Géopolitique et stratégie

Entrée en service imminente du Soukhoï T-50


Dans la même rubrique:
< >


J.Hawk, Daniel Deiss, Edwin Watson
Dimanche 19 Juin 2016

Entrée en service imminente du Soukhoï T-50

Ces dernières semaines, des médias russes ont signalé deux nouveaux développements concernant le PAK-FA, ou Futur Avion du Système-Frontal Aérien. En plus d’annoncer que le sixième prototype du T-50 a pris l'air, et que cinq autres sont à un stade avancé de montage, ils ont indiqué que le T-50 pourrait entrer en service dans les Forces aérospatiales russes dès 2017, autrement dit, dans un peu plus d'un an. La production en série de l'avion commencerait la même année.
 

    Cet événement est vraiment important pour ce projet d'avions très ambitieux, entamé il y a relativement peu de temps, en 2001, quand le ministère de la Défense a publié sa liste finale de spécifications pour l'avion, bien que des études préliminaires concernant les successeurs éventuels des avions de combat Su-27 et Mig-31 aient déjà été lancées dans les années 1980.
 

    Ces spécifications incluaient : une manœuvrabilité extrême, comparable ou sinon meilleure que celle dont fait preuve le Su-27 ; la capacité « supercruise », c’est-à-dire, voler à vitesse supersonique sans la postcombustion ; des aptitudes multirôles, dont la capacité d’engager des objectifs aériens, terrestres et navals avec un large éventail de projectiles guidés à longue portée ; l’ensemble d'électronique de pointe sous forme d'un radar multi-élément à balayage électronique, qui couvre presque 360 degrés grâce à sa vue latérale et arrière ; le fameux cockpit de verre, qui permet au pilote de ne pas être submergé par les informations [du tableau de bord] ; et naturellement, la furtivité ou faible signature aérienne à la fois active et passive ; et enfin, le T-50 doit être capable d'attaquer des objectifs sans utiliser son propre radar de bord.
 


 

    Contrairement à la profusion de propagande négative émanant de concurrents occidentaux de Soukhoï, le développement du projet T-50 s’avère être plus régulier que ce à quoi beaucoup s’attendaient, en grande partie grâce à l'évolution parallèle de la famille d'avions Su-27, qui servent à tester et améliorer les nouveaux systèmes avant de les intégrer au T-50.
 

    Il se pourrait bien à cet égard que Soukhoï ait pris à Lockheed-Martin sa place de premier concepteur mondial d’avions de combat, car la longue liste de problèmes de mise au point que connaissent à la fois les programmes F-22 et F-35, suggère que son savoir-faire a souffert des multiples fusions des années 1990 dans l’industrie de la défense. Cela signifie que le T-50 s’appuie sur la famille Su-27, alors que le F-35 est le premier avion conçu par un bureau d'études nouvellement constitué.
 

    Planifiée pour 2017, la date d’entrée en service ne sera qu’une nouvelle étape dans la vie du programme T-50. Il aura un grand nombre de successeurs. Les avions initiaux de l'escadrille de première ligne seront probablement des machines strictement adaptées au combat aérien, tout comme l’étaient les premiers chasseurs Su-27. Ils constitueront simplement le fer de lance de la nouvelle ère de l'aviation militaire russe.
 

    Toutefois, tout comme le Su-27 a engendré les Su-30, 33, 34, et 35, qui à présent forment ensemble l'épine dorsale des Forces aérospatiales russes, de même, le T-50 acquerra de nouvelles capacités et servira de tremplin à des modèles dérivés, de sorte qu’en l’espace de quelques décennies, le T-50 accompagné vraisemblablement de petits chasseurs MiG, de drones de combat et peut-être même de l’avion de combat de « sixième génération », constitueront la colonne vertébrale des Forces aérospatiales russes. Seul aspect inconnu du projet, sa désignation de service, le T-50 allant sûrement prendre un nom du genre « Su-?? » quand il sera mis en service.
 

    Mettre pleinement en œuvre les capacités du T-50 exigera aussi de développer une nouvelle gamme de munitions pouvant être tirées par les armes enchâssées dans le design. Même si le T-50 peut transporter des munitions plus anciennes sous les ailes, il est également évident que toute une gamme d'armes est en cours d'élaboration. Exemple de ces nouvelles munitions, le Kh-59MK2, un dérivé de la famille de missiles Kh-59, qui a été montrée au Salon aérospatial MAKS 2015. Associant furtivité, 300 km de portée, ogive de 300 kg et divers systèmes de guidage, ce nouveau missile, qui permet d'attaquer des cibles terrestres et navales, tant fixes que mobiles, donne une idée de la nature de l’arsenal du futur T-50s.
 

    Bien qu'aucun système d'arme unique n’est en soi décisif, l’entrée en service imminente du T-50s sape l'une des hypothèses cruciales de l'OTAN, à savoir celle de la supériorité aérienne. Soutenue par des chasseurs Su-35 et Su-30, même la première petite flotte de T-50 pourrait suffire à priver les forces terrestres de l'OTAN de la capacité d’opérer sans craindre les attaque aérienne. Étant donné la façon dont le peu habitué et non préparé OTAN opère devant les forces aériennes, le T-50 est un élément important du dispositif de dissuasion conventionnelle de la Russie.
 

South Front, J.Hawk, Daniel Deiss, Edwin Watson, 18 juin 2016

Original : southfront.org/russia-defense-report-pak-fa-nearing-service-entry/
Traduction Petrus Lombard



Dimanche 19 Juin 2016


Commentaires

1.Posté par michel de maynard le 20/06/2016 15:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La confirmation de la supériorité des avions militaires Russe est de mon point de vue une bonne nouvelle.
Les Américains et l''Otan nous ont que trop imposé leurs ingérences. ..économique comme "vat en guerre:

2.Posté par yukof le 20/06/2016 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça servira surement pas à affronter l'OTAN , mais à tuer des civiles musulmans

3.Posté par Hubu le 20/06/2016 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les russes avec leurs joujous sont les nouveaux barbares après les atlanto-sionistes !

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale


Publicité

Brèves



Commentaires