Sciences et croyances

En Zunie, la vaccination contre la grippe du cochon a réussi à multiplier par sept le nombre de fausses couches



Ethan A. Huff
Dimanche 12 Décembre 2010

En Zunie, la vaccination contre la grippe du cochon a réussi à multiplier par sept le nombre de fausses couches

Natural News, Ethan A. Huff, 8 décembre 2010


      Le rapport récent présenté au Comité consultatif sur la vaccination de l'enfance des CDC (Centres de contrôle et de prévention des maladies) révèle des informations choquantes sur les effets du vaccin contre la grippe porcine chez les femmes enceintes. Selon les données, le taux de fausses couches chez la femme enceinte au cours de la pandémie de grippe porcine de 2009 a bondi de plus de 700 pour cent par rapport aux années précédentes. Cela fait ressortir sans ambages la responsabilité du vaccin, sauf que, niant la réalité, le CDC soutient toujours que personne n'a été amoché.


      Selon le CDC, près de 50 pour cent de l’ensemble des femmes enceintes ont été vaccinées contre le H1N1 durant la saison grippale 2009/2010...
      Et les chiffres montrent clairement que le bond des vaccinations contre la grippe H1N1 a entraîné la forte augmentation des fausses couches, et tout un tas d’effets indésirables réels et rapportés.


      Mais le CDC ne semble guère se soucier des faits, car de nombreux rapports indiquent que l'agence a omis de déclarer toutes ces informations vitales aux fournisseurs de vaccins. En fait, quand ces données lui ont été présentées pour la troisième fois, le Dr Marie McCormick, présidente du Groupe de travail d’évaluation des risques des vaccins du ministère de la Santé zunien, a eu l'audace de prétendre qu'il n'y avait aucun effet indésirable lié aux vaccins chez les femmes enceintes.


      La présentatrice de l'information, la directrice de la Coalition nationale des organisations féminines Eileen Dannemann, explique :

      « Cette évaluation sans fondement et fallacieuse du groupe d'évaluation du CDC a permis au Comité consultatif sur les pratiques vaccinales (ACIP) de continuer à recommander de vacciner toute personne contre la grippe en 2010/11, y compris les femmes enceintes.

      Le prochain vaccin contre la grippe [saisonnière] de 2010/11 contient les mêmes éléments impliqués dans le meurtre des fœtus, la composante virale H1N1 et la neurotoxine mercurielle (thimérosal). Il contient en plus deux autres souches virales : trois piqûres en une pour tout le monde. »


      Globalement, le nombre rapporté de « décès de fœtus » liés au vaccin a été multiplié par 24,4 comparativement aux années précédentes, ce qui est encore plus choquant que la statistique des fausses couches. Pendant ce temps-là, continuant de mentir à la population, le CDC exhorte tout le monde, y compris les femmes enceintes, à se faire vacciner.



Lire le rapport (en anglais) :
www.progressiveconvergence.com/H1N1-RELATED%20miscarriages.htm


Sources de cet article :
- www.guerillahealthreport.com/post.php?id=417
- thepopulist.net/?p=6630


Autres articles apparentés (en anglais) :
- Le vaccin contre la fièvre du Rift Valley provoque des maux hépatiques et la mort
- Une mère obtient une indemnité pour les dommages subis par son fils vacciné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
- La compagnie de vaccins canadienne reçoit 21 millions de dollars de subvention du gouvernement zunien
- Le Royaume-Uni renforce le taux de vaccination des bébés en leur injectant six vaccins à la fois
- La FDA est un centre de corruption pour les échanges d’aliments et de médicaments (partie II)
- La mère d’une victime du Gardasil devient militante pour la santé



Original : www.naturalnews.com/030657_vaccines_miscarriages.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard



Dimanche 12 Décembre 2010


Commentaires

1.Posté par DJAMELITO le 12/12/2010 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

O.M.S. = Organisation Mondiale de la bonne Santé des pharmacies...

2.Posté par gjingis le 13/12/2010 03:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le vaccin h1n1 comporte le mercure aussi (Hg) le mercure est une substance hautement toxique en tout etat y compris sa vapeur .

le probleme c est q u il s accumule dans le foie surtout comme tout les metaux lourds .et son effect nefaste sortira un jour .

et dire l amerique instruite?

3.Posté par le_tout_puissant le 13/12/2010 03:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gjingis,

Les adjuvants sont un des problèmes des vaccins. En effet le principe même de la vaccination est problématique, en d'autres termes même la vaccination sans adjuvants (ce type de vaccin existe) n'est pas recommandée.

4.Posté par yogifou le 13/12/2010 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui
ce qu'il faut remettre en cause n'est pas seulement le fait qu'il y ait des adhuvants nocifs dans les vaccins
mais le principe vaccinal lui-même qui est totalement erronée et antiscientifique
cela a été prouvé maintes et maintes fois
par de nombreux scientifiques
et même à l'époque de Pasteur
Pasteur qui n'était qu'un menteur et un imposteur et falscificateur...
mais comme ça rapporte beaucoup de fric...
et que ça aide à maintenir le pouvoir sur la population par la peur etc.
alors ça va être dure de dur d'en sortir !

Mais on a pas le choix si on veut que l'humanité survive !
ni plus ni moins
c'est mon avis...

lisez
"En finir avec Pasteur, un siècle de mystification"
Dr Eric Ancelet
éd. Marco Pietteur

"Vaccination je ne serais plus complice !"
Dr Jean Méric
éd. M.Pietteur

"Ce qu'on nous cache sur les vaccins"
Sylvie Simon
éd.Delville Santé

"Les dix plus gros mensonges sur le SIDA"
Dr Etienne De Harven & J.C. Roussez
éd. Dangles
et renseignez-voius aux associoations :
ALIS (Association Liberté Information Santé)
www.alis-france.com
et
LNPLV (Ligue Nationale pour le liberté des vaccinations)
www.infovaccin.fr

5.Posté par gjingis le 13/12/2010 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a bien des éxés ca c est sur ,de la part des laboratoirs ,mais parfois des remedes sont nécessaires ,non?
theoriquement il s agit d un virus attinué ,Si je prend le cas de la rage (vaccin antirabique)
a savoir que la rage ne pardonne pas il faut la contrecarrer non? mais comment? y a t il un remed autre que ce vaccin?
j en connais pas d autre mayens pour faire face a une éventuelle pendemie rabique.
loin de deffendre ce milieu criminel des labo surtout pas moi.
mais je voudrai avoir un eclaircissement si c est possible,

j ai pensé a l argent colloidale ,mais le virus il se repond tres vite en attaquant la mole épigniere (la cervelle )
c est derriere la tete quoi .

6.Posté par toto le 15/12/2010 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'inutilité des vaccins.

1) On ne meurt pas de la grippe mais de ses complications.
2) Nous avons besoin des microbes, de tous les microbes, les microbes s'intègrent pleinement dans le processus biologique.
3) La grippe, le rhume ne doivent pas être soignée mais accompagnés car ce ne sont pas des maladies au sens où nous l'entendons habituellement mais un programme bien-fondé conçu par la nature pour expulser nos déchets.

Microbes ou virus ne s'attrapent pas ils ont toujours étaient là mais les conditions de leurs développements ne sont pas toujours présentes ,la grippe, le rhume n'entrent pas dans le corps mais se développent dans le corps, l'origine et la raison de leurs présences sont identiques, ils viennent pour nettoyer car notre organisme doit parfois expulser des déchets, tel des bousiers qui apparaissent quand un déchet surgit et disparaissent quand ce résidu n'est plus.

Pour faire baisser la fièvre on donne de l'aspirine mais par ce fait on arrête l'élimination, la toxémie s'accumule et pour ne pas avoir voulu payer la note la prochaine fois la facture sera plus importante pour le plus grand bénéfice de l'industrie pharmaceutique.

Dans un premier temps 'sans anticorps spécifiques' la fièvre n'est pas là pour éliminer complétement les microbes ou les virus mais pour en modérer l'expansion et limiter leurs nombres dans notre organisme pendant que ceux-ci nous s'occupent de nos déchets.
Sitôt les déchets évacués les microbes n'ayant plus un terrain favorable 'déchets' disparaitront et la fièvre également.

A chaque symptôme son microbe, tout comme un bousier ne va pas là où est la moisissure mais ou est la bouse, à chaque microbes correspond un terrain, on pourrait vous inoculer la grippe tous les jours si elle ne trouve pas son terrain vous ne serez jamais malade, c'est pour cette raison qu'attraper la même grippe une seconde ne fait aucun mal, les anticorps qui n'étaient pas là la première fois vont cette fois éliminer le microbe et c'est là que l'on constate que le vaccin à court circuité la première phase de la grippe, (celle avec un mal de tête et de gorge) première phase qui menée à terme éliminera le maximum de toxine, quand on est vacciné on élimine plus rien, on devient un sac d'ordure.

L'industrie pharmaceutique est une industrie d'investissement dirigée par les profits de ses actionnaires. Améliorer la santé humaine n'est pas la ligne directrice de cette économie.

7.Posté par superwassou le 15/12/2010 01:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nooooooon!
quel surprise!

il aurai un complot contre les moutons du peuple?

ceci n'est que le debut du scandale du H1N1.

affaire a suivre.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires