ALTER INFO

Etat policier

Il crie "Sarkozy, je te vois !" : "tapage injurieux diurne" accuse la police Sarkozy, l’injure Etat policier


Dans la même rubrique:
< >


Olivier Bonnet
Lundi 18 Mai 2009

Etat policier

police"Sarkozy, je te vois !" : notre phrase du jour a été prononcée à deux reprises à la gare Saint-Charles de Marseille, ainsi que le raconte L’Obs.com, par un professeur de philosophie témoin d’un contrôle d’identité jugé par lui un peu trop musclé. La scène s’est déroulée le 27 février 2008 (L’Obs indique par erreur 2009) mais la nouvelle ne sort que maintenant, l’avocat de l’homme ayant alerté la presse. Pour ses deux "Sarkozy, je te vois !", il est en effet traîné devant le tribunal, accusé de "tapage injurieux diurne troublant la tranquillité d’autrui". On cherche en vain le terme injurieux dans "Sarkozy, je te vois !" : la police accréditerait-elle la thèse que le simple nom du chef de l’Etat est une insulte ? Ça fait longtemps que nous le considérons ici comme tel, mais que ce soit désormais officiel nous laisse songeur !

jpdTrêve de plaisanterie, l’affaire n’est pas anodine. "Il ne s’agit pas seulement d’un délire de quelques policiers, déclare Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l’Homme, car celui-ci a été validé par une juridiction. Ce n’est pas seulement absurde, c’est une grave dérive institutionnelle. Il y a quelqu’un au Parquet qui a décidé qu’on pouvait poursuivre un citoyen pour de simples propos humoristiques. Par ailleurs, a-t-il souligné, c’est un juge de proximité qui a été chargé de l’affaire. Or ces juges de proximité sont des sortes de sous-juges qui ne sont là que pour pallier la pénurie de juges. On était déjà allé très haut dans l’échelle des affaires de ce type, mais là on atteint le sommet du caricatural, on voit où la folie de la politique sécuritaire actuelle est en train de nous emmener". En effet.





http://www.plumedepresse.info/ http://www.plumedepresse.info/



Lundi 18 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par redk le 18/05/2009 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et qui insulte le peuple français depuis 2ans?, malgré de nombreuses preuves et un portrait robot diffuser 24/24 par tout les médias, l'individu court toujours!!!

2.Posté par Neshi le 18/05/2009 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça confirme ce qui se qui se tramait déjà depuis l'affaire du salarié de TF1 viré, du prof de fac' qui peut pas rentrer dans un musée, les 7 étudiants inculpés pour avoir soutenu Coupat, lui-même la victime de la psychose antiterroriste.

Les rapports entre la police et les citoyens qu'ils sont censés protéger se dégradent ?
Des flics se prennent des tirs à armes lourdes à La Courneuve ?
La conséquence du sentiment d'impudence que dégage les forces de l'ordre qui vont inciter les plus "chauds bouillants" à faire tout et n'importe quoi...

3.Posté par VIRGILE le 18/05/2009 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une majorité de Français ont fait la connerie, manipulations sionistes obligent, de voter pour un fanfaron, raciste, arabophobe, sioniste et aimant l'argent et la luxure plus que le reste. Le tout faisandé par quelques proses de spin doctor et le tour est joué.

Pourquoi s'étonner maintenant de toutes ces dérives fascistes et autre "Etat policier" ? Mussolini a mal fini, le peuple a eu sa peau mais l'Italie a renoué avec des berlusconneries particulièrement fascistes et racistes ! L'histoire nous apprend que l'Histoire ne nous apprend rien !!! Pourtant, on les aime bien nos cousins italiens !

Pour Nicolas, c'est plus compliqué. Il ne peut pas avoir l'amour de la France, il n'en a pas les racines. Sa famille a-t-elle souffert pour défendre et construire la France ? Il n'est en réalité qu'un pion que les illuminati ont mis en place comme bien des gouvernances occidentales. Cela aurait-pu être DSK ou autre, c'est égal, le pouvoir n'a pas de parti à part lui-même.
Il faudra plus qu'une révolution pour déloger ces imposteurs, agitateurs, spécialistes de l'intoxication et des stratégies de tension...pour que la France et ses vrais enfants, retrouvent sa souveraineté et ses valeurs humanistes qui ont fait son rayonnement et sa spécificité dans ce monde de fou, cupide et incrédule.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires