Politique Nationale/Internationale

Entretien Medvedev-Chavez: les hydrocarbures et la sécurité énergétique au menu



Mercredi 26 Novembre 2008

Entretien Medvedev-Chavez: les hydrocarbures et la sécurité énergétique au menu
Dans le cadre d'une visite au Venezuela qui débutera le 26 novembre, Dmitri Medvedev et son homologue vénézuélien Hugo Chavez discuteront de la réalisation de projets bilatéraux dans le secteur des hydrocarbures et de la stabilité sur le marché énergétique, a annoncé Sergueï Prikhodko, le conseiller du président russe.

Les hydrocarbures sont la "locomotive" de la coopération économique russo-vénézuélienne, a fait observer le conseiller diplomatique du président russe devant les journalistes.

"Il est prévu qu'au cours des négociations, les chefs d'Etat discutent des perspectives de mise en oeuvre des projets conjoints dans le domaine de l'extraction de pétrole et de gaz, et abordent la stabilité sur le marché international des hydrocarbures ainsi que la défense de la sécurité énergétique mondiale", a indiqué le conseiller de Dmitri Medvedev.

En outre, les grandes compagnies énergétiques russes telles que Gazprom, TNK-BP et Lukoil renforcent leur présence sur le marché vénézuélien, et participeront à un consortium conjoint russo-vénézuélien qui sera contrôlé par la compagnie vénézuélienne PDVSA.

Les sociétés russes envisagent également d'épauler le Venezuela dans la raréfaction de son gaz naturel, a annoncé le conseiller présidentiel.

La coopération minière, navale, agroalimentaire et dans le domaine des transports, ainsi que la création d'usines céramiques et d'assemblage de voitures, figureront également au menu des négociations des deux chefs d'Etat.

Selon les donnés du Kremlin, les échanges entre les deux pays ont été multipliés par deux en 2007, atteignant 1,13 milliard de dollars, les exportations russes au Venezuela se chiffrant à 1,116 milliard de dollars (soit une multiplication par 2,5).

Au cours de huit premiers mois de l'année en cours, les échanges ont bondi de 60% en glissement annuel, se chiffrant à 772 millions de dollars, les exportations russes atteignant 771,6 millions de dollars.

http://fr.rian.ru/ http://fr.rian.ru/



Mercredi 26 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par Blackhole le 26/11/2008 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et oui, on discute pétrole et gaz de pays à pays en ne passant plus par les USA, c'est un signe de déclin des ricains qui ne trompe pas ...

2.Posté par Manu le 26/11/2008 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne parlerais pas de déclin des USA, mais plutôt de l'embryon d'une volonté internationale de multilatéralisme réciproque et respectueux. Un regard totalement nouveau sur le futur des relations entre Etats-Nations de la planète.

3.Posté par Verner02 le 27/11/2008 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les US et la Colombie voisine doivent ressentir comme un malaise...d'autant que le Brésil se rapproche aussi de la Russie !
Soyons clair : une ''3éme'' nous chauffe les fesses...Il ne s'agit pas que d'une rencontre sur les hydrocarbures mais aussi de commandes de matériel militaire...
Obama, qui n'a pas encore débuté ''son règne'' , va devoir résister aux pressions de ses lobbystes qui ne vont pas manquer de lui signifier leurs volontés concernant l'Amérique Latine...et c'est cela qu'il va falloir observer sérieusement, très sérieusement !!!

4.Posté par Sylv@ymivision le 17/09/2009 03:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une ''3éme'' nous chauffe les fesses...

À regardé le contexte de façon détaché et sans émotion je crois sincèrement et j'ai bien peur que tu es et totalement raison Verner02, cela ressemble drôlement à un monde qui s’installe tranquillement dans une troisième guerre mondial dont la Russie sera royalement de la partie de ce coté ici du globe cet à dire en occident.

Regardé le globe et regardé ce qui se passe en pensant au jeu « Risque» et vous verrez que les dés sont sur le point de tombé sur la table.


5.Posté par rrr le 17/09/2009 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le message de verner date d'un an! et pourtant, on est en plein dedant.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires