Diplomatie et relation internationale

Entretien Chavez-Ahmadinejad


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


A l'issue de leur entretien, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, et son homologue vénézuélien, Hugo Chavez, ont signé une déclaration commune et prôné l'unité entre les deux pays, dans le cadre du renforcement des relations bilatérales.


Zeynel CEKICI
Lundi 15 Janvier 2007

Entretien Chavez-Ahmadinejad
Pour le Président iranien, le volume des échanges, les projets communs et les accords conclus prouvent la volonté de Caracas et de Téhéran de mettre en œuvre tous les potentiels et les moyens disponibles. En effet, 11 documents de coopération, dans les domaines aussi variés que l'éducation, l'industrie, l'énergie ou encore l'agriculture ont été signés entre les deux pays, qui se sont mis d'accord, pour créer des sociétés mixtes, dans des pays tiers, en Amérique du sud et en Asie.

Dans ce cadre, on peut citer, en exemple, les consultations entre Téhéran et Caracas, pour la construction d'une raffinerie de pétrole, en Syrie. Le Président iranien a fait, également, part de la mise en place d'un fond commun d'investissements, un peu partout, dans le monde. Hugo Chavez a salué la participation de l'Iran, dans plusieurs projets, au Venezuela, liés à l'industrie automobile, aux machines agricoles, à l'industrie minière, à la pétrochimie, à l'industrie de transformation, dans le domaine agricole, et au génie civil. Les relations entre l'Iran et le Venezuela ne cessent de se renforcer, depuis l'arrivée au pouvoir de Hugo Chavez, en 1999.

Cependant, à en croire les analystes, les relations entre les deux pays ont connu un essor particulier en 2006. L'année dernière, les deux pays ont signé 29 accords de coopération et formé une coalition stratégique, pour lutter contre l'hégémonie mondiale. L'extension des relations Téhéran-Caracas montre que les pays en voie de développement pourraient aller vers le progrès et le développement, via le renforcement de la coopération sud-sud, afin de ne plus dépendre du nord et des puissances hégémoniques.


IRIB


Lundi 15 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 15/01/2007 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENFIN DES BONNES NOUVELLES :)

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires