Flagrant délit media-mensonges

Eric Besson n’existe pas, c’est un mythe

Exactement comme le délit de solidarité avec les sans-papiers


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 12:55 LE 4ieme POUVOIR AU SERVICE DES OLIGARCHIES

Mercredi 7 Septembre 2016 - 15:34 Will'ow be back



Olivier Bonnet
Lundi 5 Octobre 2009

Eric Besson n’existe pas, c’est un mythe

Nouvelle preuve flagrante


pinnoc'Nous sommes décidément dirigés par une clique de menteurs, comme l’illustrent simplement quelques billets récents de Plume de presse : il y a évidemment le menteur en chef, Nicolas Sarkozy himself, tel qu’en lui-même sur les contrats jeunes, le sport à l’école ou l’accueil des personnes handicapées dans l’Education nationale, mais aussi Christine Lagarde par exemple sur La poste (sur le même sujet, voir aussi Christian Estrosi, pointé par Jean Quatremer), Luc Chatel à propos de la visite présidentielle à l’hôpital de Villejuif, Roselyne Bachelot et François Fillon sur la grippe A, sans compter l’emblématique Brice Hortefeux et ses propos racistes - un cas d’école ! Songez qu’en ne remontant qu’à la rentrée de septembre, nous venons de citer, pris en flagrant délit de mensonge, le président, le Premier ministre et les ministres de l’Economie, de l’Industrie, de l’Education nationale, de la Santé et de l’Intérieur ! Et puis il y a l’inénarrable Eric Besson.

Le ministre de la Persécution des étrangers a ainsi écrit le 12 août dernier : "L’intérêt supérieur de l’enfant est donc bien, d’abord et avant tout, de ne pas être séparé de ses parents : le maintien de l’unité familiale constitue dès lors la priorité des pouvoirs publics" (lire Chama, 5 ans, privé de père). Voilà sûrement pourquoi Nesredine Gamrih a été expulsé vers l’Algérie (en juin 2008), laissant en France sa femme et ses cinq enfants, dont l’intérêt est "bien, d’abord et avant tout, de ne pas être séparés de (leurs) parents". Notre confrère de La dépêche du Midi, Jean-Louis Dubois-Chabert, n’a pas mâché ses mots dans un article consacré à cette affaire en janvier dernier : "la politique dite d’immigration « choisie » mise en place par Nicolas Sarkozy et son ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, Brice Hortefeux, est passée par là. Brutale. Aveugle au sort périlleux des étrangers qu’elle renvoie chez eux. Décrétant interdite ou presque l’immigration familiale au profit d’une immigration économique. Quitte à briser des familles." Utile précision : "Fadela, son épouse (de Nesredine) est pourtant Française : née en 1954 à Paris." Inutile de dire sarahque rien n’a changé avec le successeur de celui qui trouve que, quand il y a beaucoup d’Arabes, il y a des problèmes. En témoigne la suite de l’histoire : parmi les cinq enfants de Nesredine, il y a Sarah : "En Algérie, Sarah nourrissait deux rêves : devenir avocate ou comédienne. A Toulouse, elle ne les a pas perdus de vue. Mais l’adversité et ce « trop de colère contre la préfecture » qui sublime ses peurs l’ont convertie au pragmatisme. Un BEP de secrétariat comptable, d’abord. Avocate, peut-être, plus tard. Ou comédienne, sait-on jamais… C’est d’ailleurs sans hésiter que la jeune fille a voulu témoigner du sort qu’on réserve aux étrangers privés de papiers dans un documentaire pour le cinéma que José Chidlovsky et Rabeha El Bouhati tournent actuellement à Toulouse. Actrice de sa vie. Malgré tout. Malgré ce paradoxal sentiment qui la hante à l’approche de son dix-huitième anniversaire : « Le 5 avril, j’aurai 18 ans. ça me tarde… Mais en même temps je sais que dès le jour de mes 18 ans je serai en danger ». Majeure. Donc expulsable." Et puisqu’il faut, coûte que coûte, faire du chiffre,lorsque la jeune fille dépose sa demande de papiers, c’est la sinistre OQTF qui tombe : Obligation de quitter le territoire français. Raffinement extrême de l’histoire, pourquoi Sarah dut-elle faire une demande de titre de séjour ? Parce qu’elle était "Privée de papiers après que sa mère s’est vu retirer sa pièce d’identité", explique Télérama, confirmé par Le Monde qui écrit au mot près la même chose. Qu’on nous explique au nom de quoi on retire sa carte d’identité à une citoyenne française. Peut-être Maître Eolas connaît-il la réponse ?

jcLa citation de l’article de La dépêche ci-dessus mentionnait le documentaire auquel Sarah a participé. Intitulé Journal de sans-papiers, il est donc réalisé par José Chidlovsky et Rabeha El Bouhati. Lorsque Sarah se présente à la préfecture pour demander son titre de séjour, elle donne comme adresse le domicile du premier, qui a accepté de l’héberger, après l’avoir empêchée de justesse de mettre fin à ses jours. Et voilà comment "Convoqué lundi matin par la PAF de Toulouse, José Chidlovsky, qui fait précisément l’objet d’une procédure judiciaire « en qualité d’"aidant", risque d’être inculpé et mis en garde à vue. Il encourt cinq ans de prison et 30 000 euros d’amende », s’inquiètent ses producteurs". Ca alors ! Eric Besson n’avait-il pourtant pas prétendu que seules risqueraient d’être poursuivies les "personnes participant activement aux filières d’immigration clandestine" ? Des propos qu’il confirmait au micro de France Inter le matin même du jour de la manifestation contre le délit de solidarité, le 8 avril dernier : "Le délit de solidarité n’existe pas, c’est un mythe". Et dans une lettre publique diffusée la veille, il avait précisé : "Toute personne, particulier, bénévole, association, qui s’est limitée à accueillir, accompagner, héberger des clandestins en situation de détresse, n’est donc pas concernée par ce délit" (lire Encore raté, Eric Besson). Donc, à en croire la parole ministérielle, l’article L622-1 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, qui stipule : "Toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers, d’un étranger en France sera punie d’un emprisonnement de cinq ans et d’une amende de 30 000 Euros", ne concernerait que les passeurs ? José Chidlovsky doit donc faire partie de ces malfaiteurs et il est urgent de mettre fin à sa filière et son odieux trafic d’être humains ! Pour redevenir sérieux, une vouvelle preuve flagrante est apportée que le ministre de la Honte ment comme un arracheur de dents, avec tellement d’hypocrisie et de cynisme que ça en devient improbable. D’où la seule conclusion possible : Eric Besson n’existe pas, c’est un mythe.

http://www.plumedepresse.info/ http://www.plumedepresse.info/



Lundi 5 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 05/10/2009 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fontaine, je ne boirais jamais de ton eau ?
Sommes nous à l'abri, parce que nous sommes européens, Français, citoyens d'un pays riche, d'une catastrophe ?
Ô que non !
Beaucoup ont probablement visionné le film « Le jour d' après » qui a montré les États-Unis victimes d'une glaciation rendant impossible toute vie dans les villes américaines.
Ils ne trouvèrent le salut qu'en allant se réfugier dans les pays du Sud, pays dont ils ont pourchassé les immigrants pendant des années.
Bien sûr, c'est une fiction, mais elle est fortement possible, au même titre qu'une guerre qui ruinerait nos vies et notre économie.
Nous allons nous réfugier et chercher à survivre où ?
L'Algérie étant toute proche, c'est certainement vers ce pays que nous serons tentés d'aller trouver pain et logis.
Comment réagiront les algériens en nous voyant déferler comme des animaux fuyant leurs prédateurs ?
Personnellement, je suis convaincus qu'ils nous ouvriront les bras et viendront à notre secours. C'est dans leurs traditions et leur religion les y incite.
Soyons donc réalistes et cessons ces bravades et ces persécutions indignes de notre religion et de notre culture.
Si Sarkory et ses lycaons peuvent aller se planquer en Israël, nous, nous n'avons d'autre choix que le Maghreb !

2.Posté par brigitte le 05/10/2009 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mensonge est devenu un moyen de gouvernance. Pauvre France !

3.Posté par VIRGILE le 05/10/2009 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien de "neuf" depuis la "suggestion du Serpent" en Eden, sauf qu'aujourd'hui, ils ont entre leurs mains, des ADM de toutes natures (atomiques, bactério-chimiques, électomagnétiques, etc. et le traditionnel coup de couteau dans le dos, avec un grand sourire charmeur en face).

Mais c'est bien les "média", la voie des "nouveaux prophètes" et leurs "néo-philosophes" associés, qui parlent "à la place de l'Eternel" et ils font des ravage planétaires par l'intox. et diverses désinformations. Dieu s'en rit !

Le MENTEUR est meurtrier "dès le commencement" ! Ils sont LÉGIONS actuellement et nous conçoivent guerres sur génocides, en apparente impunité. Mystère d'iniquité. Nous attendons la chute finale de ce spectacle apocalyptique et que grâce soit rendue à l'Eternel pour son Salut offert gratuitement à la Croix.

Jean 8:44 Le père dont vous êtes issus, c’est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n’a point persisté dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il dit le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et le père du mensonge.

Pour conclure, les actuels "goyim" utilisés par les talmudo-sionistes en vue du NWO du Grand Kahal sont principalement des Francs-Maçons, eux-mêmes phagocytés par l'Anti-Christ.
Tout cela est conforme aux prophéties de la fin de ce "monde"et cela va être chaud pour leurs fesses. La collaboration avec le diable et ses fils, n'a jamais rien donné de bon !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires