ALTER INFO

Energie nouvelle et climat


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



jeremie.denoel@gmail.com
Mardi 17 Juin 2008

La pile à combustible ou le moteur à Hydrogène : des solutions ?

Que produit un moteur à hydrogène ? Essentiellement de l'eau !
Que produit une pile à combustible (PAC) ? De l'eau !

Puisqu'un moteur produit également de la chaleur, cette eau est émise sous forme de vapeur d'eau !

" Une pile à combustible alimentée en hydrogène et en air ne produit que de l'eau dont on peut parfois observer directement la condensation lorsqu'elle fonctionne à basse température." (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_%C3%A0_combustible)

Il faut savoir que les principaux gaz à effet de serre (G.E.S.) sont :
La vapeur d'eau (H2O)
Le dioxyde de carbone (CO2)
Les oxydes d'azote (NO et N2O)
Le méthane (CH4)
Les C.F.C. (Chorofluorocarbones)

" Or l'eau sous forme de vapeur est le GES dont l’action est la plus importante. De plus, l’augmentation des autres GES, en déclenchant un réchauffement global, accroît en surface l’évaporation donc, le taux de vapeur d’eau, ce qui accentue encore plus le réchauffement initial. " (http://environnement.ecoles.free.fr/quels_sont%20les%20gaz%20a%20effet%20de%20serre.htm)


Réchauffement : y aurait-il d'autres responsables ?

Ce pourrait-il que la classe scientifique autorisée à parler ignore sciemment ces informations pour nous confiner dans la culpabilisation, nous poussant vers un nouvel élan de consommation de produit pro-nature ?

Il semble que l'eau, la végétation et le Soleil règlent notre climat sur Terre !

à vérifier...
http://www.dailymotion.com/video/x4rfya_rechauffement

MERCI pour vos commentaires,
vos lectures et vos idées sont les ALTERINFOs

JD


Mardi 17 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par fuzz le 17/06/2008 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour le moteur à hydrogène, je pense que l'on peut retransformer la vapeur d'eau en eau , avant la sorti du pot d'échappement se qui limiterai le taux d'humidité dans l'atmosphère.
les progres dans les materiaux utiliser pour construire des routes, permettent maintenant de fixer le CO2, et autres résidus de combustion sur la route elle même.


2.Posté par ROGSIM le 17/06/2008 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La pile à hydrogène est une pile à combustible utilisant le dihydrogène et le dioxygène. Il s'agit d'une combustion électrochimique et contrôlée de dihydrogène et de dioxygène, avec production simultanée d'électricitée, d'eau et de chaleur.
Les piles qui utilisent du dihydrogène pur comme combustible ne rejettent que de la vapeur d'eau, et disposent d'un rendement élevé car elles assurent en une seule étape le passge de l'énergie chimique à l'énergie électrique."

3.Posté par b0utch le 17/06/2008 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

absolument fuzz suffit de placer le condenseur d'air climatisé dans l'exhaust et l'eau si condensera car un condenseur c'est froid :)

4.Posté par ROGSIM le 18/06/2008 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

réponse à 3
Dans un sytème de clim il y a condensation au passge de l'air sur l'évaporateur et non sur le condenseur; celui-ci sert uniquement à évacuer la chaleur (qui peut être récupérée)...mais cela ne produit pas d'électricité !
Par contre les couplages chaleur-force produisent de l'énergie calorifique et de l'électricité à partir du gaz par exemple. Sur surplus de courant peut-être renvoyé sur le réseau; cela fonctionne très bien pour des installations d'une certaine importance. On pourrait même réaliser ce type d'installation pour de petites unités de 5 Kw.
Mais la pile à combustible c'est autre chose et je crois que le système a un bel avenir; des prototypes de véhicules fonctionnent et des installations de production d'énergie calorifique aussi.

5.Posté par James le 19/06/2008 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hum Rogsim, avez-vous bien lu ce que vous avez écrit ?
Il me semble que vous avez inversé condenseur et évaporateur...

Toute production de vapeur d'eau contribuera au réchauffement de l'atmosphère, et même si on transforme la vapeur en eau avant la sortie du système d'échappement, elle produira de la vapeur sous l'effet du soleil à partir du moment où elle s'écoulera sur la route. Le fait de condenser la vapeur ne fait qu'ajouter une consommation d'énergie au système et donc produira à son tour plus de GES.
Le serpent se mord la queue et la boucle est bouclée... les solutions que les hommes apportent ont des effets pervers qui révèlent son incapacité à règler les problèmes à long terme et montre la véracité de ce passage de l'écriture sainte;
(Jérémie 10:23) "Je sais bien, ô Jéhovah, qu’à l’homme tiré du sol n’appartient pas sa voie. Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas. "
et celui-ci:
(1 Corinthiens 3:19) " Car la sagesse de ce monde est sottise auprès de Dieu ; en effet, il est écrit : “ Il attrape les sages dans leur propre ruse. [...] "

L'homme ne résoudra pas les problèmes qui accablent l'humanité (qu'il a contribué en grande partie à provoquer), et on peut même s'attendre à ce qu'il les aggrave dans les temps à venir.

Bon courage.

James




6.Posté par James le 19/06/2008 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avez-vous réfléchi à la quantité d'énergie qui sera nécessaire pour produire, stocker et assure la sécurisation des stations de distribution ?
Le salaire des petites gens suffira-t-il pour leur permettre l'achat et l'utilisation de ce type de moyen de transport...
Je vous laisse y réfléchir.

James

7.Posté par ROGSIM le 20/06/2008 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le persiste et signe: l'air se refroidi au passage sur la batterie de l'évaporateur et la vapeur d'eau contenue dans cet air se condense. C'est physique
De nombreuses installations de couplage chaleur-forces fonctionnent actuellement et sont rentables.
En ce qui concerne la pile à combustible, les problèmes de stokage de l'hydrogène et sa distribution ne sont pas insolubles; des règles de sécurité à normaliser. Et pas de pollution. Il ne faut raisonner comme nos aieux qui avaient peur de l'électricité à son début.
Les véhicules électriques sont aussi une voie digne d'intérêt et plus facile à réaliser et ce sans attendre. Des solutions: batteries interchangeables, nouvelles batterie avec plus d'autonomie, ...
Nous devrons bien nous adapter au pétrole cher; et c'est très bien que le pétrole devient cher cela va nous obliger à avoir de l'imagination pour trouver des énergies nouvelles




8.Posté par James le 21/06/2008 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de pollution, expliquez-moi donc comment produire l'hydrogène sans utiliser d'énergie.
Il faudra de l'électricité pour cela, et jusqu'à présent aucune source d'énergie ne s'est révélée complètement exempte de pollution...

Pouvez-vous m'indiquer un lien qui me montrera le schéma d'un système évaporation-condensation qui confirme votre explication ?

Pour les bonnes idées de remplacent du pétrole, il serait bien de demander leur avis aux populations réduites à la famine et à la misère par les agro-carburants, sans compter les pressionpolitico militaires dont elles seront victimes dans l'avenir.
Comme vous dites, les solutions sont encore à trouver.

9.Posté par ROGSIM le 21/06/2008 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

réponse à "James"
L'hydrogène peut être produite à partir des carburants fossiles, mais il le sera surtout à partir du nucléaire, notamment des réacteurs de 4è génération (sans pollution)
Le CEA de Grenoble a réalisé une étude très intéressante à ce sujet.
De nombreuses applications ont déjä été réalisées, principalement aux EU, (2 MW à Santa Clara); PAC stationnaire, petit stationnaire, transport et traction électrique,

Pour votre question évaporation-condensation: rechercher le diagramme enthalpique du cycle frigorifique. Lorsque l'air traverse un évaporateur alimenté en eau glacée ou en fluide frigorigène, au contact de la paroi froide des ailettes de la batterie, la vapeur d'eau contenue dans l'air se condense

SVP ne pas mélanger la science et la politique et encore moins avec les religions (qui ont été dans le passé des freins).
CE SONT LES SCIENTIFIQUES QUI SONT A L'ORIGINE DES PROGRES

10.Posté par James le 22/06/2008 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Progrès du style "armes atomiques, biologiques et chimiques" ?
Pesticides et engrais qui donnent le cancer et détruisent le biotope ?
Méthodes de contrôle scientifiques des individus avec perte de la liberté ?
Armes conventionnelles sophistiquées mises au point par la science qui tuent et mutilent des innocents longtemps encore après que les combats ont cessé ?
Drones, missiles de toutes sortes et obus divers qui coutent la peau des fesses et gaspillent l'argent des contribuables en enrichissant les gens de pouvoir ?

Ben oui, je constate que tout est bien mélangé au contraire, la religion, la science, la politique, et que la science est le jouet et l'instrument de la politique.
Rien que cette théorie du réchauffement climatique global qui serait causé par l'homme a servi la politique de suppression des mine de charbon de madame Thatcher et la mise au rancard de syndicats gênants pour le pouvoir absolutiste de la dame de fer.
Justement, cette "bienfaitrice" tablait sur le nucléaire pour se débarrasser du charbon, aussi elle a fait faire des rapports qui devraient aller dans ce sens.
Aujourd'hui plus aucun scientifique ne peut être subsidié correctement si ses recherches ne vont pas dans le sens du réchauffement climatique global.
Pour le reste, la condensation se fait dans un condensateur, et l'évaporation dans un évaporateur, ou alors les mots ne veulent plus rien dire, il n'y a pas besoin de faire de hautes études pour comprendre cela.
Les réacteurs nucléaires sans pollution ? ça serait vraiment un progrès, et sans déchets radioactifs j'espère, parce que quand les mines de sels seront toutes encombrées par les déchets des centrales et des débris de leur démantèlement, ça sentira mauvais pour les bénis de la science.
Depuis le 19e siècle, les hommes ont cru trouver leur sauveur dans la science, mais leurs espoirs sont restés vains, et cette dernière a surtout servi le commerce qui l'emprisonne dans une frénésie d'achats qui l'asservit plutôt qu'il ne le libère.
Permettez moi de ne pas me montrer aussi enthousiaste que vous à propos de la science. Et sceptique quant la suite de ses productions.

James

11.Posté par ROGSIM le 22/06/2008 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur James,
Il faudrait juste, si cela vous intéresse ,que vous preniez la peine d'étudier le cycle des machines frigorifiques. Il s'agit d'abord d'un condenseur et non d'un condensateur.
On ne peut modifier les lois de la physique.
Je vais prendre l'exemple le plus simple possible. Prenons une installation de climatisation à détente directe utilisant un fluide frigorigène comprenant une unité intérieure appelé "évaporateur" et une unité extérieure appelé " groupe de condensation" comprenant le compresseur et le condenseur.
C'est l'unité intérieure "évaporateur" qui produit les condensats à évacuer.
Pour une installation à eau glacée, l'évaporateur condense de la même façon.

Pour le reste, la seule chose que je peux vous concéder, c'est que certains savants n'auraient certainement pas divulguer leur invention s'ils avaient su ce que les hommes en feraient.

Mais ce sont toujours les scientifiques qui sont à l'origine des progrès.

Afin de mieux cultiver l'esprit certains prérendent qu'il faut arrêter le progrès. Ils le clament à cor et à cris mais sont les premiers, dès la moindre alerte de santé, à mobiliser médecin, chirurgien, masseur, dentiste, à exiger leur transport immédiat dans un service hospitalier doté des ultimes perfectionnements. Et de hurler à la mort si cette société technique, qu'ils accablent de toutes les malédictions quand ils n'ont pas le sentiment d'avoir d'elle, répond à leur appel au secours avec le moindre retard.

Je trouve détestable aussi d'entendre dire avec un gloussement dans la voix des phrases du genre: " Comme autrefois la vie était douce, l'eau claire, le pain complet, les chemins poussiéreux et les veillées familières."
Je leur rétorque volontiers. " Comme autrefois lorsque la tuberculose fauchait les enfants, lorsque les pauvres attendaient un bon geste de monsieur leur maître, que la musique ne s'écoutait que dans les salons et que l'amour ne pouvait se vivre que dans les gentilhommières."
A chacun ses plaisirs mais cet autrefois-là, je le laisse à ces doux rêveurs. Gardon la tête froide, nous sommes les produits de la civilsation industrielle et nous en sommes inséparables.

Le problème n'est pas de stopper le progrès comme le préconise les sots, les masochistes, les candidats au suicide et les apôtres hypocrites des doctrines totalitaires, il est de le dominer.
Il ne s'agit pas pour nous de vivre sur le modèle de nos arrières grands-parents qui subissaient la misère physique et l'ignorance intellectuelle mais de devenir ce que nous devons être: des hommes qui mettent à profit le progrès matériel afin de se réaliser pleinement.

Hier il était facile de maîtriser les outils, on les tenait dans la main. Leur manipulation est aujourd'hui plus subtile. Nous les commandons à l'aide de boutons, mieux: nous les faisons actionner par des robots cybernétiques chargés de calculer, de décider pour nous. Cela est bien à condition que nous puissions intervenir à tout moment, débrancher le pilote automatique et reprendre les commandes.

La question est de savoir si nous savons encore piloter, dans la négative il faut vite réapprendre.

12.Posté par James le 23/06/2008 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Rogsim,

D'accord pour condenseur, mais vous saviez ce que je voulais dire.

L'Histoire a démontré que l'humanité est incapable de tirer les leçons du passé, et malgré l'adage, le fait de savoir ce qui s'est passé n'empêche pas les nations non seulement de reproduire les mêmes "erreurs", mais encore de les commettre avec des moyens de plus en plus destructeurs.

Le "diagramme enthalpique" n'est pas une description d'un circuit "évaporation-condensation" mais simplement un moyen de se représenter les courbes thermo-dynamique liés au phénomène, il ne décrit pas un appareil de manière technique et ne confirme, ni n'infirme d'ailleurs, votre explication puisqu'il ne s'agit pas de la même chose.
Les inconvénients de la science sont plus grand que ses bénéfices, et on constatera facilement que les "progrès" qu'elle induit consistent pour une part importante à essayer de corriger les dégâts qu'elle a grandement contribué à causer elle même. Par exemple, aujourd'hui, les scientifiques ne savent plus à quels saints se vouer à cause de la résistance acquise justement par le bacille de la tuberculose suite à l'usage massif des antibiotiques qui étaient sensés l'éradiquer. A l'heure actuelle il n'y a rien qui puisse venir à bout de ce fléau, excepté la mort des malades (ce qui n'est pas certain).
La meilleure contribution de la (vraie) science est de pousser les gens raisonnables à l'humilité, en les plaçant face à l'immensité de ce qu'ils ignorent encore pour longtemps.
Je ne crache pas sur la "science", ni sur les choses positives qu'elle a contribué à produire, mais pour autant, il ne peut être question pour moi d'y voir un dieu sauveur, elle n'est qu'un instrument dont les produits reflètent la personnalité de ceux qui s'y livrent.
Les progrès, notamment dans le domaine de la santé, sont plus souvent d'ordre techniques (chirurgie) que purement scientifiques,

Faudra-t-il la disparition d'une grande partie de l'humanité à cause des égarements de la science pour que vienne la solution ?

Heureusement, ce n'est pas de la science ni de la technologie que viendra le salut, autrement nous pouvons encore attendre...

James

13.Posté par James le 24/06/2008 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Savez-vous qu'une méthode (la principale ?) de production d'hydrogène consiste en la division des composants du gaz naturel, et devinez quoi ? La production d'hydrogène est accompagnée de production en parallèle de CO2 ! Bonjour l'arnaque intellectuelle. Qui a été prévenu de cela ?

Le problème est seulement déplacé, voir occulté, mais pas du tout résolu.

James

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires