FRANCE

Escroquerie : Attention un Fovi peut en cacher un autre !


Le faux ordre de virement international (Fovi) est devenu depuis peu l'arnaque la plus redoutable en France. Cependant ce talent d’illusionnistes dont certains font aujourd’hui preuve n'est pas que d'ordre pécunier. Il est en réalité total et exhaustif. Il va en effet de l'escroquerie politique, à l'escroquerie morale jusqu’à la dernière et certainement la meilleure de toutes : l'escroquerie identitaire. Ce falsifié oligarchique à vacation identitaire (Fovi) est effectivement devenu le créneau le plus porteur de nos jours.


Cide
Mardi 25 Novembre 2014

Escroquerie : Attention un Fovi peut en cacher un autre !
Le faux ordre de virement international (Fovi) est devenu depuis peu l'arnaque la plus redoutable en France. En quelques années seulement, pas moins d'un demi milliards d'euros furent ainsi volatilisés à leurs propriétaires d'origine. Il faut dire que le stratagème utilisé est simple et efficace.
Il consiste tout simplement à appeler le comptable d'une entreprise donnée, en prétendant en être l'un de ses cadres et, évoquant des situations d'urgences abracadabrantesques, exiger de la victime d'effectuer en toute urgence un ordre de virement sur un compte qui se trouve dans un pays étranger. Lui murmurant, souvent, une reconnaissance administrative en contrepartie de son « acte héroïque » permettant de « tirer » la société d'une passe décrite, très très mauvaise.
Juste pour exemple, véridique, appeler une filiale se trouvant en Arabie Saoudite d'une grande Internationale française et prétendre en être l'un de ses cadres financiers qui, de sa propre initiative, demande que l'on vire de suite sur un compte étranger un montant pharamineux, plusieurs dizaines de millions, justifiant cette mesure exceptionnelle par l'imminence d'un contrôle fiscal inopiné durant lequel ces fonds indésirables seraient supposés compromettants.
Bien évidemment, cela nécessite une locution parfaite, sans accent et avec même une certaine connaissance de la mentalité française. Autant dire qu'il n y a pas mieux qu'un français pour accomplir cette tache. Surtout si, pour assurer ses arrières, celui-ci se trouve dans un pays hors la loi, hors la morale, voire hors la civilisation humaine : Israël.

C'est donc en toute logique que l'escroquerie Fovi est devenue la spécialité de bon nombre de juifs français installés après leur alya dans le pays de l'apartheid et de l’Extrémisme tout acabit. Et la forfaiture a tellement pris d’ampleur causant même le suicide d'une de ses nombreuses victimes que les autorités de répression de la délinquance financière ont donné leur consigne catégorique de ne plus faire suite à n'importe quel ordre de virement émanant d’Israël fut-il du bureau de Netanyahou lui même, donnant pour l'occasion quelques signes techniques nécessaires pour mieux appréhender la supercherie.

Cependant ce talent d’illusionnistes dont certains font aujourd’hui grand attelage n'est pas que d'ordre pécunier. Loin s'en faut. Il est en réalité total et exhaustif. Il va en effet de l'escroquerie politique, à l'escroquerie morale jusqu’à la dernière et certainement la meilleure : l'escroquerie identitaire. Ce falsifié oligarchique à vacation identitaire (Fovi) est effectivement devenu le créneau le plus porteur de nos jours.
Car en plus des avantages matériels qu'il procure, il permet tout autant d'inscrire d'un tour de passe inédit cette escroquerie crapuleuse dans un processus global aussi important pour ses protagonistes que ses retombées financières. A savoir servir Israël et ses intérêts selon les visions obscures de ses extrémistes, nombreux par ces temps qui courent.
Et pour ce faire, tout devient bon pour pointer du doigt l'ennemi d’Israël, l'Arabe français affublé pour les circonstances de Musulman qui, nécessairement, doit-être considéré antinomique à tout ce qui est français, autant dire l'ennemi absolu.
Et c'est ici que les talents mystificateurs de ses escrocs est rudement mis à épreuve. Dans la mesure qu'ils se trouvent obligés de présenter ceux qui, depuis deux siècles, versent leur sang pour la France en ennemi et ceux qui n'y tirent que d'avantages tandis qu'ils ne servent que l’armée d’Israël, eux, en exemple suprême de loyauté et patriotisme.
Seulement force est de reconnaître que ce discours laborieux a tout de même pris dans un pan considérable de la société française, non pas par sa justesse ou sa véracité mais plutôt par les méthodes et chemins sinueux que ses communicants, passés maîtres dans l'art de la manipulation, ont suivi pour se faire entendre.
Et de ces derniers trois immigrés juifs ont fait main basse sur ce qui est français, culturellement, historiquement et « identitairement ». En fait ce sont ces communautaires actifs, d'origine étrangère et affilés à un autre pays, Israël, qui décrètent ce qui est compatible avec la France et ce qui ne l'est pas. Pourtant leurs contradictions sautent aux yeux. Elle varie d'Elizabeth Lévy, exemple suprême du féminisme gaulois, qui bien qu'en guerre perpétuelle contre les femmes musulmanes ne dit étrangement rien sur la situation de la femme dans le judaïsme, la pire de toutes .
Ou le pseudo académicien Alain Fienkilekraut dont l'apport majeur à la science humaine se résume bien en une phrase : l'Arabe est mauvais, le Juif est bon. Autant dire que cette discipline, jadis respectable et nuancée, n'a pas survécu elle aussi à cette escroquerie perpétuelle. Quant au meilleur de tous, Eric Zemmour, celui-là même qui se prétend souverainiste, anti immigrationiste et assimilationniste, il se confond jusqu'à la lie en évoquant Israël. Israël, le pays du grand remplacement, de l'occupation et de l’apartheid. Trois concepts contredisant point par point tout ce qui prétend être.
Que révèle alors le ridicule de la situation ? Cela révèle que les intéressés ne sont que des sous-marins en opération au service des intérêts israéliens en Europe. Que leurs mensonges et manipulations ne sont que pour rabattre la haine collective contre les Musulmans français espérant ainsi en tirer profit pour Israël, car, on le sait maintenant, 'islamophobie et sionisme vont souvent de pair. Et que pour arriver à leur sinistre fin, sans gène ni scrupule, toute escroquerie est la bienvenue, y compris le Fovi identitaire qui cache en fait tant d'autres de même nature.


Mardi 25 Novembre 2014


Commentaires

1.Posté par chris le 25/11/2014 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu!

2.Posté par Depositaire le 26/11/2014 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a un autre nom qui n'est pas mentionné, c'est celui de Bernard Henri Lévy qui est directement impliqué dans l'attaque contre la Libye pour le plus grand profit d'israël. D'ailleurs, il l'a dit lui-même que c'est en tant qu juif et sioniste et pour la gloire d'israël qu'il a agit.

Et voici donc encore un autre délit, ou crime, commis par des israéliens ou des sionistes juifs. Comme je l'ai déjà signalé à plusieurs reprises, il n'y a pas un crime, un délit, une horreur, une spoliation dont les sionistes ne se seraient pas rendus coupables. Il faut avouer que c'est vraiment impressionnant, dans l'horreur !

En toute logique, quand ils affirment être "le peuple élu" de Dieu, il y a lieu de se poser la question sur quel "Dieu" ils se réfèrent ?

Parce qu'à ce point de criminalité systématique et organisée, outre que c'est du jamais vu dans toute l'histoire de l'humanité connue, surtout sur une aussi courte durée, (un peu plus de 65 ans), et qu'en plus il n'y a pas le moindre remord et que chaque fois qu'une occasion est offerte de commettre d'autres crimes et délits elle est saisie, si "élection" il y a, ce n'est certes pas du côté divin qu'il faut la chercher ! Mais plutôt du côté diabolique.

D'ailleurs au vu et au su de tous ces crimes, il est impossible de revendiquer encore une prétendue élection divine. Que l'on soit croyant ou non, les attributs divins sont bien connus. Paix, Miséricorde, Sagesse, Amour universel, Justice, Pardon, Compassion, Vérité, etc. En toute logique un peuple "élu" par Dieu se doit de manifester, au moins dans une mesure notable ces attributs, alors pourquoi est-ce exactement le contraire qui l'est ? De plus, les "attributs" du démon, qu'il soit réel pour les croyants, ou mythique pour les non croyants, sont aussi connus : mensonge, hypocrisie, persécution, cruauté, oppression etc.

Alors il suffit de faire le bilan, de façon objective et peu importe les prétentions des sionistes et leur propagande, les faits sont là. Impossible de les nier ou de les justifier.

Malgré tout, j'ai bien pris la précaution de parler des sionistes et non des juifs en général. Nombre de juifs sont des gens tout à fait honorables et respectables, n'adhèrent pas à l'idéologie sioniste et ne souhaitent que vivre en paix et pratiquer paisiblement leur religion. Il ne faut pas faire d'amalgame.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires