RELIGIONS ET CROYANCES

Et le Pape Jean-Paul II qui s’en est allé...


Dans la même rubrique:
< >


« N’AYEZ PAS PEUR ! »

Parmi les mille façons de recevoir l’annonce du décès d’un être humain, il en est deux qui entraînent notre cœur et nos pensées presque naturellement : se souvenir de l’homme, penser à ceux qui l’ont accompagné et aimé.

Tout au long de son pontificat, le Pape aura marqué les cœurs et les esprits. On pouvait ne pas partager sa foi, ses opinions ou ses prises de position, mais on ne pouvait pas ne pas reconnaître la force qui se dégageait de cet homme de foi, de conscience, de valeurs et de principes. Il osait affirmer les principes auxquels il croyait et l’exigence de la foi et de la morale avec courage, au nom de la cohérence du message catholique. D’aucuns ont salué cette fermeté, d’autres l’ont critiquée mais tous ont reconnu la bonté, la douceur et l’amour que dégageait cet homme, ce Pape, servant Dieu, sa foi et l’humanité. Il appelait à la justice, à la Paix, au dialogue avec une conviction ferme en même temps qu’un regard porté par la douceur. Il a tant parlé de cet amour qui s’apprend et qui s’offre. Nous saluons sa mémoire.


Mercredi 6 Avril 2005


A ceux qui l’ont accompagné, à tous ceux qui l’ont aimé, à tous les catholiques du monde, nous exprimons nos condoléances sincères et fraternelles. Aujourd’hui, nous les avons vus prier, se recueillir, pleurer. Ils perdent un Père, un Guide, un Pape. Notre communion spirituelle est plus profonde encore. Nous entendons aussi, de l’intérieur même de la foi musulmane, l’écho profond de son enseignement chrétien. Il répétait, au cœur de ces jours symboliques, « N’ayez pas peur ! »

Face à vos propres faiblesses et à vos péchés... le pardon est toujours possible. N’ayez pas peur...

Face à l’oppresseur qui vous menace et aimerait vous détruire... la force de la foi est victoire. N’ayez pas peur...

Face à la mort qui vient à vous... la vraie Vie est après la vie... N’ayez pas peur...

Ainsi rappelait-il le sens de tous les messages de Moïse, de Jésus et de Muhammad (que la Paix et la Bénédiction de Dieu soient sur eux)... Avec Dieu, n’ayez pas peur !

N’ayez pas peur, apprenez la force de l’Amour et de l’Espérance... Avant de s’en aller, le Pape a murmuré « Amen », comme nous disons « Amîn », « Ainsi soit-il » parce que c’est vers Dieu qu’est notre retour. Ainsi soit-il, comme le chemin de l’Espérance qui mène à la Paix de Dieu et marie les larmes de la fin et les sourires du Commencement.

A tous les catholiques,
Nos pensées chaleureuses
Fraternellement

Tariq Ramadan


Mercredi 6 Avril 2005


Commentaires

1.Posté par redaction Alter-Info le 06/04/2005 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La rédaction dans ses convictions, ne se reconnaît nullement en la politique du Vatican et de toutes les Eglises en générale, et s'associe aux hommages rendus à l'homme, non à l'institution dont il était le représentant.Nous saluons la mémoire de Karol Jozef Wojtyla, l'homme qui dans ce monde d'hypocrites, a combattu pour ses convictions, acte noble en soit et signe particulier des hommes dignes...

2.Posté par hartemisse le 08/04/2005 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Manque de pudeur ou de tact, quoiqu'il en soit, je trouve indécent d'insulter la mémoire d'un homme qui vient à peine d'être enterré. Je n'ai aucune sympathie particulière pour le Vatican, si ce n'est de l'aversion.
Karol Josef Wojtyla était un homme de conviction, et à oeuvrer pour ce qu'il croyait être juste.

Nul besoin de rentrer dans la polémique sur le Vatican, vous comme moi, savons que les coulisses de l'Église sont opaques et les cardinaux pas toujours ceux qu'ils disent êtres.

La question qui devrait nous occuper devrait être celle de savoir qui va remplacer Jean-Paul II ?
Sera-t-il l'homme de la conciliation, ou bien un prosélyte acharné, voir un suppôt des néoconservateurs et de leur lecture fanatique et extrémiste de la Bible version protestante, et ainsi aidé à la promotion de la religion qui commence à devenir celle de la Démocratie US ?

A ce stade, je ne parle pas de participation active du Vatican dans les campagnes d'évangélisation des régions victimes de la démocratisation US, mais d'un silence complice qui serait de bonne augure pour l'hégémonie spirituelle évangélique de l'empire. De plus, pour un Catholique, faire alliance avec un protestant serait plus facile, au lieu et place de prendre position pour le musulman, même si ce dernier est opprimé et non oppresseur.

Il vrai que Jean-Paul II a jouer un certain rôle dans la chute du Bloc soviétique. Mais avec ou sans lui, l'empire avait de toute manière envisagé la fin de l'URSS.
Si le rôle du pape défunt avait été aussi probant qu'on veut nous le faire croire, à la place du vent de démocratie qui soufflait sur le versant Est du Rideau de fer, un vent de spiritualité aurait sans doute été l'oeuvre incontesté de Jean-Paul II. Et, tel ne fût pas le cas, derrière ce vent démocratique, l'empire avait bien préparé le début du nouvel ordre mondial, avec la fin de l'URSS. Bien que la mise en place de ce nouvel ordre mondial n'a pas encore pris forme, tout un chacun peut aisément comprendre qui en sera à ses commandes.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires