ALTER INFO

Envoyez Mikulski en Irak plutôt que la Garde Nationale du Maryland !


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



William Hughes
Dimanche 8 Avril 2007

Envoyez Mikulski en Irak plutôt que la Garde Nationale du Maryland !


William Hughes, le 7 avril 2007


​​​​Environ 20 pour cent de la Garde Nationale du Maryland est mobilisée pour servir en Irak. Ils feront partie de la « poussée » [des troupes] du gang aliéné des Bush-Cheney, de la stratégie de ces quatre dernières années, sans victoire et sans fin. Nous parlons de 1.300 gardes des forces aériennes et de l'armée nationale de l'État, dont la vie sera mise en danger dans une guerre établie sur des mensonges périodiques qui ne peut être gagnée militairement. (1) L'ordre de mobilisation signifie le déploiement d'ici à cet été. (2) Certains de ces soldats y sont déjà allé avant. Les gens qui financent ce massacre, le Congrès US, n'a pas à s'interposer dans une guerre civile faisant rage. Je parle de la sénateur Barbara A. Mikulski (démocrate du Maryland), et [d'autres] de son genre. Elle avait voté contre la guerre, mais depuis lors elle a constamment voté pour la financer pour un montant de 415 milliards de dollars. Je dis : Maintenez la Garde Nationale chez elle au Maryland, et envoyez en Irak à la place la sénateur Mikulski !


​​​​L'autre jour, j'étais sur la MARC Line de Washington à Baltimore. Le train, une sorte d'autobus à impériale, qui a été surélevé, et les passagers étaient forcés de s'asseoir sur les marches menant au premier étage. Imaginez juste : nous gaspillons 8,4 milliards de dollars par mois en Irak mais nous devons accepter un système de transport ferroviaire désuet insuffisamment financé. Une jeune femme afro-américaine est venue et s'est assise devant moi. Il se trouvait que c'était un officier de l'armée étasunienne, ayant servi en Irak. Elle n'appartient pas à la Garde Nationale du Maryland, mais elle m'a dit que, elle aussi, était à rappelée pour le service en Irak. Elle se plaignait amèrement de Donald Rumsfeld, l'ancien secrétaire de la défense, en disant comment « ne pouvait-il pas savoir ce qu'il faisait, » et combien de nos soldats sont morts ou gravement blessés à cause de son « incompétence. »


​​​​Ensuite, elle m'a parlé de son épreuve personnelle. Elle disait que suite à son affectation en Irak elle avait des cauchemars continuels, se réveillant souvent pour pleurer et hurler au milieu de la nuit. Elle disait que parfois elle ne pouvait pas dormir du tout pendant au moins de deux jours. Elle a une jeune enfant, qui est à l'école primaire. Quand la fillette a surgi derrière elle un jour de manière espiègle, elle a piqué une crise et a effrayé son enfant. Maintenant, la fillette vit chez ses parents, jusqu'à ce qu'elle puisse revenir. Son boulot en Irak l'a placée près de la ligne de feu et elle a eu affaire à des blessés graves. Elle disait que les images de guerre sont « gravées » dans son crâne, surtout la vue d'hommes « avec leurs membres au loin. » On lui a tiré dessus une fois dans un hélicoptère. Quand elle était passagère d'un humvee, une bombe ayant éclaté assez près d'elle, elle endure une certaine perte de l'audition. Elle disait que la majeure partie des étasuniens n'ont tout simplement aucune idée de la situation « irréelle » dans ce pays. Elle disait que la chaleur en Irak est incroyable, aussi, dès que le vent souffle c'est « dix fois pire. » Quand elle s'est levée d'un bond pour descendre à son arrêt, (j'ai vraiment voulu l'embrasser et lui dire de ne pas aller en Irak), j'a serré sa main et lui a dit, ce que quelqu'un m'avait conseillé par le passé quand je visitais Belfast, en Irlande du Nord, durant les jours explosifs des troubles : « Gardez profil bas, soyez prudente ! »


​​​​Si la situation dans la zone de guerre était aussi horrible pour cette officier, à quoi ressemble-t-elle pour les irakiens innocents ? La plupart d'entre eux n'ont aucune ressource matérielle pour échapper à l'enfer sur Terre que les intrigants néo-conservateurs ont comploté de créer pour eux. (3) Le dernier rapport montre que 655.000 sont morts. Cela chagrine-t-il la douteuse libérale, la sénateur Mikulski ? Eh bien, je ne le pense pas. Elle est entièrement favorable au financement de la « poussée » comme façon de « protéger » nos troupes. (4) Ainsi comment, par le saint nom de Dieu, la sénateur Mikulski protège-t-elle cette officier et ses camarades en uniforme ?


​​​​En dépit des protestations des défenseurs de la paix, Mikulski a consciemment choisi d'approuver le gang belliciste des Bush-Cheney. Sa complicité dans la guerre irakienne est au-delà des controverses. Dans son livre, « Les douleurs de l'empire, » le professeur Chalmers Johnson a émis la théorie que la guerre irakienne avait été poussée par la confluence de trois intérêts particuliers, à savoir : la « Grosse [industrie] Pétrolière, » le complexe industriel militaire et le lobby d'Israël. Bien entendu, cela n'aurait pu arriver sans le Congrès jouant à leur côté. Mikulski est l'un de leurs complices complaisants.


​​​​Quand les défenseurs de la paix ont rencontré le personnel de la sénateur Mikulski, le 13 mars 2007, demandant instamment qu'elle votent « non » au soutien du financement de la guerre et ramène les troupes à la maison, 3.197 étasuniens étaient morts en Irak. Pourtant, depuis le 13 mars, 69 hommes de plus ont été tuées, ce qui porte jusqu'ici au total de 3.267. La totalité de ces 69 morts sont sur la conscience de Mikulski. Parmi les 3.267 morts, 60 sont du Maryland. L'une des partisanes de la paix, Mme. Rebecca Hansen, a signalé comment la sénateur arrogante Mikulski « ne répondait pas » à ses appels téléphoniques, courriels ou lettres, concernant la guerre. (5) Ce que Mme. Hansen ne sait pas c'est que la roublarde sénateur ne prête vraiment attention qu'aux individus pistonnés, pas aux authentiques soucis d'une bonne citoyenne comme elle, qui croit en notre démocratie.


​​​​Par exemple, Gregory Levey qui a écrit pour Salon.com le 16 mars 2007, a révélé comment la sénateur Mikulski, et d'autres membres obséquieux de notre Congrès, sont concernés par la pression du puissante lobby d'Israël. Mikulski a suivi la récente conférence de l'AIPAC à Washington. (6) À cette manifestation, elle a admis qu'elle « parlait souvent » à Howard Kohr, le directeur exécutif de l'AIPAC, et « à d'autres à la direction de l'AIPAC. » Elle a ajouté : « Ce sont des APPELS TÉLÉPHONIQUES QUOTIDIENS. » (7) Sans surprise Mme. Hansen, un professeur d'école, et habitante du Maryland, a dû à un moment difficile entrer en contact personnellement avec la sénateur Mikulski. La sénateur était probablement en ligne avec un membre de l'AIPAC, ou de la « Grosse Pétrolière, » ou du complexe industriel militaire.


​​​​Dans l'intervalle, une nouvelle étude du Projet Prioritaire National, a montré comment « presque 40 cents de chaque dollar des impôts fédéraux étaient dilapidés par le passé et à présent en dépenses militaires. » (8) Grâce aux membres du Congrès US, comme Mikulski, la situation peut seulement empirer dans l'avenir. Quand cette folie va-t-elle finir ? Comment pouvez-vous avoir une République quand la guerre et les dépenses connexes sont les objectifs premiers, et pas le bien-être de son peuple de 298 millions d'habitants ? Aux citoyens du Maryland, la guerre en Irak a coûté 8,8 milliards de dollars. (9)


​​​​Enfin, je pense que les gens du Maryland, et de chacun des 49 autres États, devraient exiger de leur gouverneur qu'il refuse de permettre au Pentagone de déployer davantage de notre Garde Nationale en Irak. Cette guerre est illégale et le financement de la folle « poussée, » dans ces circonstances, est un acte de négligence criminelle grossière. Il est temps d'envoyer les bellicistes en Irak, pas nos fils ni nos filles. Commençons par cet agent du gang des Bush-Cheney, la sénateur Barbara A. Mikulski !



Sources


1. http://www.afterdowningstreet.org/


​​​​2. [L'article] « 1.300 allant en Irak, » de Matthew Dolan, Baltimore Sun, 6 avril 2007. Malgré le fait que le groupe de combat des 1.300 hommes mobilisés est le « plus grand » du Maryland depuis l'historique Bataille de Normandie, en 1944, le Pentagone a insisté sur le fait qu'ils ne faisaient pas partie des 21.500 hommes supplémentaires, alias la « poussée, » que le président George Bush a ordonné en janvier 2007. La position du Pentagone est que les 1.300 gardes nationaux du Maryland sont seulement des troupes de « remplacement ». Mais, son porte-parole est incapable de dire exactement qui les unités vont remplacer. N'est-ce pas étrange ? L'hypothèse sera qu'ils font partie de la « poussée, » jusqu'à ce qu'une preuve vérifiable du contraire soit fermement établie.


3. batr.net/neoconwatch/


4. world.mediamonitors.net/content/view/full/41941


5. www.youtube.com/watch?v=ogXs5_6bJkE&mode=related&search=


6. baltimore.indymedia.org/newswire/display/14717/index.php


7. www.salon.com/news/feature/2007/03/16/aipac/print.html


8. nationalpriorities.org/index.php?option=com_content&task=view&id=286&Itemid=61


9. nationalpriorities.org/auxiliary/maps_files/IraqMarch07/MD.pdf



William Hughes est l'auteur de « Dire Non à la partie de guerre » (Universe, Inc.).

Il peut joint à l'adresse liamhughes@comcast.net



ThePeoplesVoice.org/send_sen_mikulski_to_iraq

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Dimanche 8 Avril 2007


Commentaires

1.Posté par klaus le 08/04/2007 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a actuellement 142.000 militaires américains en Irak, un nombre qui devrait atteindre les 160.000 à mesure que les renforts continuent d'arriver.
Cela ne comprend pas les "mercenaires" (sous-traitants privés, Blackwater par exemple) qui échappent aux statistiques. Ils seraient de 30 à 40000. Le département de la défense donne les chiffres de 800 morts et 8000 blessés pour ce "corps civil". Ces chiffres - non vérifiés - sont à prendre avec réserve bien entendu.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires