Actualité en ligne

Envoyé spécial du Quartette, Blair va promouvoir la ligne des Etats-Unis (Primakov)



Ria-Novosti
Mardi 10 Juillet 2007

Envoyé spécial du Quartette, Blair va promouvoir la ligne des Etats-Unis (Primakov)
Le rôle d'envoyé spécial du Quartette pour le Proche-Orient assumé par l'ex-premier ministre britannique Tony Blair consistera à promouvoir la ligne des Etats-Unis au sein du groupe, estime l'académicien orientaliste Evgueni Primakov, ancien premier ministre russe.

"Je ne crois pas que Tony Blair devienne chef d'orchestre du Quartette. Son rôle consistera à promouvoir la ligne des Etats-Unis", a déclaré mardi M. Primakov au cours d'une conférence de presse consacrée au développement de la situation au Proche-Orient.

Evgueni Primakov, qui assume actuellement le poste de président de la Chambre de commerce et d'industrie de Russie, estime que le rôle du Quartette dans le règlement de la crise au Proche-Orient s'est affaibli par rapport à l'époque où il a été fondé.

Il a rappelé que le Quartette avait été créé alors que le rôle joué par les Etats-Unis dans le règlement du conflit au Proche-Orient avait amené Washington dans une impasse en matière de règlement du conflit.

L'académicien estime que, dans la situation présente, le Quartette doit élaborer une solution de compromis conjointement avec les représentants des parties palestinienne et israélienne, avec la participation d'autres pays arabes et obliger les parties opposées à appliquer cette solution.

"Le Quartette doit leur déclarer: si vous n'acceptez pas cette solution, tous les membres du Quartette qui représentent les grandes puissances cesseront de participer au processus de paix", a indiqué Evgueni Primakov.

D'après lui, en ce moment, le problème palestinien ne peut pas être réglé par la force. Cependant, l'académicien estime que l'entrée d'une force de paix internationale dans la zone du conflit palestino-israélien n'apportera pas de résultat positif.

De l'avis d'Evgueni Primakov, la communauté internationale doit déployer des efforts en vue d'empêcher l'isolement de la bande de Gaza qui se trouve actuellement sous le contrôle total du mouvement palestinien radical Hamas.

"La politique d'étranglement du Hamas est très dangereuse, car la détérioration de la situation humanitaire dans la bande de Gaza conduit au renforcement des éléments extrémistes", a indiqué Evgueni Primakov.

La situation dans les territoires palestiniens s'est brusquement détériorée à la suite des affrontements entre les partisans du Hamas et les fidèles du mouvement palestinien Fatah. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a qualifié les événements de Gaza de "coup d'Etat", après quoi il a dissous le gouvernement palestinien, constitué en majorité de représentants du Hamas, et engagé la procédure de formation d'un gouvernement d'urgence.

La Cisjordanie se trouve actuellement sous la juridiction de Mahmoud Abbas, alors que la bande de Gaza contrôlée par le Hamas est entièrement bloquée et boycottée aussi bien par l'Autorité palestinienne que par Israël.


Mardi 10 Juillet 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires