VIDEOS

Eric Raoult : " Israel, c'est plus important que les retraites "



Abderrahim
Mercredi 14 Juillet 2010



Mercredi 14 Juillet 2010


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

101.Posté par Anita1945 le 09/09/2010 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ISRAEL : ils sont malins !
J'ai lu récemment que la RUSSIE a signé un Pacte de NON-AGRESSION avec ISRAEL - TANT MIEUX ! mais le revers, donc ces derniers pourront tranquillement attaquer l'IRAN - les RUSSES ne réagiront point (?).
Il y a très longtemps, j'avais lu qu'en cas d'attaque de l'IRAN, la FRANCE réintégrée depuis peu dans l' O.T.A.N., aura droit sur son sol aux bombes RUSSES car les RUSSES tiennent avec l'IRAN.
C'est un échiquier, un méli-mélo d'intérêts en cours et EN ENJEUX.
Seul, l'Avenir...

100.Posté par machiavélamitiés le 08/09/2010 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Columbo, mais c'est du domaine de l'impensable qu'il dise une chose pareille parce qu'il y a le crif et ses disciples les crifistes, frères de satan.
Mais, on peut légitimement s'interroger là-dessus en disant...admettons hein ? rêvons un peu, admettons...que raoult ait préféré la Palestine au dossier des retraites; et bien le crif et les crifistes seraient les premiers à dénoncer ce manque de civisme, de citoyenneté et d'intégration à la nation française, autrement dit, ils auraient trouvé là, une occasion d'or pour faire la démonstration de leur allégeance à la France, qui bien sûr, vient après celle qu'ils vouent à l'entité sioniste.

99.Posté par Columbo le 08/09/2010 21:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'ben ,
revenons à nos moutons
Que ce serait -il passé s'il avait dit ; ''La Palestine est plus importante que les retraites ?"
C'est le deux poids deux mesures ...Liberté égalité .......mon . . .

98.Posté par Aigle le 08/09/2010 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ohhhhhhh!!! Le doux agneau ......Le Ben , né dans un B.....d'Esto,nie ou de Lettonie , OU de Lituanie ....et debarqué en Palestine pour bouffer de l'Arrrrrraaaaabbe ....Il a de la Compassion pour les Palestiniens !!!!!....Mais CAFARD DE CHEZ CAFARD DE LA TOUNDRA , LES Palestiniens ne veulent surtout pas de ta Compassion !!!! Ils veulent que tu paies l'ADDITION pour entree par effraction et occupation sanguinaire de leur TERRE la PALESTINE depuis maintenant 90 ans !!!!!!!!!!!

Tu as oublié de donner une information aussi importante que le "sondage qui n'a jamais eu lieu .......Tu n'as pas voulu parler du Sondage qui lui a bien eu lieu et publié Printemps 2009 et qui AFFICHAIT que plus de 55 °/° des Criminels comme toi qui se croient chez eux chez les Autres EXIGEAIENT que les Palestiniens qui vivaient encore sur leur terres et leurs maisons dans le Sionistan actuel doivent etre VOLES ET EXPULSES VERS D'AUTRES PAYS !!!! et ces memes criminels sont plus de 48 °/° a exiger que si cette option n'etait pas techniquement possible , que l'Apartheid sournois appliqué jusqu'a present contre ces Arrrrraaaabes soit INSTITUTIONALISE !!!!

Alors la RACAILLE ? LA CHIURE ........T'as d'autres VOMIS A SERVIR FRAIS ??????

97.Posté par mega le 08/09/2010 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"on s'en fou des menaces qui pesent sur Israel depuis 62ans.. "

@ben à ordure,îl faudrait que tu fasse fonctionné le peu qui te reste de cerveau pour réfléchir par toi meme!!! les juifs n'ont rien à faire en palestine,les palestiniens sont la depuis des siécles,les juifs viennent d'europe et colonises la palestine,de quel droit?? et aprés tu viens te plaindre qu'isl se prennent des roquettes,si je viens chez toi je tue ta femme et tes enfants et je prends ta maison,tu vas m'offrir des fleurs?? des gens comme toi sont aveugles et complices des crimes.

96.Posté par machiavélamitiés le 08/09/2010 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah ! Attention ! ne faut pas oublier que le sujet principal de ce groupe de discussion est bien le raciste raoult ; alors ne nous écartons pas du sujet comme certains voudraient nous y amener.

95.Posté par machiavélamitiés le 08/09/2010 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre entité sioniste, plus grande armée de la région technologiquement, seule entité fabriquant et stockant des centaines de petites et gentilles bombinettes nucléaires n'attendant qu'un petit clic des doigts pour aller faire des bisous à leurs cibles, croulant sous le poids des menaces qui pèsent sur elle depuis 62 ans etc... etc...non j'arrête parce que je commence à verser chaudes larmes pour cette victime seule et sans défense . QQQuel CCCulot ma parole !

94.Posté par redk le 08/09/2010 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben, avoue que le modérateur du site est bien gentille de te laisser poser ton étron verbale, t'aura beau t'époumoné, la propagande sionazi ne marchera plus, c'est fini les mensonges, tous nous savons que le dégrée d'inhumanité qui se trouve chez un sioniste est plus brulent que le pire des volcans de cette terre et que ce n'est pas pour rien que l'on nome le lieu de culte sioniste, la synagogue de Satan!!

93.Posté par Ben le 08/09/2010 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est fou.. On s'en fou des civiles ISraeliens qui se cachent toute la journée pour éviter de se prendre une roquette ...
on s'en fou que le hamas impose la charia..
on s'en fou des menaces qui pesent sur Israel depuis 62ans..

Alors oui j'ai de la compassion pour le peuple palestiniens!!! mais Israel est victime de l'islamisation de la palestine!! Aujiurd'hui 90% des palestiniens veulent la destruction d'Israel (sondage datant de la semaine derniere!) alors que 75% des Israeliens sont pour un etat palestinien au cote d'Israel...

Responsable : les dirigeants des 2 pays
Victimes : les civiles des 2 pays..

Solution : 2 pays

92.Posté par mega le 17/08/2010 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saber

tu emplois le mot "privé" et tu as tout à fait raison et je rajouterais ce que veut vraiment dire le mot "privé" pour tous les gens qui crient à tort comme des zombies qu'il faut tout privatisé pour le bon fonctionnement d'une société.

le mot "privatisation" vient du latin "privare" qui signifie "dépouiller".
(si ce mot avait été employé,les gens auraient eu trés peur et peut etre commencerait à réflechir qu'ont leurs volent tout impunément).



91.Posté par Saber le 17/08/2010 03:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France est un territoire privatisé d'où il n'est pas nécessaire de faire appel à un quelconque patriotisme mal placé.
Une monnaie privée au service du lobby sioniste mondial
Une armée privée au service des intérêts étrangers
Une classe politique privée alignée sur la pensée sioniste internationale

Le système législatif comme l'Exécutif n'a d'autres ambitions que de tenir le peuple à distance respectable des affaires du pays et le plus souvent tenu en respect par divers impôts et autres distractions au point que l'idée de relever la tête est une corvée et où le fait de réfléchir est un supplice insupportable.

En d'autre temps, le fait d'annoncer publiquement que les intérêts de l'étranger soient prioritaires sur ceux des nationaux, ça aurait couté très cher.

90.Posté par machiavélamitiés le 16/08/2010 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Eric Raoult , voilà , la messe est dite . La France colonisée par l'Etat sioniste, se dévoile au grand jour , sans pudeur , sans scrupules , sans égards aux millions de retraités dont le sort est suspendu aux décisions que prendra l'Etat-UMP sur ce dossier tenu par cet autre Eric....
On se contentera de ces quelques mots pour l'instant ....

89.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youtube : ISRAEL NE VEUT PAS LA PAIX : 2009 - Ambassadeur de FRANCE.

88.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youtube : Michel COLLON - 2e partie / 1er Juin 2010 : Conférence à MONTPELLIER.


87.Posté par voixlibre le 29/07/2010 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Anita
Je viens de visionner, à mon tour; la vidéo de M.Collon. Témoignage super véridique! Merci infiniment!

86.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youtube : Michel COLLON - Comment LE MONDE et LIBERATION nous informent sur ISRAEL et GAZA - 1/2.

85.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youtube : Un Médecin NORVEGIEN raconte l'ENFER à GAZA.

84.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youtube : M. le Professeur Chirurgien : Christophe OBERLIN - TETE de LISTE...


83.Posté par voixlibre le 29/07/2010 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Anita
Merci. C est lui en effet. J espère que notre ami Mandelkorn en profitera. Salut.

82.Posté par H@ST21 le 29/07/2010 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ANITA 1945@ VOUS ETES UNE MINE D'INFORMATIONS QUI SONT TRES PEU OU QUASIMENT PAS DIFFUSEES..MAIS ON SAIT POURQUOI..LA VIDEO DE MICHEL COLLON EST UNE VERITABLE GIFLE A L'ADRESSE DES MYSTIFICATEURS SIONISTES, CAR TOUT CE QUI EST DECRIT EST HISTORIQUEMENT VERIFIABLE; IL EST CAPITAL QUE CE DOCUMENT SOIT LE PLUS LARGEMENT DIFFUSE, CAR CE NE SONT PAS NOS MEDIAS ALIGNES QUI LE FERONT..MERCI ANITA !!!!

81.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excusez : erreur de prénom (sur mon brouillon) : ce n'est pas Christian mais Christophe.
J'ai dû confondre...
Youtube : Interview de M. le Professeur Christophe OBERLIN.

80.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Youtube : Entretien avec le Professeur-Chirurgien : Christian OBERLIN.


79.Posté par Anita1945 le 29/07/2010 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

76. - VOIX LIBRE - 22/07/2010.
Je dois avoir un Youtube de ce Professeur Chirurgien qui a été une trentaine de fois à GAZA......
SURVIVRE à GAZA : M. le Professeur-Chirurgien : Christian OBERLIN.

78.Posté par Anita1945 le 28/07/2010 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

76. - VOIX LIBRE - 22/07/2010.
Je dois avoir un Dailymotion de ce Professeur Chirurgien qui a été une trentaine de fois à GAZA......
Voici un Ecrivain BELGE : Les dix médiamensonges : Michel COLLON et son Livre :
- "ISRAEL, PARLONS-EN" !
Il a le courage d'exprimer ses opinions !

77.Posté par Saber le 28/07/2010 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


LA LOGIQUE TALMUDIQUE C'EST QUE LES GOY NE SONT QUE DES ANIMAUX AVEC UN VISAGE HUMAIN POUR SERVIR LE PEUPLE ELU.

76.Posté par voixlibre le 22/07/2010 01:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@mandelcorn
C est bien, au moins, de dire : "à ce que je sache". Sachez aussi qu il y a moyen de vérifier vos info; à titre d exemple, consultez une vidéo publiée sur ce site il y a quelques semaines, où c est un grand chirurgien français et non musulman , qui se rend au moins 3fois par an à Gaza depuis des années pour y former des medecins et qui y rapporte ce qu il sait du pouvoir en place. Malheureusement, j ai pas retenu son nom mais quelqu un doit bien pouvoir vous l indiquer.
Ne serait ce aussi que par la logique des choses, vous devriez être méfiants envers toute vision présentée par les sionistes et les médias à leur solde; or vous l adoptez sans aucune réserve. Le hamas, comme le régime en Iran, n aurait jamais pu tenir sans le soutien d une large majorité du peuple, alors que toutes les forces venant de l extérieur ne cherchent qu à l anéantir. Puisse Dieu nous guider tous par sa lumière!

75.Posté par Anita1945 le 21/07/2010 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PROPOS culottés face aux problèmes du Peuple Français !


74.Posté par damien le 20/07/2010 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

superbe video criante de vérités!!!
et xavier bertrand qu'en pense-t-il de cet aveu de raoult? est-il d'accord avec cet amour d'israel plus important que les retraites des Français ou bien est-il catastrophé?

73.Posté par hurleurfou le 20/07/2010 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Goasguen c'est pas mieux:
http://www.dailymotion.com/video/xe24n6_goasguen-defendre-israel-est-la-des_news

72.Posté par MANDELKORN le 19/07/2010 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RACHI ? TU CONFONDS AVEC PLUMETTE -

RELIE DE TOUTE FAÇON RELIS L'HISTOIRE, LA TIENNE AUSSI AVANT DE ME PLAINDRE ET de croire torturé, c'est ton discours qui est une torture, et tu dois pas en en être à ton premier.; franchement, tu me cherches et tu ne sais pas de quoi tu parles, d'ailleurs vous êtes tous des gens à qui il ne sers à rien d'écrire, quand à ce que tu appelles ma judaïté si tant est que ça existe, tu la manie à ta façon comme tout ce que tu écris, d'ailleurs ces mots là c'est bien plus pour toi que pour moi, c'est quoi, quant on est pas palestinien, on est pas bien, moi je suis un palestinien de 5000 ans , Je me demande ce que tu fout avec le pseudo RACHI; Autant que je sache, le HAMAS a été imposé par la force. Mais j'arrête là, vous êtes sans doute trop mal engagé quand on voit les mots que vous employez,

71.Posté par Go to Hell le 19/07/2010 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez ce sioniste de base primaire et ministre de surcroît annoncer "Ass iZZraHell c'est plus important que les retraites..."

Imaginez le contraire ! Ce gouvernement est clairement confessionnel il n'y a qu'à voir ceux qui étaient à gauche basculer à droite !

Jettez vos TV pour ne plus payer la redevance TV !

70.Posté par BAGNARD le 18/07/2010 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France des sionistes UMP -PS c'est cela !

69.Posté par rachi le 16/07/2010 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Mandelkorn !

Décidément vous n'avez rien compris. Osez écrire :

" Et que dire de pays voisins comme le Liban qui ont toujours été proches de la France ?Le capital de sympathie obtenu par Israël suite aux agressions répétées de ses voisins après l'indépendance commence à sérieusement s'éroder. Ce qui me dérange toutefois, c'est qu'après une opération aussi lamentable et sanglante, le Hamas, organisation criminelle s'il en est, en récolte les fruits. "

Le Hamas a été élu démocratiquement par les palestiniens et c'est donc lui qui les représente, ne perdez pas de vue que ces gens subissent une odieuse OCCUPATION et qu'il est normal qu'ils se battent et qu'ils résistent !!!

Quant à qualifier de lamentable et sanglante opération, le crime de guerre commis par les israéliens dans les eaux internationales, alors là c'est le bouquet .

Je comprends que vous soyez torturé Mandelkorn , vous analyser les évènements par le prisme déformé de votre judaïté!
Essayez de les analyser en tant qu'être humain tout simplement faisant partie de la communauté des 6 milliards d'humains.
Redevenez un simple humain et compatissez aux malheurs des humains qui sont occupés, humiliés ,affamés, spoliés, assassinés sous l'indifférence des inhumains qui nous gouvernent. Redevenez un humain digne de ce nom et peut-être qu'alors vos tourments atténueront.




68.Posté par plumette le 16/07/2010 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ce qui me dérange toutefois, c'est qu'après une opération aussi lamentable et sanglante, le Hamas, organisation criminelle s'il en est, en récolte les fruits."

A mon avis, on ne peut depuis la France ni d'ailleurs que là-bas, juger le hamas, tant les attentats sous fausse bannière ont fait légion et brouillé les cartes.

"Les deux camps qui s'opposent là-bas ont en commun de se foutre comme de leur premier caleçon des Français (plus généralement des Européens) qu'un camp considère comme des antisémites congénitaux et l'autre camp comme des mécréants congénitaux.."

C'est vrai que la vision est simpliste mais largement déformée par la propagande médiatique. La France est à la fois traditionaliste et multi-culturelle. Les gouvernements qui nous dirigent depuis la seconde guerre mondiale ne sont pas représentatifs de nos mentalités ni de nos attentes, ce ne sont des élites au service du dominateur ARGENT et d'un culte de la supériorité scientifique sur la nature et sur l'homme. Culte en la sciences empêche culte en Dieu, culte en idoles (acteurs, chanteurs, écrivains, politiques, scientifiques...) aggrave culte en sciences.
S'il n' y a pas retour à l'essentiel, c'est à dire à l'intention d'aider au bien être de tous et de chacun, dans l'équité et dans la paix, la France et l'Europe se videront de leurs âmes encore lucides.

"c'est que ces criminels de guerre israéliens ne seront jamais jugés. Et que ceux qui leur donnent ces ordres criminels sont reçus en grande pompe par Sarkozy et consort.
Comment osent-ils encore parler de devoir de mémoire après ça ? "

Osons espérer le contraire, qu'ils soient jugés pour leurs crimes, et pour ceux qui y échapperont sur terre ils seront jugés au ciel, alors pourquoi s'en faire? L'important c'est déjà de les dénoncer puis de s'unir pour les faire tomber, les écarter du pouvoir et des armes.

67.Posté par Persona non grata le 16/07/2010 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ Mandelkorn ,

Tu dis :

"le Hamas, organisation criminelle s'il en est, en récolte les fruits. "

Tu viens de te démasquer vilain , le hamas est élu par le peuple palestinien et tu viens de leur cracher dessus donc à mon tour :

TFOU 'lik va pleurnicher ailleurs avec ton sentimentalisme indigeste.

66.Posté par MANDELKORN le 16/07/2010 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, le sujet est complexe.Les deux camps qui s'opposent là-bas ont en commun de se foutre comme de leur premier caleçon des Français (plus généralement des Européens) qu'un camp considère comme des antisémites congénitaux et l'autre camp comme des mécréants congénitaux.. Cette situation est plus complexe que ça, et ça m'attriste de voir qu'on peut la simplifier à ce point.
Même si c'est un peu loin pour nous, la situation du Moyen Orient a une influence sur nous. Et que dire de pays voisins comme le Liban qui ont toujours été proches de la France ?Le capital de sympathie obtenu par Israël suite aux agressions répétées de ses voisins après l'indépendance commence à sérieusement s'éroder. Ce qui me dérange toutefois, c'est qu'après une opération aussi lamentable et sanglante, le Hamas, organisation criminelle s'il en est, en récolte les fruits.

Comme toujours, au milieu, le civil palestinien est celui qui ne gagne jamais et qui continue de souffrir dans l'indifférence générale. Dans tout peuple opprimé, une frange extrémiste prend la tête de la lutte contre l'oppresseur. Elle disparaît d'elle même quand la pression cesse.Vous savez, pour les allemands, les résistants français étaient aussi des terroristes. Tout dépend de quel côté on s trouve.Le plus écœurant dans cette histoire, c'est que ces criminels de guerre israéliens ne seront jamais jugés. Et que ceux qui leur donnent ces ordres criminels sont reçus en grande pompe par Sarkozy et consort.
Comment osent-ils encore parler de devoir de mémoire après ça ?

65.Posté par plumette le 16/07/2010 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bonne vidéo, honteux! faisons passer...

Bonjour Mandelkorn, comme votre sujet est complexe... Bon courage, en effet, pour sortir du tunnel . Si vous voulez, je peux vous parler avec mon cœur de mère, pourtant je n'ai pas la science infuse et c'est normal, je ne suis qu'humaine, j'ai des doutes aussi comme tous les êtres, et c'est normal, je ne vois et ne verrai jamais l'invisible avec mes yeux. Cela pour dire qu'il faut d'abord s'accepter comme on est pour comprendre ce que nous avons à faire pour être plus fort et meilleur chaque jour, avec soi-même puis avec les autres.

Toutes les mères ne se ressemblent pas... et même si elles aiment avec force, elles ne sont pas forcément capables de voir l'intérêt de leurs enfants avant le leur propre ou celui de la famille ou même d'autrui. Tant de facteurs entrent en jeu dans l'exercice de la maternité, la religion ou l'athéisme, le niveau d'éducation, la famille, le milieu, l'entourage, l'amour qu'on a reçu dans l'enfance, celui qu'on reçoit une fois adulte, la capacité de recevoir les éléments extérieurs sans les déformer, de dégager l'essentiel pour ne pas se laisser envahir par le détail...
Si l'on est croyant, on sent que Dieu est toujours là, qu'il nous aide ou ne nous aide pas, c'est selon la nature de nos intentions et de nos actes, mais déjà on a un pied à terre et on peut se servir de l'autre pour avancer le plus droit possible.

Vous -même exercez un rôle de mère pour réfréner l'inconsistance et l'agressivité de cette jeunesse armée d'armes mais désarmée d'âmes. Le meilleur service que vous pourriez leur rendre, c'est peut-être de leur apprendre à regretter le mal qu'ils font , puis à leur donner l'envie déserter d' une armée commandée par des nazis, car assurément ce sont les mêmes aux commandes, leurs descendants...
Eux ne sont que la farce du dondon, on leur a fait croire que religion équivaut à nationalité, alors que les deux distinctement font l'identité de chaque être, on a besoin des deux pour trouver son équilibre, son rôle dans le temps, l'athéisme pour certains, faisant le même office, sinon quelque chose de positif.

Cette jeunesse israélienne est désaxée, la cause défendue par les armes est déjà discutable: un pays pour les juifs? pourquoi pas s'ils ne sont pas capables de s'intégrer avec les autres? Mais pas sur la terre des autres, qui plus est en tuant et en volant, cela n'est pas acceptable par le commun des mortels, ça ne l' est que pour des forces obscures et destructrices.



64.Posté par rachi le 16/07/2010 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mal être Mandelkorn est hélas partagé par tous les humains quelle que soit leur origine.

Quant à Eric Raoult son "israelophilie" poussée à un tel paroxysme en devient suspecte.


63.Posté par Columbo le 16/07/2010 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mandelkorn,

Je sais tout comme vous ce qu'est l'angoisse .Il n'y a rien de pire .Nous voyons le mal partout .Le moindre petit pépin devient un calvaire .Mais j'évite de rentrer dans le cercle infernal des médicaments .Je préfère l'affronter de face .C'est un don du Ciel .
a ce moment là , nous avons une extra lucidité .
tous les éveillés , Boudha , khrishnamurti , etc ..sont passé par d'atroces douleurs morales avant d'etre "libéré" .pouvons nous y arriver ?
D'abord , devenir spectateur de nous meme , en nous concentrant sur les actes quotidiens , aussi futiles soient ils .Bon courage.

62.Posté par mandelkorn le 16/07/2010 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le trouble de la personnalité est en général sérieux. Je parle là d'une personne obscure, louche, vraiment bizarre. Pas une fausse bizarrerie mais bien quelqu'un qui présente une anomalie, une particularité qui nuit véritablement à l'adaptation de la personne.
Il ne s'agit pas de quelques petits défauts ou travers que tout le monde peut avoir et qu'un matin on vous impute pour d'autres raisons, d'autres logiques instantanées sans lendemain ou presque. ,

Dans mon cas, nul ne peut dire pourquoi je suis juif, aucune émotion de ma part n' a engendré une réaction difficilement contrôlable.
Par contre j'ai rencontré bon nombre de personnes dont la personnalité se caractérisait par une tendance à agir avec impulsivité et sans considération pour les conséquences possibles, associées à une instabilité de l'humeur. Les capacités d'anticipation étaient souvent très réduites et des éclats de colère ont parfois conduit à de la violence ou à des comportements explosifs; ceux-ci sont volontiers déclenchés lorsque les actes impulsifs sont contrariés ou critiqués par autrui. J'ai vraiment tenté de me mettre à l'abri de certains actes impulsifs ce qui n'est pas si facile, j'ai agis sans broncher en subissant certains accès de brusquerie. Mais face à des comportements menaçants, je craque ce qui dans le cadre d'une vie finit par desservir. Je pensais que cela aurait du être le contraire, j'ai été critiqué par autrui, notamment pour critique encore imparfaite d'éléments déréels (notons que ce genre de diagnostic est des plus délicats et assez difficile à expliquer), l'idée d'approximation, de valeurs approchées qu'on compare parce que c'est discutable, vague, contestable, dans un principe de milieu plutôt sioniste qu'antisioniste. . Ce sont ce genre de facteurs déclenchant qui ont été soignés, ils ne se sont pas toujours véhiculés sans laisser de traces, et c'est le concept qui l'emporte sur les faits, les faits que j'ai vécu ne se sont pourtant pas manifestés à mon sens dans une idée de retour au calme et de normalité, ceux à qui je me suis heurté ne changeront pas le caractère, de ma judéïté. ils pourront à mon sens présenté dans leurs agissements un danger réel, j'en veux pour preuve ce dont LES NAZIS se servis comme approche de ce qu'ils sont vraiment, je serais curieux de savoir ce qu'ils sont devenus, ont-ils virés de leur façon d'agir ou se sont-ils confrontés de nouveau à d'autres.

Je pense que j'agis avec ma propre logique, une logique qui n'est pas illimité, qui ne tends pas vers l'infini.
Qui n'ose pas affronter, les difficultés ne peut saisir mon action

Ce que je vous livre a pour objectif de définir les livres de bien-être et de Développement personnel notamment dès le début d'une prise de concience aussi scandaleuse, j'ai jamais connu mes deux grands pères, déportés.Je vis un présent. comme un nouveau genre de la culture de masse et comme un nouveau modèle de subjectivation sociale , on pourrait sans difficulté m'attribuer des troubles du comportement ou en tout cas des difficultés à penser comme d'autres. Utilisant les concepts de « technologies du moi » je me sens barboté selon un procédé à la fois discursif et corporel qui se contente de ne mettre en lumière que les problèmes de la subjectivité contemporaine, leurs doutes, leur valaurs, leurs symptômes sans modalité socialement proposée pour les surmonter à travers les différences. Normalement ce discours émanant des religions a pour but d'améliorer l'adaptation de l'individu aux conditions de vie déjà instituées.
L'objectif de ma réponse devrait plutôt de faire une étude des notions significatives présentes dans le concept de bien-être et d'analyser ce type de procédés ainsi que leur rôle dans la formation et le contrôle de la subjectivité.
Les hypothèses qui guident ma vie sont les suivantes: a) la prééminence de ce nouveau fait qu'est ISRAEL C4 est un des effets de l'affaiblissement d'autres technologies de domination, dont les dispositifs normatifs se sont flexibilisés ou fragmentés ; b) les liens qui assujettissaient les individus à l'organisation sociale se sont dissous et ont été partiellement remplacés par ces nouvelles formes de gouvernement ou d'auto gouvernement qui utilisent AUSSI MALHEUREUSEMENT les concepts établis dans l'imaginaire collectif: succès, concurrence, efficacité, optimisme.
De manière à travailler le phénomène qui me préoccupe de façon historique, tout en comparant deux contextes différents, tout en entamant une analyse comparative aux caractéristiques contraires : le volontariat et l'assimilation
Finalement, dans le but d'identifier la perspective de signification sociale dans laquelle
ce cas s'inscrit, tout en m'appuyant sur une HISTOIRE sans doute herméneutique complexe qui se nourrie des textes référentiels


A certaines occasions, la vie sociale même à l'Armée israélienne stimule et recueille les réflexions provenant des différents champs du savoir. De façon directe ou indirecte, le thème de la subjectivité semble une des clés de compréhension du paysage contemporain ainsi qu'une voie d'accès pour l'examen des transformations historiques et sociales les plus récentes. C'est donc aussi bien un objet théorique qu'une catégorie analytique ; mais aussi un objet réel désignant une dimension de la personne, une signification vaste qu'abordent les discours en circulation et une catégorie couramment utilisée et de plus en plus installée dans le sens commun. Dans la sphère du quotidien, le thème de la subjectivité peut être interprété comme un revival idéaliste, un spiritualisme sui generis, un appel à l'imagination et au renforcement de l'idée que rien --un « rien » qui se prétend totalisateur, mais qui finit par se réduire à la dimension individuelle-qui n'est ipas mmuable et que tout peut être transformé, aussi bien la psyché que le corps. Je me trouve ici face à une seule et même élaboration discursive, qui surgit dans l'un ou l'autre domaine. Cette inquiétude vis-à-vis de la subjectivité prend la forme d'un regard inquisiteur sur l'intériorité qui prend note des affects, des peurs et des phobies, de l'intelligence, de la créativité: l'information diffusée à grande échelle déchiffre les différents processus cognitifs, explique la « chimie des émotions » et suggère une prophylaxie de la psyché. Le langage ordinaire, matière sensible où se cristallisent les moindres transformations culturelles, incorpore des termes techniques en provenance de disciplines scientifiques telles que la psychanalyse et la neuropsychiatrie, qui jusque-là, étaient des champs spécialisés réfractaires au savoir commun des juifs.
La tendance à scruter les aspects subjectifs de la personne peut exagérer l'originalité du sujet, en surlignant ces moindres expressions distinctives. Les « modèles » socialement approuvés ne sont pas pris en compte par ce regard aveuglé, il ne perçoit que le « moi ». La perception de soi propre à la singularité a ainsi besoin de trouver des corrélats objectifs qui racontent une identité exceptionnelle se distinguant des formules courantes. En écho à ce besoin dans l' « air du temps », la production libérale se diversifie, et donne une place aux goûts particuliers. « Se distinguer » semble être l'objectif numéro 1. L'aspect personnel résiste face à la sérialité et s'efforce de manifester ses différences, aussi petites qu'elles soient..
Malgré l'irruption des singularités, la prise en compte des traits d'identifications personnelles et l'individualisation des pratiques ne font pas partie d'un processus de ruptures vis-à-vis des dogmes, us et coutumes. Bien au contraire, ce sont les résonances des modes de subjectivation de l'époque contemporaine. Si le sujet passe à occuper le devant de la scène, c'est parce que d'autres acteurs s'effacent. Telle est la thèse de l'individualisme contemporain qui souligne le « décrochage » du sujet et la dissolution des liens sociaux connus.
Un mouvement de libération des anciennes sujétions --qui retenaient et soumettaient-le sujet- supposerait l'émergence et la solidification d'une figure puissante, une sorte de champion acteur des évènements. Au contraire, le temps présent découvre une subjectivité fragile et un sujet en crise, « expulsé » -plus qu'indépendant- des institutions, peu pris en charge et désemparé. La prosopopée du sujet contemporain ne semble pas être l'accomplissement d'une tendance postmoderne mais plutôt un fait tout à fait nouveau camouflé à l'aide de discours biens connus qui exaltent l'autonomie individuelle.
Le sujet court un risque et l'ampleur des difficultés peut se mesurer grâce aux aides qu'on lui propose. Mis au défi de se suffire à lui-même, arraché à un paysage stable et réinséré dans des scénarios sans cesse changeant, il ne compte que sur lui-même pour tenir debout. La crise et les dilemmes de la subjectivité contemporaine répliquent intérieurement la litanie apprise par l'optimisme libérale : « tu en es capable ! », ou alors déclarent la rupture morale. Entre les deux extrêmes, le sujet utilise tous les subterfuges qu'on lui propose afin de se maintenir sur pied et droit.
Par eux-mêmes : Le préfixe « auto », qui provient du grec, s'applique à une grande variété de termes -- verbes, adjectifs, et substantifs. Son sens --« lui-même »- possède deux sens complémentaires; appliqué à un substantif, il signifie la réflexivité, comme dans « autonomie », dans le cas d'actions réalisées par des êtres humains, cela ajoute une nuance : la volonté. Ainsi, un sujet autonome non seulement se suffit à lui-même mais exerce ainsi, et de façon volontaire son indépendance. C'est ce qui arrive ici dans ces faits qu'on décrit en corrélation, ce n'est pas seulement une--une assistance de soi-même à soi-même-, cela constitue bien un processus volontairement appliqué.
L'usage répété de ce préfixe nous interpelle et signale une caractéristique de la culture moderne, c'est-à-dire précisément, la conscience de soi, ce mouvement de repli qui se signale « lui-même », caractéristique de la modernité. Il y a aussi une autre raison qui alimente la prolifération des mots composés de ce préfixe: l'automatisation, -dont l' « auto-mobile » en est l'exemple-, le fonctionnement sans intervention humaine, semble indiquer un mouvement qui provient de l'intérieur de la chose, qui lui est inhérent et qui ne demande donc aucune réflexion. Cette insinuation créée la sensation que ce qui est « auto » est encouragé: une fois que le dispositif est mis en marche, le processus se poursuit mécaniquement.
La notion d'auto-aide comme une aide de soi à soi participe à la constellation de significations et d'insinuations associées à ce préfixe. Mais elle implique quelque chose de plus : l'idée qu'il ne faut rien attendre de la part des autres. Dans ce sens, les théories de l'individualisme contemporain devraient être comprises comme des théories de la toute puissance du moi. Conscience réflexive, volonté de se transformer soi-même, et puissance intrinsèque : les éléments relevés dans ce type d'hygiène mentale et de psychologie semblent franchement suggestifs.
Une spirale de forces centripètes semble absorber le sujet, je suis lecteur de cette procédure, en la soustrayant à d'autres éventuelles aides possibles provenant de l'extérieur. Cependant l'hypothèse d'un sujet souverain de lui-même, pouvant se passer de l'aide d'autrui, et même de toute relation sociale, semble peut convaincante. Au contraire, la résistance subjective, loin de se solidifier, se détériore visiblement, excédée par des exigences toujours croissantes.
Le terme « résilience », récemment forgé, désigne la capacité de surmonter, de supporter la douleur ( tout est relatif) et de s'adapter. Ce mot, en provenance du domaine de la physique des matériaux, désigne une qualité devenue indispensable et valorisée à tel point qu'elle en devient un don. Résister à tout, à tout prix, est une victoire intérieure parfois forcée qui fait pression sur le sujet. Cette capacité, appliquée en première instance à ceux qui supportent la douleur sans doute parle-t-on de la douleur mentale, psychologique, morale, psychique, intellectuelle ou même spirituelle, à vrai dire je ne sais trop rien,. Peut-être pense --t-on que j'ai du mal à surmonter un traumatisme particulier tel que la vie en caserne. Tout ceci me semble chargé de dramatisme et ceci pèse presque exclusivement de façon aveuglante sur le sujet de droit.
Si la crise du sujet tel qu'on peut la concevoir est bel et bien réelle, personne n'a trouver des solutions sans avoir à faire appel à d'autres instances. Je rappelle, que c'est un psychiatre civil et non moi qui ait engagé cette plainte. Depuis ma recherche tente ainsi de traiter les processus qui se déclenchent, par rapport à une subjectivité en crise, à partir du dispositif tel qu'il est décrit avec ses caractéristiques spécifiques ; un Dispositif que je n'ai pas inventé qui, comme vous pouvez le voir présente une longue trajectoire qui aboutit ces dernières décennies par un accueil peu enthousiaste. Il s'agit bien pour moi de signaler ce type d'abus
La croissance spectaculaire du genre à partir des années 90 me force à m' interroger sur les données sociales et historiques qui interviennent dans la multiplication de toute ces productions, cette circulation et cette réception. Quels sont les conditions et les intérêts de cette augmentation? La question ne cherche pas à faire émerger une cause efficiente mais elle sert plutôt comme question heuristique, qui pousse à produire des descriptions complexes et attentives aux différentes dimensions en jeu:
Tout ou presque reste lié au sujet lui-même ; sujet culturel, poussées par les processus appliqués aux circuits de masse ; sociale, lié aux conditions qui poussent à rechercher ces béquilles historiques, en ceci que je cherche à comprendre les caractéristiques du présent ; philosophiques, lorsque ces questionnements réfléchissent sur les conditions de l'existence contemporaine.
Même en tenant compte de ces différentes approches, il est nécessaire de définir le point de vue spécifique de la recherche qui est développé. Il s'agit d'une perspective propre au champ de la communication. Ce choix n'est pas arbitraire : ce qui peut être traité doit être abords avant tout comme partie intégrante d'un répertoire de productions propres à la culture de masse. Dans ce sens, il s' élaboré et il circule en vertu des règles dont dispose cette culture et ils adhèrent beaucoup plus à ces déterminations de genre que toute oeuvre ayant une valeur désignée.
En tentant de soutenir ainsi la pertinence de l'approche depuis le champ de la communication,
Si cela proposait une perspective particulièrement fertile : en parlant de bien-être, ou d'auto aide, comme une série homogène, en s'intéressant à des caractéristiques communes et à leur orientation en direction du marché, nous pourions délimiter une catégorie spécifique.
La culture de masse n'oppose aucune résistance face aux systèmes de classements ; au contraire, elle s'appuie sur eux et les utilise aisément, tout en sachant qu'ils constituent une socle de compréhension et d'accord avec le groupe.
La typification du genre , mais aussi du bien-être, est une tâche qui, aussi loin que je pu mener ma recherche, n'a pas encore été réalisée. Le fait n'en est pas moins curieux. On pourrait croire qu'il existe encore certains préjugés sur la production de culture
de consommation de masse, pouvant faire obstacle à son examen. Elles sont peut-être mises de côté de par leur trivialité, ou bien, il est difficile de voir ce qui se trouve juste sous nos yeux.
C'est de ce point de vue que je vous engage à parcourir les différentes voies mises en jeu : dans tout texte proclamant une valeur « pratique » où résonne l'écho du temps présent ; à condition toutefois que ces leçons à caractère particulier acquièrent un sens par rapport à un contexte auquel, de façon implicite ou explicite, elles me renvois. On peut y trouver une évocation culturelle du monde duquel ils proviennent, dans lequel on se contient et que je vous invite en partie à explorer comme une constellation de significations qui surgissent afin de montrer la diversité des chemins pris par les êtres humains. Mais leur destination semble être unique: le bonheur, un état que l'on peut atteindre pendant la durée de l'existence, telle est la promesse sous-jacente à l'ensemble des textes que tous spécialistes aiment à analyser.
Parcours : En tenant compte de ce qui nous intéresse, toute recherche implique la traversée de différents niveaux d'analyse allant du texte au contexte, de la culture à son aspect historique et des structures objectives à leur dimension psychologique. Ainsi, le sujet est situé, raconté à partir de la facticité objective qui le contient et de la trame de significations qui le soutient. A partir d'une caractérisation sociale et historique, il fait face à un horizon de sens collectif compris dans sa dimension subjective, effet et reflet de son monde.
La première partie de cette enquête est dédiée à l'élaboration d'une perspective théorique et méthodologique qui rende « saisissable » les processus de subjectivation. Nous construisons une définition de la subjectivité, en adéquation avec la dimension sociale, Je m'efforçe aussi d'expliquer le rôle de la culture dans les processus de subjectivation, en faisant particulièrement référence à la culture de masse en tant que culture commune au fait tel qu'il est décrit La perspective choisie pose le problème dans le champ de la communication, manifestement familiarisé avec le traitement de problèmes de cet ordre, se situe dans ce champ la filiation théorique à laquelle je réponds
Un deuxième moment, je pose mon regard sur les desseins du bonheur et les chemins qui semblent y conduire. Bien qu'il soit annoncé comme un évènement séculaire certain, les discours en circulation s'occupent plus des moyens de dissipation de la douleur que de signaler comment aura lieu son avènement. Cette spéculation rend visibles les champs dans lesquels s'inscrit la promesse de bonheur, ainsi que les avatars du bien-être et de la douleur. Le parcours, réflexif et opératif à la fois, conclut avec l'annonce du plan.
La description du genre sera celle que tout un chacun pourra adopter, cette définition est indispensable afin de composer ce qui est analyser concrètement. Le travail implique une analyse, afin d'établir les caractéristiques particulières de ces dits troubles du comportement et de fixer des paramètres d'identifications permettant de le distinguer des genres qui en sont proches. Donc par rapport à un domaine culturel plus large, qui comprend fondamentalement les discours présentant une tonalité émotive, et des modélisations de langage proches de celui de cet objet d'étude. Pour y arriver, il est nécessaire d'établir une série de passages qui conduisent de l'objet à ses contextes, et de là à un horizon de sens propre à notre époque. La réflexion sur le langage comme théorie de l'interprétation sont les chemins qu'il faut choisir pour pénétrer le problème. C' est le fruit d'une lente sédimentationpar rapport à un problème méthodologique précis: trouver un chemin d'analyse qui permette, à partir de l'examen , d'esquisser un monde de sens --un sens du monde transcendant dirais-je. La stratégie méthodologique utilise différentes théories de l'interprétation et, en s'appuyant sur celles-ci, ou en prenant ses distances, tente un type de traitement qui facilite le passage entre les différentes dimensions, en cherchant à éviter de ne reposer que sur l'intuition du vivant et du réel.. Ce n'est donc pas un paragraphe technique qui explique les opérations d'investigations réalisées ici et là, il construit plutôt un deuxième apport --bien
que ce ne soit qu'une tentative- à la recherche en communication.
La deuxième partie pourrait se fournir d' une base qui faciliterait la perception du contraste dans lequel surgiraient mon rôle le plus récent, et dont le traitement se déploie le long de cette procédure de mise à part
Un travail plus précis et plus profond exige que l'on limite ce qui s'écrit ou qu'on l'allonge. A partir d'un examen minutieux, je serais tenté de reconnaître les caractéristiques rhétoriques en matière d'auto aide, les significations qui traversent, les consignes et les impératifs qui s' installent. L'analyse concernant le processus de configuration de la subjectivité que je reprends
Enfin, la dernière étape du parcours tentera de relier l'auto aide et les contextes dans lesquels il pourrait se manifester. En premier lieu, je m'occuperais d'identifier les discours qui le justifient, qui revoient à un ordre de légitimations sociales valides et qui excèdent de loin le genre examiné. En second lieu, il faudrait établir les dispositifs corporels prescrit et qui renvoient directement au processus de modélisation de la subjectivité.
Il faudrait tracer des parallélismes et des divergences significatives, en tenant compte du fait que le processus de subjectivisation, tel qu'il est mis en place à partir du procédé d'auto aide, excède la particularité des limites nationales. En soulignant selon deux axes d'analyse choisis, deux contextes qui présentent d'importantes différences --le volontariat et l'assimilation-, en tentant de mesurer le poids de l'organisation et de la culture nationale relativement à ce qui semble être un vecteur de mondialisation.
En dernier lieu, je reviendrais sur les considérations théoriques précédemment
définie afin de comprendre le paysage actuel et la place réservée au sujet, en discutant la notion d'individu et en faisant référence à la situation du sujet contemporain aussi bien à partir de ses nouvelles dépendances qu'à partir des co-actions proposées concernant le travail et la concurrence.
Ce développement recherche les clés d'interprétation qui permettent de comprendre, non seulement le cas particulier de l'analyse, mais aussi l'articulation entre la dimension subjective et les conditions sociales actuelles. Ce dernier niveau de synthèse est cristallisé dans les conclusions : ayant traversé les différents reliefs du parcours, nous osons définir ce que signifie la « normalité » dans le paysage contemporain. Modèle abstrait et mesure de réalisation personnelle, la normalité est un impératif qui menace la contingence de la vie, bien plus difficile que l'exécution d'une recette, moins net, plein de zones d'ombres et de non sens, sans modèle exemplaire. L'image radiante de l'idéal du moi peut devenir une pression nsupportable quand le sujet ne peut que se réfugier dans lui-même. Mais cette solution n'est peut être pas la seule et toute la culture contemporaine n'est pas prisonnière de ces tendances.
Son examen nous permet de comprendre de quelle façon le sujet est en
train d'être façonné et ce qui est en train d'être constitué, quels sont les processus de subjectivation qui soutiennent ce modèle, quelles sont les significations sur lesquelles il s'appuit.

On est rarement ce qu'on croit. être
De parents israélites, ma famille a subi les pogroms de Russie et les ghettos de Pologne.
La plupart sont morts dans la débâcle de 1939.
J'ai souvent rêve d'éviter les pièges contemporains, mais est-ce vraiment un piège, l'avenir nous renseignera.
Il s'agissait tout d'abord d'une gène bien inférieur en matières de troubles du comportement. On ne saurait où commence une personnalité pathologique et ou finit la chronicité et le degré d'une psychose.

Durant l'année 1974 , j'effectuais "encore "mon service militaire, je dis encore puisque ce dernier a été depuis aboli.
Mais des épisodes bien plus anciens me reviennent.......

Nul doute que nous ayons une finalité que nous sommes libres. Car la spécificité de l'humain, c'est précisément de déterminer lui-même la finalité qu'il veut bien s'octroyer... dans un cadre à la fois déterministe et dépendant de ses choix c'est bien différent de la pure théorie sur la perte de sens de la vie

Donc, une gêne bien inférieure au minimum indemnisable suite à un procès intenté à l'armée avec l'aide d'un psychiatre civil et d'une association d'anciens combattants, un peu où finit le BREVET de normalité d'une convalescence établis en bonne et due forme, là où foisonnent bon nombre de commentaires et diagnostics ayant trait à l'hygiène mentale et la psychologie. Pendant que j'effectuai mon service militaire, je vivais une très mauvaise ambiance, une certaine pression d'un bataillon sur l'autre, parfois, on m'adressait une insulte, ou encore je devais assumer des propos fallacieux d'un adjudant, des brimade d'un brigadier. Il y eu finalement une mise à l'épreuve digne de brimades volontaires avec une bonne part d'abus. La justice n'offre aucun intérêt à cette affaire, c'est devenu une affaire classée, une affaire qui supposait pourtant être le socle psychiatrique des abus de toute nature, les taux dit handicapant sont très faibles. Quant aux épisodes les plus concrets, ils restent sur la forme juridique définitivement absent. A entendre tout ce tralala, on reste voué à l'incertitude de ce qui s'est passé et ce passe encore, il y autorité de la force jugée, surtout si l'autorité a montré ces failles, et quelles failles, on s'est obstinément chargé de mettre fin à une procédure puisque rien ne peut se poursuivre indéfiniment. Il y a pour moi de nos jours peu de jugement identique en appel d'un règlement militaire. J'ai en tout état de cause bénéficié d' un reclassement professionnel que j'ai accepté, mon travail de fonctionnaire invite à réfléchir sur les efforts estudiantins a trouver un travail, j'aimais tant bouger avant que je rentre au ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer. Moi, je pensais que normalement j'aurais un travail d'expert en gestion, ue mes études supérieures aboutiraient, que ce que j'avais entrepris aboutirait et devait d'une manière comme d'une autre m'amener à la réussite. Je sais aujourd'hui que les examens supérieurs ne suffisent pas, que l'ambition est souvent dangereuse comme tous projets de ce genre, qu'il faut comprendre et accepter certaines contraintes très éloignées de sa motivation et de ses aptitudes. Or le concept "psy" et « militaire » a tendance à opposer deux luttes, il y a la lutte des dits soignants et il y a l'autre militaire et civil confondus. À ce propos, il est peu probable qu'une autre action soit engagée puisque je suis censé être très éloigné de la chose militaire, la chose de la raison publique est à l'avantage de la justice, cette idée de grandeur qui fait du raisonnement juridique ce qui s'assume petitement. Et particulièrement en droit en pure perte. Je me suis heurté, enfin plus exactement cette idée s'est heurtée jusqu'au bout à la force d'un l'État fort qui dispose d'un arsenal juridique très puissant. Le plaignant se contente de peu. L'arsenal thérapeutique fait tache d'huile, il y a accoutumance, rien a voir pourtant avec sa propre discipline corporelle, physique. A l'Armée, je ne buvais pas, ne fumais pas, avait une discipline de fer enfouie derrière ma personnalité, j'avais toujours à mes heures de liberté un livre à lire, je pratiquais en cachette et régulièrement le sport, dont d'ailleurs on m'avait exempté, et puis globalement, vis à vis de ce genre de trajectoire, je tentais de me protéger de la première agression mentale venue, celle qu'on qualifie de malveillante, que je qualifie comme une malchance, pas d'excès en toutes circonstances bien sur mais ce qu'il faut pour qu'on réagisse, même si la petite violence reste une foutaise vis à vis du procès intenté à l'État , lui même attaqué sur ces deniers.. Charlatanisme puisqu'il y a une théorie surpuissante et une pratique en demi-teinte. Pourtant je me suis senti fragilisé par le traitement médicamenteux qui était là pourtant pour me protéger, en effet j'ai été dirigé quand cette petite caserne tournait mal, puis gentiment je suis devenu demandeur de ce genre de médicaments. Je veux parler de ces remèdes qui ont vocation à masquer l'anxiété, le mal être, à relaxer le mental jusqu'à ne plus envisager de s'en priver, pour un meilleur confort d'esprit, dirait un praticien. Après tout l'autorité mal marquée du père, une mère plutôt envahissante a fait en quelque sorte redondance sur ce qui me navre mais les mères juives se ressemblent..

61.Posté par j-j le 16/07/2010 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

au moins c'est clair et net:

Israël d'abord (avec l'argent du contribuable), les Français après (avec quel argent ?)

60.Posté par Columbo le 16/07/2010 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci Saber pour ce moment de détente .vive Dieudo!

59.Posté par Saber le 16/07/2010 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

56.Posté par Columbo le 16/07/2010 00:27

Que ne feraient ils pas pour israel .!

AUTANT RAISONNER PAR L'ABSURDE.

UN MOMENT DE DÉTENTE S'IMPOSE.

58.Posté par fafa le 16/07/2010 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

effectivement je le reconnaît et m en excuse

57.Posté par fafa le 16/07/2010 00:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la censure est de mise pourtant je n ai rien dis de mal

Modération : votre commentaire était de nature à nous porter préjudice.

56.Posté par Columbo le 16/07/2010 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que ne feraient ils pas pour israel .!
Ils n'en sont pas à un blasphème pret .Les rabins ont droit de vie et de mort sur leur tribu .Ils ont meme vaincu"dieu" .Ils seraient capable de ne plus se circonciser !
Alors , si le front national , n'était pas antisémite , il y a longtemps qu'ils s'y seraient fondus.

posts type d'un cryptosioniste se faisant passer pour un lepéniste ;;

"je suis athée , la france , n'est pas ....les minarets ne conviennent pas au paysage ...
la burka me choque ..."


ils oublient volontairement , les curés , les rabins les nones , les barbes tresses kipa .les mini mini jupe ...

55.Posté par romano le 16/07/2010 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ jaques
le ne suis pas contre la circoncision, contre l'excision des femmes ,oui, et c'est une pratique barbare inexistante, par exemple ,en Afrique du Nord.Certains méchants pitbulls de l'islamophobie up to date, veulent l'accoler à l'Islam.Là est le paroxysme de la malhonnêteté de certains exégètes de la laïcité à sens unique qui raisonnent avec un cervelet situé beaucoup plus près de leur 33éme vertèbre en comptant à partir de la nuque.Ce que donne des préjugés très nauséabonds et des sentences peu objectives..J'ai parlé de la circoncision,cher ami, pas pour m'en plaindre mais pour constater qu'aucun politicard, aucun média n'osera s'y aventurer, pour la contester parce que tout simplement elle est pratiquée par les israélites....y toucher,fera provoquer le courroux du lobby régnant sur l'Occident,tout entier...il fallait lire entre les lignes pour me comprendre.

54.Posté par fafa le 15/07/2010 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi j ai de tel pensé moi non a la violence !!! pour l instant..............

53.Posté par H@ST21 le 15/07/2010 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A GERBER !!! VOILA QUI DEMONTRE QUE LES LIEUTENANTS DE SARKOZY SONT SELECTIONNES EN FONCTION DE LEUR SYMPATHIE POUR L'ENTITE SIONISTE..

52.Posté par Nordo le 15/07/2010 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur la circoncision, le porc si l'islam et le judaïsme sont synchro, ça devrait faire réfléchir .

1 2 3
Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires