Politique Nationale/Internationale

Etats-Unis - Iran: menaces et représailles



RIA-Novosti
Vendredi 14 Septembre 2007

Etats-Unis - Iran: menaces et représailles
Etats-Unis - Iran: menaces et représailles (Vremia novosteï)

Les Etats-Unis peuvent essayer de foudroyer la puissance militaire iranienne et de tirer une croix sur le programme nucléaire de Téhéran tout en transformant par la même occasion le territoire de ce pays en polygone d'essai pour de nouveaux types d'armements. Selon le général à la retraite Thomas McInerney, président du conseil d'experts du comité non gouvernemental pour la politique à l'égard de l'Iran, et ancien chef d'état-major adjoint de l'US Air Force, le principal moyen de "punir" l'Iran est déjà prêt: c'est la puissante bombe pénétrante de 14 tonnes capable de frapper des cibles se trouvant profondément enfouies sous la terre. "Le président Ahmadinejad n'a rien en Iran que nous ne puissions atteindre", a déclaré le général en retraite à la chaîne de télévision américaine Fox News.

Fox News affirme que l'un des scénarios de lutte contre l'Iran est un bombardement aérien massif contre de multiples cibles sur son territoire. Les experts américains sont certains que des bombardements contre les sites nucléaires iraniens prendraient au moins une semaine.

"En faisant abstraction du côté humanitaire et des conséquences de ces bombardements, le plan d'attaque aérienne massive contre les sites nucléaires de l'Iran est le plus admissible du point de vue militaire", a fait remarquer au quotidien Vremia novosteï le général Alexandre Vladimirov, vice-président du Collège des experts militaires russes. "Profitant de la supériorité aérienne, les avions de l'US Air Force doivent détruire d'abord les ouvrages de la défense antimissile et antiaérienne de l'Iran, les forces aériennes iraniennes, les rampes de lancement des missiles et le système de commandement. Cela permettra de réduire les pertes américaines et de prévenir les attaques de missiles lancées en représailles contre les troupes des Etats-Unis en Irak et contre Israël", a fait remarquer l'expert. D'après lui, l'opération américaine ne sera pas limitée dans le temps, les attaques se poursuivront par vagues jusqu'à la destruction totale des cibles.

Cependant, "après l'Irak et l'Afghanistan où les Etats-Unis se sont gravement enlisés, une attaque contre l'Iran serait de la part de Washington une action inconsidérée", estime l'expert. Alexandre Vladimirov a affirmé à Vremia novosteï: "Même si les Américains réussissent à atteindre l'objectif fixé, la menace d'actes terroristes en représailles sur le territoire des Etats-Unis pourrait prendre des proportions difficilement imaginables". Le général Mohammad Ali Jafari, commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique, a indiqué il y a quelques jours qu'il connaissait les points faibles des forces américaines en Irak et en Afghanistan et qu'il porterait un "coup décisif" en cas d'agression américaine.

Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.


Vendredi 14 Septembre 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires