Tribune libre

En plus des compteurs intelligents Gazpar, GRDF veut lancer des drônes de 4kilos à caméra infra-rouges pour faire une carte sur la consommation


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 15 Août 2019 - 00:28 Fables Bretonne


Apparemment pour GRDF les compteurs intelligents Gazpar ne suffisent pas, il veut également envoyer des drones à caméra infra-rouges pour observer notre consommation au-dessus de nos maisons. Les caméras infra-rouges sont aussi utilisés dans les pyramides pour repérer les chambres secrètes des pharaons. Les drones à caméra infra-rouges sont aussi utilisés par les militaires américains pour les assassinats ciblés , et par les lobbys industriels pour repérer les poches de gaz de schiste. Des bavures et des données innombrables récoltés à l'insu du peuple sont les risques de cet usage massif de drones. Impossible de différencier un drône civil d'un drône militaire. Et arrêter de polluer notre ciel. Pour la santé et les effets sur l'environnement: Des études scientifiques montrent que les rayonnement infrarouges lointains peuvent être néfastes sur la santé (en particulier pour la peau et les yeux). Les drones à caméra-infrarouges lourdes de plus de 2 kilos,( celles de GRDF pèsent 4 kilos), consomment énormément d'eau dans l'atmosphère et donc peuvent assécher l'air . En plus les drones peuvent nous tomber sur la tête en cas de bug informatique.


anti ondes anti infra-rouges anti pollution
Jeudi 2 Mars 2017

En plus des compteurs intelligents Gazpar, GRDF veut lancer des drônes de 4kilos à caméra infra-rouges  pour faire une carte sur la consommation
GRDF veut des drônes à caméra émettant des infra-rouges pour ausculter les maisons du même type que ceux qu'utilisent les pompiers ou les militaires pour la surveillance
http://altigator.com/camera-thermique-embarquee-sur-drone-utilisee-pour-la-surveillance-2/

On sait que les compteurs intelligents Gazpar perçoivent moins de données que le compteur intelligent Linky car il y a plus d'appareils fonctionnant à l'électricité qu'au gaz.


Est-ce une rivalité avec Enedis à celui qui récoltera le plus de données possibles sur le peuple français et qui aura le plus grand nombre de données à vendre aux entreprises privées?

Pourquoi lancer des drones en plus des compteurs intelligents Gazpar?


« Le distributeur de gaz relance de nouvelles opérations d’utilisation de drones pour sensibiliser les particuliers aux déperditions de chaleur. C’est surtout une façon de gagner des parts de marché…
Des drones pour ausculter les maisons
le spécialiste du gaz naturel GrDF se lance lui aussi dans l’utilisation des drones, non pour ses installaitons industrielles mais dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique des particuliers. Le groupe s’apprête notamment à lancer une nouvelle opération du 3 au 7 mars prochains à Chelles (Seine-et-Marne).
http://www.usinenouvelle.com/article/grdf-des-drones-pour-lutter-contre-la-precarite-energetique.N242494


Durant ces quelques jours, une équipe auscultera environ 150 maisons, datant des années 80, via une caméra thermique infrarouge montée sur un drone de 4 kg. L’opération est menée avec l’opérateur Azur Drones, qui participe aussi à des essais de surveillance du réseau de la SNCF. Mais au-delà du drone, ce sont bien les informations collectées puis restituées qui seront au centre de toutes les attentions.L’objectif de GrDF est de fournir à chaque habitant concerné par l’opération, une cartographie thermique complète de sa résidenceil s’agit d’inciter les particuliers à réaliser des travaux de rénovation et de passer au gaz naturel. De quoi au cas par cas, et ce grâce à des opérations qui n’excèdent pas 10 000 euros, gagner du terrain face aux acteurs de l’énergie électrique. L’opération menée à Chelles est d’ailleurs située en "zone de gaz naturel", http://www.usinenouvelle.com/article/grdf-des-drones-pour-lutter-contre-la-precarite-energetique.N242494


À noter qu'en Seine et Marne (Chelles donc) où a lieu la première expérimentation de drônes à caméra infra-rouges de GRDF se trouvaient des poches de Gaz Schiste :

« Le pétrole de schiste a été repéré dans les départements de l’Aisne et la Seine-et-Marne »
Des gisements potentiels de gaz de schiste se trouvent dans le sud de la France : les Causses, les Cévennes, le Quercy, le Rhône-Alpes et la Provence. Le pétrole de schiste a été repéré dans les départements de l’Aisne et la Seine-et-Marne. Total, GDF-Suez, Schuepbach Energy (société américaine), Toreador France (dont le vice-président est Julien Balkany, le demi-frère de Patrick Balkany) et le canadien Vermillion sont dans les starting blocks et n'attendent plus que le feu vert des autorités.
http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/03/04/2424546_le-gaz-de-schiste-pour-les-nuls-une-nouvelle-catastrophe-ecologique.html


A noter aussi que les drônes à caméra infra-rouges peuvent être utilisés pour repérer les poches de gaz schiste
https://www.industrie-techno.com/chez-total-les-drones-detectent-la-presence-d-hydrocarbures.44856


Donc GRDF pourrait utiliser aussi ses caméras à infra-rouge pour repérer les poches de gaz schiste et y faire construire des gazoducs avec tous les dangers environnementaux que cela peut entraîner.


Entre risque nucléaire et gaz de schiste, l’inquiétant projet de gazoduc d’Engie propriétaire de GRDF dans la vallée du Rhône
https://multinationales.org/Entre-risque-nucleaire-et-gaz-de-schiste-l-inquietant-projet-de-gazoduc-d-Engie



Donc en plus d'absorber toute l'humidité de l'air « Au-dessus de 2 kilogrammes, la législation devient plus contraignante. Les caméras infra-rouges existantes, trop grosses, donnent en outre souvent lieu à des fausses alarmes, en raison du spectre d’absorption de l’eau » https://www.industrie-techno.com/chez-total-les-drones-detectent-la-presence-d-hydrocarbures.44856 " infrarouge élimine l'humidité contenue dans les murs"http://boutique.irl-france.fr/pourquoi-un-chauffage-infrarouge.html , ces drônes à caméra infra-rouge pourraient aussi faire un repère de toutes les poches de gaz schiste en France. Avec le CETA déjà signé, cela s'annonce mal.D'autant plus que GDF Suez propriétaire de GRDF investit massivement dans le gaz schiste à l'étranger :


GDF Suez propriétaire de GRDF exportera du gaz de schiste des États-Unis
GDF Suez propriétaire de GRDF va construire, avec la compagnie californienne Sempra Energy et les japonais Mitsubishi et Mitsui, une usine de liquéfaction de gaz à Hackberry en Louisiane.

Cette installation représente un investissement de 10 milliards de dollars (7,8 milliards d’euros) auquel GDF Suez participera à hauteur de 16,6%. Exploité par Cameron LNG, filiale de Sempra, l’usine devrait exporter, à partir de la fin 2017, 12 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an.


L’équivalent de 15% des exportations du Qatar, qui est de loin le premier producteur de gaz liquéfié du monde. La liquéfaction du gaz, qui permet son transport par navires méthaniers, donc des livraisons plus flexibles que par gazoducs, nécessite des usines dont les coûts se comptent toujours en milliards.
Aux États-Unis, devenus en quelques années quasi autosuffisants en gaz naturel grâce à l’essor des gaz de schiste
source http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/gdf-suez-exportera-du-gaz-de-schiste-des-etats-unis-422962


Les rayonnements infrarouges moyens et lointains (IRB, IRC) sont susceptibles d'occasionner des brûlures de la cornée.


http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=345



Un rayonnement infrarouge (IR) intense présente des dangers, d'autant plus qu'il est invisible, et il est généralement ressenti sous forme de chaleur par le corps humain. Les effets thermiques des rayons infrarouges provoquent surtout des lésions oculaires, mais aussi des brûlures cutanées en surface et également en profondeur lors de l'exposition à un rayonnement intense, comme ceux émis par certains lasers.

La prévention des risques des rayons infrarouges consiste à : mettre en place devant les sources de rayonnement des écrans fixes avec un filtre anti-IR, fournir aux travailleurs des lunettes ou masques de protection traités pour absorber le rayonnement infrarouge, signaler les zones d'émissions IR et en restreindre l'accès.
[
http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=345]url:
http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=345



les rayons infrarouges pénètrent la peau, créent une vasodilatation et transmettent leur énergie calorifique aux tissus, en profondeur pour les infrarouges IRA courts (de l'ordre du centimètre de profondeur) et en surface pour les infrarouges IRB et IRC longs (de l'ordre du millimètre de profondeur).
C'est pourquoi les rayons IRB et IRC sont plus dangereux pour la peau, car toute l'énergie se concentre sur la surface cutanée, entraînant des brûlures

http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=345



Les infra-rouges utilisés en complément des ondes électromagnétiques pour espionner la population :


"Les rayons infrarouges peuvent aussi être guidés, focalisés ou réfléchis, ce qui leur confère d'autres propriétés utilisables dans la vision nocturne, le guidage balistique, les détecteurs de mouvements, les télécommandes, la mesure (thermographie, spectroscopie)..."
http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=345



On apprend récemment qu'en plus des compteurs intelligents Gazpar, GRDF veut lancer des drones à caméra-infra-rouges (donc qui émet des rayons infra-rouges) pour ausculter les maisons

http://www.usinenouvelle.com/article/grdf-des-drones-pour-lutter-contre-la-precarite-energetique.N242494


On sait que les drônes à caméra infra-rouges de GRDF pèsent 4 kilos source http://www.usinenouvelle.com/article/grdf-des-drones-pour-lutter-contre-la-precarite-energetique.N242494


La facture de gaz risque d'augmenter très cher pour payer à la fois les drones d'espionnage et les compteurs intelligents Gazpar:


"Chez mars 2014 pour développer de nouvelles technologies de télédétection avec les drones lourds (au-dessus de 2kilos d'après https://www.industrie-techno.com/chez-total-les-drones-detectent-la-presence-d-hydrocarbures.44856) à caméra infra-rouges à caméra infra-rouges
cela pose aussi des problèmes de réglementation et coûte très cher, typiquement 300 euros/ km2. »
https://www.industrie-techno.com/chez-total-les-drones-detectent-la-presence-d-hydrocarbures.44856



donc normalement la législation devrait être contraignantes,, mais apparemment, c'est le privilège quand on est une multinationale qui fait partie des plus grands lobbyistes à Bruxelles https://reporterre.net/A-Paris-comme-a-Bruxelles-les d'avoir des droits d'avoir tout facilement. Mais outre cela, on apprend que les caméras à infra-rouge absorbent l'eau dans l'atmosphère.


Si l'air devient sec à cause de tous ces gros drônes à caméra infra-rouge Big Brother absorbateurs d'eau "rayonnement infrarouge peut aider à réduire la condensation puisqu'il augmentera la température des surfaces, comme celles des plantes et du substrat"http://www.pthorticulture.com/fr/zone-du-savoir/comment-lhumidite-influence-t-elle-la-qualite-des-cultures/, alors il ne sera plus possible de fabriquer de l'eau à partir de l'air comme dans ce cas:


« une invention pour fabriquer de la glace en utilisant l’humidité de l’air.par condensation »

http://www.leparisien.fr/magazine/grand-angle/futur-faire-de-l-eau-avec-de-l-air-20-02-2014-3608779.php


le fait que GRDF veut utiliser des drônes à caméra infra-rouge pour ausculter les maisons des particuliers (clients ou pas) peuvent poser des questions sur l'utilisation des données récoltées, les conséquences sur les factures, des effets sur l'environnement et la santé humaine outre le fait que ces drônes de 4 kilos peuvent nous tomber sur la tête .



Déjà que les petits drônes des journalistes sportifs peuvent tomber :


« Des interférences ont provoqué le crash du drone tombé à quelques centimètres de Marcel Hirscher
en septembre dernier, un drone avait fait irruption au-dessus du court lors d'un match de l'US Open de Tennis entre l'Italienne Flavia Pennetta et la Roumaine Monica Niculescu. Il s'était écrasé dans les tribunes alors vides, sans faire de blessé. « 
http://www.eurosport.fr/ski-alpin/madonna-di-campiglio/2015-2016/le-crash-du-drone-tombe-derriere-marcel-hirscher-du-a-des-interferences_sto5038549/story.shtml


Nous savons déjà que les drônes à caméra infrarouge sont utilisés par les militaires pour détecter les cibles, les archéologues pour détecter les chambres secrètes dans les pyramides, ou pour repérer des objets invisibles non identifiés, par Total pour repérer les poches de gaz de schiste.


Il serait aisé si le TAFTA instaure la dictature du gaz schiste d'aller fliquer ceux qui utilisent une autre source d'énergie.


Nous avons déjà vu que les panneaux solaires sont interdits d'utilisation par les particuliers.http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/la-taxe-sur-le-photovoltaique-touchera-tous-les-panneaux-51b8fcc4e4b0de6db9ca898d


Parce qu'ils font la concurrence au chauffage à gaz ?


Si en plus de l'interdiction d'être autonome en énergie, ils veulent utiliser des drônes pour repérer les méthodes de consommation de la population, tout en sachant que seul l'énergie renouvelable permet à un particulier d'être autonome, donc cela prouve l'hypocrisie des écologistes qui font une guerre sans merci aux énergies renouvelables quand elles sont utilisés par les particuliers sans leur contrôle (via les compteurs intelligents)


les méthodes d'énergie renouvelable qui permettent l'autonomie sont vite supprimées pour être remplacés par des méthodes d'énergie renouvelable qui sont moins efficaces et dépendent de la smart grid pour fonctionner :


Le projet Nexis qui permettait une totale autonomie en électricité a été supprimée :
« C’est une innovation prometteuse : équiper les fenêtres des bâtiments d’un filtre photovoltaïque aux allures de vitres fumées, qui permet de produire de l’électricité. De quoi rendre les bâtiments plus autonomes et favoriser l’essor des énergies renouvelables

Problème : EDF a décidé de cesser l’activité de sa filiale, Nexcis, qui a mis au point le procédé.

« Quand EDF nous a annoncé la fin, nous n’avions rien vu venir »
Ce qui n’a pas empêché l’entreprise publique a être choisie par le gouvernement comme sponsor de la conférence sur le climat, fin 2015 à Paris.
Alors que l’État parle beaucoup de transition énergétique, ce choix de lâcher Nexcis le renvoie à ses propres contradictions ! », s’agace Gilbert Benhamou, de la CGT des Bouches-du- Rhône
la fermeture de Nexcis par EDF est bien révélatrice d’une contradiction majeure de l’État. 
http://multinationales.org/Energie-solaire-pourquoi-EDF-laisse-t-elle-tomber-une-invention-prometteuse


Les petites entreprises disparaissent mystérieusement:

Un ancien salarié d'ERDF qui avait créé sa propre société meurt suite à une explosion de gaz sur une tranchée de canalisation gérée par GRDF
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/explosion-gaz/marseille-le-corps-d-un-ouvrier-retrouve-sous-les-decombres-apres-une-explosion-de-gaz_499530.html


un article censuré mais dont le titre reste révèle les vrais objectifs, une dictature du gaz schiste qui commence à poindre son nez : « Le gaz schiste nouvel étendard de la pensée verte »
https://www.marianne.net/Le-gaz-de-schiste-nouvel-etendard-de-la-pensee-verte_a226135.html


Les drones sont par définition dangereux car il est impossible de différencier un drône pour des buts écologistes ou militaires:


"Avec la guerre des drones d'Obama l’assassinat est devenu routine

Mais personne n’a remis en question la prémisse de base du programme de missiles lancés par des drones, qui est que la CIA et le Pentagone ont le droit de tuer n’importe qui, n’importe où, sur un simple mot prononcé par le président. Les assassinats par drone aux mains du gouvernement américain sont devenu la routine et sont acceptés comme normaux et légitimes par ceux qui font l’opinion publique officielle."
https://www.wsws.org/fr/articles/2015/avr2015/pers-a27.shtml



-GDF Suez investit dans le gaz de schiste au Royaume-Uni
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/10/22/gdf-suez-investit-dans-le-gaz-de-schiste-au-royaume-uni_3500748_3244.html#lsw9X1cXCSGlEUJc.99



Au Royaume-Uni, on joue sur la réduction des impôts pour faire accepter l'exploitation du gaz schiste à la population
http://www.legazdeschiste.fr/accueil/20052015,gaz-de-schiste-au-royaume-uni-les-conservateurs-enfoncent-le-clou,1220.html


-« En Algérie, la bataille du peuple contre le gaz de schiste ne faiblit pas

Dans la foulée, des multinationales jouent des coudes pour obtenir leur part du gâteau. Eni (Italie), Shell (GB), Exxon-Mobil (EU), Total, GDF Suez (France) mais aussi Halliburton (EU) ou encore Schlumberger (Pays-Bas) établissent des consortiums avec la Sonatrach. »
https://reporterre.net/En-Algerie-la-bataille-du-peuple-contre-le-gaz-de-schiste-ne-faiblit-pas


-GDF Suez propriétaire de GRDF autorisé à exporter le gaz de schiste américain. C’est un chantier d’environ 10 milliards de dollars dont les premières productions sont prévues en 2017.

http://www.usinenouvelle.com/article/gdf-suez-autorise-a-exporter-le-gaz-de-schiste-americain.N240322



Janvier 2016 :
les Etats-Unis vont exporter pour la première fois du gaz de schiste vers l’Europe. Un navire méthanier doit quitter la Louisiane avec la première livraison de gaz de schiste.

Ce gaz schiste américain devrait être fourni à l’Europe par Engie (ex-GDF Suez) et EDF via la compagnie américaine Chenière qui a investi des milliards pour construire ces terminaux de GNL sur le Golfe du Mexique


Chez Engie, une douzaine de méthaniers devraient faire la liaison entre les Etats-Unis et l’Europe. Et c’est à Montoir-de-Bretagne, en France, que ce gaz de schiste va arriver pour alimenter les réseaux. Un comble pour un pays qui interdit la recherche et la production de gaz de schiste. 
http://geopolis.francetvinfo.fr/du-gaz-de-schiste-americain-en-europe-et-en-france-92787

Un article qui parlait du gaz schiste et du gaz naturel a été censuré http://www.tvanouvelles.ca/argent/video/gaz-de-schistes-et-gaz-naturel:-les-différences/610149837001



« Lobbying intense à Bruxelles, recommandations à répétition auprès de l’Elysée, opérations séduction vers les médias : plusieurs groupes français déploient des efforts considérables pour plaider la cause des gaz de schiste. Bruxelles assiégée par les lobbyistes pétroliers
Le « débat » sur les gaz de schiste agite également Bruxelles. La Commission et le Parlement sont « assiégés par les grands acteurs des secteurs pétroliers et gaziers », estime l’organisation Corporate Europe Observatory (CEO), qui étudie les actions de lobbying des grandes entreprises au niveau européen. « Entre janvier et août 2012, treize réunions formelles avec pour thème les gaz de schiste ont eu lieu entre la Commission et des représentants d’ExxonMobil, Talisman Energy, Shell, Statoil, Halliburton, Chevron et GDF Suez (maintenant ENGIE et propriétaire de GRDF)  », décrit le CEO, dans un rapport publié en novembre [2].
http://www.bastamag.net/Pourquoi-les-grands-patrons


La Belgique autorise GDF Suez propriétaire de GRDF à redémarrer deux centrales nucléaires
Les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 étaient à l'arrêt après la détection de défauts sur les cuves.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/05/17/la-belgique-autorise-gdf-suez-a-redemarrer-deux-centrales-nucleaires_3290017_3234.html#wCSflG1YKJhKJp43.99



Entre risque nucléaire et gaz de schiste, l’inquiétant projet de gazoduc d’Engie propriétaire de GRDF dans la vallée du Rhône
https://multinationales.org/Entre-risque-nucleaire-et-gaz-de-schiste-l-inquietant-projet-de-gazoduc-d-Engie



« Eridan : c’est le nom d’un projet de gazoduc porté par GRTgaz, filiale d’Engie, qui doit s’étendre sur 220 kilomètres dans la vallée du Rhône, pour un coût estimé à 620 millions d’euros. Un projet « aberrant », selon ses critiques, qui passe à proximité de plusieurs sites nucléaires, et dont l’utilité est sujette à caution en raison de la baisse de demande de gaz et des impératifs de la transition énergétique.

En arrière-plan se profile la stratégie des géants de l’énergie, comme Total et Engie, pour maintenir leurs positions, et la perspective d’importation massive de gaz de schiste américain ... voire d’exploitation future du gaz de schiste français. Enquête de Mediapart.


Le projet de gazoduc Eridan doit relier Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône), à proximité des terminaux méthaniers de Fos-sur-Mer au nord de la Drôme, sur 220 kilomètres. Sur son tracé, les sites nucléaires de Marcoule et du Tricastin, ainsi, non loin, que ceux de Cruas et Romans-sur-Isère, mais aussi la plaine de la Crau et d’autres zones agricoles et viticoles. »
https://multinationales.org/Entre-risque-nucleaire-et-gaz-de-schiste-l-inquietant-projet-de-gazoduc-d-Engie




GRDF est une société anonyme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_R%C3%A9seau_Distribution_France


La SA (ou société anonyme) est une société dites de capitaux : elle rassemble des personnes qui peuvent ne pas se connaître et dont la participation est fondée sur les capitaux qu'ils investissent dans l'entreprise. Elle concerne donc les projets ambitieux
http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/statuts/societe-anonyme-sa-les-caracteristiques-a-connaitre_1533274.html


C'est donc une société anonyme qui va connaître tout sur la vie privée du peuple français.

Donc en résumé, les Français n'ont aucun contrôle sur l'utilisation des innombrables données récoltées sur eux.


GrDF procède à de telles opérations de drones à caméra infra-rouges au-dessus des maisons depuis le début de l’année 2013. Huit ont déjà été menées en province et plusieurs sont déjà programmées pour les mois à venir : Le Passage (Lot et Garonne), L’Union (Haute Garonne), Toulouse (Haute-Garonne), Tarbes (Hautes-Pyrénées) et Rodez (Aveyron). Suivant les cas, GrDF est accompagné de prestataires comme Azur Drones, Studio Fly, France Infrarouge ou bien encore Xamen Technologies.
http://www.usinenouvelle.com/article/grdf-des-drones-pour-lutter-contre-la-precarite-energetique.N242494



En plus, Gaz de France qui contient la filiale GRDF est en Bourse
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_de_France


Donc là encore on voit que les fournisseurs d'énergie dont GRDF sont focalisés sur le business ce qui peut poser une question sur la récolte des données. Peuvent-ils mettre les données en action pour plaire à leurs investisseurs ou les placer en actions en Bourse ?



déjà le simple fait de mettre l'énergie en bourse fait grimper les prix



Voici le genre de données qui peuvent être récoltées à partir des drônes à caméra-infra rouges que GRDF veut envoyer au-dessus des maisons des Français :


-Les Forces Spéciales américaines cherchent à doter leurs drones de poche RQ-20A Puma de nouvelles caméras infrarouge. Ces caméras EO/IR constituent un matériel de pointe très utile pour les commandos pour identifier des positions ennemis de l’autre côté d’une dune de sable, pour surveiller un convoi de toyota ou encore suivre ou soutenir une action de renseignement ou d’action sur des cibles à traiter.
Selon les données publiques des constructeurs, ces caméras sont en mesure de reconnaître une cible jusqu’à 1500 mètres, comptabiliser le nombre de personnels et différencier la couleur des véhicules jusqu’à trois kilomètres ou encore identifier des uniformes et des armes dans un rayon de 1500 mètres. Elles sont également capables de repérer une cible à travers une vitre jusqu’à une distance d’un kilomètre.
http://www.infosdefense.com/des-cameras-infrarouge-sur-les-drones-rq-20a-96833/


-Grâce à cette caméra, les soldats du feu pourraient cibler précisément les points chauds ou localiser plus rapidement des personnes disparues
http://fr.ubergizmo.com/2015/12/13/dji-drones-camera-thermique.html


-En mai dernier, un instructeur militaire américain aurait filmé un mystérieux OVNI en forme de triangle à l'aide d'une caméra infrarouge.

Selon l'auteur présumé de la vidéo http://www.les-drones.com/drone-professionnel/flir-annonce-la-camera-thermique-utilisable-avec-un-drone-la-flir-duo/#, l'appareil était invisible à l'oeil nu et seul l'amplificateur de lumière a permis de le détecter. Le phénomène évoluait doucement, en silence, et à basse altitude.Drônes ?

Au-delà de ces hypothèses les plus avancées, il demeure possible que ces images soient dûes à des phénomènes bien plus rationnels, tels qu'un vol de drônes télécommandés en formation.

http://www.cnewsmatin.fr/paranormal/2014-09-08/video-un-ovni-triangle-filme-par-une-camera-infrarouge-690916



-« Cette caméra est destiné à fournir une imagerie thermique depuis un drone. Cette caméra sera alors constitué d’un boîtier compact à deux optiques dont : la première captera la lumière visible et la seconde captera l’infrarouge.

qu’elle se caractérise surtout par la possibilité d’afficher les contours des objets filmés par imagerie thermique ce qui permettra à son utilisateur de distinguer les différents éléments. Parallèlement, avec l’aide du capteur à infrarouge, les utilisateurs pourront alors voir dans l’obscurité complète, par tous les temps, et au travers des écrans atmosphériques tels que la fumée et la brume, ainsi que de faciliter la détection d’énergie infrarouge, c’est-à-dire la chaleur.
http://www.les-drones.com/drone-professionnel/flir-annonce-la-camera-thermique-utilisable-avec-un-drone-la-flir-duo/#



-Ces Sherlock Holmes modernes vont braquer des caméras à infrarouge sur les parois des pyramides début novembre.

Elles permettront de relever l’empreinte thermique derrière les "murs".

Cette opération peut permettre de constater d’éventuelles différences de densité d'un endroit à l'autre du monument, en fonction de la chaleur qui s'en dégage. Une manière de chercher, notamment, de zones vides - moins denses - proches de la surface, qui pourraient indiquer la présence de pièces inconnues jusqu’à présent.


Ensuite, les équipes de Scan Pyramids vont chercher à capter des muons, c'est-à-dire des particules cosmiques présentes naturellement dans l’atmosphère et qui traversent la matière. Plus cette dernière est dense, moins elle laisse passer de muons.

"C'est une technologie qui a été développé au Japon pour, notamment, observer les volcans", explique Mehdi Tayoubi. Lorsqu’il y a des changements sur les relevés près de volcans, cela indique qu’il y a un regain d’activité. Quel rapport avec les pyramides ?  S’il y des variations du nombre de muons captés à l’intérieur de Khéops ou dans la pyramide rouge, par exemple, il y a des chances que derrière les murs ou les parois se trouve une anomalie, comme une salle cachée ou une structure jusqu’alors inconnue.

Et Néfertiti, dans tout ca ?
Toutes les données sont ensuite intégrées dans des représentations en 3D les plus fidèles possibles de ces quatre pyramides, réalisées pour l’occasion par des drones armés de capteurs photographiques.Depuis fin septembre, les autorités égyptiennes soupçonnent la présence de deux chambres secretes derrière la chambre funéraire du jeune pharaon. L’une d’elles pourrait abriter la tombe de la reine Néfertiti. Un muon pourrait-il révéler la dernière demeure de celle qui passe pour l’une des plus belles reines égyptiennes ?


http://www.france24.com/fr/20151026-drones-capteurs-infrarouge-muons-pyramides-egypte-kheops-kephren-hip-mystere


Donc les drônes à caméra infra-rouges de GRDF pourront connaître tout de l'intérieur des maisons ou de l'intérieur des fermes. (élevage des chèvres, moutons, etc.)


L’étrange bug informatique qui empêche des milliers d’agriculteurs bios de toucher leurs aides
http://www.bastamag.net/Des-milliers-d-agriculteurs-bios-attendent-de-toucher-leurs-aides



L'entreprise Telefonica Business Solutions (le nom même est Business) partenaire de GRDF qui sera chargé du Big Data des clients reliés aux compteurs intelligents Gazpar veut faire une autre entreprise commune avec Bouygues Télécom pour générer encore plus ventes à l'international.

Si une telle entreprise ambitieuse est chargé du Big Data des clients de GRDF, n'a-t-il pas un risque de la vente de données récoltées par les compteurs intelligents Gazpar ?


« Telefonica Business Solutions est l'un des principaux fournisseurs choisis par GrDF pour son projet m2m Smart Meters Gas. le système connectera jusqu'à 15 000 hubs dans toute la France et fournira des outils de mobilité pour les équipes opérationnelles de GrDF. Le système distant enregistre ensuite des données sur une base quotidienne.

Cet accord renforce la position de Telefonica en tant que fournisseur de services de télécommunications aux multinationales sur le marché français où la société de télécommunications a récemment annoncé la création d'une organisation commerciale commune avec Bouygues Telecom pour générer de nouvelles ventes d'entreprises tant en France qu'à l'international. »

https://iot.telefonica.com/press/telefonica-to-provide-m2m-services-to-grdfs-smart-gas-meter-project



Les drônes à caméra-infra rouges de GRDF c'est pour faire augmenter la consommation de gaz naturel
http://www.usinenouvelle.com/article/grdf-des-drones-pour-lutter-contre-la-precarite-energetique.N242494

Pourquoi un tel projet, alors que la demande de gaz tend à diminuer en France et que les objectifs de la loi sur la transition énergétique devraient réduire les besoins futurs d’importation de gaz ?


Initié sous Sarkozy, validé sous Hollande : pourquoi l’État s’entête-t-il à vouloir faire entrer au chausse-pied Eridan dans la vallée du Rhône ? « C’est la continuité des lobbys », lance Michèle Rivasi. Les multinationales du secteur se précipitent en effet sur le gaz. Leur stratégie : le faire accepter comme un élément central de la transition énergétique. « Il émet deux fois moins de CO2 que le charbon et 30 % de moins que le pétrole », vante Jérôme Ferrier. Cet ancien cadre de Total préside l’Association française du gaz (AFG), le lobby du méthane. Malgré son discours, son énergie n’en reste pas moins fossile et autrement plus polluante que l’éolien ou le solaire. « On ne pourra pas tout miser sur le renouvelable », coupe-t-il. Depuis les bureaux de l’AFG à Neuilly-sur-Seine, il justifie Eridan avec la méthode Coué : « Anticipons les besoins futurs. » Pas sûr que les consommateurs l’entendent de cette oreille. Au bout du compte, ce sont eux qui paieront en majeure partie cet investissement estimé à 620 millions d’euros.

Dans leur croisade, les gaziers peuvent compter sur Bruxelles.

L’Union européenne encourage tous azimuts le développement du réseau de gazoducs, avec à la manœuvre l’Espagnol Miguel Arias Cañete, commissaire à l’énergie. Coïncidence ? Son pays ambitionne de devenir la porte d’entrée du gaz (en provenance d’Afrique et d’Amérique) consommé en Europe. Mais faute de connexion de taille, les nombreux terminaux méthaniers espagnols tournent au ralenti. À moins que… Depuis des mois, Cañete tente d’imposer à la France un gazoduc géant, baptisé MidCat. Il traverserait les Pyrénées près de Perpignan. Or de ce projet dépend l’avenir d’Eridan, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

La CRE est déterminante pour les habitants de la vallée du Rhône : elle autorise ou non les investissements prévus pour les grandes infrastructures énergétiques.

« Si on fait MidCat, il faut faire Eridan pour permettre au gaz de transiter vers le reste de l’Europe. Seulement, d’après nos simulations, rien ne justifie cette très coûteuse [trois milliards d’euros] liaison avec l’Espagne », déclare à Mediapart son président, Philippe de Ladoucette. Pour autant et contre toute logique, la CRE refuse d’abandonner Eridan. Au contraire ! Elle a encouragé GRTgaz à décrocher toutes les autorisations nécessaires à sa construction. « On ne sait jamais. Eridan est un projet en couveuse. On le garde sous le coude en fonction des évolutions futures », assume Philippe de Ladoucette.
En attendant, sous l’épée de Damoclès, des opposants s’interrogent sur le lien entre Eridan et l’exploitation des gaz de schiste. Le gazoduc longera le permis d’exploration de Montélimar. Sur ce vaste périmètre qui s’étend du sud de Valence au nord de Montpellier, Total a théoriquement le droit de fouiller le sous-sol à condition de ne pas procéder par fracturation hydraulique, technique interdite en France. Pour le moment, les industriels n’ont pas élaboré d’alternative. Le gazoduc rhodanien aurait-il néanmoins un objectif officieux ? « Eridan a été pensé en 2007 alors que personne ne parlait des gaz de schiste », balaie Georges Seimandi, agacé. « Au début des années 2010, les plans décennaux de GRTgaz mentionnaient clairement l’exploitation des gaz des schiste comme un but à terme. Et, c’est un fait, le tracé d’Eridan passe à proximité de zones où on en trouve », soulève à l’inverse Jean-Pierre Gautry, chargé de mission pour le collectif Alternative gazoduc Fos-Dunkerque. Rien de farfelu à rapprocher les deux sujets, estime Michèle Rivasi. « Il suffit qu’on change de gouvernement pour que l’exploration soit relancée, prédit l’écologiste. Or, l’une des problématiques des gaz de schiste concerne leur évacuation. En construisant Eridan, GRTgaz libère son actuelle canalisation [d’une capacité quatre fois inférieure], plus commode à alimenter. »
https://multinationales.org/Entre-risque-nucleaire-et-gaz-de-schiste-l-inquietant-projet-de-gazoduc-d-Engie



Les dangers environnementaux du gaz schiste :


« Toute l’eau destinée au public va être empoisonnée à cause de la fracturation : on ne veut pas de cela ici !” s‘écrie un autre habitant, Mark Pinnock.
Tous deux mettent en cause la technique controversée utilisée actuellement par les pays qui exploitent déjà ce gaz dit non conventionnel : la fracturation hydraulique.
Des tonnes de litres d’eau mêlés à du sable et à des additifs chimiques sont injectés dans le sous-sol à très haute pression pour créer des fissures dans la roche et en extraire le gaz. A la clef : des risques de contamination de la nappe phréatique dont s’inquiètent les ONG environnementales, mais aussi l’association britannique des sociétés de traitement des eaux. Un problème qui selon les industriels, peut être surmonté à l’aide d’améliorations techniques et d’une stricte règlementation.
Helen Chuntso qui vit à quelques kilomètres du site de forage d’IGas n’y croit guère.

“Quand on voit toute l’eau qui est injectée, personne ne sait exactement quelle quantité ressort du sous-sol”, dit-elle, “mais selon les estimations, environ 70% de cette eau reste sous terre, donc il y a forcément une contamination. L’eau circule dans les structures géologiques”, fait-elle remarquer. “C’est impossible que l’industrie puisse garantir à quiconque qu’il n’y ait pas de risques, les industriels cherchent juste à faire de l’argent rapidement et au diable les communautés locales et l’environnement !”
http://fr.euronews.com/2014/02/14/gaz-de-schiste-un-danger-ou-une-opportunite-pour-l-europe


Jeudi 2 Mars 2017


Commentaires

1.Posté par DZ le 02/03/2017 15:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes en faite dans une prison à ciel ouvert ?!
Mon conseille c''est de reprendre le controle de nos maisons et de mettre un matériel spécial sur nos murs avant le papier peint ou peinture.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires