Politique Nationale/Internationale

En ces temps difficiles pour l’environnement les ONG se mobilisent


L’environnement est en danger. Ce n’est pas une nouveauté mais l’actualité montre à quel point les adversaires de l’écologie sont influents. Après l’abandon de la taxe carbone annoncé par François Fillon et dénoncé par Chantal Jouanno, Greenpeace publie un rapport sur les activités douteuses de la nébuleuse Koch Industries et ses lobbies. Les ONG réagissent à ces attaques avec leurs moyens (dérisoires face aux lobbies). La Fondation Nicolas Hulot claque la porte du grenelle de l’environnement parce que Nicolas Sarkozy n’a pas respecté ce qu’il avait pourtant signé.


legrandvillage@gmail.com
Jeudi 1 Avril 2010

En ces temps difficiles pour l’environnement les ONG se mobilisent
L’environnement est en danger. Ce n’est pas une nouveauté mais l’actualité montre à quel point les adversaires de l’écologie sont influents. Après l’abandon de la taxe carbone annoncé par François Fillon et dénoncé par Chantal Jouanno, Greenpeace publie un rapport sur les activités douteuses de la nébuleuse Koch Industries et ses lobbies. Les ONG réagissent à ces attaques avec leurs moyens (dérisoires face aux lobbies). La Fondation Nicolas Hulot claque la porte du grenelle de l’environnement parce que Nicolas Sarkozy n’a pas respecté ce qu’il avait pourtant signé.

Les médias ne parlent que de « l’affaire Jouanno », la liberté de parole de l’assistante du ministre Borloo n’a pas plu au président qui s’est empressé de la recadrer. Avec l’aide de son premier ministre Fillon, le président Sarkozy nous a ensuite expliqué qu’une taxe carbone ne pouvait être efficace que si elle est adoptée par l’Union Européenne. Je me permet de préciser que le meilleur moyen de faire adopter une loi européenne, outre le lobbying est de légiférer d’abord nationalement. Je ne me faisais pas vraiment d’illusions quand à la volonté du président d’agir pour l’environnement, mais je n’osais pas imaginer un tel revers pour la planète. Le candidat Sarkozy, comme les autres, avait pourtant signé le pacte proposé par Nicolas Hulot ou la taxe carbone figurait.

carte taxe carboneCe pacte écologique signé par tout les candidats indiquait un ordre de marche avec des objectifs clairement définis pour le grenelle de l’environnement. Revenir sur cette signature, sur cette promesse c’est ouvrir la porte à tout les reculs et blocages pour une législation respectueuse de la planète et prenant en compte l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Nos gouvernants n’ont bien sûr pas agit seuls, ils doivent faire face aux pressions de tout bord. Effectivement les lobbies sont très actifs sur ces questions, que ce soit en Europe, en France où aux États-Unis. Il y a les lobbies des constructeurs automobiles qui réduisent les contraintes d’émissions pour leurs véhicules, il y a les lobbies pétroliers qui veulent continuer de polluer impunément, mais il y a aussi les lobbies écologistes. Ces derniers répondent ainsi aux méthodes influentes et efficaces utilisées. En plus de faire des actions spectaculaires, Greenpeace, WWF, les groupes alter mondialistes ou paysans font aussi du lobbying.

frères KochPar contre il est important de préciser que ce lobbying se fait à des échelles différentes. Lorsque WWF dépense quelques milliers d’euros pour payer un consultant à Bruxelles, c’est en millions que parlent les grandes compagnies pétrolières et automobiles. Greenpeace vient de publier un rapport accablant sur l’une d’entre elle, peut être la moins connue : Koch Industrie. En effet, ce groupe n’est pas en bourse, donc ils n’ont pas besoin de rendre public le moindre budget. Charles et David Koch gèrent le groupe de manière opaque. Cette entreprise inconnue est pourtant présente partout, ses filiales(comme DeMake up,…) et ses fondations agissent et influencent beaucoup de décideurs. Koch et les autres dépensent des millions pour soutenir des pseudo-scientifiques prêts à défendre leurs intérêts. Leurs dernières actions d’éclat : le « climate gate » et le fait de dire que l’ours polaire n’est en fait pas en voie d’extinction…

Dans ce très bon rapport de Greenpeace USA nous apprenons que le groupe Koch est le premier payeur des lobbies climato-sceptiques, juste devant Exxon Mobil et Chevron. Ces « super pollueurs » veulent continuer de détruire l’environnement en s’enrichissant autant, ils ne veulent pas payer pour ce qu’ils polluent. Ils sont prêts à tout pour mettre en doute les thèses scientifiques. Al Gore fut trainé dans la boue (pétrolifère de préférence), aux États-Unis la guerre fait rage et des millions de dollars sont engagés pour convaincre la population. Devant ces puissantes organisations influentes, les ONG font office de petits poucets et le combat peut sembler perdu d’avance.

nicolas hulotMais la population n’est plus dupe, nous savons que les gouvernements sont achetés et que le capitalisme ne vise qu’à enrichir d’avantage les riches. Les gens ne sont plus aussi crédules. La société mondiale a montré à ses dirigeants ce que nous voulons : sauver la planète et notre qualité de vie (non pas consommer mais vivre avec des oiseaux qui chantent et des forêts aux effluves enivrantes). Nous devons continuer le combat face à ces compagnies sans scrupules, nous devons supporter ces ONG qui se battent pour nous et notre environnement. La force est entre nos mains. Ne plus ignorer le trafic d’influence auquel se livrent les grands lobbies pollueurs est déjà une victoire, nous ne sommes plus les moutons aveuglés par les émissions débilitantes et les politiques soporifiques…

source : LGV



Jeudi 1 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par ploum ploum le 01/04/2010 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Article débilisant...

Al Gore ne devrait pas être trainé dans la boue, il devrait être mis au placard dans un cachot.

Promoteur d'une attaque contre le soudan en tant que vice prés. Lobbyiste du bug de l'an 2000, faux sauveur de la planète. Son film de propagande est truffé d'erreurs et d'exagérations.

Prix Nobel de la paix comme Obama et Kissinger...

2.Posté par stfsyhfgjhtriytr le 01/04/2010 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aime alterinfo mais cet article est de la grosse propagande!!!!! :

Greenpeace USA nous apprenons que le groupe Koch est le premier payeur des lobbies climato-sceptiques, juste devant Exxon Mobil et Chevron. Ces « super pollueurs » veulent continuer de détruire l’environnement en s’enrichissant autant, ils ne veulent pas payer pour ce qu’ils polluent. Ils sont prêts à tout pour mettre en doute les thèses scientifiques. Al Gore fut trainé dans la boue (pétrolifère de préférence), aux États-Unis la guerre fait rage et des millions de dollars sont engagés pour convaincre la population.
_Combien de mensonges (et non erreurs) dans le fameux documentaire d'Al Gore?

_"Koch et les autres dépensent des millions pour soutenir des pseudo-scientifiques prêts à défendre leurs intérêts." : vous osez attaquer les quelque scientifiques honnetes comme Vincent courtillot!!!!!! A-t-il lui aussi recu de l'argent pour défendre ses interets???????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

_C'est le peuple qui n'a pas voulu de cette taxe injuste inutile et insensée et pas sarko qui aurai revé la voir appliqué. Les gens ont bien compris ou irait cet argent...

_les lobbys ne financent pas les "climato-sceptiques" comme vous osez les appeler mais les autre.

_pour vous le climate gate n'est pas un climate gate mais une sorte de coup monté par les lobbys!!!!!!!!!!!!

_greenpeace est sans doute une organisation corrompu jusqu'a la moile! Qu'ont-ils fait depuis leur existence?????

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires