ALTER INFO

Euromed ou Maghrebmed?


Dans la même rubrique:
< >

l'historisation nous fait encore défaut.
Le journal Français le le monde diplomatique-Novembre2007 avait éveillé en moi l'importance de repenser l'histoire pour ne pas dire la réécrire.
C'est alors qu'un article d'un certain Scherif d'un blog de marocains d'Algérie m'a motivé pour écrire cet article qui sera une suite ouverte vue l'importance d'une reprise de conscience Méditerranéenne


rassame1@yahoo.fr
Jeudi 17 Janvier 2008

Problématique

Euromed ou Maghrebmed?
« Pour une purification de l’écriture de l’histoire du Maghreb ! »(1)
B. Kharraj


(…) Et encore de quelle histoire et de quel temps devrons nous parler ? Quel est l’objet de l’histoire se questionnait h.i Marrou. Alors que Gaston Granger faisait de l’histoire une « clinique sans pratique ». En ce qui concerne les formes d’histoires Hegel classait l’histoire en trois : originales réfléchies et philosophiques. Un peu plus loin Raymond Aron s’interrogeait sur les limites de l’objectivité de l’histoire…etc.
De toutes ces questions il serai préférable de retenir la réponse de Hegel qui avait dit: l’histoire est une réalisation de l’esprit.
Notre problème primaire relève donc de l’ordre de l’esprit. D’ailleurs tout est esprit selon l’hyper science.

Il faut avouer que nous sommes désorientés scolastiquement et puisqu’il s’agit de système nous dirons alors que nous sommes mal encadrés étatique-ment ou si vous voulez communément nous sommes mal formés. Nous sommes des cervéllisants (de la cervelle) (2).

De quelle(s) vérité(s) historique(s) devrons nous parler puisque l’historisation elle-même est un produit de l’homossapienneté et donc d’une certaine interprétation : c’est dire autrement qu’elle avait été naturellement mythologisée en nous. Le progrès l’a idéologisé ensuite en vue de la confirmation de certains principes (objet de lute) d’encadrements socio-économico ….etc.

Et au fait à mon sens l’idéologisation est une spécificité humaine qui n’est pas forcement négatif sauf qu’elle suppose du J. jaque Rousseau dans le contrat social. Ce qui n’a pas été l’apanage de nos états dans nos contrées Maghrébines voir même Arabes et Musulmanes depuis la chute des références unitaires théologiques. Négativement au Maghreb elle n’a été que mystifiée.
Telle est la source de la problématique institutionnellement parlant

C’est alors que le mythe s’amplifia davantage dans la conscience de l’Oumma qui est resté analphabète malgré l’appel à la lecture dans le premier verset coranique depuis 14 siècles d’où l’emballage non saint de la vérité et donc de l’histoire, de la culture, voir de l’être...etc

Ainsi le chaos régna dans la conscience collective et c’est la chute existentielle qui va gouverner nos pensées non seulement depuis les Almohades mais depuis les Almoravides. Car ces derniers leur raison d’être étatique se trouvait bel et bien dans leur appellation « Al Mourabitine » avec toutes les dérivées du sens initial. Cette raison malgré la ferveur d’un nomade dans toute sa dimension cosmique existentialiste théologique n’a pas trouvéun profond écho dans un Oumma déjà en chute libre avec comme preuve épistémologiquement t parlant les conditionnant de l’attribut « Al Mouahidine ».


Une simple analogie avec nos réelles expressions unionistes « Al wahdaouyine» dont nous usons aujourd’hui chacun avec son diapason nous donne une idée de l’état d’esprit de lors Al Mouahidine.

Et encore il faut le bien souligner ce chaos sera la plate forme de l’exploitation des peuples Maghrébins après leur mobilisation en vue de la libération de leurs nations dans des pourtours géographiques qui n’étaient pas élaborer de leur part. Il faut reconnaître qu’en Afrique il n’ y avait de limites géographiques- si limites devraient exister- que celles naturelles (fleuves ou montagnes ou Falaises …etc.).
Nous en déduisons que notre problème secondaire relève du conceptuel et surtout du contextuel idéologique. Ce dernier au Maghreb perdra de toute la rationalité du sens académique car aucune gouvernance n’a été le fait de gouvernement élu pour son programme à référence idéologique propre à la droite ou à la gauche.

Quelle est la raison d’être de l’état dans tous ça.
Spinoza nous en avait parlé dans son traité théologico politique : C’est la liberté des jugements qui est la raison d’être de l’état plutôt que la domination … En parlant du « pacte » concernant l’institution de l’état.

Reposons la question autrement : quelle est la raison d’être des états du Maghreb à base de ce référentiel… ? La domination !

Alors tout moyen est bon à commencer par l’idéologisation de la cité et donc de tous ce qui en dérive institutionnellement. Ceci en terme de spatialité étatique alors qu’en terme juridique législatif…constitutionnel la réponse est immédiate chez J.J. Rousseau sous forme de question « est ce que vraiment le citoyen Maghrébin jouit de la liberté civile ? » alors le meilleur moyen de le comprendre c’est de voir à quel point est respectée la volonté générale au Maghreb.

Récapitulant :


Pour une unité désunie Maghrébine le Machiavélisme fait Roi : La ruse et la force ont fait échouer les théories de Saint-just du bien général du peuple et de la liberté chez certain et ont fait dérober en dictature les théories de Babeuf « père fondateur du communisme » selon Marx chez d’autre.

Résultat : l’alternance n’a pas raison d’être dans les pays du Maghreb. L’historisation continue en ligne droite valorisant la négation des uns et des autres sous couvert de la formule De Lavoisier : « diviser pour régner » mais sous une autre métaphore « Unir dans la ségrégation (légalisée par une certaine culture …) pour régner »

Cette situation de fait se voit renforcer par la chasse d’un certain Islamisme (vu qu’on parle de modéré…) d’où la justice qui profite au plus fort se totémise dans le spatio- étatique Maghrébin que ça soit au bon ou au mauvais gré de Socrate .Car les nôtres ont préféré celle de Thrassimaque (!!!)


Négation des sociétés Maghrébines

Le Maghreb est composé de république de royaume et dirons (probablement) une troisième forme qui vient d’être créer dans le monde arabe « La république royale ». Feu Hassan II disait une fois la royauté est aussi une république. Il ne mâchait pas ses mots mais il savait de quoi il parlait. D’ailleurs P-J Proudhon nous en a parlé dans l’anarchie en disant « …Républicain? Oui mais ça ne précise rien : « Res publica » c’est la chose publique or quiconque veut la chose publique ; sous quelque forme de gouvernement que ce soit peut se dire républicain. Les rois aussi sont républicains…

Ainsi on peut apostropher pourquoi le concept de transformation globale de la société est nié au nom des idées les plus traditionnelles revêtues d’attributs lesquels les pouvoirs à nos têtes cherchent à combler ce qui sépare leur politico idéologique de la société civile.

Revenons au titre de l’article de notre ami Sherif75 (voir 1) :

« Tentative de désidéologisation de l'écriture de l'histoire du Maghreb.»

Je lui propose parallèlement « Essayons la purification de l’écriture de l’histoire du Maghreb » à commencer par le renouvellement du pacte social. Aussi faut-il le rappeler donner la parole aux archéologues à travers les programmes d’enseignements(3) et repenser la méditerranée Saharienne (4).

Il sera alors possible de complémenter l’Euromed par le Maghrebmed. A ce propos j’ai écrit une fois à un des penseurs marocains de renommée Mr A. Saaf que F.Breaudel (très apprécié) était un peu égocentrisé Euro méditerranéenne-ment parlant. Un autre débat de bon voisinage qui relève encore de l’utopique étant l’idéologisation sans pacte social valide de l’histoire Maghrébine et dont le choc des civilisations semble le favoriser puisque les conditions qui ont té à l’origine même de ce choc révélateur d’une autre idéologisation de l’histoire mondiale sont plutôt soutenues et renforcées par la chasse aux certains islamistes comme précitée. N’est ce pas l’événement du 11 septembre est remis en doute ?

(1) Cet article est une suite de l’article de Mr cherif75 voir :
http://marocains-d-algerie.niceboard.com

(2)cervéllisants (de la cervelle). J’invente cette expression pour dire que nous sommes des gens qui ont été modelés par des systèmes d’enseignements et sociaux culturels qui se veulent faussement cartésiens par complexe de civilisation que nous avons hérité (celle de nos aïeux pour ne pas dire la notre) vu notre conservatisme narcisse et donc nous avons exclus le coté droit de notre cérébralité.
[b](3) Dans ce sens je vous invite à lire dans le monde diplomatique-Novembre2007 l’article « Ce qu’on enseigne à l’école » Mémoire de la traite négrière pour s’arrêter sur un exemple du silence de l’histoire et de ses conséquences…[/b]

(4) voir Autolibertonomie pour le Sahara:http://www.alterinfo.net/


Jeudi 17 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par totor le 18/01/2008 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai pas lu tout le texte, mais je vois qu'il est truffé de référence à Rousseau, Marx, Saint Just, Egel, Spinoza et des tas de penseurs européens.

Je pense qu'en premier lieu, les maghrébins comme les africains devraient s'affranchir de réflexions et pensées qui sont le fruit d'une contexte historico-culturel qui ne les concerne pas et ne les a jamais concerné.

Les penseurs qui pronaient les lumières faisaient bien souvent l'apologie de l'esclavage et de la colonisation au nom de la civilisation au même moment.

Il ne faut pas oublier non plus que tout ces penseurs de la Renaissance et des Lumières n'ont pu professer, que par le passage de relais culturel de la civilisation arabe, qui a réconcilié les européens avec leur passé Grec oublié...

Au passage, il faut reconnaitre aussi que les européens n'ont eu de cesse de nier et minimiser l'apport des arabes aux bases posées par les grecs (et pas seulement les grecs, mais les indiens, les perses et d'autres peuples encore).

Alors que la pensée grecque est transmise en Europe essentiellement via les arabes, tout ce que les arabes auront apporté d'original et de neuf par rapport aux réflexions des grecs, sera absorbé, utilisé mais pas reconnu.

Cette négation de près de 1000 ans de maturation de la Civilisation chez les arabomusulmans est donc nié ce qui fait que pour le crétin moyen d'aujourd'hui, les arabes ne sont que de pauvres sauvages qu'ils semblent toujours avoir été.

Dois je rappeler que sans les arabes, Christophe Colomb n'aurait jamais découvert l'amérique?

Deux facteurs sont entrés en jeu pour la découverte de l'Amérique par Colomb: les progrès dans la navigation et la géographie, et le repèrage par rapport aux étoiles apporté par les arabes. Ensuite l'expulsion des arabes d'Espagne, avec la complicité de certaines riches familles juives devenues Marrannes, comme la famille de Santangel, le plus riche espagnol de l'époque.

1492: cette date vous dit quoi?

C'est la fin de la reconquista et de l'expulsion des arabes, et l'année de la découverte de l'Amérique par Colomb.

Hasard? Non. Santangel et de nombreux marranes qui jouissaient de grands privilèges commerciaux et de monopoles sous les arabes, notamment le commerce d'épices avec l'Inde, se voient coupés de leurs routes commerciales à cause de la séparation en mauvais termes d'avec les négroturcoaraboberbères musulmans d'Andalousie (et oui ça a été tout ça l'Andalousie Arabe, pas de racisme, il y a eu des "Princes Noirs", maures musulmans d'Afrique du Nord, tout comme il y a eu des berbères et même des slaves islamisés anciens esclaves qui ont occuppé les plus hautes fonctions politiques en Andalousie).

Bref, Santangel ne pouvant plus acheminer sa came par les pays arabes, décide de les contourner par l'Ouest pour rejoindre l'Inde via une autre route: c'est lui qui finance Colomb. Les arabes savaient déjà que la terre était ronde à l'époque, et disposait déjà de planisphères pour se repérer, et ils utilisaient même la technique de la stéréoscopie pour projeter une carte en 3D dessinée sur un globe en verre, et en faire une carte en 2D.

Enfin bref, la petite histoire de la découverte de l'Amérique revisitée n'est qu'un exemple de la façon mensongère dont est enseignée l'histoire.

A l'école on ne nous a rien appris de la période Andalouse, et on passe directement à la renaissance (qui suit immédiatement l'expulsion des arabes) comme si l'expulsion des arabes avait libéré l'europe de la barbarie et libéré son génie.

Foutaises!

Il en va de même pour la pensée et la philosophie. Un voile de plomb s'est abbattu sur les travaux de nombreux hommes de sciences musulmans.

En mathématiques, leurs travaux ont été pillés. Des théorèmes portant le nom de penseurs arabes, on en a pas. Par contre la filiation est implicitement reconnu par le fait que de nombreux mots arabes sont utilisés en maths: algèbre, algorithme, etc.

En théologie et en philosophie il en va de même.

Le message parle de Spinoza, mais Spinoza n'est jamais présenté pour ce qu'il est vraiment: un marrane espagnol qui a fuit l'espagne catholique pour aller aux pays-bas, et dont les références culturelles baignent justement dans cette Andalousie Arabe qui a donné tant de penseurs musulmans et juifs. On ne peut pas comprendre Spinoza si on écarte cette partie de l'histoire de sa famille.

Et c'est vrai pour plein d'autres.

La renaissance et l'explosion de la pensée européenne, ainsi que sa puissance technologique et militaire sont la conséquence directe de l'éviction des arabes, qui se verront pillés à tout points de vue.

Même sur l'utilisation des armes à feu et des canons les turcs auront été en pointe pendant longtemps, avant d'être dépassés par les européens (qui leur voleront leurs secrets militaires par espionnage industriel, puis amélioreront les techniques).

Et je ne parle pas de l'histoire et de la pensée Africaine, encore plus occultée, encore plus oubliée tant les africains ont vu leurs civilisations détruites au cours des siècles! Et surtout depuis la découverte de l'Amérique qui a été un drame pour les amérindiens et les africains...

2.Posté par boujemaa kharraj le 18/01/2008 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Auteur de l'article

Bonjour totor
Votre intervention est très riche est importante.
Une chose est certaine nous devons tous repenser l'histoire sans toutefois nier ce qui est à César est ce qui est à l'Arabe ...et ce qui est à Dieu juste pour une meilleure orientation. Pour un futur meilleur
Il est vrai aussi qu'il faut avoir une pensée qui soit la sienne identitairement si non elle doit être non aliénée elle doit être libre.
Mais je pense que la civilisation est une action qui ne s'arrête jamais elle continue sous forme de relais ou d'alternance
Avant hier c'était en Afrique comme berceau de l’humanité dans les contrées dites aujourd'hui grand Sahara puis avec presque un certain parallélisme il y avait les Babyloniens ...les Egyptiens puis immédiatement les grecs dont les grands fondateurs vivaient en Fayoum en Egypte. Ils étaient des géomètres ... Aujourd’hui c'est à dire les temps modernes le relais est chez l'occident en passant par les Romains Arabes. Demain elle sera menée par …

Pour l’Andalousie je peux vous dire même que Elisabeth était surprise par le niveau civilisée de cette région lorsque elle est rentrée victorieuse avec … et avait demandé aux Arabes d’y resté pour leur savoir et savoir faire…
Mais ce qui importe c’est de se référer à ce qui est objectif et scientifique … car c’est la meilleur boussole qui permettra justement de se retrouver avec le meilleur de son patrimoine civilisationnel
Et à titre d’exemple je n’ai découvert « Al Hazen » qu’en lisant Newton qui s’est référé à lui.
Il en est de même pour Assahrawardi je ne l’ai découvert qu’en lisant la physique quantique dans la nature semis matérielle du photon aussi de même philosophiquement je ne l’ai découvert qu’en Hegel
Le problème nous reviens à nous les Maghrebins en ce qui nous concernes : nous avons un défaut de vérité historique … Nous devons y penser
Résumons : la palette civilisationnelle elle est pour tous les humains. C’est pourquoi nous devons.
Merci totor

3.Posté par boujemaa kharraj le 18/01/2008 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'auteur
Bonjour totor
Veuilez excusez mes fautes d'orthogrphe .Merci

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires