Actualité nationale

En Israël, Raphaël Enthoven crache sur les Gilets jaunes


INFO PANAMZA. Découvrez en vidéo un Raphaël Enthoven diabolisant les Gilets jaunes et défendant Israël.


panamza.com
Jeudi 16 Mai 2019

En France, il la joue "critique du Crif".

Longtemps rémunéré par Arte (un média contrôlé par son ex-beau-père BHL), Raphaël Enthoven se dit "ravi" en apprenant (à 9'15) que son invité pseudo-subversif François Asselineau (mentor de son fils Aurélien Enthoven) avait voté en 1979 pour la pro-israélienne Simone Veil aux élections européennes…



En Israël, il affiche en 2019 –comme en 2012– son véritable visage : celui d'un sioniste radical et capable, comble de l'infamie, de défendre les services secrets israéliens quand ces derniers obligent des homosexuels palestiniens à devenir des indicateurs de police -sous peine de divulguer aux proches leur orientation sexuelle.

Nulle surprise que les Gilets jaunes, premier mouvement politique en France à exposer conjointement la désinformation médiatique et les réseaux Attali–Rothschild, soit également présenté par Enthoven (dans la droite ligne du Crif) comme la "peste" qui vient.

Nul étonnement, enfin, qu'Enthoven –en sioniste cohérent– devienne enragé quand il évoque (à l'instar de son fils UPR Aurélien) le "venin du complotisme".



Panamza vous propose de découvrir, ci-dessous et en vidéo, le passage édifiant de la conférence récemment tenue en Israël par le showman-sophiste, désinformateur judéosioniste et fou furieux Raphaël Enthoven, agent de propagande cajolé par le pseudo-propalestinien Pascal Boniface…


L’intégralité de cet article est réservée aux abonnés
http://www.panamza.com/page-de-compte/niveaux-dadhesion/



Mercredi 15 Mai 2019


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires