Opinion

Europe: ralentissement de la croissance économique (FMI)


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 9 Mars 2018 - 06:06 Pas d’ennemis = pas de guerre nucléaire



Mardi 22 Avril 2008

Selon le Fonds monétaire international (FMI), le rythme de croissance économique en Europe passera de 2,8% en 2007 à 1,5% en 2008 dans les pays industrialisés et de 6,9% à 5,5% dans les pays émergents, a annoncé mardi le chef de la mission du FMI en Russie Neven Mates.

"Le rythme de croissance global dans les pays européens avancés passera de 2,8% l'année dernière à 1,5% cette année. D'après notre prévision, il restera le même, ou peu s'en faut, en 2009", a-t-il affirmé.

Evoquant le potentiel de croissance des pays européens, M. Mates a fait savoir qu'en 2008, les économies industrialisées se développeraient à un rythme inférieur à leur potentiel. Par contre, la croissance des économies émergentes s'effectuera au niveau de leur potentiel, "voire au-dessus de ce niveau", a-t-il indiqué.

Le responsable du FMI estime que le secteur hypothécaire en Europe utilise des mécanismes plus fiables et plus transparents qu'aux Etats-Unis où la situation dans l'immobilier a provoqué une crise financière mondiale. Toutefois, dans le contexte de la mondialisation, l'économie américaine influe considérablement sur le développement des autres pays. Ainsi, la réduction du rythme de croissance de 1% aux Etats-Unis entraîne une baisse de la croissance de 0,5% dans les pays européens évolués et de 0,6 à 0,7% dans les pays émergents.

Selon M. Mates, l'activité économique en Europe doit s'intensifier en 2009. Quant à l'économie américaine, elle est suffisamment souple pour pouvoir reprendre sa croissance la même année, a-t-il assuré.


Mardi 22 Avril 2008

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires