas la seule partie de nos individualités, quoi qu'en pensent les esprits grégaires ou vulgaires.

Mais cela n'arrange-t-il pas les exploiteurs de limiter nos êtres à un tas de viande corvéable à volonté?


7.Posté par roms44 le 03/08/2009 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@nenjetezplus :

si tu n'acceptes pas ce fait, ne le rejette pas non plus. ce genre de commentaires ne fait rien avancer du tout.
j'ai veçu une experience du genre qui n'a durée que quelques secondes, quand j'ai compris ce qui m'arrivait, l'émotion trop forte m'a fait réintégrer mon corps.
Depuis dans certaines conditions de relaxation je peux "sortir" partiellement de mon corps ; les bras facilement, le buste et les jambes se deplacent mais reste la tete...
j'ai la meme sensation physique que d'etre tordu et c'est tres desagréable. Je fini par bouger legerement pour retrouver mes sensations normales et c'est fini. il faut de la concentration, c'est fatiguant.

8.Posté par TheTruth le 03/08/2009 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@roms44
Je tiens juste a préciser que ceci n'a rien à avoir avec les effets de la méditation, le tunnel noir, l'être de lumière, le panorama sur la vie ne sont pas des choses que l'on peut vivre lors de méditation. Ce phénomène n'a rien à voir avec les doctrines New Age ou pratiques assimilés, c'est une expérience commune, universelle, vécue sans la volonté du sujet.

9.Posté par aldébaran le 03/08/2009 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a n'en jetez plus

Super tes arguments tu fis vraiment avancer le débat t'as fais l'ENA avec villepin

10.Posté par i.s. le 09/08/2009 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce genre de réactions est un peu normal... la vie est dure et la mort fait souvent peur !
Lors de mon premier pneumothorax, j'ai eu cette expérience (FANTASTIQUE) qui a changé ma vision de la vie et mon désir pour la mort... car j'ai eu une existence difficile, la mort est ce que je souhaitai, la vie de m'apportant pas ce qu'elle apporte en général à la plupart... j'en ai pris mon parti, et m'efforce d'ajouter dans mon parcours sur cette terre des choses positives (et c difficile au quotidien).
plusieurs années après cette épisode, expérience, aperçu... un jour un Kiné avec qui j'en ai parlé (suite aux cicatrices de l'opération) m'a demandé : et maintenant ou tu veux aller ? >> je n'allais pas franchement vers la vie, ne souhaitant pas foncièrement autre chose mais tt en sachant "un peu" quelle soulagement il y a au-delà. Je n'ai pas répondu à moi-même avant une bonne année encore : je veux aller vers la vie !
(même si j'avoue attendre depuis cette "aperçu" tranquillement ma fin, mais en vivant, bordel !-) j'ai mis du temps à le comprendre ! je ne suis pas croyant, mais j'ai une foi plutôt cosmique > peut-être ai-je vécu cela pour comprendre la vie, qu'il faut la vivre, la nourrir... avant de mourir.
en tt cas merci pour cet article, je pense lire le livre, casser le tabou (ah ça, j'y avais jamais pensé) vu que c'est tabou !! alors les réactions contre, comme ici écrites plus haut en lettre majuscules, tt ça,,, sont normales, ces personnes devraient vivre des expériences méditationnelle, ou mystique genre voyage/transe conduite par des chamans (sous l'effet de certaines drogue, etc ;-). le monde physique est la seule chose dont nous soyons sûr, n'est ce pas ? pour l'instant... il existe bel et bien autre chose mais nous sommes dans le monde vivant tridimensionnel, n'est ce pas ?
enfin je confirme, le son (bruit du monde ?), la décorporation, une attente > là comme ça sans rien vouloir, je n'ai vu personne ni esprit mais le sentiment d'un (ou plusieurs) monde peuplé, un (petit) tunnel vers la lumière (!!!) ahh la lumière (!!!!!): éclairante pas aveuglante (important) et je ne l'aurais pas nommé l'être de lumière mais c aussi ça.. c une présence lumière un peu comme un soleil qui fait pas mal au yeux, c grand, c bon, c chaleureux, on souhaite qu'une chose : en faire partie, s'y plonger.
>>> perso : quand j'ai arrêté de lutter (parce un décollement de la plèvre croyez moi ça fait mal comme si on vous découpait en deux à la tronçonneuse, gore comme dans un film mais tt en silence à l'intérieur) contre la douleur et que mon cœur est passé à deux pulsations/minute (écrasé par mon poumon apparemment), je suis parti... et j'ai éprouvé un tel soulagement, une tel sentiment d'extase, toute ma peine et tt le poids de la vie... envolé ! place à la joie, la lumière, l'amour... comme je l'ai dit FANTASTIQUE !
j'ai connu presque toutes les drogues en ce bas monde, et bien c incomparable, elle peuvent pas rivaliser..!-)
j'ai connu aussi bien des rires et des frustrations ensuite, en tentant de parler avec des mots (en plus!) de cette expérience à des gens... si bien que j'ai décidé de la fermer.
merci donc pour cet espace, et ces confirmations. C vrai que je ne m'étais jamais intéressé aux autres, je n'ai connu depuis personnes qui ai vécu qque chose de similaire ds mon entourage. Je pense m'y attacher...
Bien à vous, et au delà !-) cordialement
I.S., 37 ans , Paris

11.Posté par mega le 10/08/2009 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ i.s.
trés beau témoignage.Merci.

12.Posté par Paradisial le 10/08/2009 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'heure de la mort n'ayant pas sonné aucune âme ne devancera son heure ni ne saura la retarder.

C'est tout simplement le manque d'oxygène au cerveau qui fait naître ces hallucinations (vécues au fin fond du for intérieur de la personne qui s'évade), et ce à l'image d'une résistance électrique qui se refroidit doucement quand le courant est coupé, et quand ça va entièrement se refroidir hop le courant est remis.

Le cerveau est un puissant organe dont les aptitudes sont fort ignorées, en cas d'une forte détresse ou de forte peur il peut avoir des réactions inhabituelles comme le fait de faire défiler la vie de l'individu en une seule seconde.

Et qui n'a pas déjà fermé ses yeux et par son imagination n'aurait pas fait de la translation tridimensionnelle pour se reconsidérer de l'extérieur. Il faudrait que certains arrêtent d'abuser; le miroir nous inspire beaucoup trop.

Notre corps sert d'enveloppe pour cette âme, mais surtout surtout de capteur sensoriel qui met notre âme immatérielle en contact avec le monde matériel. Notre relation et notre perception du monde extérieur est purement électrique rendue possible par l'interprétation des signaux nerveux par le cerveau. Le cerveau est un appareil électrique qui sert de microprocesseur entre notre âme et notre corps, lui il n'interprète que les influx nerveux, c'est l'âme peut-être en fait qui réfléchit. Que cette connexion matérielle soit suspendue l'instant d'une forte détresse en oxygène et/ou d'arrêt cardiaque (sensés ne pas nous tuer, parce que ce n'est pas encore notre destin) cette interprétation électro-nerveuse animée par le minimum de souffle de vie qui reste encore en nous s'altère et là notre âme, non habituée à ce genre de ruptures, part en vrille sensorielle et interprétative, se trouve très effrayée voire sinon tente de trop se rassurer.

Dieu seul sait ce qui se passe dans ce genre d'expériences, nous ne pourrons qu'ergoter.

13.Posté par TheTruth le 10/08/2009 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Paradisial
sans vouloir te manquer de respect, je t'invite à te documenter sur le sujet pour ne pas parler à tord de ce phénomène. La partie 2 et 3 seront publiés prochainement inshallah et cela donnera davantage d'informations sur le sujet. Mais si vraiment ce sujet t'intéresse je t'invite à lire les 2 livres de Raymond Moody, tu verras que ce phénomène présente plusieurs facette d'un point de vue scientifique, et que la notion de mort peut être défini selon plusieurs approches, cette définition pourrait même faire l'objet d'un livre tant la notion de mort est abstraite.

14.Posté par chris nouméa le 13/08/2009 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Exellent sujet sur la vie après la mort .
Pour les personnes qui adorent trouver des théories pour démonter les dires de certaines personnes,
Pourquoi être aussi sur de vous puisque vous n'y êtes pas passé .
Pour vous c'est impossible, car vous avez sans doute l'esprit rétrécit !
Je vais vous donner un exemple dans un tout autre domaine.
J'ai consulté un magnétiseur , bien sûr pas reconnue par la médecine traditionnel, pour mon fils qui n'avait pas encore 1 an.
A l'hôpital, on avait de cesse à me répéter qu'ils étaient dépassés par son cas !
Cet homme qui était juste un ouvrier, aucune année de médecine, m'a tout de suite trouvé l'endroit du problème et moi d'insister pour lui dire que ce n'était pas là;
Peu de temps après nous partons sur Paris à l'hôpital Necker et après plusieurs examens, on découvre que son soucis était bien à l'endroit trouvé par le magnétiseur.
Mon Bébé a subit une intervention .
Juste pour dire à ces gens qui connaissent tous mieux que les autres, qu'ils devraient s'ouvrirent un peu plus aux autres .



15.Posté par titou le 07/03/2010 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai fait un e.m.i je me suis demandé ce qui m'est arrivé, j'ai senti mon corps se refroidir avec des crampes dans les bras ,les jambes ,ma poitrine c'est compressée et je ne pouvais plus respirer, ça été très douloureux puis c'est devenu tout noir et je ne sentais plus rien, plus de panique, j'étais bien puis je me suis mis à glisser dans un tunnel où il y avait une lumière vive écarlate au bout et des voix très douces qui me parlait et j'ai compris que j'allais passer de l'autre côté que c'était un non retour. Je leur criais je ne veux pas, mes enfants ma femme que vont ils devenir et là j'ai vu le visage de ma mère qui souriait et je me suis arrêté de glisser vers ce bien être, je me forçais d'ouvrir les yeux puis la lumière est apparue entre mes paupières, je sentais le sang circuler cela a été très douloureux et j'ai mis longtemps avant de pouvoir bouger et de réaliser ce qui m'est arrivé, surtout que j'étais tout seul allonger dans ma couchette, je suis routier je ne savais plus où j'étais. Depuis ce jour la mort ne me fait plus peur et je prend la vie plus sereinement, voila mon expérience chacun pense ce qu'il veut. Amicalement salut

16.Posté par alde le 22/05/2010 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je ne prononcerai pas sur l'existence de la vie après la mort tant qu'on ne m'aura pas expliqué ce qu'est la vie. j'ai toujours en tête cette phrase issue du blockbuster WATCHMEN (ou plutot la BD), où le docteur Manhattan dit que "la vie est un phénomène largement sur-estimé".

17.Posté par Jean-Luc le 30/10/2012 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A tout ceux qui ne croient pas...


Je ne veux convaincre personne, mais je demande seulement que tous les personnes matérialistes au jamais, puissent écouter ou regarder l'EMI de PAM REYNOLDS, elle est la peuve que les images que les expérienceurs voient ne sont pas le fruit d'un cerveau en manque d'oxygéne mais bien une réalité qui dépasse ce monde.

18.Posté par marmath le 30/01/2013 22:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que savoir qu'il y a une vie après la mort peut apaiser et rassurer certaine personne mais il faut avant tout profiter de la vie et du moment present et nous verrons bien au moment venu.mais ces temoignages sont rassurant et intrigant !

19.Posté par LaLicorne le 04/12/2015 23:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Cela fait plusieurs années que ça dure,j''ai d''énormes angoisses sur ce qu''est la mort. C''est simple, ça me bouffe la vie. De lire des articles sur ça me rassure.Mais cela ne dure jamais longtemps. Qu''en pensez vous ? Qu''est ce que la mort?

20.Posté par Jean Transene le 24/01/2016 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le docteur Moody a l'avantage d'avoir initialisé la question mais les témoignages ne prouvent rien.
Imaginez qu'en route pour l'Amérique Christophe Colomb aurait fait demi-tour, pouvait-il alors assurer que l'Amérique existait ? La nde est la même chose, vous êtes en route pour la mort mais vous faites demi-tour, vous n'avez jamais été jusqu'à la mort et tout ce que vous pourrez en dire n'aura aucun rapport avec la réalité.

21.Posté par Marlet le 06/01/2017 02:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir.
J'aimerai savoir si l'étude des NDE ou EMI négatives fait partie de votre attention ?
En particulier le sentiment de solitude éternel vécu par bon nombre ..
J'ai étudié ce problème en essayant de le combattre par la voie de la preuve l'al

22.Posté par pacerelle le 06/01/2017 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'est même pas question de convaincre qui que ce soit tellement on se sent seul et abandonné apres une telle expérience. Le retour est très douloureux...Il n'ya pas de mots précis pour décrire ou expliquer ce bouleversement. J'en suis revenue transformée. Je n'ai pas traversé de tunelle mais c'est l'extrême vitesse à laquelle j'ai été "arraché" pour atterrir dans un intermédiaire ou je fus questionnée : qu'as tu appris? 3fois et j'ai été incapable de répondre car je ne pouvais pas malgré tous mes efforts... on m'a transporté hors de l'endroit où je luttais pour rester car j'ai reconnu cet endroit... je me suis sentie bercée, consolée et entraînée dans un océan de paix ou je voulais aussi rester mais j'ai compris qu'il fallait partir car j'avais à faire et qu'il fallait maintenant faire mieux.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires