Actualité nationale

Entretiens Ahmadinejad-Ivanov


Dans la même rubrique:
< >

« Certaines puissances transrégionales ne veulent pas que l’Iran et la Russie accomplissent leur rôle saillant dans le rétablissement de la sécurité et la stabilité dans la région voire à l’échelle internationale », a affirmé le Président iranien.


Lundi 29 Janvier 2007

Dimanche après midi, à Téhéran, le Secrétaire du Conseil de la sécurité nationale russe a remis au Président Mahmoud Ahmadinejad le message écrit de son homologue russe Vladimir Poutine.
« Le règlement des problèmes compliqués avec lesquels est aux prises le Moyen-Orient, exige des mesures globales, basées sur le respect mutuel des droits de tout un chacun », a affirmé le président Ahmadinejad. « Les Américains sont aujourd’hui incapables d'avoir une juste conception des réalités de la crise irakienne. Ils y ont accumulé échec sur échec, et la surenchère militaire ne parviendrait pas au bout de leurs mésaventures», a-t-il ajouté. « S’agissant de son dossier nucléaire, l’Iran s'est toujours basé sur la logique, restant ouvert au dialogue sans préalable. Mais l’approche inappropriée du trio européen, durant ces dernières années, a compromis les chances de régler l’affaire et éveillé la méfiance du peuple et des responsables iraniens », a souligné le Président Ahmadinejad avant d'affirmer qu'il est hors de question que le peuple iranien admet des négociations que les autres cherchaient à lui imposer, afin de le priver de ses droits inaliénables en matière nucléaire. Pour sa part, le Secrétaire du conseil de la sécurité nationale russe, Igor Ivanov a qualifié de satisfaisante la coopération Moscou-Téhéran, dans différents domaines. « Moscou tient à ce que la question nucléaire iranienne puisse se résoudre via des solutions négociées, bien que certaines puissances tentent de la compliquer. », a-t-il précisé. Ivanov a, en plus, critiqué les plans washingtoniens pour monopoliser la planète

IRIB


Lundi 29 Janvier 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires