MONDE

En Chine, le calme est revenu à Urumqi



mister-kamikaz@hotmail.fr
Lundi 7 Septembre 2009

En Chine, le calme est revenu à Urumqi
Même si le calme est revenu, la population de la capitale du Xinjiang est toujours à cran. Les forces de l’ordre craignent de nouveaux affrontements inter-ethniques entre la communauté Han, majoritaire, et celle des Ouïghours, de confession musulmane. Cette semaine de nouveaux incidents ont fait 5 morts. En conséquence, deux hauts responsables ont été limogés, notamment le chef du parti communiste local. Cette femme, appartenant à la communauté Han, exige également le départ du responsable régional. “On en a marre, on vit dans la peur d‘être victime d’une attaque à la seringue, chaque jour quand on va au travail”, explique-t-elle. “Selon moi, le chef du parti au niveau de la province ne démissionnera que sur ordre du gouvernement central”, ajoute cet homme. Depuis plusieurs semaines, des centaines d’habitants ont été attaqués à la seringue. Dernières agressions en date : hier; et même si aucun cas d’infection n’a été détecté, ces incidents ne font qu’attiser les tensions entre les deux communautés. Les Han estiment aussi que les nombreux Ouïghours, arrêtés lors des émeutes du 5 juillet dernier, ont été relâchés trop rapidement. De violents affrontements entre les deux ethnies avaient fait deux cents morts il y a deux mois à Urumqi.


Lundi 7 Septembre 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires