Croyances et société

En finir avec le prêt-à-penser laïcard : la gauche et l’islam


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


Traduit par Fausto Giudice. Commenté par IAY

«La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit de conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. »
Karl Marx (1843)


Gilad ATZMON
Vendredi 17 Juillet 2009

En finir avec le prêt-à-penser laïcard : la gauche et l’islam

Avant d'aborder le traitement illusoire par les progressistes et les gens de gauche des religions, et en particulier de l’Islam et de la Palestine, j’aimerais vous faire partager une sale blague raciste. Attention : féministes s’abstenir…


Une militante usaméricaine, qui avait visité Afghanistan à la fin des années 1990 avait été anéantie de constater que les femmes y marchaient derrière leur mari, quatre mètres de distance. Elle ne tarda pas à apprendre de son interprète local que cela était dû à certaines règles religieux qui stipulaient que c’était là la manière de faire preuve de respect envers le « chef de famille ».


Une fois rentrée en Usamérique, cette militante révoltée lança campagne sur campagne en défense des droits des femmes afghanes. Or, il se trouve que cette même militante dévouée a de nouveau visité Kaboul le mois dernier. Cette fois-ci, elle a eu la surprise de constater que la réalité avait entièrement changé. Désormais, les femmes marchaient devant leur mari, à huit mètres de distance ! Notre militante fit immédiatement un rapport à son QG, en Usamérique : « La révolution pour les droits des femmes bat son plein ici, en Afghanistan! Alors qu’avant, c’était les hommes qui marchaient devant, aujourd’hui, ce sont les femmes qui ouvrent la marche ! » Son interprète afghan, ayant eu vent de son rapport, prit la militante à part en aparté et il lui fit comprendre qu’elle se plantait complètement : « Les femmes marchent devant...», lui expliqua-t-il, « … à cause des mines… »


Aussi tragique cela puisse paraître à certains, nous ne sommes pas aussi libres que nous pouvons le penser. Nous ne sommes pas exactement les auteurs de la plupart de nos pensées et de nos prises de conscience. Nos conditions humaines nous sont imposées ; nous sommes le produit de notre culture, de notre langue, de notre endoctrinement idéologique et, dans bien des cas, nous sommes les victimes de notre paresse intellectuelle. Comme la militante usaméricaine semi-fictionnelle évoquée plus haut, nous sommes, dans la plupart des cas, prisonniers de nos idées préconçues, et cela nous empêche de voir les choses pour ce qu’elles sont réellement. Partant, nous avons tendance à interpréter (et en général à dénaturer) des cultures éloignées de la nôtre en employant notre propre système de valeurs et notre propre code éthique.


Cette tendance a de graves conséquences. Pour quelque raison, « nous » (les Occidentaux), nous avons tendance à croire que « notre » supériorité technologique, alliée à nos « Lumières » chéries nous équipent d’un « système éthique absolutiste, rationnel, laïcard et anthropocentrique », dont la position morale serait insurpassable.


La gauche progressiste


En Occident, nous pouvons détecter deux composantes idéologiques qui se font concurrence pour conquérir nos cœurs et nos esprits ; toutes deux affirment savoir ce qui est « faux » et ce qui est « vrai », ce qui est « bien » et ce qui est « mal ». Le libéral aura tendance à insister sur le dithyrambe de la liberté individuelle et de l’égalité civique ; l’homme de gauche aura tendance, quant à lui, à être persuadé qu’il détient un outil « social scientifique » qui lui permet d’identifier qui est « progressiste » et qui est « réactionnaire ».


Les choses étant ce qu’elles sont, ce sont ces deux préceptes modernistes laïcards qui jouent pour nous le rôle de gardiens de la vertu politico-morale occidentale. Mais en réalité, ce qu’ils ont réussi à faire, c’est exactement le contraire. Chaque idéologie, à sa manière particulière, nous a entraînés dans un état d’aveuglement moral. De ces deux discours soi-disant « humanistes » le premier (celui des libéraux) a préparé consciencieusement le terrain à des criminelles guerres interventionnistes et coloniales et le second (celui de la gauche) a été incapable de s’y opposer, du fait qu’il recourait à des idéologies erronées et à des arguments aberrants.


Tant les libéraux que les gens de gauche, sous leurs formes occidentales apparemment banales, suggèrent que le laïcisme est la réponse souveraine aux malheurs du monde. Sans aucun doute, le laïcisme occidental peut effectivement être un remède pour un certain malaise social occidental. Toutefois, les idéologies occidentales, libérale et de gauche, dans la plupart des cas, sont incapables de comprendre que le laïcisme est, en lui-même, un avatar naturel de la culture chrétienne, c’est-à-dire un produit direct de la tradition chrétienne, qui se caractérise par son ouverture vis-à-vis d’une existence indépendante en tant que citoyen. En Occident, la sphère spirituelle et la sphère sociale et citoyenne sont très largement distinctes [1]. C’est cette division même qui a permis l’ascension du laïcisme et du discours rationnel. C’est cette distinction même qui a conduit, aussi, à la naissance d’un système laïque de valeurs éthiques, dans l’esprit des Lumières et du modernisme.


Mais c’est cette séparation elle-même qui a conduit au développement de certaines formes frustes de laïcisme fondamentaliste, qui ont mûri pour se transformer en grossières visions du monde antireligieuses qui ont conduit l’Occident à ignorer totalement un milliard d’êtres humains au simple motif qu’ils portent le mauvais foulard ou qu’ils se trouvent croire en quelque chose que nous ne pouvons pas comprendre.


Progressiste contre régressif


À la différence du christianisme, l’Islam et le judaïsme sont des systèmes de croyance à orientation tribale. Plus qu’à un « individualisme éclairé », c’est à la survie de la famille étendue que ces deux systèmes de croyance sont essentiellement intéressés. Les Talibans, considérés par la plupart des Occidentaux comme le nec plus ultra de l’obscurantisme politique, ne se sentent tout simplement pas concernés par les questions ayant trait aux libertés individuelles ou aux droits de la personne. C’est la sécurité de la tribu, alliée au maintien des valeurs familiales, à la lumière du Coran qui en constitue le noyau. Le judaïsme rabbinique n’est en cela pas différent. Sa mission fondamentale est de protéger la tribu juive en perpétuant le judaïsme en tant que « mode de vie ».


Tant en Islam que dans le judaïsme, il n’y a pratiquement aucune séparation entre le spirituel et le civil. Les deux religions sont des systèmes qui apportent des réponses exhaustives en termes de problématiques spirituelles, civiles, culturelles et quotidiennes. Les Lumières juives (Hakalah) furent dans une grande mesure un processus d’assimilation juive au travers de la sécularisation et de l’émancipation, ainsi que de la diffusion de formes modernes très variées d’identités juives, au nombre desquelles figure le sionisme. Pourtant, les valeurs d’universalisme, propres aux Lumières, n’ont jamais été intégrées au corpus de l’orthodoxie juive. Comme dans le cas du judaïsme rabbinique, qui est totalement étranger à l’esprit des Lumières, l’Islam est très largement étranger à ces valeurs eurocentriques que sont le modernisme et la rationalité. Ne serait-ce qu’en raison de l’interprétation qu’ils font des Écritures (l’herméneutique), tant l’Islam que le judaïsme sont, de fait, beaucoup plus proches de l’état d’esprit postmoderne [2].


Ni l’idéologie de gauche, ni le libéralisme ne pratiquent le moindre dialogue intellectuel ou politique avec ces deux religions. C’est là une réalité désastreuse, car la plus grave menace qui pèse aujourd’hui sur la paix mondiale est celle du conflit israélo-arabe, un conflit qui est en train de devenir à grande vitesse une guerre entre un État juif expansionniste et une résistance islamique. Néanmoins, tant l’idéologie libérale que l’idéologie de gauche sont dépourvues des moyens théoriques indispensables qui leur permettraient de comprendre les subtilités inhérentes à l’Islam et au judaïsme.


Le libéral rejettera l’Islam comme sinistre, en particulier en raison de son approche des droits de l’homme et des droits des femmes. La gauche tombera dans le piège consistant à dénoncer la religion, de manière générale, comme « réactionnaire ». Sans doute sans en avoir conscience, tant les libéraux que les gens de gauche succombent ainsi à un argument manifestement suprématiste. L’Islam et le judaïsme étant plus que simplement deux religions, et étant donné qu’ils véhiculent un « mode de vie » et qu’ils jouent le rôle de réponse totalement exhaustive à des questions relatives à l’être-au-monde, les libéraux et la gauche occidentaux encourent le danger d’ignorer totalement un large secteur de l’humanité [3].

Récemment, j’ai été amené à accuser un homme authentiquement de gauche, qui est également un bon militant, d’islamophobie, parce qu’il avait accusé le Hamas d’être « réactionnaire ».


Ce militant, qui est manifestement un authentique sympathisant de la résistance palestinienne, se défendit prestement en affirmant que ce n’était pas seulement l’ « islamisme » qu’il n’aimait pas, mais qu’en réalité, il haïssait tout autant le christianisme et le judaïsme. Pour quelque raison, il était certain que le fait de haïr également toutes les religions était le bon moyen de gagner son certificat d’humanisme. Par conséquent, le fait qu’un islamophobe soit aussi un judéophobe et un christianophobe n’est pas nécessairement une preuve d’engagement humaniste. J’ai continué à défier cet excellent homme ; il a alors argué du fait que c’était en réalité l’islamisme (comprendre : l’Islam politique) qu’il désapprouvait. Je l’ai à nouveau défié, attirant son attention sur le fait que dans l’Islam, il n’existe pas de réelle séparation entre le spirituel et le politique.


D’ailleurs, la notion d’Islam politique (islamisme) pourrait fort bien être une lecture occidentale délibérément trompeuse de l’Islam. J’ai fait observer que l’Islam politique, et même la mise en pratique, rare, du « jihad armé », ne sont rien d’autre que l’Islam agissant. Malheureusement, ce fut, plus ou moins, ce qui mit un terme à notre discussion.


Ce militant pro-palestinien a sans doute trouvé trop difficile d’admettre l’unité du corps et de l’âme, propre à l’Islam. La gauche, de manière générale, est condamnée à échouer, en cela, tant qu’elle ne progressera pas, en écoutant, dans sa compréhension du lien organique, propre à l’Islam, entre le monde « matériel » et le fameux « opium du peuple ». Or, le fait de franchir ce pas représente, pour un homme de gauche, rien de moins qu’un saut intellectuel majeur. Un tel saut intellectuel a été suggéré, il y a peu, par le marxiste jordanien indépendant Hisham Bustani, lequel a déclaré :


« La gauche européenne doit procéder à une évaluation critique très sérieuse de son attitude « nous en savons plus que les autres », ainsi que de la manière dont elle a tendance à considérer comme idéologiquement et politiquement inférieures les forces populaires des pays du Sud ».


La Palestine


La solidarité avec la Palestine est une excellente occasion d’examiner la gravité de la situation. On constate qu’en dépit du traitement meurtrier que les Israéliens infligent aux Palestiniens, la solidarité avec les Palestiniens n’a toujours pas acquis l’ampleur d’un mouvement de masse. Elle risque fort de ne jamais réussir à acquérir cette ampleur. Étant donné l’échec de l’Occident à soutenir les droits des opprimés, les Palestiniens semblent avoir retenu la leçon : ils ont démocratiquement élu un parti islamique qui leur avait promis de résister. Fait significatif, il y eut extrêmement peu de gens de gauche pour soutenir le peuple palestinien dans son choix démocratique.


Dans les dispositions actuelles, qui sont celles d’une solidarité politiquement conditionnée, nous sommes en train de perdre des militants à chaque tournant de cette route cahoteuse. En voici les raisons :


1) Le mouvement palestinien de libération est fondamentalement un mouvement de libération nationale : cette prise de conscience nous fait perdre tous les gens de gauche tenants du cosmopolitisme, c’est-à-dire tous ceux qui rejettent le nationalisme;


2) En raison de l’ascension politique du Hamas, la Résistance palestinienne est désormais perçue comme une résistance islamique : là, nous perdons les laïcistes et les athées rabiques, qui vomissent la religion, ce qui les envoie valdinguer dans la catégorie des PEP (Progressistes, Excepté en ce qui concerne la Palestine) [4] ;


De fait, les PEP se divisent en deux groupes :


Les PEP-1: ce sont ceux qui, tout en étant contre le Hamas au motif qu’il serait « réactionnaire », l’approuvent néanmoins, en raison de ses succès opérationnels, comme mouvement de Résistance. Fondamentalement, ces militants attendent des Palestiniens qu’ils changent d’opinion et qu’ils redeviennent des adeptes d’une société laïque. Mais ils sont prêts à soutenir les Palestiniens, en tant que peuple opprimé, à certaines conditions.


Les PEP-2 : ce sont ceux qui sont contre le Hamas au motif qu’il s’agirait d’un mouvement « réactionnaire », et qui, de surcroît, rejettent même ses succès opérationnels. Ceux-là attendent la révolution mondiale. Ils préfèrent laisser les Palestiniens cuire dans leur jus, pour le moment, comme si Gaza était une station balnéaire.


Avec l’évaporation rapide de ces forces de la solidarité, nous nous retrouvons avec un mouvement miniature de solidarité avec les Palestiniens, doté d’un pouvoir intellectuel (occidental) pitoyablement limité, et encore moins capable d’une quelconque efficacité au niveau de la base. Cette situation tragique a été dénoncée, récemment, par Nadine Rosa-Rosso, une marxiste indépendante vivant à Bruxelles. Elle écrit : « L’immense majorité de la gauche, communistes compris, est d’accord pour soutenir la population de Gaza contre l’agression israélienne, mais refuse d’en soutenir les expressions politiques, notamment le Hamas, en Palestine, et le Hezbollah, au Liban. » (sic, NdT)


Cela amène Nadine Rosa-Rosso à se demander « pourquoi la gauche et l’extrême-gauche mobilisent-elles aussi peu de gens ? Et, disons-le carrément, soyons clairs : la gauche et l’extrême-gauche sont-elles encore capables de mobiliser, sur ces questions ? »


Quel sera le prochain épisode ?


 « Si le soutien qu’apporte la gauche aux droits de l’homme en Palestine est conditionné et dépendant de la dénonciation, par les Palestiniens, de leur religion et de leurs croyances idéologiques, de leur héritage culturel et de leurs traditions sociales, et de l’adoption, par les mêmes Palestiniens, d’une nouvelle gamme de croyances, de valeurs allogènes et de comportements sociaux convenant à ce que la culture de ladite gauche considère acceptable, cela signifie que le monde est en train de dénier aux Palestiniens un des droits humains les plus fondamentaux, à savoir le droit de penser et de vivre à l’intérieur du code éthique de leur choix. »
Nahida Izzat


Le discours actuel de solidarité avec les Palestiniens de la gauche  est futile : il abandonne lui-même son sujet, il ne réalise rien du tout et semble n’aller nulle part. Si nous voulons aider les Palestiniens, les Irakiens et les autres millions de victimes de l’impérialisme occidental, nous devons vraiment nous arrêter une seconde, prendre une profonde respiration et tout recommencer de zéro.


Nous devons apprendre à écouter : au lieu d’imposer nos convictions aux autres, nous devons apprendre à écouter ce en quoi les autres croient.


Serons-nous capables de suivre les conseils de Bustani et de Rosa-Rosso, et réviser totalement notre notion de l’Islam, de ses racines spirituelles, de sa non-séparation de la sphère civile et de la sphère spirituelle, de sa vision de lui-même en tant que « façon de vivre » ? La question de savoir si nous en sommes capables, ou non, est une très bonne question.


Une autre option consisterait à reconsidérer notre aveuglement et à aborder les questions humanistes dans une perspective humaniste (en opposition à politique). Plutôt que de nous aimer nous-mêmes par le biais de la souffrance d’autrui, ce qui est la forme ultime de l’égoïsme, nous ferions mieux, pour la première fois, de mettre en pratique la notion de réelle empathie, en nous mettant à la place de l’autre, tout en reconnaissant que ne nous serons sans doute jamais à même de comprendre totalement cet autre-là.


Au lieu de nous aimer nous-mêmes à travers les Palestiniens, et à leurs dépens, nous devons accepter les Palestiniens pour qui ils sont, et les soutenir pour qui ils sont, sans égard pour nos propres opinions ou nos propres machins. C’est là la seule forme réelle de solidarité possible : elle vise à une conformité éthique plutôt qu’idéologique. Elle remet l’humanité en son centre. Elle réfléchit à la profonde compréhension qu’avait Marx de la religion en tant que « soupir poussé par les opprimés ». Si nous prétendons avoir de la compassion pour les gens, nous devons apprendre à les aimer pour ce ils sont, plutôt que pour ce que nous attendons qu’ils soient.


Notes

[1] Cela a à voir avec un héritage du Bas-Empire romain et des premiers développements du christianisme en tant que concept expansionniste visant à s’étendre lui-même à des cultures et à des civilisations lointaines.


[2] On peut argumenter que le programme essentiel des tentatives postmodernes est celui de déstabiliser les fondements de la connaissance et de l’éthique modernes en remettant en cause la possibilité qu’elles soient applicables universellement aujourd’hui. Comme l’a exprimé éloquemment Muqtedar Khan, le postmoderniste cherche à privilégier l’ « ici et maintenant » par rapport au global. Tant la philosophie postmoderne que la théologie, dit Khan, « rejettent l’affirmation moderniste de l’infaillibilité de la raison ». Comme les postmodernistes, l’Islam et le judaïsme sont sceptiques à l’égard de la souveraineté de la raison et du discours rationaliste.


[3] La suggestion marxiste bizarre et très commune selon laquelle « un tas de gens, hors de chez nous » sont, de fait, « réactionnaires » du fait qu’ils sont religieux implique la présupposition nécessaire que le marxiste lui-même est confortablement installé dans une supériorité morale absolue. Ce postulat est tout à fait erroné, pour deux raisons évidentes :


- Prétendre en savoir plus que les autres, sur la base d’une affiliation idéologique ou politique n’est rien d’autre que du suprématisme en action ;


- La prétention de posséder la supériorité morale de niveau X ne saurait être scientifiquement vérifiée, sauf à avoir été validée par une autre supériorité morale, encore plus élevée, de niveau X’. Pour pouvoir affirmer que sa position est « d’un niveau moral supérieur », un marxiste devrait poursuivre sa logique et affirmer détenir la position morale encore supérieure X’. Pour vérifier X’, il devra passer à un X’ supérieur, et ainsi de suite… Nous somme confrontés, ici, à la recherche sans fin de la validation d’une signification éthique. Un tel modèle de pensée devrait nous aider à comprendre la raison pour laquelle le marxisme occidental a réussi à se détacher totalement de la réalité éthique et de la pensée éthique, et a beaucoup de mal à aborder les questions relatives à l’égalité authentique. 


Le problème – évident – que pose la mise en pratique par le marxisme de la dichotomie « progressistes contre réactionnaires » tient au fait que les marxistes affirment commodément se situer dans le camp des progressistes, et qu’ils affirment, tout aussi commodément, que l’ «adversaire » se trouve parmi les réactionnaires. C’est à l’évidence légèrement suspect, voire douteux, c’est le moins qu’on puisse dire.


[4] C’est Phil Weiss, sur son inestimable blog MondoWeiss, qui a récemment inventé cette définition politiquement utile : PEP = Progressiste, Excepté en ce qui concerne la Palestine.


______________

Commentaire


Je voudrais faire ce commentaire, avec tout le respect que je dois à Gilad Atzmon pour son engagement contre le sionisme.

En fait, je trouve « trop rapide » et « fausse » son analyse quand il dit :

"À la différence du christianisme, l’Islam et le judaïsme sont des systèmes de croyance à orientation tribale. Plus qu’à un « individualisme éclairé », c’est à la survie de la famille étendue que ces deux systèmes de croyance sont essentiellement intéressés. Les Talibans, considérés par la plupart des Occidentaux comme le nec plus ultra de l’obscurantisme politique, ne se sentent tout simplement pas concernés par les questions ayant trait aux libertés individuelles ou aux droits de la personne. C’est la sécurité de la tribu, alliée au maintien des valeurs familiales, à la lumière du Coran qui en constitue le noyau. Le judaïsme rabbinique n’est en cela pas différent. Sa mission fondamentale est de protéger la tribu juive en perpétuant le judaïsme en tant que « mode de vie »."






Depuis le premier jour l’islam a cassé l’allégeance « aveugle » à la tribu. Il a d’abord placé l’être humain devant sa responsabilité individuelle et son devoir personnel de mener son combat pour « s’élever » et pour atteindre les « lumières » (le djihâd contre soi). Il a rendu l’être humain responsable individuellement comme le lieutenant du Dieu/Allah « khalifah » sur la terre,  et a placé cette responsabilité au centre de la foi et de la « mission divine » confiée à l’être humain.


L’islam a développé ensuite la notion de la « Oummah » qui dépasse toute appartenance tribale, mais où il ne s’agit nullement d’y faire allégeance comme si c’était une tribu, mais bien au contraire, de veiller, au prix de sa propre vie, à ce que cette Oummah soit toujours respectueuses du droit et de la justice.


C’est cette paire « Individu, Oummah » qui va ensemble et jamais l’un sans l’autre. D’ailleurs le Coran a aussi développé un concept d’un « individu-oummah » dans l’exemple d’Ibrâhim (paix sur lui), où toute une « Oummah » pourrait être égarée et c’est un seul individu qui jouera le rôle de toute une oummah par sa rectitude.


Je ne vais pas citer ici les versets ou les paroles du Prophète. Mais je trouve dommage que l’exemple cité par Gilad Atzmon pour apporter des arguments à sa thèse soit celui des Talibans, comme s’ils étaient les représentants officiels de l’islam.


C’est d’autant plus regrettable que beaucoup de gens respectent M. Atzmon et acceptent ce qu’il dit sans y apporter nécessairement un regard critique.

IAY



Source : Palestine Think Tank - Thinking out of the Secular Box: The Left and Islam

Article original publié le 14/7/2009

Sur l’auteur

Fausto Giudice est membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique, dont IAY est un collaborateur. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=8200&lg=fr


Samedi 18 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par TheTruth le 17/07/2009 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette analyse se noit en elle même. Au lieu d'avoir d'eternel débats sur les différentes religions sur la place de la religion dans la société.... Ce débat n'a lieu d'être que parce que les gens veulent noyer le poisson.

La vrai question est, qui est l'homme dans cette Univers gigantesque?
Une créature parmi d'autre du Dieu qui a crée tout l'univers et toutes les créatures, toute la création obéit a Dieu. Pourquoi l'homme veut-il se rebeller contre son créateur, son bienfaiteur et son protecteur?

Que nous demandes Dieu?
le reconnaitre comme l'unique Dieu, le remercier pour ce qu'il nous a donné (normal on lui est infiniment débiteur, il nous a crée de rien, ils nous a nourri et guidé, il nous a pardonné, il nous a guéri....pourtant nous n'avons fait que le blasphémer)

Dieu nous demande d'être des gens de bien. Alors qu'on s'appelle musulmans, juifs, chretiens, boudhistes, athées......, peut importe le label, quelqu'un de bien est quelqu'un de bien, visiblement beaucoup de gens se cachent derrière des labels et sont fondamentalement mauvais. Voila le problème de notre société en général!!!!

Donc inutile de débattre des sicècles sur les doctrines religieuses, la question est simple: Croyez vous en 1 seul Dieu et faites vous le bien? Si la réponse est oui, les lois divines sont les mêmes et ont toujours été les mêmes, donc partout ou vous vous tournerez vous discernerez sans mal les lois divines des lois humaines inspirés par le diable, en fonction qu'elles incitent à être un homme de bien ou elles cautionnent une attitude mauvaise.

Pour ceux qui cherchent vraiment Dieu, il n'y même pas de débat sur les doctrines....pour les hypocrites, ils se battront comme des chiffonniers, humiliés, vils, mauvais jusqu'à que Dieu les punissent de son châtiment.

2.Posté par fadi le 17/07/2009 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

article trés intéressant,l'analyse l'est aussi qu'on soit d'accord ou pas avec l'auteur.
dans le cas de l'afganistan,on ne peut rien exiger de ce pays comme on ne peut rien lui
imposer,tout ce qu'on peut faire c'est lui proposer,car il suit un schema et une logique
d'evolution qui lui est propre,c'est irationel de demander aux afgans de devenir du jour au lendemain comme l'occident l'est acctuelement,cet occident qui,aveuglé par ses idéologies,semble oublier que ce qu'il est actuelement est le fruit d'un processus de plusieurs siécle d'evolution,de changement permanent,c'est comme imposer aux occidentaux du moyen age la democratie,surement ils l'aurait rejeté car il n'etait pas armés intelectuelement pour saisir le sens de cette notion(democratie),alors on demande gentiment à l'occident de laisser les autres tranquille.
l'erreur de la gauche est d'avoir proposé un modele socio-politique universelle comme
s'il s'agit d'une marchandise dont les normes sont standarisés qui peut etre consommer
n'importe ou par n'importe qui,elle (la gauche) a oublié ainsi que les etres humains ne sont pas que des machines et que les cultures sont tellment complexe qu'il ne suporte pas un unique modéle socio-economique.
la droite elle,l'auteur du texte a bien expliquer qu'il n'engendre que de criminelles de guerre et des genocidiare.
la question que je me pose est :"de quel droit une conception a autorité sur une autre",
autrement dit, d'où provient la legimité des laïcards à imposer leurs loi au religieux.
il n'y a ni rationel,ni democratie,ni raison,tout ce qu'il y a c'est que c'est le puissant qui finit
par imposer par la force sa coception.

3.Posté par TheTruth le 17/07/2009 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La gauche...La droite, voila un concept typiquement diabolique.

Dans le Coran, Allah parle effectivement des gens de la gauche et des gens de la droite.
Ceux de droite sont les biens heureux, ceux qui accèdent au paradis et qui ont eu une vie terrestre de droiture et de soumission à Allah.
Ceux de gauche sont les malheureux, ceux destinés à l'enfer à cause des péchés qu'ils ont commis sur terre et de leur insoumission et mécreance en Allah.


Voila les seuls termes de "gauche" et de "droite" qui ont un sens réel et une différence réelle.

Maintenant en politique la gauche et la droite vous m'excuserez mais quelque soit le pays, que le gouvernement soit de gauche ou de droite, la politique de pays ne change que en apparence et le fonctionnement est le même, à quelques différences de cosmétique prêt.

De plus en ce qui concerne notre salut dans l'au-delà, car c'est bien la le but de notre vie sur terre, ce qu'on nous présente dans nos idéologie comme étant la "gauche" et la "droite" est un faux choix, car les 2 alternatives ne sont qu'une, que ce soit en terme de gestion du pays ou SURTOUT en terme de salut pour notre âme, embrasser l'une ou l'autre de ces 2 alternatives fait de toute façon nous des gens de gauche le jour du jugement dernier, donc des gens de l'enfer.

Donc oubliez toutes ces pseudo idéologies introduites par le diable pour nous plonger dans une profonde amnésie, la seule idéologie qui nous sauvera est l'idéologie émanant de notre Dieu. Il n'en existe qu'une, il n'existe pas une idéologie en religion, une en politique, une dans le milieu professionnel, une dans notre vie privé.... l'idéologie divine englobe touts ces domaines et doit être appliquée quelque soit le registre de notre vie, nous n'avons qu'un seul coeur et non pas plusieurs.


4.Posté par wilhelm le 17/07/2009 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui a cree dieu ?? c'est lui que vous devez remercier d'avoir crée dieu, qui seulement après vous a cree.. de rien, hum hum... mais bien sur..

la marmotte elle met le chocolat dans le papier.. pendant ce temps la, des hommes s'entre tuent pour du folklore religieux..

Faut arrêter un peu avec les fantasmes..

et puis dire "la gauche", c'est qui la gauche ? c'est quoi la gauche ? a part l'oppose de la droite.. si vous pensez au socialisme ou a besancennot, on est pas sortit de l'auberge...

le problème est que l'homme ne croit plus en rien, qui croire ? pour le hamas, qui croire ? pour l'islamisme, qui croire ? pour la démocratie?

On a eu du mal a se débarrasser de l'église, qui ont massacré, génocide, au nom de qui ? d'un dieu ?

Merci bien pour vos leçons, la religion c'est bien, mais en abuser ça craint..

Il faut rester vigilant, méfiant, le Hamas est plus respecte que Tsahal, c'est le principal, pareil pour le hezbollah, ces résistants ont su montrer, malgré la diabolisation intense de l'islam, que cette religion peut-etre la force de la résistance au moyen orient.

De la a ouvrir grand les bras a des religieux convaincus, non, notre histoire montre que l'homme perd le contrôle de lui même quand il livre son âme a la religion, même si l'intention de départ est bonne, un être humain domine par dieu, n'est plus un être humain, et peu devenir aussi bon que mauvais.

Gardons les pieds sur terre, et arrêtons de faire une fixation sur l'islam, les palestiniens reçoivent plus de soutiens de la part de l'occident, que les résistants d'Amérique du sud par ex.

Si l'occident est plutôt passif, c'est qu'il est gouverne par des traitres, qui on d'abord détruit notre culture avant de s'attaquer au moyen orient..

nous avons trop de confort pour prendre conscience, tout va trop doucement, et on se fait délicatement mettre, trop délicatement malgré l'indélicatesse de sarko..

Et puis, entre gauche et droite, y a pas photo, faut être a gauche, maintenant il manque un vrai parti gauchiste, qui a des couilles..

La seule solution au problème, c'est de revenir aux sources, on s'apercevra que la France, c'est du vent, que dans le sud, on est plus proche culturellement et génétiquement du Maghreb, que de l'ile de France..

Comprenons nous et unissons nous via la culture et non la religion..

C'est la culture qui doit unir les hommes entre eux, et non la religion... n'oublions pas qu'en Palestine occupe, luttent des musulmans, des juifs, des catholiques, et aussi beaucoup de personnes qui dans l'intimité avouent volontiers ne pas être vraiment croyant..

Combien sont-ils les musulmans qui au fond se disent athées, ou plutôt libre de toute religions imposées.. mais quand même croyant..

Il est temps que l'on comprennent que nous nous ressemblons énormément les uns les autres, et que seul la retour aux sources et l'acceptation de la culture et de la tradition (de l'âme) des terres que nous habitons, nous donnera les forces suffisante pour résister contre les colons impérialistes sionistes jacobins banksters satanistes...

laissons au moins un patrimoine culturel a nos enfants et petits enfants, un patrimoine qui soit le notre. Français de souche ou français de branches, nous sommes tous des bâtards, riche de différence, et paradoxalement très proches les uns des autres..

Ne nous divisons pas pour des croyances, et unissons nous pour l'amour et la paix que nos ancêtres désiraient le plus et que nos enfants désireront aussi.

Résistance, Occitania !

N'oublions pas que "province" veut dire terre conquise, colonisée.. alors le concept de "France", je m'assois bien dessus..

5.Posté par benoit le 17/07/2009 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a du vrai dans ce qui gilad. Il nous faut d abord accepter l autre comme il est! lui demander de changer pour pouvoir commencer a eprouver de l ampathie pour lui est diabolique!!! car on ne change pas l autre, ou disons tout de suite qu on ne veut pas l aimer, l aider... c'est hypocrite

6.Posté par gedeon le 17/07/2009 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

comment accepter l'autre si l'autre ne vous accepte pas? l'slam est une religion proselyte, qui est basée sur le djihad, ce qui veut dire que pour les musulmans a terme tout le monde doit etre musulman! donc je ne peut ni ne veut accepter de tels gens. il suffit de voir pour s'n convaicre que la plupars des conflits dans le monde, le sont par des musulmans qui veulent imposer leurs lois au autres. dernierement les ouighours , mais aussi les bosniaques, les banlieux en france, le projet eurabya en europe, nation of islam aux usa, les conflits en afrique etc..et... cet article ne dit rien et ne vaut rien. avec les musulmans soit c'est la guerre soit c'est la soumission.

7.Posté par Leon le 17/07/2009 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouai de quel droit les musulmans veulent il vivre selon leur lois dans leur pays ! c'est un comble, bien sur le fait que des chretiens vivent au liban et en gypte en grand nombres et on meme un pays ( armenie ) en plein milieu des pays musulmans ne montre nullement que les musulmans acceptent les autres, ni bien sur le fait que les msuslmans on eduqué les europeens qui leur fesaient la guerre nuit et jour en espagne musulmane

m'est d'avis que c est une ruse de sioux pour convertir ces gens a l'islam, d'ailleur je lance un appel solannel a tout les musulmans : arretez d'essayer de convertir gedeon avec votre jihad, on a deja assez de cons comme ca

8.Posté par fadi le 17/07/2009 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@LEON,
il y a une part vérité de ce que vous avez ecrit,concernant les ouigours,pourquio leurs imposer le communisme par les chinois,n'ont-il pas le droit de vivre lurs propre vision des choses,concernant ls musilmans de france,c'est un grand monsonge entretenu par
des milieux diaboliques de dire qu'ils veulent l'aplication de leurs lois,au contraire,ce qu'ils demandent c'est l'aplication pur et dur de loi laique de 1905 qui leurs garantit le droit de pratiquer leurs foi.
concerenant la conversion des autres à l'islam,ce ne sont qu'une minorité et non pas la majorité qui cherche à partager des valeurs comunes à tout le monde.

9.Posté par DURANDUPONT le 17/07/2009 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PRENDRE L'EXEMPLE DE KARL MARX POUR RIDICULISER LA SEPARATION DE L'EGLISE ET DE L'ETAT N'EST PAS CREDIBLE..LA LAICITE EST UN CHOIX DE VIE PUBLIQUE ET NON PRIVEE..CHACUN EST LIBRE D'EXERCER SES CONVICTIONS RELIGIEUSE DANS LECADRE PRIVE ET DANS LE RESPECT DES AUTRES..JE NE VOIS PAS OU EST LE PROBLEME ??

10.Posté par TheTruth le 17/07/2009 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qui a parlé de Hamas ou de Hezbollah, est je dis que ces gens etaient de bons musulmans, seul dieu le sait. Mon discours se plaçait vraiment au niveau personnel
, je ne suis pas prosélyte, prenez mon conseil ou rejettez je n'en ai cure.

Vous avez le droit de tout balancer en l'air et de vous accrochez a votre pauvre personne, croyant que vous etes seul face au monde, moi je dis je me soumet a Dieu humblement et seul je ne suis rien. J'ai dit ce que j'avais a dire et je m'y tiens. Pensez en ce que vous voulez, j'ai le droit de penser ce que je veux et vous de meme, donc pronez la tolerance jusq'au bout et accepter que des gens puissent penser comme moi, faites ce que bon vous semble.


11.Posté par TheTruth le 17/07/2009 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wilhelm
tu as le discours du parfait sioniste. Tu sais comment on leur parle les sionistes?
on les laisse simplement se noyer dans leur mensonges et on ne leur parle pas. Faites votre plan, notre plan ce n'est pas de vous combattre ni de vous tuer, ni de comploter contre vous, mais de mettre entre vous et nous la meme distance que la distance entre l'origine du big bang et la terre. Votre plan repose sur notre action, sans action de notre part votre plan se retournera contre vous.

12.Posté par fadi le 17/07/2009 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Thrut
la tactique des sionistes est de s'inviter dans les forums pour les empoisonner et changer
le cours des discutions et les vider de leurs sens.
le mieux est de les ignorer et de les laissez se noyer dans leurs monsonge.
AMICALEMENT

13.Posté par ROGSIM le 17/07/2009 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

relisez la loi de 1905; la laîcité c'es la liberté totale de conscience.

14.Posté par wilhelm le 18/07/2009 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hehe, moi un sioniste... rigolo, tu sais pas lire toi, ou alors tes aveugle par ton folklore...

Si t'es a cour d'argument, alors va te coucher au lieu d'insulter...

En parlant, voila rogsim le petit nazillon sioniste, lui c'est un vrai !!!

Si ca te fous les glandes que beaucoup de francais d'origine maghrebine, ne respecte pas l'islam, ne parle pas arabe, et prefere boire le pastis, jouer a la petanque et draguer les filles, si tu peux pas tolerer ca, alors mon pauvre, va vivre au bled et nous les brises plus..

moi je te dis que si tu vis en France, tu garde ton islam pour chez toi, et tu viens jouer a la etanque avec nous de temps en temps, moi je vais pas te faire des lecons avec ma religion, pourtant je t'aceuilles comme un frere, si tu n'es pas capables de mon considerer comme un des tiens, c'est que tu ne te considere pas comme l'un des notres, et a ce moment la, c'est toi le sioniste.

au lieu de dire que la gauche c'est, je te site rigolo sarkozyste integriste islamiste:

" Ceux de droite sont les biens heureux, ceux qui accèdent au paradis et qui ont eu une vie terrestre de droiture et de soumission à Allah.
Ceux de gauche sont les malheureux, ceux destinés à l'enfer à cause des péchés qu'ils ont commis sur terre et de leur insoumission et mécreance en Allah."

ou alors tu confonds ta gauche et ta droite, ou alors t'as rien compris, ou au pire t'es un sioniste qui se fou de la gueule du monde, et t'as encore moins mal au cul que le petit nazi "rogsim".

pour finir tu dis : "la seule idéologie qui nous sauvera est l'idéologie émanant de notre Dieu", dis donc, si tu lis aussi bien le coran que les posts de ce forum, alors je comprends mieux le "notre dieu". dis plutôt "ton dieu", car apparemment tu as une vision bien étroite et bien spéciale de l'islam et de la religion en général.

pour finir, car tu m'as mis en colere, tu dis : "@wilhelm
tu as le discours du parfait sioniste. Tu sais comment on leur parle les sionistes?
on les laisse simplement se noyer dans leur mensonges et on ne leur parle pas"

ben moi je te dis, heureusement qu'il y a le hezbollah et le hamas, car c'est pas avec des fins d'esprit d'en ton genre, que les pays arabes vont arrêter de se faire enfiler par les sionistes, remarque, ça fait plus d'un siècle, ils ne doivent plus sentir grand chose.. heureusement qu'il y a des hommes qui ont de l'honneur, et qui sont attaches a leur terres et leurs oliviers et qui n'ont pas fuit pour l'europe par ex. si tu vois ce que je veux dire..

moi je leur réponds aux sionistes, comme a tout les connos qui prônent la division et le communautarisme, qu'il soit religieux ou pas..

Résistance !!



15.Posté par TheTruth le 18/07/2009 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@wilhelm
Fais ce que tu veux en terme de religion, bois meme de l'absinthe si ca te plait, ....., pas de contrainte en religion, seulement sur soit meme. Chacun oeuvre pour lui meme.

Pour les sionistes je te laisse donc t'embrouiller avec eux, ça me va parfaitement, quant a moi je m'en tiens a ce que j'ai dit.

Tu n'es pas mon ennemi et personne n'est mon ennemi, on est que l'ennemi de soit meme.

16.Posté par wilhelm le 18/07/2009 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ok Mahmoud, Bonne nuit.

je bois pas d'absinthe, encore moins de ricard (paul).. moi j'œuvre pour les autres, je prends des claques, mais sans les autres on est rien.. et puis il faut œuvrer pour le patrimoine de nos ancêtres et pour l'avenir de nos enfants, les tiens comme les miens, peut-être un jour seront-ils marier..

l'embrouille c'est le dialogue, c'est l'échange, sans embrouille y a pas de paix, ça parait con, mais c'est comme ça..

même des sionistes les plus virulent peuvent changer..

Comme disait Lavoisier, "rien en se perd, rien ne crée, tout se transforme.."

Résistance.



17.Posté par Trannoy le 18/07/2009 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Interpellation salutaire de Gilad ATZMON - Je ne vois pas en quoi il met en cause notre laïcité - Il nous dit juste que ce n'est pas forcément un produit d'exportation, alors laissons les peuples évolués à leur rythme et avec leurs chemeins - Il attire l'attention sur le nécessaire respect de l'autre qui effectivement est autre - Mais là nous sommes chez certain dans le droit fil de la pensée coloniale des 19 et 20ème siècle.

18.Posté par fadi le 18/07/2009 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tranoy
il met aussi en garde contre ces laicïards qui veulent transformer la laïcité en"laïcisme",c.a.d une sorte d'ideologe-religion qui intervient dans la sphére public comme dans la privé pour inposer ses conceptes douteux à tout le monde,ce qui represente un grave danger pour la laïcité et qui pourait genere des coflits au seins de la société.
ces laïcard il faut les dononcer,il tente de deformer la laïcité et la vider de son sens car la laïcité il faut le rapeler est au debut on cocepte juridique qui permet la coabitation de diferents courants de pensées dans une société et garantie la neutralité de l'etat,ce qui n'est pas le cas acctuelement avec ces adeptes de la théorie de malheur du choc de civilisation qui cherchent par tout les moyens de saboter la loi de 1905 sur la laïcité.

19.Posté par kamel le 18/07/2009 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"relisez la loi de 1905; la laîcité c'est la liberté totale de conscience. " ROGSIM

Va le dire à Sarkozy qui met des limites au "surhabillment" mais le "déshabillement" n'as pas de limite,si si la mocheté en deviendrait une,attentat à la pudeur!!!

"comment accepter l'autre si l'autre ne vous accepte pas?" Gédéon.

Symptome occidental du "je t'aime,je t'aime pas",une sorte d'intégrisme sociétales vu dés les courts d'écoles...Le respect on connait pas,d'ailleurs on s'en moque,un tel je l'aime pas et c'est comme ca!!!
Alors avec votre système pourri,l'indifférence nous convient à merveille...D'ailleurs on a pas besoin d'anes comme toi,l'Islam est pour ceux qui reflechissent en l'an 2000,comme dit the truth "nul contrainte"...
Toi tu te soumets à ta femme,ton patron,à ce que tu veux mais laisse croire en ce qu'ils veulent,c'est pas toi qui va nous dire qui suivre et surtout pas votre Maitre Laicité...

"avec les musulmans soit c'est la guerre soit c'est la soumission. "

Double U tu te caches...Ici!!!

Quand tu me feras une liste comme celle ci à propos des musulmans,appel!

Chine 1945-46
Corée 1950-53
Chine 1950-53
Guatemala 1954
Indonésie 1958
Cuba 1959-60
Guatemala 1960
Congo 1964
Pérou 1965
Laos 1964-73
Vietnam 1961-73
Cambodge 1969-70
Guatemala 1967-69
Grenade 1983
Lybie 1986
El Salvador 1980
Nicaragua 1980
Panama 1989
Irak 1991-99
Soudan 1998
Afghanistan 1998
Yougoslavie 1999
Afghanistan 2001
Irak 2003


20.Posté par ken le 20/07/2009 05:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour, la gauche n'aide pas le parti élu " le Hamas" parceque considerer comme parti religieux pourtant le pouvoir qu'il exercerce et ses relations avec les autres sont laic et pourquoi alors la gauche n'aide pas et ne mobilise pas pour l'OLP qui sont une organisation de parti laic, la vrai raison s'est qu'aucune puissance, pouvoir ou parti Occidantale peut faire le poid contre le sionisme, s'est la triste vérité.

21.Posté par bob le 21/07/2009 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kamel, tu as oublié la somalie

22.Posté par wilhelm le 21/07/2009 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

kamel, tu as aussi oublie la Palestine...

23.Posté par Raskolnikov le 21/07/2009 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gedeon du post 6
Mon cher ami quand on a atteint un tel niveau d'analphabétisme on ne participe pas à de tel Forum .Il faut étudier s'informer apprendre .à moins que tu ne soi là pour désinformer Sauf si tes sources restent la TV sioniste et de pensée unique .
alors je vais essayer de rappeler certaines vérités en 2 siècles de colonisation tous les colonisateurs en particulier les français ont construit des églises jamais une mosquée y comprs en terre d'Islam ni un temple bouddiste en terre d'Asie ni un temple Maya en terre Maya etc .alors faudrait nous expliquer c'est quoi le prosélitisme
A tous les africains , les asiatique ,les arabes et autres amérindiens ils ont imposé des prénoms Chrétiens pour les déculturer et les acculturer
.Peut-tu nous rappeler qui a commencé les croisades .
Je ne peux continuer cela serait trop difficile pour toi à comprendre .
Bonne soirée

24.Posté par raoul le 21/07/2009 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'épreuve a lieu quand on est fort . A ce moment précis se vérifie notre moralité, notre éthique. Il semble que chaque fois qu'une ethnie apu établir sa domination sur un eautre , elle ne s'eb est pas privéeni chez les occidentaux ni chez les orientaux!!!!!

25.Posté par Scoubidou le 22/07/2009 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3. Posté par TheTruth le 17/07/2009 15:00
" La gauche...La droite, voila un concept typiquement diabolique."
.......................................................
On peut dire cela autrement :

" La Gauche ou la Droite, c'est comme changer de cabine sur le Titanic ".

" La Gauche ou la Droite, c'est comme deux poches d'un même veston " .

26.Posté par TheTruth le 22/07/2009 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@scoubidou
Je suis d'accord avec toi.

J'y ai intégré une notion diabolique dans le sens ou le seul réel choix que l'on fait dans notre vie ici bas est de se soumettre a Dieu ou de se soumettre au diable. Choisir entre ce qu'il appelle la droite ou la gauche représente le même choix, celui de la défaite de soit.

Maintenant beaucoup de gens peuvent croire que j'ai une vision extrême moi je dirais que c'est une vision tout ce qu'il y a de plus réaliste et pragmatique. Quel le but de notre vie sur Terre? Accumuler des richesses? prendre part à des causes annexes? ou se dédier à notre mission principale qui est de plaire à Dieu?

Tout ce qu'il restera de nous une fois mort est la somme de nos bonnes actions et la somme de nos mauvaises actions, et c'est sur cette base que notre vie éternelle va être faite de souffrances ou de bienfaits pour l'éternité.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires