Politique Nationale/Internationale

En disant qu'Abbas n'est pas capable de diriger le peuple palestinien, le bloc parlementaire du Hamas avertit contre 'l'Union de la méditerranée'



Lundi 14 Juillet 2008

En disant qu'Abbas n'est pas capable de diriger le peuple palestinien, le bloc parlementaire du Hamas avertit contre 'l'Union de la méditerranée'
Le président du bloc parlementaire du mouvement Hamas, Dr. Yahia Moussa, a averti contre le sommet de Paris pour "l'Union de la méditerranée", en soulignant qu'il représente un nouveau projet pour que l'occupation soit acceptée dans la région arabe, ainsi qu'une nouvelle normalisation avec tous les pays arabes, au moment où l'occupation sioniste occupe des territoires arabes.

Dans une déclaration de presse, Moussa a dit, hier dimanche 13/7, que l'entité sioniste occupe des territoires arabes, agresse le peuple palestinien et encercle la bande de Gaza, alors que les arabes rencontrent ses responsables à Paris.

Il a souligné que la réunion entre le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et le premier ministre sioniste, Ehoud Olmert, vient dans le cadre des rencontres inutiles exploitées par l'occupation lors de sa campagne pour arriver à des relations générales et totales avec les pays arabes et présenter l'ennemi de l'occupation comme un partenaire et qu'il existe un accord entre les palestiniens et les sionistes.

Le député Yahia Moussa a condamné les rencontres répétées d'Abbas avec Olmert, en disant qu'elles endommagent la question palestinienne et augmentent la souffrance du peuple palestinien.

Il a déclaré qu'Abbas n'est pas capable de diriger le peuple palestinien par ces moyens inutiles en négligeant ses responsabilités envers le peuple palestinien et ses hauts intérêts.

En disant qu'Abbas n'est pas capable de diriger le peuple palestinien, le bloc parlementaire du Hamas avertit contre 'l'Union de la méditerranée'

Le Djihad : L'Union Pour la Méditerranée vise à ouvrir des relations de normalisation avec l'ennemi

Le mouvement du Djihad islamique en Palestine a considéré que le président français, Nicolas Sarkozy, tente, à travers la création de "l'Union Pour a Méditerranée", d'ouvrir des réseaux de normalisation entre les pays arabes et l'entité sioniste.

Le porte-parole du mouvement Walid Hallas a dit que la rencontre du président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas avec le premier ministre sioniste Ehoud Olmert, avec la participation du président français, sert à organiser des rencontres qui rassembleraient le président de l'entité sioniste avec les dirigeants et responsables arabes.

Il a ajouté : "Nous comprenons que les dirigeants arabes ne puissent pas refuser ces appels et que ces rencontres soient liées à des pressions politiques".
Au sujet de la proposition de la France de jouer un rôle pour faire réussir les négociations et cesser la colonisation, Hallas a dit que cette proposition n'est qu'une illusion, car les Etats-Unis ne permettront jamais qu'un pays européen dirige ces négociations.

Al Qassam multiplient leurs préparations pour faire face à une agression sioniste probable

l Qassam multiplient leurs préparations pour faire face à une agression sioniste probable
[ 14/07/2008 - 12:11 ]
Gaza – CPI

Les brigades d'Al Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont affirmé qu'elles ont augmenté leurs préparations militaires, durant la période de l'accalmie, pour faire face à une agression sioniste probable.

Un document sioniste avait dévoilé que l'armée de l'occupation sioniste va effectuer des opérations d'incursion et des attaques militaires contre la bande de Gaza, en cas de lancement des missiles individuelles sur les colonies sionistes et que le Hamas a considéré cette annonce comme une fuite aux engagements de l'accalmie.

Abou Abdel Rahman, l'un des chefs des brigades d'Al Qassam dans la ville centrale a dit dans une déclaration spéciale au centre palestinien d'information que les brigades d'Al Qassam se préparent, durant la période de la trêve, pour faire face à une agression sioniste probable.

Le dirigeant d'AlQassam a salué l'engagement des moudjahiddins aux préparations et exercices effectués par les brigades d'Al Qassam dans le cadre des préparations pour une nouvelle étape de la résistance contre l'occupation.

En disant qu'Abbas n'est pas capable de diriger le peuple palestinien, le bloc parlementaire du Hamas avertit contre 'l'Union de la méditerranée'

El-Messiri, un penseur utilisant sa plume au service de la Palestine et de toute la Nation (1)

Depuis deux ans, dès que le professeur Abdou Al-Wahab El-Messiri apparaît sur le petit écran, on a un pincement au cœur. Il apparaît très malade. On craignait que l’homme parte sans qu’on ne profite amplement de lui. Et le jeudi 3 juillet 2008, il a quitté ce bas monde, après soixante-dix ans de recherche, d’écriture et d’enseignement.

Le Ciel avait voulu que ce soit à l’hôpital Palestine du Caire que notre grand professeur rende l’âme. Pour lui, la Palestine ne représente pas un simple nom d’hôpital. La Palestine est une cause, une patrie, un peuple. Le défunt lui consacrait tout son effort, toute sa pensée, tout son esprit. Toute sa vie, il défendait la Palestine, sa cause et son peuple. Une défense d’un penseur de poids. Il a écrit des livres et tant d’articles à ce sujet. Ces articles étaient d’une telle profondeur, qu’on se trouvait parfois obligé de les lire plusieurs fois, afin de comprendre son analyse et sa méthode rationnelle. Au sommet de son œuvre reste toujours sa célèbre encyclopédie « Les Juifs, le judaïsme et le Sionisme ». Il a dépensé vingt-cinq ans de sa vie pour l’écrire. Elle devient une référence de premier ordre pour tout chercheur, étudiant ou tout homme qui s’intéresse à la cause.

A la fin de sa vie et malgré sa grave maladie de cancer, El-Messiri continuait à donner des interviews. Non par de façon sentimentale, mais plutôt rationnelle, il avançait avec des arguments solides la possibilité proche de la fin du mythe de l’Entité sioniste. Dans un article, il écrit :

« Le sujet de la fin d’"Israël" est ancré dans l’esprit de tout Sioniste. Même avant sa création, beaucoup de Sionistes croyaient déjà en l’impossibilité du projet sioniste et que le rêve sioniste se transformera en cauchemar ».

El-Messiri représente, à lui seul, une école. Cette école restera pour longtemps une référence, avec sa connaissance, sa science, sa profonde pensée.

En dépit de son âge et de sa maladie, El-Messiri participait à toute activité, à toute manifestation, pour défendre son grand pays : l’Egypte. Avec une manière moderne et particulière, il appelait toujours à réformer la situation politique, économique et sociale de son pays.

Nous implorons Allah, le Tout Puissant, pour que nous puissions profiter du patrimoine laissé par le grand défunt El-Messiri.

Puisse Allah, le Tout Puissant, l’accepter dans Sa miséricorde, dans Son paradis. Puisse Allah, le Tout Puissant, effacer ses péchés et accepter ses bienfaisances et les multiplier.
Article écrit par Sari Samour
Traduit et résumé par le CPI

El-Messiri, un penseur utilisant sa plume au service de la Palestine et de toute la Nation (2)

Nous sommes tous des mortels. Autant longtemps vit-on, on mourra un jour ou l’autre. Tout un chacun part, ordinaire ou savant. Cependant, le départ d’une personnalité scientifique ou littéraire de la scène arabe et islamique laisse un grand vide. Souvent personne ne lui succède.

En effet, nous louons, vantons et glorifions une de ces personnalités. Mais le jour où il nous quitte, nous ne pourrons malheureusement pas parler d’un successeur. Qui succédera à notre défunt Abdou Al-Wahab El-Messiri ?

Auparavant, la situation n’était pas à ce point désespérante. A titre d’exemple, l’imam Ach-Chafi’i a quitté Bagdad. Il dit qu’il avait laissé derrière lui l’homme le plus connaisseur de la religion.

Ces deux derniers siècles, la situation est autre. Le cheikh Mohammed Abdah et Saïd Djamel Al-Dine Al-Afgani quittent ce bas monde. Depuis, on ne fait que répéter leurs idées, même sans ajout. Pareil pour Abdou Ar-Rahman Al-Kawakibi. Et même récemment, Abdou Al-Hamid Kochok nous a quittés, sans trouver quelqu’un pour le remplacer à la tribune. Mohammed Motawalli Cha’rawi, personne n’hérite de sa place pour l’interprétation du saint Coran.

La scène littéraire connaît le même sort. Les grands poètes et romanciers dont Al-Bayati, Al-Jawahiri, Monif et autre partent sans que quelqu’un prétende pouvoir prendre leur place. Vivons-nous la même situation de la Nation qui avait facilité aux hordes des Mongols d’envahir le monde islamique ?

Il faut impérativement penser à préserver les créateurs existants. Il faut surtout veiller à élargir leur nombre par tous les moyens.

Nous devons par exemple montrer à leur égard le respect qu’ils méritent. Nous devons leur réserver une vie digne pour leur position. Rappelons que pour notre défunt El-Messiri, son âge et sa maladie n’ont pas pu lui éviter les matraques d’hommes de services de sécurités. Et l’Etat qui paye largement aux faux scientifiques et artistes, il n’a rien fait pour le soigner de son cancer.

L’éducation doit être revue de fond en comble. Apparemment le système actuel n’a pas l’air de donner de créateurs.

Les affaires de la Nation devraient se fier aux spécialistes, et non à n’importe qui, comme c’est le cas depuis pas mal de décennies.

Finalement, la question n’est pas tout à fait perdue. El-Messiri, qu’Allah, le Tout Puissant, l’accepte dans Sa miséricorde, a dit, dans une de ses interviews, que toutes les éditions de son encyclopédie avaient été épuisées, en dépit de l’absence de tout soutien officiel. Seulement, pour le moment, les tragédies à répétition et la pauvreté empêchent la Nation de montrer son vrai visage.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mardi 15 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Diogène le 14/07/2008 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Plus je vis en France et dans le monde, et plus je comprends ce qu’on y dit : c’est-à-dire n’importe quoi ! On y dit tellement n’importe quoi en israel, que les gens ne se comprennent pas et finissent par se fabriquer leurs propres contes du bonheur … Où ils n’aiment personne, mais où le monde entier les aime à leurs pieds ! Ils se veulent psychopathes, hautains et vénérés …

Pour les uns, sans imagination, rien ne sert de se connecter au présent puisque tout s’est écrit dans le passé ; là où existaient entre autres fantaisies juives, les dits « melons », « bicots » et autre « ratons » pour leur cirer les pompes et des enfants pour les violer. La morgue était passée par là avec son carrosse, et c’est cette amputation d’humanité que semblent remarquer les blafs en manque d’amitiés (de blafards), parfois.


Les autres, avec imagination, développent des espaces de créations qui sont en fait des espaces de récréations pour travailleurs fatigués …

Mais les uns et les autres ne se rencontrent pas ; car ils ne s’aiment pas ! On leur découvre du racisme quand ils font de la misanthropie ; on leur coupera la jambe jusqu’à la bite pour la gangrène à l’orteil qu’ils avaient au départ et c’est logique : la haine aime le vide ! Les aristos-juifs, je leur dis bonjour en leur crachant dessus ; c’est logique ! Ne suis-je pas une « goy » ?

2.Posté par souad le 14/07/2008 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est claire que ce machin comme les autres institutions ne fonctionnera pas !
Sarko and C°, comme dab continue son cirque à coup de coups d' épée dans la marre nostrum
Ne rien céder à l' entité sioniste tant qu' elle n'applique pas les accords de l'onu depuis 1948.-
Une fois les accords respectés et la question du Golan et des fermes de ber cheba rendues, Marwan Barghouti , et Mordekai van nunu libérés, nous ferons un grand mechoui !
Alleluia, Mabrouke, Mazel tov...Inchallah très bientôt, ils ont des montres rolex à 300.000 euro, nous avons l'eternité.

3.Posté par souad le 14/07/2008 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sarko, stp...libère Marwan Barghouti et tous les prisonniers politiques palestinien.
Si tu fais cela, tu as ma reconnaissance éternelle et Gros bisous à Carlita.

4.Posté par Allain Jules le 14/07/2008 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est que la stricte vérité. Abbas est incapable. Probablement le fait que son prédécesseur, Yasser Arafat, avait un charisme époustouflant. Quant à l'UPM, franchement, c'est une double excroquerie:

1-) orchestrer la fin de l'isolement d'Israël.
2-) oeuvrer pour l'isolement de l'Iran.

Vaste programme qui ne peut qu'accoucher d'une souris. Ce fut le cas à Paris malgré le mensonge médiatique.





5.Posté par Ambre le 15/07/2008 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

« Les gagnants », habitants terrestres arrogants, gargouilles dictant leur caprices et les réalisant par la force des armes. Les « perdants », descendants de peuples opprimés ne pouvant qu’assister à leur impuissance, désarmés par leurs bourreaux depuis longues date. Et ainsi vont les reports de leurs Chaines d’êtres soumis
.
Il est évident que la force du mal est obtenue par ces objets mortels, pensé pourtant par des êtres qui se qualifiaient d’humains.

Lorsqu’une fraction des hommes décidèrent d’éliminer à distance tout obstacle à leur convoitise, à de réduire les humains à l’exécution de leurs basses tâches. Ils firent basculer l’humanité dans un sens unique.
Que veulent-ils tirer en plus des peuples entiers qui leurs sont soumis ? Des amis ? Toujours soumis et réduits à les observer profiter de ces choses obtenues par la force, tout en les dispensant de leurs taches quotidiennes… Dire "AMEN" à tous leurs caprices...

Le désir des uns se trouve justement être ce contre quoi les autres luttent.

Dans les peuples, même si les peuples sont laissés au dehors de ces combines par leurs meneurs il y a fort heureusement des êtres irréductibles et intelligents qui ne se rendront jamais.

L’Iran s’est levé en tête de file pour ne point céder aux caprices toujours plus infâmes de ces odieux équarisseurs de peuples. Le but étant de leur ôter la possibilité gérer de leur pays pour satisfaire aux aristo-sionistes

6.Posté par sianoxa le 17/07/2008 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Où trouver un article en français le plus neutre et le plus objectif possible sur la répartition de l'ensemble des forces vives palestiniennes dans le monde, qu'il s'agisse de structures avec le petit ou le grand P de politique ?

Question subsidiaire : quelle est le pourcentage de représentativité de Mamoud Abbas et de son entourage par rapport à l'ensemble de ces forces ?

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires