ALTER INFO

En Algérie, il n'y a qu'un drapeau, parce qu'il n'y a qu'une souveraineté!


Dans la même rubrique:
< >


Djeha
Samedi 16 Novembre 2019

En Algérie, il n'y a qu'un drapeau, parce qu'il n'y a qu'une souveraineté!
A d'autres!



J’ai condamné, craignant pour l’unité du pays et la réussite de la contestation en cours, dans un dialogue les manifestants avec un drapeau kabyle (appelons un chat un chat) qui se mêlent aux foules depuis le 22 février.

Et aussitôt, une dispute vomitive m’a répondu, m’assimilant (comme c’est commode), aux dirigeants à Alger. Des oeuvres d’un modérateur du site « Alterinfo.net » qui recueille (jusque-là ?) les billets d’humeur de Djeha.

Je vous le joins ci-dessous. Vous en jugerez la phraséologie, habituelle chez les porte-drapeaux bien connus.

Manifester avec une bannière à caractère régionaliste, c'est affirmer une souveraineté.

Qu'il y ait une diversité locale comme dans de nombreux pays, soit.

Mais en Algérie, il n'y a qu'une et unique souveraineté. Et donc un seul drapeau. POINT !

Tous les pays qui ont laissé se déployer les divisions territoriales, fondées sur la langue, la religion, la couleur de la peau... ont soit disparu, soit affaibli. En tous les cas, meurtris.

La Catalogne, la Belgique, l’ex-Yougoslavie, la Soudan, l’Irak, le Liban, le Cameroun, le Mali, le Nigeria, l’Ukraine...

Derrière ces malheurs, presque toujours la même cause : la convoitise des richesses matérielles.

De plus,

- Vouloir désarabiser l’Algérie, affirmant haut et fort « nous ne sommes pas des arabes ! », mettant ainsi sur le même plan la colonisation française (132 ans), à la suite d’un acte de piraterie de Charles X et l’expansion arabe se l’Océan Atlantique à la mer de Chine,

- Tenter de le désislamiser, d'où les campagnes évangélistes dans cette région et une contestation active du ramadhan avec des imbéciles qui veulent choquer, se restaurent de manière ostensible, alors que partout ailleurs dans les pays musulmans les touristes occidentaux expriment un élémentaire respect pour les moeurs indigènes, alors que l’Algérie est musulmane depuis plus de 13 siècles... c'est vouloir mettre le feu aux poudres et chercher, plus que la défense d'une culture menacée par personne, à provoquer des violences destinées à détruire, plus qu’un régime, une nation.

Les projets des supplétifs MAK et consorts sont clairement revendiqués (vous voulez des adresses de sites où ils ne s'en cachent pas? Relisez donc la Plate-forme d'El Kseur), au service de puissances étrangères qui visent non des objectifs culturels ou idéologiques, mais des buts terre à terre : mettre la main sur des richesses naturelles (que certains ont perdues en 1962 et en 1971) d’un pays riche en ressources et pauvre en intelligence, gouverné par des c... et des parasites depuis près d’une quarantaine d’années.

Et il y a encore des invertébrés impudents pour affirmer que Boumediene est responsable de nos malheurs, ainsi assassiné une seconde fois, des décennies après sa mort.

Dans un siècle, ces crétins auront des descendants pour ainsi s’expliquer leurs tares.

Ce sont les mêmes objectifs au Venezuela, en Bolivie, en Iran ou en Russie.

Résumons-nous : parader avec une drapeau autre que celui pour lequel des centaines de milliers d’Algériens ont donné leur vie (innombrables depuis 1830, réel début de la guerre de libération nationale), c’est participer à la destruction de ce pourquoi les Algériens manifestent depuis le 22 février : retrouver unité, prospérité mieux partagée, dignité et respect de soi.

Hier, l’Algérie a battu à Blida l’équipe de Zambie, dans le cadre des éliminatoires pour le championnat d’Afrique de football, dans la continuité de son succès au Caire cet été. (Et je précise que Djeha est un antisportif militant).

Dans les tribune, j’ai été fier de voir arboré par des supporters un autre drapeau que celui de notre pays : celui de la Palestine aujourd’hui sous des bombes « démocratiquement » racistes.

Beaucoup d’Algériens comme moi auraient été fiers d’y voir les bannières du Venezuela, de la Bolivie, de la Syrie ou de tous ces hommes asservis, souvent d’ailleurs par leurs propres autorités.

Car notre combat est aussi le leur. Non parce qu’ils sont musulmans ou animistes, sans dieux ou chrétiens.

Mais parce que le monde est aujourd’hui menacé par des rapaces, des gredins égoïstes et sans scrupules, sans foi ni loi qui sont prêts à tout pour s’accaparer la totalité de la vie de tout ce qui vit sur Terre.

Tous ceux qui se cachent derrière l’unité pacifique des manifestions populaires vont devoir apparaître au grand jour.

Non par leur opposition à un régime virtuellement défunt, mais par rapport à un projet.

C’est facile d’être « contre ».

Il s’agira, par-delà les slogans et les mots d’ordres creux (liberté, démocratie... et blablabla), de répondre à la question « pourquoi » et "comment".

Pour quels projets se battre ? Détruire sans savoir par quoi remplacer un régime "pourri", ce n'est pas construire, mais continuer à détruire.

Inutile de nous resservir les plats conçus et préparés ailleurs :

- Elections « démocratiques » pour mettre à la place des pantins actuels d’autres pantins pour lesquels les comptes à numéro off shore sont déjà prêts. Nos amis tunisiens se débattent dans ces problèmes depuis janvier 2011.

Un islamiste britannique (conservé longtemps dans la naphtaline) a été aujourd’hui élu à la tête du Sénat de cet honorable pays voisin. La démocratie des urnes a fait long feu. Et inutile de nous enfumer avec le mot de Churchill et des embobineurs professionnels, des bavards qui peuplent les présidences euro ou américaines. Le coup du "élisez-moi et tirez-vous, je m'occupe du reste" En France démocratique, où ils sont soutenus par la grande majorité de l'opinion, les Gilets Jaunes défilent depuis un an...

- Ouverture économique et mise aux enchères de nos richesses. Beaucoup alertent de ce que l’économie algérienne va couler parce que des patrons sont au trou (et en particulier un d’entre eux qui se dit fier d’avoir été éduqué par les Pères Blancs : ce ne sont pas des ragots, il me l’a confié en tête à tête).

Les procès ne doivent pas être expédiés en douce parce qu'ils sont politiques et impliquent plus que les patrons embastillés. Il est hors de question de juger discrètement entre copains et coquins et, plus tard, de libérer lorsque les foules se seront calmées.

Prendre le contrôle effectif de notre économie nationale, ce n’est pas du baratin pour demeurés.

Céder au libéralisme des ploucs, c’est consentir à notre asservissement.

Aucune illusion à se faire : quand on veut être responsable de son destin, cela coûte cher. Observer l’état dans lequel est Cuba depuis 1960 et le Venezuela depuis la fin des années 1990. Et après l’avoir étranglé, on vous expliquera que la ruine de l’économie de tel pays vient de ce qu’il a refusé la liberté et la démocratie, les accords de l’OMC et ceux signés avec l’Union Européenne.

Alors que ces mêmes accords sont à l’origine de la destruction des économies pauvres, africaines et sud-américaines.

Sans compter que les riches ignorent ces accords et traités quand ils ne leur conviennent plus et pratiquent au vu et au su de tous un unilatéralisme égoïste, en bombant le torse et en faisant parader leurs porte-avions.

Méditez : La Chine a une économie fermée, ses entreprises sont majoritairement chinoises, obligent aux transferts de technologies, un régime qui ne souffre aucune opposition politique ou idéologique et dit m... aux pays « démocratiques ».

Quand verrons-nous des foules défiler à Labraâ Nath Irathen portant haut un drapeau palestinien et manifester pour la liberté et la dignité de tous les peuples asservis et plus particulièrement celles des peuples africains avec lesquels nous partageons l’essentiel ?
Aux exécutions et faux procès, Djeha est habitué. Des islamistes aux pêcheurs en eaux troubles. Sans compter tous les autres...
Et pourtant, je n'exprime rien d'autre que ce que je partage avec une multitude de compatriotes et d'amis de part le monde qui ne demandent rien d'autres qu'à vivre en paix sans empiéter sur la liberté de quiconque.

Mais personne ne nous fera taire en instrumentalisant les majuscules et les martyres.

Djeha,
V. 15 novembre 2019.



Auteur : KOCEILAANTALAS
= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Sur le site :
Algérie : 28 manifestants condamnés à de la prison ferme pour avoir arboré un drapeau berbère | Brèves | alterinfonet.org Agence de presse associative

Envie de vomir par ces remarques acerbes, méchantes et déplacées surtout de la part de Djeha, parmi les otages d'opinion de ce système de pourris et de vendus, il se trouve un Monsieur du nom de Lakhdar Bouregaa, de Fodil Boumala, de Karim Tabou de Laribi et tant d'autres embastillés pour avoir contré ces prédateurs et agents des puissances étrangères qui ont mis aux enchères ce pays pour lequel tant sont tombés, qui ont ruiné ce pays et précarisé nos jeunes et si on les laissent courir de tant d'autres à venir.

Et vous venez nous chanter les louanges d'une justice aux ordres. Mais que cela vous plaise ou vous en déplaise nous les mettrons à terre et ce jour là n'est pas lointain, nous sommes têtus, tenaces, sans violence, nous sommes conscients que tout le monde est contre nous, cela importe peu, notre victoire certaine ne sera que plus savoureuse. Nous n'avons de leçon de nationalisme à recevoir de personne, l'histoire est suffisante pour nous rendre justice. Les chiens aboient la caravane passe, nous somme en train d’écrire l'Histoire, ce mouvement grandiose sera inscrit dans l'histoire, disséqué et étudié quand à vos icône ils finiront dans la poubelle de l'histoire tout comme leur divinité renversée récemment.

Nous sommes un peuple libre et fière de la lignée de nos aînés, nous ne soumettons qu'à Dieu et à lui seul, nous vous laissons la fonction de lahassine rangers et cachiristes, très peu pour nous. Qu'avez vous à gagner à ce que cette bande de voyous perdure, sachant qu'elle a ruiné le pays et hypothéqué notre avenir? Avez vous une conscience, un cerveau pour réfléchir? Pensez vous en votre âme et conscience que cette mafia œuvre pour le bien de l’Algérie, (connaissant leur implications dans des scandales financiers, corruption, morales...)

Ne me parler pas de géopolitique ou géostratégie vos représentants ce débrouillent très bien dans le rôle de vassal et de serviteurs fidèles du NOM, nous voulons retrouver notre souveraineté et prendre notre destin en main.


Samedi 16 Novembre 2019


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

63.Posté par Joshua le 27/01/2020 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@maamar,

"Un jour viendra ou les algeriens de l'algerie profonde changeront la donne qui a hissé les kabyles en un peuple
élu libre de mettre l'algérie sous sa botte avec l'aide des sionistes amis du MAK.........."


Appel pur et simple à en découdre avec une partie du peuple algérien que sont les Kabyles, dans leur globalité !
Est-ce avec de tels discours que l'Algérie verra un jour la lumière ? J'en doute fort.

@KOCEILAANTALAS et @Saidab,

Je salut la qualité vos interventions, tant sur le fond que sur la forme, de vraie tentatives de dépasser les clivages et trouver un terrain de réconciliation inclusif de toutes les composantes de la
société algérienne.
Hélas certains resteront hermétiques à toute argumentation, prisonniers d'un paradigme intellectuel revanchard stérile. Comme si une autre alternative que celle de vivre ensembles était
envisageable.

62.Posté par KOCEILAANTALAS le 27/01/2020 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ maamar, j'ai pensé avoir affaire à une personne sensée malheureusement je me suis trompé, vous êtes obnubilé par les Zouef, les kabyles comme vous voulez cela importe peu, dire que nous les zouef ne payons pas l’électricité cela est vrai, comme il est vrai que nous payons toujours nos dettes, à titre de rappel la même action a été initiée en 2001, mais la dette a été payée par la suite, ce que vous oubliez de souligner c'est que cette action est à inscrire comme une protestation contre ce pouvoir de chacals honni, vous citer les généraux f"lon et en cela nous sommes d'accord mais pourquoi ne pas citer ceux qui ont commandé les boutef et consort (Gaid et sa hackya, belkecir etc... apparemment ils ont les mains propres? Quand à vos menaces je vous conseille de tourner sept fois votre langue avant de les proférer. Ce qui me laisse serein c'est le peuple qui proteste, par contre les planqués derrière un clavier ou chez eux ne m’intéresse nullement.Vous prôner la violence si ce n'est une guerre dirigée contre une partie de votre peuple, si par malheur cela viendrait à se produire vous allez vous en mordre les doigts, il sera bien tard pour vous, vos larmes ne vous seront d'aucun secours. Tous les envahisseurs qui se sont succédé sur cette terre n'ont pas pu nous soumettre. Prônez la haine,stigmatiser une région est un acte criminel, je dis toujours que je nous n’éprouvons aucune haine ni animosité contre nos compatriotes arabophones ou tout autre, ce sont nos frères, notre problème et maintenant celui de l'ensemble des algériens demeure et reste le régime en place, présenter un leurre pour nous détourner est un combat d'arrière garde perdu d'avance.
@ saidab De part mes interventions je recherche toujours les points qui pourraient nous unir, je cherche à expliquer et sensibiliser en argumentant au mieux de mes connaissance afin de nous rapprocher, malheureusement il se trouvent des individus obtus, pour moi il est clair qu'ils répondent à un agenda précis à savoir la division pour un but précis détacher la Kabylie de l’Algérie, pensant à tort ou à raison une fois débarrassé de ce boulet (Pour le pouvoir cela s'entend) pouvoir disposer de l'ensemble de l'Algérie à leurs convenances (Je ne parle pas du peuple mais de la mafiocratie qui "gouverne") et ce type est téléguidé par les DRS. Malheureusement pour eux le peuple s'est réveillé et est de plus en plus conscient de ces faits. Soit tranquille faisons confiance en notre grand peuple. Bonsoir à vous.

61.Posté par maamar le 27/01/2020 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@nacer.
Dans la ""MAFIA DES GENERAUX" Aboud hicham leur compere dans le DRS a bien éxpliqué les crimes des 10 généraux Kabyles et les vols de milliards de dollars. J'ai à coeur de vous faire savoir que
dans toute la kabylie les zouaves ne payent pas l'électricité et le gaz. Comme crime on ne peut pas faire mieux. Grace aux tortionnaires toufik et nezzar l'algérie est dépecée et distribuée aux hyennes
sans foi ni loi et c'est pas le discours mielleux de Koceila qui va changer la donne. Un jour viendra ou les algeriens de l'algerie nprofonde changeront la donne qui a hissé les kabyles en un peuple
élu libre de mettre l'algérie sous sa botte avec l'aide des sionistes amis du MAK..........

60.Posté par saidab le 27/01/2020 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A KOCEILA
Oui, l'histoire est essentielle. Faut-il encore qu'elle soit établie et qu'elle ne soit pas contestée. Puis transmise, diffusée, vulgarisée. Nationalisée. Nous n'y sommes pas encore. Paradoxalement, autant sur le plan sociétal nous sommes tombés au cœur de l'ouragan et nous nous sommes laissés emporter, autant sur le plan de la cohésion nationale, nous sommes encore au stade du dormance, comme les graines. Un état de sommeil mouvementé ; nous ne sommes pas encore réveillés. Il est de ce fait prématuré de chercher à avancer des histoires personnelles. C'est véritablement suicidaire. Car les sensibilités sont encore très vives, ce qui est normal. On ne fait pas le deuil d'une souffrance commune mais vécue différemment d'une génération sur l'autre. Surtout du sentiment d'une dépossession de son histoire et de ses droits par les autorités nationales.

Avant de parler faits d'histoire, il nous faut commencer par avoir la patience de nous parler / écouter sans soupçons de manipulation / dissimulation. Les Algériens, vous êtes bien placé pour le savoir, n'ont confiance en personne parce que personne ne s'est conduit de façon loyale avec eux. Vous le dites vous-mêmes : ils ont été traités comme des être attardés ; du personnel domestique. Mais est-ce une raison de mettre la charrue devant les bœufs ? Il nous faut commencer par nous parler, recenser, définir les priorités. Quand ce travail sera organisé, quand les Algériens sauront pourquoi ils font ce qu'ils font, quand ils auront confiance dans la justice de leur pays, ils n'auront plus besoin de s'affronter sur des faits qui ne sont pas partagés, et qui ne peuvent de ce fait faire l'unanimité.

Personne n'accepte que quiconque empiète sur son périmètre de sensibilité. Nous devons prendre conscience de cette ligne rouge et ne la franchir en aucune circonstance. Pour une raison simple : mettez un pied dans mon cercle, vous devenez un danger. Pour cette raison, je crois qu'il faut arrêter la guerre des "communiqués", des inventaires, des désignations des responsabilités. Et se mettre à se parler ; de ce que l'on sait.

59.Posté par KOCEILAANTALAS le 27/01/2020 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab, je partage entièrement votre point de vue, néanmoins l'histoire est importante, nous algériens avons subi une guerre de 08 ans, une guerre à l'image de la conquête de ce pays par la France, une guerre d'extermination, cette guerre est la conséquence d'un long travail entrepris depuis 1918 ( par ces Kabyles que l'on insulte maintenant) par nos émigrés, qui a donné naissance à l'ENA, le PPA, le PPA MTLD, UDMA, L'OS, le CRUA et par la suite le FLN, Alors que d'autres ne souhaitaient que l'assimilation (L'UMA et Feu Ferhat Abbas) il faut revenir à l'histoire pour comprendre cet aboutissement. Malheureusement pour nous à l’indépendance le pouvoir fut confisqué par des planqués qui ont contribué à la décimation des maquis de l’intérieur, la suite apporta les preuves qui manquaient aux soupçons qui prévalaient.Durant la révolution le pouvoir était collégial il fut personnel à l'indépendance incarné par Feu Ben Bella provisoirement et Boumediene 'Artisan principal" pour la suite des événement. les conséquences furent la crise identitaire qui existait bien avant (1926) et qui connut son paroxysme en 1949, les révoltes endémiques, pour terminer par une guerre civile. Qu'a t on retenu à ce jour, nous nous retrouvons dans la position de l'autruche, à la recherche d'ennemis hypothétiques, tout cela pour cacher nos faiblesses et notre incapacité à nous projeter ver l'avenir.finalité un véritable désert des tartares. D'où la nécessité d'une refondation de l’État, condition sine qua non, notre espoir réside dans l'aboutissement de ce Hirak . Quand c'est trop, c'est trop, quand je lis certains post c'est hallucinant et surréaliste : les Kabyles, les Kabyles, l'on se pose la question sommes nous vraiment des algériens? Si nous le sommes pourquoi tant de haine? Si nous le sommes pas les algériens devraient l'exprimer clairement! Nos KDS sont ils les seuls méchant dans l'affaire et leurs compères des autres régions où sont ils, à moins que le reste des algériens (hormis les méchants Kabyles) sont des saints, le pire c'est que des gens croient à sciemment ou inconsciemment à une conspiration? vas y comprendre quelque chose?
@ Ya si Naceur Je connais le Sud pour y avoir vécu et ce depuis 1975 à 1998 (La Saoura, Les Oasis et le Hoggar), mes enfants y sont nés là bas, l'état de sous développement de cette Région est connu de tous, il aurait fallu que ton État ne gère pas cette région avec les mêmes mécanismes que la France colonialiste, il aurait fallu envoyer les meilleurs cadres et non transformer cette Région en tremplin pour des postes ultérieurs au nord du pays, où les cadres incompétents ou récalcitrant sont envoyés par punition. Le Sud à de tout temps était perçu comme une mamelle d'abondance et le dernier souci pour nos gouvernants du bien être des population, pourquoi adresser des reproches aux kabyles, sont ils responsables de l'état de ce sous développement? A t’entendre les KDS sont les porte voix de la Kabylie, et les autre Régions où sont elles? ce qui se pratiquer au sud l'était au nord indistinctement . (Jaime la beauté du Sud et la bonté de ses habitants, une partie de moi y réside toujours, et résidera et ce jusqu'à mon dernier souffle). Essaie de comparer avec Oran, Tlemcen, Batna, Constantine, Annaba pour ne citer que celles la. Pour ce qui est de l'identité nous avons assez commenté, personne ne t'oblige à étudier le Tamazigh, il ne faut pas inversé le problème c'est l'ideologie arabo baathiste du pouvoir qui a tout fait pour nous effacer culturellement avec le déni identitaire (Algérie Arabe, Arabe c'est ce qu'ils disaient n'est ce pas même par la force). Pour les desseins que tu nous octroies fait un séjour en Kabylie,comme cela tu sera fixé (si tu n'a pas d'amis kabyles, je t'invite personnellement). Salam

58.Posté par Naceur le 26/01/2020 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

56.Posté par saidab le 26/01/2020 21:26 | Alerter
A KOEILAANTALAS
Je lis "se battre" contre un pouvoir intérieur..................................

Kassamane adhamane (Dieu m'en est témoin) ces gens ont des desseins et agendas tous autres et se croient le nombril du pays, ils ont profité ces dernières années de la vacance du pouvoir
allant jusqu'à imposer en force un dialecte sans queue ni tète à la majorité des autres vu tous leurs gourous qui étaient au pouvoir (la majorité des ministres) Bouteflika étant hors jeu vu
sa grave maladie, passant toutes ces lois scélérates en son nom
Nous n'avons plus ou donner nos opinions 95 pc de la presse est détenue par les kabyleS et quand tu veux poster ton avis contraire au leur tu es censuré

57.Posté par Naceur le 26/01/2020 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@KOCEILAANTALAS
(pourquoi ces mensonges) grossiers quant à dire:: [le désengagement de l’État en matière d'investissement (il n'y a qu'à voir le retard en matière d'infrastructures par rapport aux autres wilayas]ib[
Je t'invite à faire le parallèle entre les régions du sud (mamelles de l'Algérie) comparés à ceux de Tizi et Bejaia où il y a des usines, des tramways des complexes hôteliers, un gigantesque complexe
sportif à Tizi qui a coûté plus que celui de Turin, sans compter des milliards et des milliards de soi disant crédits que vous ont donné vos gourous , allant jusqu'à vous octroyer des milliers d'hectares au sud et aux hauts plateaux au détriment des populations locales marginalisées
Même du temps de Boumediene Allah yarhmou Tizi ouzou a bénéficié du premier plan quinquennal, , un plan dont n'ont pas bénéficié plusieurs autres départements de l'époque, vous avez gaz
et l'électricité dont presque dans tous les villages et qui plus est difficiles d’acces, viens voir au sud ou même de grands villages sont dépourvus d'égouts
Oui mon cher vous êtes les mieux lotis , alors cessez vos mensonges grossiers

56.Posté par saidab le 26/01/2020 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A KOEILAANTALAS

Je lis "se battre" contre un pouvoir intérieur et "guerre civile". Pour cette raison, je ne crois pas à la guerre révolutionnaire. Aucune des guerres passées de cette nature n'a apporté la paix (je me répète, je sais). Alors s'entretuer entre nationaux est pire que se battre contre un ennemi extérieur. Pour cette raison, je préfère le principe de la participation. Par exemple et sans systématiquement
s'attaquer au pouvoir en place, trouver un moyen de communiquer avec la population. Les sites d'infos sont innombrables mais peu s'attachent à la vérité, à une morale, à promouvoir l'expression
locale (à grande échelle). Combien pensez-vous lisent nos commentaires parmi ce que l'on nomme improprement "le peuple", comme si c'était une catégorie de moindre intelligence. Le peuple est plus doué de sagesse quand on sait lui parler. Je sais de quoi je parle ; j'en viens. Certains peuvent être têtus comme des karrouches, c'est vrai. Mais la majorité savent (savaient ?) écouter, participer,
commenter ... Or, qui leur qui leur donne l'occasion de s'exprimer, donner leur avis, parler de leur expérience. Vous voyez bien qu'entre maamar et vous d'un côté (pour ne parler que de vous), et moi, et moi de l'autre (en termes de quantité d'interventions), il y a une faille que nous ne parvenons pas à combler. Pourtant, nous ne sommes pas en guerre ; nous n'avons pas d'intérêts contraires,
et nous sommes aussi sincères les uns que les autres ! A mon avis, c'est la guerre contre nos propres convictions qui nous rendent rigides qu'il nous faut gagner. Entre nous, pas contre quiconque.

Dans le même esprit, ce n'est pas parce que la France a martyrisé les Algériens qu'il nous faut "nous battre". Il nous faut nous battre pour réaliser un objectif de vie ; une Algérie comme la veulent les Algériens dans leur majorité. Que les Kabyles ou les Chaouis aient profité d'un système, ou au contraire en aient subi les traitrises, est une histoire algérienne ; pas kabyle ou chaouie. L'objectif des personnes et organismes qui ont les moyens de s'exprimer ou d'agir doivent mettre leur énergie à mettre fin et aux privilèges ou à ce qu'ils induisent comme exploitation et injustices. Pour ce faire,
le seul moyen est l'éducation des jeunes et des moins jeunes. Qui va les éduquer ? Ceux qui y croient. Comment ? Chacun avec ses moyens. Se battre n'en est pas un. Les Algériens comme tous les
peuples du monde méritent que l'on passe à une autre phase du développement. Avec la 5G et le gaz de schiste pour ne parler que de cela, nous avons tous de bonnes raisons de mettre un terme
à la pratique du capitalisme / clientélisme ; donc à la guerre. Pour une raison simple : les guerres produisent toujours des guerres à plus ou moins long terme. Une conscience partagée de son intérêt
bien compris devrait nous convaincre d'un intérêt commun à vivre en paix. Même si nos aînés se sont trompés d'intérêts. Oui, c'est encore de la parlotte ...

Et si on parlait , juste parlait, boycott au peuple consommateur ? Si on parlait réciprocité des intérêts et des besoins, des obligations ? Les jeunes ont une sensibilité naturelle à ce qui est beau, juste, équilibré. Parlons-leur de tout cela ; une heure par semaine ... Et ne notons plus , éliminons les examens sélectifs ! Ceux qui réussissent avec les meilleures notes ne sont pas les plus fiables dans la vie. Ces sujets peuvent nous réunir ; pas la violence ...

55.Posté par KOCEILAANTALAS le 26/01/2020 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab, le nombre d'algériens exterminés depuis 132 ans qu'a duré l’occupation de l'Algérie par la France est de près de 8 millions d'individus et ce selon une étude faite par le premier diplômé en
médecine le Docteur Hamdane Khodja. La politique française en la matière était simple : Terra Nulla (une terre sans peuple), comme cela fut appliqué aux amérindiens, ce qui nous a sauvé et ce travers
les ages est la fécondité de nos femmes, sans cela nous aurions été un peuple disparu. Ce qui vaut la peine qu'on se batte pour ce pays. Bonsoir à vous tous.

54.Posté par KOCEILAANTALAS le 26/01/2020 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ maamar, Je vous suis gré de ne pas stigmatiser toute une population, toutefois dire que tous ces criminels œuvrent au profit de toute une région qui étend ses tentacules dans le but évident est de
phagocyter ce pays à son seul profit et ce en supposons que la généalogie de NEZAR et LAAMARI dont l'origine est Bordj Ben Azzouz "Wilaya de Biskra" soit exacte (Merci encore de dire que le Cardinal est d'origine juive, pour peu on l'aurait assimilé à un Kabyle de plus). Sans vous offenser il ressort de vos dire que la Kabylie a un dessein de domination de l'ensemble de l'Algérie et que ces voyous
n’étaient que les instruments au service de cette région , dans les fait où sont les milliard qui ont été deversés en Kabylie, vous allez sans doute me dire voyons REBRAB, HADDAD, TAHKOUT etc....,mais avec tous ces milliard le nicveau de vie de ces populations serait sans comparaison aucune 'l’équivalent des suisses est ce le cas? Les premiers à s’être opposés à la prise de pouvoir par le clan d'Oudja
furent ces mêmes Kabyles (Maquis du FFS 1963 et l'on sait comment le pouvoir s'est pris pour désarmer cette région, depuis cette région n'a cessé d’éreinter le pouvoir par des soulèvements et ce à ce jour et le prix payé par celle ci se chiffre par des morts : 1963 = 400, des exécutions sommaires, des maisons brulés, nos femmes violées, 1980 = répression brutale se chiffrant à des blessés, 2001 = 129 jeunes assassinés, +4000 blessés dont des handicapés à vie, 2019 = +10 jeunes éborgnés et plusieurs blessés, outre le fait que depuis 2001 le pouvoir a militarisé la région et introduit le terrorisme
pour faire fuir le peu d'investisseurs qui existaient, le désengagement de l’État en matière d'investissement (il n'y a qu'à voir le retard en matière d'infrastructures par rapport aux autres wilayas et cela du temps de REB EDZAIR, et de tous ces galonnés qui étaient censé nous servir et exécuter nos desseins machiavéliques,( l’électricité et le gaz n'ont fait leur apparition qu'en 2017 dans notre village)si
ce n'est notre diaspora vous verrez une misère totale en Kabylie, tout cela pour que cette dernière rentre dans les rangs, alors dites moi quelle région a le plus payé post indépendance? et Pourquoi?
Une région soit choyée soit rebelle? Moi personnellement je crois en ce pays, en ce peuple (le peuple algérien),nous partageons la géographie, l'histoire, la sociologie, l’anthropologie tout n'est qu'une
prise de conscience, les autres régions y parviendront , un pas de géant a été fait depuis le 22/02, nous n'avons pas le choix ou l'on parviendra ou l'on n'existera plus? C’est un choix cornélien, mais le
reste de la maffia en poste le fera très certainement des indices nous incitent à penser qu'ils essayeront de libérer leurs copains. Une chose le mercenariat n'est pas propre à une région, ces gens là ne connaissent ni patrie, ni conscience, ni aucune valeur humaine mais uniquement l’intérêt mercantile et le pouvoir, pour me paraphraser c'est le système des janissaires ou des mamelouks mis à jour
en ce siècle. Pour moi tant qu'il sera possible de dialoguer dans le respect mutuel, l'acceptation de l'autre, les perspectives de changement existent . Bien le bonjour à vous. Je ne veux blesser personne dans le cas où cela serait interprété en ce sens.


mais c'est le seul qui nous reste. Autre chose aucune demande du HIRAK ne sera faite en vue de la libération d'une partie des crapules qui croupissent en prison, mais une chose est sure le pouvoir en place travaille en ce sens "des indices le precisent"

53.Posté par saidab le 26/01/2020 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des infos comme celles du lien de YYY devraient nous suffire pour mettre une croix sur nos divergences sur les évènements passés ; sur lesquels nous ne pouvons pas agir. Les crimes généraux
commis par les pouvoirs coloniaux doivent nous souder, pas nous opposer ! Il y a eu des héros et des traitres ; c'est le lot des peuples. Honorons les uns (dans nos actes !) et laissons l'histoire ensevelir les autres. Tout en restant vigilants à ne pas nous laisser entraîner par les appels trompeurs des sirènes de tous bords. Oui, ce ne sont que des mots ; des voeux pieux. Qui peut affirmer préférer
des voeux contraires ? Si nous avons la justice à cœur, juste la justice mais de façon juste c'est-à-dire pour tous, alors nous devons accepter de commencer par des petits pas ; trébucher et nous
reprendre pour apprendre à nous faire confiance. Oui, comme les jeunes enfants apprennent à marcher en tombant et en se relevant ... Nous en sommes encore à ce stade entre Algériens
aujourd'hui en ce qui concerne l'appropriation de notre algérianité intégrale. Je n'ose pas écrire "authentique" car il semble qu'il nous faille l'inventer, cette authenticité, à laquelle nous n'accèderons
que quand il ne viendra plus à l'esprit de personne de revenir sur le passé d'un groupe pour nier à ses membres leur qualité d'algériens, quelles qu'aient pu être les dérives de leurs prédécesseurs.

J'ai le sentiment que ce qui se dit sur cette page est un petit pas qui compte : des échanges délicats se font sur un ton de respect et avec franchise !! C'est cela que fera sauter les cadenas d'une
mémoire collective que nous devons pouvoir partager avec tous ses contenus. Sans embarras ni gloriole, car les faits passés appartiennent à ceux qui les ont commis ou réalisés pas à ceux qui s'en
réclament : Inna asl el walad laïssa man qa'la ka'na abi bal houwa ma' qad hassal (traduction profane : la valeur de l'enfant ne lui vient pas d'affirmer qui était son père, mais de ce qu'il est devenu).

A Koceila : Nous sommes un seul peuple depuis que des luttent se mènent contre un oppresseur commun.C'est historiquement récent. Je crois que les Algériens ont subconsciemment cette
perception-là de leur appartenance à un même peuple. Mais chaque groupe se sent plus algérien chez lui, ce qui est culturellement légitime. L'Algérie géographique est vaste, les ethnies variées,
et leur histoire toute jeune. Nous ne devenons farouchement et identiquement Algériens qu'à l'étranger, PAR RAPPORT A L'ETRANGER !! Surtout s'il est Marocain ou Tunisien ! Des peuples frères quoi ...

52.Posté par YYY le 26/01/2020 07:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.ism-france.org/analyses/Le-passe-genocidaire-de-la-France-en-Algerie-article-16433

51.Posté par saidab le 25/01/2020 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est temps de percer tous les abcès qui nous empêchent de guérir d'un mal qui nous vient de loin. Ce qui se dit sur cette page est peut-être un début parce que, me semble-t-il, les interlocuteurs s'expriment pour une fois avec coeur ; pas seulement avec leur esprit. C'est cela qui peut dissoudre la glace, ou fondre les barbelés virtuels, entre nous. Que chacun dise ce qu'il a à dire avec sincérité, et nous parviendrons à nous parler. Si on ne parvient pas à rendre cette expression possible sur ce support, comment y parvenir dans la vie réelle ? Si chacun garde pour lui sa colère, sa rancune, son incompréhension. Et peut-être sa haine, le pays restera le fief des renégats ; qui qu'ils soient.

Voilà maamar, où se situe d'après ma compréhension générale, la solution au vrai problème de l'Algérie actuelle. Car il y en a une autre, antérieure (entre autre celle-ci : "Histoire de l’Algérie : de la période de la colonisation française-1830 à la guerre de libération nationale -1954-1962" ; http://www.alterinfo.net/Histoire-de-l-Algerie-de-la-periode-de-la-colonisation-francaise-1830-a-la-guerre-de-liberation-nationale-1954-1962_a82913.html).

C'est une troisième formule qu'il nous faut créer aujourd'hui. Les échanges sincères sur cette pages et d'autres similaires peuvent y aider. En ce qui me concerne, parce que je tiens à ce que les inimitiés dues à des non -dits disparaissent, que les barrières intellectuelles tombent, et que les Algériens se reconnaissent entre eux de façon intégrale, je me contente de chercher le lien possible entre des expériences contradictoires. Comme le sort controversé fait à Boumédienne ; à qui la parole ne peut pas être rendue ...

50.Posté par Naceur le 25/01/2020 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Maamar
@saidan
Laissez Feu Boumediene tranquille Boumediene fut un homme integre et patriote et ça personne ne peut le nier

49.Posté par maamar le 25/01/2020 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Koceila.Je vous rafraichis la mémoire amicalement sans aucune animosité.NEZZAR est kabyle mon cher monsieur.Ses origines sont les memes que celles de Toufik,c'est à dire GUENZET. dans la
wilaya de sétif. Son pere goumier je parle de NEZZAR a été installé à sériana (BATNA) pour le faire béneficier de foncier comme c'était la coutume envers les serviteurs de la france et servir d'antenne
vis à vis des chawis pas tres dociles vis à vis des colons. Alors oui je n'ai pas cité tous les noms merci de le rappeler. LAAMARI qui a fait la bataille d'alger comme supplétif des berets verts est Kabyle
installé à biskra ou il a élargi sa proprieté à des milliers d'hectares. TOUATI le soit disant mokh kabyle qui conduisait le troupeau des criminels génocidaires,Ait abdesslem des environs de Tizi ouzou.
Cette équipe était dirigée par Larbi Belkheir d'origine juive vous en conviendrai.En tout cas ils sont dix les criminels qui ont gouverné l'algerie de 90 à 2005 et ancré dans la cervelle des zouaves qu'ils
étaient les élus de la terre d'algerie. Ne parlons pas des tueurs du DRS de Toufik gros dossier s'il en est mais c'est pas le moment d'en faire parler. Alors ne partez pas dans les nuages en disant qu'on
des freres et tutti quanti. Mon point de vue dissèque une période de l'histoire durant laquelle des crapules renegats ont soumis l'algerie et ses enfants à un chatiment incommensurable et qui laissera des traces au jour dernier. Loin de moi l'idée de culpabiliser tous les kabyles cependant je peux vous certifier que les génocidaires ont assuré le plein emploi au profit d'une région qui a ses tentacules
sur toute l'algerie dans un but bien précis celui d'assurer leurs arrieres la preuve le Hirak ne souffle mot sur toufik et nezzar pourtant les plus gros voleurs de tous les temps.Je vous le repete le Hirak va bientot réclamer la liberation des tortionnaires que vous savez. Alors donnez vos arguments devant des vérites qui ne sont ni du racisme ethnique ni une haine vis à vis du peuple algerien dans sa
globalité mais des faits tétus que personne ne pourra plus faire taire, car maintenant rahom fakou nass wach darou les généraux kabyles chapeautés par un juif tout ça par la faute d'un psycopathe
Boumediene. Je termine la dessus c'est un grand psychiatre le moudjahid FRANTZ FANON qui a dit ne laissez jamais Boumediène prendre le pouvoir car psycopathe.Il l'a approché dans son bunker
bien flanqué en tunisie gardienné par les vendus DAF .consultez google Mr vous pourrez vous faire une idée sur mes remarques. amicalement et sans aucune allergie aux kabyles.....

48.Posté par KOCEILAANTALAS le 25/01/2020 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab La régionalisation a été prônée il y a de cela fort longtemps, par régionalisation il faut entendre une liberté dans le commerce,dans la gestion de ses ressources, dans la planification des infrastructures, la fiscalité, l'enseignement, l’État central emet la monnaie, garantie la défense du territoire national, un seul drapeau, une seule diplomatie, un système d'équilibrage (les regions n'ayant pas les memes ressources, ni les mêmes capacités)..., c'est à dire mettre fin au centralisme jacobin, afin de permettre aux régions de mieux se développer sans passer par Alger ( proposition Dixit feu Ait Ahmed). C'est en gros ce qui est souligné dans votre post, toutefois il serait faux de parler de division ethnique (Nous sommes un seul peuple, avec une terre commune, une histoire commune, ce dont nous avons besoin c'est de libérer l'individu pour qu'il puisse se projeter dans l'avenir par lui meme, pour cela il faut abattre ce système honni qui nous étouffe, qui nous paupériser, qui nous a fait dresser les uns contre les autres (pour que l'on l'oublie), et qui veut achever la Nature après avoir achever l'Humain. Qui si on lui barre pas le chemin transformera ce beau pays en champs de ruine. Le bonjour à vous tous (Tous les Algériens sont nos frères même les égarés restent des algériens)

47.Posté par KOCEILAANTALAS le 25/01/2020 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@maamar, je ne partage nullement votre approche de la question, tout le monde ici sait que le pouvoir était détenu par les gens de l'Est (BTS) à l'époque de feu Boumediene, les Kabyles qui se trouvait à l'armée ne pouvaient dépasser le grade de Commandant et aussitôt mis à la retraite à quelques exception près, des cas dans ma propre famille y figurent avec des Doctorat en science nucléaire et stratégie, des professorats en médecine, les DAF ont été installé par Boumediene qui pensait pouvoir les utiliser pour se maintenir au pouvoir, il serait juste de souligner que ceux ci n’étaient pas composer de Kabyles de Service mais d'autres régions aussi, pour la plupart du MALG (Clan d'Oudjda ou État major des frontières), les Kabyles n'ont pu intégrer l'armée et progresser que sous Chadli Bendjedid (à l'époque de Boumedienne ils étaient peu nombreux outre le fait que faire carrière dans l'armée n’était pas apprécier et était vu comme dégradante pour des considérations remontant à la guerre de 1963 où cette dernière était perçu comme une force d'occupation par les populations qui ne comprenaient pas le comportement de cette armée des frontières qui se comportait comme l'armée française après tout le traumatisme de la guerre de libération.Boumedienne etait le premier à nous traiter de racistes et de séparatistes publiquement lors de l'un de ces discours. Vous dites que l'armée comprennait de nombreux Kabyles, cela est faux la wilaya III historique a été désarmée et démobilisée à l'issue de la guerre des sables initiée par le Roi feu Hassan II et Ben Bella, à Bechar, alors je ne vois pas ce nombre de militaires Kabyles dont vous parler, l'ossature de l'armée était constitué de Chawi avec tout mon respect pour mes frères Chawi, leur présence en masse s'explique par des considérations sociaux économiques et historique. Une petite parenthèse ne mélangeons pas le peuple qui souffre et des dirigeants quelque que soit leur appartenance aux régions qui se maintiennent en rapport avec leurs intérêts personnels. Il est injuste de dire que les Kabyles sont ceux qui ont ruiné ce pays et eux seuls, comme si que les autres étaient des saints et ne pouvaient rien faire pour sauver ce pays (à supposons que vos arguments soient justes, ce qui n'est pas le cas évidemment) Nous sanctionnons tout KDS, ceux ci sont déclarés persona non gratta par la Kabylie qu'en est il des vôtres.Vous parler du programme spécial de Tizi Ouzou, d'abord on n'est pas la seule wilaya à en beneficier, il a été octroyé au vu du retard de développement par rapport aux autres wilaya (Tizi Ouzou à l’indépendance se limitait à quelques masures) outre le fait que le programme de développement octroyé à l'ensemble des wilayas , celui de Tizi Ouzou a été réalisé en avance sur le temps avec l'enveloppe allouée alors que les autres wilayas enregistraient du retard dans l’exécution et des dépassement de l'enveloppe allouée. Outre le fait que Boumediene à travers cet acte tenait à acheter la loyauté de cette région, qui ne lui était pas acquise et dont il se méfiait beaucoup (proximité avec la capitale l'obligeait à ce calcul). Nezzar n'est pas kabyle cher Monsieur, Toufik n'a pas été en 1990 tout puissant comme il le deviendra, tu as oublie de citer beaucoup de nom qui ne sont pas Kabyle et qui sont des décideurs? En ce qui me concerne toute cette maffia est criminelle, elle a assassinée des algériens de toutes les régions, elle a fait disparaitre des algériens de toutes les régions, tout cela pour se maintenir au pouvoir et dépecer l’Algérie dans son entièreté. Il serait faux de nous traiter de sectaristes, nous pouvons vous renvoyer les mêmes accusations, car là vous pousser ces mêmes kabyles dans les bras du MAK, est cela que vous souhaitez, si vous pensez tirer de quelconques dividendes vous faites une grossière erreur dont nous paierons tous le prix. Par moment il est plus utile de se taire que de dire des inepties dont seul Dieu connait les conséquences. Je le dis et le répète notre union est notre force si nous souhaitons sauver ce qui peut l’être au bénéfice de nos enfants et des leurs. Bien le bonjour à tous

46.Posté par maamar le 25/01/2020 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saidab
Désolé mon ami,justement les seuls acteurs dans les années 50 jusqu'à la fin des années 60 étaient de l'est et accèsoirement quelques sérviteurs de kabylie et d'ailleurs.Je vise bien sur les hommes de pouvoir le coeur du pouvoir car les élites qui viendront plutard obéissait à un pur clientélisme institué par Boumediene et ses sbires.D'ailleurs tout le monde sait que le psycopathe n'avait que des obligés à son service.Je vais vous dire comment on devient un obligé de Boumediene. Il commence par vous condamner à mort ensuite il voit ce qu'il en peut tirer. s'il vous gracie vous entrez dans la tombe avec l'idée que vous avez servi le bon Dieu de l'algérie. Cette méthode a été reprise plus tard par l'ex cuisinier des frontieres toufik le génocidaire qui disait à es valets je suis RAB DZAIR. Dans le subconcient des criminels, Boumediene a laissé son empreinte indélébile qui a enfanté les génocides de la fin des années 80 jusqu'à 2000. Ceci dit avec les altérations subies par l'algerie et ses habitants ne disparaitront pas aussi facilement que le laisse entendre l'enfantin YETNAHAW GAA qui indique clairement le niveau atteint par la pensée politique des algériens l'élite y compris.N'a t'on pas entendu des hommes politiques reprendre cette misere d'expression et s'énorguellir de leur soutient au Hirak ???? Alors qu'est ce que je disais pour conclure en restant fidèle à l'idée premiere, oui, il faut le rapeller Les RCD , FFS, Tabbou, Nezzar et compagnie utiliseront le Hirak jusqu'à aboutir au voeu des Kabyles qui bénéficient du plein emploi tous secteurs confondus on verra alors des pancartes réclamer la libération de TOUFIK,OUYAHIA et tous les criminels qui ont volé des milliards de dollars et détruit tout le potentiel algérien de A à Z. Mr Saidab évitez les généralités et dites nous franchement ou se situ le vrai probleme algérien........ou plutot le probleme des rab dzair les bien nommés ZOUAVES"

45.Posté par Naceur le 24/01/2020 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Posté par saidab le 24/01/2020 19:00

Pourtant la révolution a éclaté en premier dans le sud oranais (hauts plateaux) bien avant la revolution de 54

44.Posté par saidab le 24/01/2020 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

À maamar
Les Algériens ont donc des consciences régional(ist)es.
Ce que vous savez, tout le monde ne le sait pas mais tout le monde sait que les kabyles et les chaouis ne sont pas les seuls acteurs en Algérie. Que faites-vous des autres régions ? Vous voyez bien que sans les dirigeants du passé que vous citez, on en est encore et toujours à nous diviser sur des critères ethniques ... Boumédienne est mort. Peut-être faut-il accepter que la conscience nationale des
Algériens se limite aux régions. Peut-être faut-il envisager un état central national mais des régions autonomes, avec liberté de circulation mais administrations régionales ... L'état gérant les projets
nationaux. Un exercice moins violent qu'une inamitié perpétuelle. Puis laisser le temps faire son oeuvre ...

43.Posté par maamar le 24/01/2020 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le probleme kabyle est bien plus simple que vous ne le pensez tous comme vous etes. En 62 et 65 l'armée comprenait beaucoup de cadres d'origine chawi et de l'est algerien.Boumediene qui avait
comme garde rapprochée les DAF c'est à dire les planqués des frontieres ( tous kabyles pour l'histoire) avait également les officiers chawi aux commandes del'armée.Et patatras le colonel ZBIRI chef
d'état major indiscutable car autrefois Lion parmi les lions dans les djebels des Aurès tente un coup d'état bete et suicidaire. Ayant pu fuir à l'étranger grace aux hommes des aurès il offrit la crème
chawi au psycopte Boumediene qui n'en fit qu'une bouchée. Ceux qui ont pu avoir la vie sauve sont exclus et radiés de l'armée. Remplacés illico par les sousfifres kabyles avec bonheur pour les DAF.
bOUMEDIENE décide un programm spécial pour tizi ouzou et commence une politique diabolique contre les chaouis coupables d'avoir osé touché à sa chose le "pouvoir". Boumediene jusqu'à sa mort livrera l'algerie au sectarisme kabyle et les choya jusquà leur laisser l'algerie sur un plateau en or.Un petit intermede avec chadli permettra à 10 officiers ka byles NEZZAR , TOUFIK etc..de mettre
l'algerie sous la botte kabyle et des milliards de dollars distribués aux kabyles.....La décennie noire peut vous fournir tout ce que les kabyles ont fait de l'algerie....le Hirak avisera bientot qu'il éxige la
libération de toufik et de ouyahia vous allez voir.......parole de chawi concient des données profondent qui agitent LE RCD ET LE FFS en passant par TABBOU etc. voilà la vérité que personne n'ose
dire.....les Zouaves font préssion et ne laisseront jamais leurs cadres en prison quitte à tout vendre à ISRAEL pour les beaux yeux du génocidaire toufik ? l'algérie rentrera bientot dans l'inconnu......
..

42.Posté par saidab le 24/01/2020 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait, l'école a produit ce que système politique (heu ...) a peut-être voulu. Peut-être par incompétence aussi : un marasme mental et intellectuel profond. Les Algériens ne se sentent pas algériens dans un rapport intégré à la notion de " nation". Nous ne nous sentons pas identiques dans notre identité historique et géographique. Surtout pas polutique ! C'est un résultat logique de l'incurie des dirigeants. Mais yatnahhaw ga3 me semble illusoire ; sauf à envisager une révolte/lution. Je n'y crois pas et ne le souhaite pas pour les Algériens. Avec le développement de la conscience politique individuelle, qui a déjà commencé, le système politique changera naturellement pour la raison que les jeunes qui arrivent sur le marché ont de plus en plus conscience de ce que l'on appelle le désir de mieux
être, ĺe sens de ses droits légitimes, donc d'une justice équitable.

Les Algériens ne sont pas violents. Il ne faut pas les forcer dans ce sens (avec l'idée d'une révolution). Je me répète : laussons sa chance au nouveau gouvernement EN PARTICIPANT à une amélioration du système par une vigilence saine et une critique positive sans fard ni violence.7

41.Posté par KOCEILAANTALAS le 24/01/2020 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Ahsen Azwaw Nos chouhadas tombés au champs d'honneur, honorés ce drapeau et l’intégrité du territoire algérien, ne pas en tenir compte est une insulte à leurs mémoires, Je connais fort bien les sentiments qui vous animent et le ressentiment envers ceux qui ont pris la destinée de cette nation depuis 1962 à ce jour. Toutefois avec ce mouvement béni et la prise de conscience de nos compatriotes il est de notre devoir d’œuvrer pour que cette révolution aboutissent afin que nous puissions construire un pays nouveau libre, démocratique où nous citoyens nous nous retrouvons, l'Algérie est un pays pluriel et le respect mutuel doit s'imposer, aucune caste, aucune communauté ne peut se targuer que ce pays lui appartient, il nous appartient à nous tous algériens, prôner la séparation n'est ni utile, ni productive, notre force réside dans notre union.

40.Posté par KOCEILAANTALAS le 24/01/2020 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Naceur Ce que vous semblez ne pas comprendre et pourtant je l'ai dit à maintes reprises le problème des Kabyles ce n'est pas nos compatriotes arabophones il n'y a aucun problème entre nous (peuple) le problème réside avec le pouvoir et uniquement,et la pratique de gouvernance de ce pouvoir, nous voulons que le citoyen algérien se sente parti prenante dans la gestion du pays nous ne voulons pas de tuteurs (Zaim ou tout autre Messie autoproclamé), nous sommes majeurs et voulons prendre en main notre destinée, est tu satisfait de la gestion de notre pays depuis 57 ans, pour quels résultats, toutes les régions ont été marginalisé (le Sud encore plus), il n'y a que pour ces vautours, cette maffiocratie. Ya si Naceur en Kabylie il existe des communautés entières d'arabophone et même de couleur, elles vivent en harmonie, les pourris de toutes les régions forme un clan dont l'objectif est de nous réduire à un peuple assisté, asservi...Soyons plus intelligents pour les dégommer et nous réapproprier notre pays, notre avenir et celui de ceux qui viendront par la suite. On prend le pantin récemment désigné sa dernière conférence de presse où il a mis en exergue l'exploitation du gaz et pétrole de schiste qui en soi représente un danger mortel pour l'équilibre écologique fragile du Sud et de ses habitants, alors que nous devons nous concentrer sur l'Agriculture (Le Sud est prédisposé à devenir un centre de production mondial) , source de richesses plus que ce maudit pétrole, mais qui commande à ces pantins, je vous laisse devinez (pour information eux ils ont interdits la prospection et l'exploitation de ce gaz, évidemment ils tiennent à préserver leur pays).

39.Posté par KOCEILAANTALAS le 24/01/2020 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saidab Ce problème était latent du temps de la colonisation" la crise berbériste de 1947", mise sous veilleuse et s'est exacerbé à l’avènement de l’indépendance (somme toute théorique, au vu de ce que nous vivons actuellement) du fait de l'orientation politique (baathisme), instauration de dictature, modèle économique inadapté...
La répression, la pensée unique, l'absence de démocratie engendre le radicalisme, le MAK n'est pas né de manière soudaine, c'est l'aboutissement d'un long processus, avec la démarche actuelle de ce que l'on appelle État qui au fait est une association de malfaiteurs au sens propre du terme, le manque de perspectives, le désespoir et si à Dieu ne plaise la situation perdure et que cette racaille se maintienne et ce Hirak tant dénigré échoue, ce qu'a exprimé Ahcen Azwaw deviendra une réalité avec toutes les conséquences malheureuses que cela entrainera pour le reste des régions qui seront gangrénées par le même Mal d'où l'importance de la lutte actuelle pour un renouveau d'une Algérie apaisée, plurielle, fraternelle, prospère où tout un chacun trouvera sa place, où notre jeunesse ne s'aventurera pas dans des embarcations de fortunes pour un horizon incertain à la limite du funeste, où le citoyen sera respecté et vivra dignement, où tout un chacun de nous sera fier d’être Algérien simplement dans un pays souverain. Il n'existe aucun projet berbériste, la reconnaissance de l'autre; l'aspiration à la liberté, à la démocratie n'est pas une vue de l'esprit mais un besoin réel. Pour comprendre la problématique il suffit de poser la bonne question : Pourquoi et comment est on arriver là?. Je n'approuve pas cette idée, nous n'en sommes pas encore à ce stade Dieu merci mais la situation demeure préoccupante du fait de cette maffia qui est au pouvoir qui n'arrive pas à percevoir le danger qui guette notre pays, pensant sans doute que cela ne peut pas arriver, hélas si, si toutefois aucun changement n'intervient ce cas de figure se réalisera et ne touchera pas uniquement que la Kabylie mais le reste des régions historiques d'Algérie (Aures-Nemenchas, Constantinois, Oranie, Titterie, Sud qui lui même sera subdivisé en entités diverses et deviendra l'apanage des puissances étrangères (une sorte de protectorat) (Il ne faut pas croire qu'elles vont le laisser aux algériens). Pour conclure il est de l’intérêt de tous les Algériens de s'unir pour abattre ce pouvoir honni, c'est à cette seule condition que l'Algérie survivra. Ne crachons pas sur nos martyrs, sur l'avenir de nos enfants et des futures générations l'histoire ne nous le pardonnera pas. Ne soyons pas nos propres fossoyeurs. Yetnahaw Ga3. Pour une Algérie nouvelle, pour une Algérie prospère pour une démocratie majeure.

38.Posté par Naceur le 24/01/2020 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ahsen Azwaw le 23/01/2020 17:39
Je suis pour la séparation à l'amiable entre la Kabylie amazigh et l'Algérie arabe pour incompatibilité identitaires,linguistique,idéologique et civilisationnelle.Seul un Etat kabyle souverain peut réconcilier les kabyles avec leur,identité,leur histoire et leur mémoire.

37.Posté par saidab le 23/01/2020 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Ahsen Azwaw
Ce problème n'existait pas du temps de la colonisation ... Qu'est-ce qui l'a fait surgir ? Que l'Algérie ne soit pas française ? Voilà qui rend clair les projets et objectifs des berbéristes. ça manquait pour comprendre ce qui n'était pas dit. Merci pour votre franchise. Question idiote : que ferez-vous des kabyles arabisés ? Les renier et désarabiserez leurs patronymes arabes ? A ceux qui vivent normalement partout en Algérie, vous leur imposerez un choix entre être kabyles ou algériens ? Vous les inciterez à rejoindre leur patrie la Kabylie comme l'état hébreux l'avait fait avec les juifs du Maghreb et d'ailleurs ? Et si le territoire de Kabylie ne suffit ... J'espère que mes interrogations vous aideront à préciser et perfectionner votre programme de conquête car ça risque d'être un peu complexe comme situation ...

36.Posté par Ahsen Azwaw le 23/01/2020 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le drapeau de l'Etat algérien qui mène depuis 1962 une politique criminelle de dépersonnalisation du peuple kabyle n'est pas mon drapeau.Le génocide identitaire que subit le peuple kabyle doit cesser. Algérie :deux projets de sociétés antinomiques et deux peuples :les kabyles et les algériens.Je suis pour la séparation à l'amiable entre la Kabylie amazigh et l'Algérie arabe pour incompatibilité identitaires,linguistique,idéologique et civilisationnelle.Seul un Etat kabyle souverain peut réconcilier les kabyles avec leur,identité,leur histoire et leur mémoire.

35.Posté par Saladin le 24/11/2019 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Naceur, j'ai lu tous vos écris et là je te donne raison. Du moins sur ce point et l'avenir parait incertain.

34.Posté par Naceur le 22/11/2019 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saidab
seuls les kabyles veulent s'approprier l'identité de ce pays pluriel
Sont ils plus berbères que les chaouis ou les touaregs et pourtant ces derniers vivent en parfaite harmonie harmonie avec leurs frères arabes et que même les kabyles qui vivent parmi nous ne se sont jamais senti rejeter
Je pose une seule question à KOCEILMANTALAS et qu'il me réponde en toute sincérité
Etes vous senti rejeter par vos compatriotes arabes ou avoir été sujet à une quelconque discrimination de la part de ces derniers?
ça sera non bien sûr

33.Posté par oh-daz le 21/11/2019 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TOUS les drapeaux n'ont apporté que divisions, haine et sang... et le plus grave est, que de très nombreux
musulmans se sont laissé entraîner et enfermer dans ce piège...

32.Posté par saidab le 21/11/2019 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Deux sensibilités quasi identique en termes de patriotisme s'affrontent sur cette page. Les arguments contradictoires qui sont donnés de part et d’autre ne laissent pas de doutes sur la sincérité de chacun pour un troisième œil qui tente de voir où se situe la faille qui les empêche de se rejoindre. En même temps, je ne peux m'empêcher de pencher d’un côté plutôt que de l’autre. Non par préférence mais par incertitude entre ma propre expérience du discours "kabyle first", la volonté de « zéro kabyle » attribuée à l’État (que je découvre avec perplexité), et les arguments pour ou contre donnés par Djeha (et d'autres) d'un côté, par KOCEILAANTALAS de l'autre.

D'un côté, quelques exemples de ce qui me pose problème :
1/ l'expression "Yetnahaw ga3" représente un problème insoluble ainsi posé par Adama, poste 8 de la page https://www.alterinfo.net/notes/Algerie-Seize-organisations-appellent-la-diaspora-a-se-mobiliser-contre-le-regime_b37475466.html : "Je souhaite demander KOCEILAANTALAS qu il nous explique"Yetnahaw ga3" c est a dire qu ils partent tous. Nous allons essayer de concevoir une abstraction a partir du concept "Yetnahaw ga3" que nous propose KOCEILAANTALAS .Ce concept implique la dissolution de toutes les institutions gouvernementales(gouvernement , justice, economie,police etc et surtout l armée garante de la securite et de la stabilite du pays).Toutes les institutions de l Algerie sont disloquées et "Yetnahaw ga3" est concrétisé plus de gouvernement plus d economie plus de services de securite plus d armée. Essayer juste d imaginer le CHAOS , et pourtant c est cette idée lumineuse que nous proposent certains esprits supérieurs..Ne vous y trompez pas .ceux qui appelent a cette situation chaotique le font sciemment dans le cadre d un agenda bien determiné afin de mener l Algerie vers le scénario Syrien,Libyen Soudanais etc... "

2/ les faits résumés par Naceur, post 29

3/ la domiciliation de la majorité des organismes qui ont appelé « la diaspora à se mobiliser contre le régime » (le régime étant un terme sans contenu, nous sommes obligés d’y mettre les personnes décriées par ailleurs), https://www.alterinfo.net/notes/Algerie-Seize-organisations-appellent-la-diaspora-a-se-mobiliser-contre-le-regime_b37475466.html

4/ la qualification de "détenus d'opinion" attribuée à des porteurs d'un drapeau qualifié par ailleurs de "culturel".

5/ le sujet "nous" employé dans un sens séparatiste (je dis bien "sens" car ainsi est-il compris), contre un "vous" exclusif par allusion.


De l'autre, une défiance forte (retrouvée sur d’autres sites) mais des arguments solides que je ne reprendrai pas parce que présents sur cette page, étayés par une vidéo d'un homme du peuple qui confirme la défiance et le désaccord populaire : https://www.alterinfo.net/Alliance-EUROPE-FRERES-MUZ-LAICS-pour-recoloniser-l-ALGERIE-Comment-et-Pourquoi-2-videos_a151128.html.

Je ne peux m'empêcher de penser qu'il suffirait d'un rien pour que la discordance s’efface et que les deux positions se rencontrent et fassent l'unanimité ... J'ai la faiblesse de croire que les discordes les plus violentes dans une situation donnée sont une affaire de subjectivité, de position, et peuvent en toutes circonstances se résoudre au moyen d’une logique en béton. Il faut juste découvrir les "trous" qui avalent un sens commun aux différentes parties et l’empêchent de parvenir aux oreilles des autres ... Quand les interlocuteurs sont sincères, ça semble être le cas ici (il ne faut jurer de rien !), les trous peuvent être comblés par des mots justes.

Si KOCEILAANTALAS veut bien "jouer le jeu", et s'il veut bien réagir aux 5 points cités ici, si Djeha veut bien faire l’effort de surmonter sa conviction de la mauvaise foi chez KOCEILAANTALAS, je ne doute pas qu’il soit possible de parvenir à parler d'une même voix pour une même Algérie pour tous ...

Ce n'est qu'un "jeu" entre adultes sur cette page, mais nous pourrions y gagner bien des parties par anticipation. La partie telle qu’elle se « joue » actuellement est pour ainsi dire « mortelle », chaque partie étant contrainte par conviction de devoir supplanter l’autre, vécu et traité comme un antagoniste qui cherche à l’éliminer. Imaginons que chaque partie décide que, les enjeux étant vitaux pour tous, toute atteinte portée à l’intégrité de l’autre la met elle-même en danger imminent. Dans cette perspective (qui n’est pas imaginaire hélas), toutes les parties décident chacune pour soi d’agir de telle sorte que la confiance s’établisse, parce qu’elle même ne peut être préservée que par et dans la préservation de l’autre. Ça nécessite d’accorder à l’autre non le bénéfice du doute, mais au contraire toute la confiance qu’elle aimerait que les Algériens s’accordent entre eux ; pouvoir, peuple, et parties.

Imaginons que les personnes qui se confrontent sur cette page, couvertes par l’anonymat, acceptent de (se) poser franchement toutes les questions qui leur viennent à l’esprit sur le sujet et leurs arguments respectifs ; que chacune donne des réponses directes qui ne prêtent pas à interprétations ; que soient exclues les allusions, les accusations, les reproches …, tout ce qui rend les conflits et les guerres inéluctables. Imaginons … D’abord ce serait une victoire sur la fatalité d’un affrontement vain, parce que l’Algérie est de toute façon à tous, et que tous doivent pouvoir se sentir légitimes au regard de tous. Ensuite ce serait une victoire sur qui cherche à diviser, fractionner, débiter ; dissoudre l’identité du pays.

Imaginons ...

31.Posté par KOCEILAANTALAS le 21/11/2019 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si je comprends bien Kabyle un jour Kabyle toujours, ce martien venu du néant, il est tout désigné pour justifier le chaos et l'incurie de notre pays, c'est la cible idéale et la justification toute trouvée, quelle honte, quelle bassesse, les kabyles de service pour lesquels des tapis rouges leur furent déroulés il n'y a pas si longtemps, en Kabylie qui se devait d’être leur fief furent déclarés personna non grata, mais cela ne semble intéressé personne, le pouvoir en ce pays a toujours été l'apanage soit du BTS ou de l'ouest quoique saupoudré par quelques kabyles de services, des second couteaux qui d'ailleurs se retrouvent tous en prison avec en prime de simple citoyens pour port d'emblème amazigh, quelle crime de lèse majesté qui fait courir au pays un très grand danger, une simple étoffe,
Vous êtes soucieux de ce symbole de Tamazgha, mais les scandales, le bradage de souveraineté, les vols, la corruption, le manque de perspectives pour cette jeunesse, la précarité du citoyen, et j'en passe ne vous préoccupe guère. Vous faites semblant de ne pas comprendre le Nous qui est sa Majesté le peuple Algérien (les 48 wilayas ni plus ni moins). Vous ne vous êtes jamais posé la question pourquoi de l'entourage du Caudillo Gaid Fayeh aucun ne se trouvent en prison soit ils courent toujours, soit ils ont été exfiltré chez Mama França et Tonton MBZ avec leur familles. Nous sommes des pourris et meritons toute cette haine, comment expliquer les arrestations partout en Algérie qui touchent les jeunes (Saida, Adrar, Annaba, Tlemcen, Oran etc ...pas seulement Alger et pas qu'à cause de ce morceau de tissu. Vous devez comprendre que le socle humain de ce pays et pas seulement est Berbère (Berbérophone et Arabophone) cela est une réalité à moins de refaire l'histoire, l’anthropologie et la sociologie du Maghreb et il serait juste que l’Algérien se réapproprie son histoire et son identité, la Kabylie n'est qu'une région de ce pays (Titteri, Oranie, le Constantinois, ...), pourquoi intenté un faux procès à la seule Kabylie est elle si différente du reste? je n'ai jamais nié que la Kabylie se trouvent être le précurseur et le fer de lance de la revendication identitaire et culturelle, comme elle l'a été durant l'occupation espagnole, ottomane et française pour son indépendance. C'est l' histoire des Amazigh depuis la nuit des temps, nous ne voulons asservir ou assujettir personne, encore moins nos frères de sang et de terre quelque soit la langue qu'ils utilisent, nous avons assez souffert de l'exclusion, des persécutions des pouvoirs qui se sont succédé depuis l'indépendance de cette terre. Les Kabyles ont pris, se sont accaparés ceci cela, les kabyles n'ont rien pris du tout et n'ont pas couté grand chose surtout depuis l'arrivée de la momie, (militarisation de la région, introduction du terrorisme qui a fait fuir le peu d'investisseurs, désinvestissement, allocation de l’État uniquement pour le fonctionnement de son appareil de répression et surveillance, vous parlez de chose que vous ignorer, (Il fut un temps où ils nous interdisaient de parler notre langue maternelle, et faire de nous des Arabes, avec tous mes respects pour le peuple Arabe qui n'est guère mieux loti avec les systèmes qui les gouvernent). Vous dites que le pauvre président n'y est pour rien, pour peu je pleurerai sur son sort, vous ne connaissez pas Bouteflika (il est le manipulateur et non le manipulé), pour moi le jour où tout ce beau monde recevra son du, justice sera rendu au peuple algérien martyr. Stigmatisé une région est un acte de haute trahison, les kabyles peuvent vous renvoyer les mêmes arguments, mais nous faisons la différence entre un ripoux et le reste du peuple qui subit les mêmes affres. Expliquer moi pourquoi le pouvoir a accepter une conférence tenue par Ferhat M'henni à l'université de Tizi Ouzou par Skype, pourquoi l'interdiction illégitime ne touche pas la Kabylie mais le reste de l'Algérie? Bizarre n'est ce pas. Pour ce qui est de l'oeuvre de Feu Boumediene ce que nous vivons est la conséquences de ses actes, les dictatures de quelle que nature soient elles mènent toujours à la dérive. Tout le monde sait qu'Ouyahya ne décide de rien et n'est qu'un simple exécutant pouvant servir de fusible au cas où. Heureusement dans son ensemble notre peuple est assez éveillé sur ces questions pour comprendre les manœuvres de ce pouvoir pervers et sournois. Bonne soirée à tous.

30.Posté par saidab le 21/11/2019 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Naceur d'avoir récapitulé. Ainsi, nous savons tous de quoi nous parlons.

29.Posté par Naceur le 21/11/2019 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab le 20/11/2019 17:31 | Alerter

A Naceur
Donnez-moi des arguments factuels, des faits, s'il vous plaît. Précisez à mon attention qui sont ces gens, et quelle est leur feuille de route. Nous pourrons alors discuter de la même chose.

Quels arguments?

imposition d'un dialecte à tout un peuple dont la majorité écrasante est arabe
imposition de yennayer comme fête nationale
imposition d'un tissu aux couleurs de la gay pride
L'octroi de milliers d’hectares au sud à des oligarques kabyles au détriment des populations locales misérables et qui se voient chassés de leurs terres ancestrales avec la complicité de leurs chefs de tribu qui étaient au pouvoir profitant de la vacance du pouvoir ;
ils ont retenu Bouteflika otage au pouvoir coûte que coûte afin de finir tous leurs desseins macabres, ils parlaient en son nom et lui collaient tout sur le dos et son frère le misérable Said en fut complice alors que le président Bouteflika n'avait plus ses facultés mentales et physiques
CECI DIT TOUTES LES DÉCISIONS PRISES LORS DE LA MALADIE DU PRESIDENT SONT NULLES PARCE QU'ELLES N'EMANAIENT PAS DE LUI MAIS DE CE CLAN MAFIEUX
ET TOUS CES CORROMPUS MÉRITENT LA PEINE CAPITALE ET NON LA PRISON POUR AVOIR FAIT DU PAYS UN SOUK
l'algérie autrefois sous la présidence de feu Boumediene était la Mecque des révolutionnaires elle est devenue sous le clan de ces ripoux et traitres à la nation un eldorado pour les corrompus

28.Posté par saidab le 21/11/2019 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Djeha
Pour conclure, nous revenons à la case départ !
Dans la page https://www.alterinfo.net/Des-Algeriens-contre-l-Algerie-Rien-de-nouveau-sur-terre_a150538.html de ce site, nous retrouvons tous les ingrédients de nos échanges sur la présente page. A travers ce lien dans le paragraphe 5 : https://www.alterinfo.net/notes/Algerie-Seize-organisations-appellent-la-diaspora-a-se-mobiliser-contre-le-regime_b37475466.html, il est notoire que la référence à des organismes et organisations étrangers est importante. Qu'en penser ?

L'usage trop systématique des "nous" et "ils" exclusifs, le recours récurant au "Yetnahaw Ga3" transcendant laisse entier le doute ...

27.Posté par Djeha le 21/11/2019 02:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai j'ai été "proprement modéré". Je n'avais rien à ajouter face à la mauvaise foi.

Puisqu’on m’y invite... Je n’interviendrai qu’une dernière fois sur ce sujet:

1.- Je répète: un drapeau n'est pas une affaire innocente. Il exprime une souveraineté virtuelle, clandestinement affirmée. Un "drapeau culturel" n'a pas sa place dans un mouvement de nature explicitement politique au sens fort du mot qui vise un renversement d'un ordre pour lui substituer un autre. Tout le reste c'est du baratin.

2.- Ni les îles Baléares, ni la Tunisie, le Maroc, l'Egypte ou.. Tahiti n'a de rapport avec ce qui se passe aujourd'hui dans notre pays. Cette relation a pour objet, comme les autres à noyer le poisson.

3.- C'est vrai que les négociations de notre sublime Ouyahia avec les ârouchs ont débouché sur une Constitution qui a conféré au kabyle (pas la peine de tourner autour du pot, car c’est bien de ça qu’il s’agit) une dimension nationale dont l’Algérie devrait pouvoir se passer. Mais la minorité « écrasante » qui pollue les débats oublie de préciser que le kabyle est « national et officiel » (art. 4), mais que seule l’arabe est langue d’Etat (art. 3).

4.- Les Algériens gagneraient à davantage apprendre à leurs gamins le russe, le chinois, le japonais, outre l’anglais, le français ou l’espagnol, qu’à gaspiller leur temps et leur énergie à leur apprendre une langue dans laquelle aucun livre de maths, de physique ou de génétique n’est publié. Qu’en Kabylie on parle kabyle soit. Que des Kabyle ailleurs en Algérie et dans le monde maintiennent la pratique de ce dialecte. Soit. Que l’Etat algérien soutienne la préservation de cet idiome, c’est très bien, comme une composante de notre diversité culturelle qui le critiquerait ?

Mais qu’on tente de l’imposer par la loi et la force à tous les Algériens, ‘faut pas pousser !

D’ailleurs personne ne cherche vraiment à le faire.

5.- Ecoutons de notre « modérateur » :

« ...nous sommes conscients que tout le monde est contre nous, cela importe peu, notre victoire certaine ne sera que plus savoureuse. Nous n'avons de leçon de nationalisme à recevoir de personne, l'histoire est suffisante pour nous rendre justice. Les chiens aboient la caravane passe, nous somme en train d’écrire l'Histoire. »

« Nous sommes un peuple libre et fière de la lignée de nos aînés, nous ne soumettons qu'à Dieu et à lui seul, nous vous laissons la fonction de lahassine rangers et cachiristes, très peu pour nous. »

« ...nous voulons retrouver notre souveraineté et prendre notre destin en main. »

Pas une seule fois, dans sa déclamation véhémente, le peuple algérien n’est évoqué.

De qui donc parle t'il, à qui donc fait allusion notre sympathique « modérateur » quand il assène avec forte conviction son « NOUS » impératif ?

6.- Voilà un problème dont notre pays pourrait faire l’économie. C’est le genre de bombe que nos ennemis utilisent pour casser les nations. J’ai déjà eu, à plusieurs reprises l’occasion de montrer que c’est une arme systématiquement destructrice et bien des pays en ont souffert et souffrent aujourd’hui.

C’est une vieille loi féodale dont le but est clair : entre l’Empire et les tribus, rien ne doit rester debout.

26.Posté par saidab le 20/11/2019 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

... Et puis rendons à Djeha ce qui appartient à Djeha : j'aimerais bien connaître votre avis sur les échanges suscités par votre contribution.

25.Posté par saidab le 20/11/2019 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Naceur
Donnez-moi des arguments factuels, des faits, s'il vous plaît. Précisez à mon attention qui sont ces gens, et quelle est leur feuille de route. Nous pourrons alors discuter de la même chose.

24.Posté par Naceur le 19/11/2019 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saidab le 19/11/2019 19:16 |
je me suis laissé bloquer par une revendication à laquelle je n'adhérais pas et dont on ne parle plus du tout :une période de transition qui servirait à la rédaction d'une nouvelle constitution AVANT les élections. Mon interlocuteur m'ayant assuré que ça n'était pas la demande du mouvement, je suis en mesure de considérer les choses différemment. Et j'adhère alors à la revendication légitime d'une période de transition dans le seul objectif de préparer des élections véritablement transparentes

Je puis vous assurer que ces gens ne sont intéressés que par leur feuille de route et rien de plus

23.Posté par saidab le 19/11/2019 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens d'avoir un long échange avec un proche qui me fait entrevoir une erreur d'appréciation de ma part.
En effet, autant j'entends les arguments de KOCEILAANTALAS autant je me suis laissé bloquer par une revendication à laquelle je n'adhérais pas et dont on ne parle plus du tout :une période de transition qui servirait à la rédaction d'une nouvelle constitution AVANT les élections. Mon interlocuteur m'ayant assuré que ça n'était pas la demande du mouvement, je suis en mesure de considérer les choses différemment. Et j'adhère alors à la revendication légitime d'une période de transition dans le seul objectif de préparer des élections véritablement transparentes, sous la supervision d'une instance dont les membres, indépendants et volontaires, bénéficieraient de la confiance du peuple, dans les conditions précisées par KOCEILAANTALAS dans son commentaire 21.

Dans la mesure où vous en êtes témoins, lecteurs, je me permets d'insister sur le risque de ne pas parler de la même chose parce que tous les éléments d'une situation n'ont pas été posés, et de naviguer à vue en se demandant pourquoi l'autre ne comprend pas ce qui est dit ou proposé alors que c'est tellement simple. Dans mon cas, qui m'a fait résister aux arguments clairs de KOCEILAANTALAS, il y avait dans ma tête cette revendication d'une réécriture de la constitution ...

Je rédige ces lignes avec le soulagement qu'apporte la compréhension après un long échange frustrant parce que hérissé d'interrogations vaines. Évidemment, avec ce trou dans les échanges, nous ne pouvions arriver à aucun accord.

Merci KOCEILAANTALAS pour votre patience et votre détermination cordiale. Merci Joshua de soutenir nos échanges. Que plus d'internautes nous rejoignent dans l'effort de compréhension mutuelle qui s'est mis en ligne spontanément, sans la moindre concession de part et d'autre, grâce à une volonté partagée de compréhension.

Je souhaite aux Algériens sur le terrain d'en venir rapidement à cet effort. Je n'ai pas un soupçon de doute sur leur capacité à débattre âprement mais sincèrement pour arriver à un consensus solide qui serve les Algériens sans distinction de quelque nature que ce soit. Avec une armée populaire véritablement engagée à la préservation de la souveraineté du pays et de ses institutions.
Que l'Algérie accède enfin à une indépendance sans brisures. Idha 'cha3bou yaoumoun arada 'lhayat ...


Merci pour votre patience KOCEILAANTALAS.

22.Posté par saidab le 19/11/2019 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà où nous en sommes : accusations contre accusations. ça me ramène loin dans l'histoire de l'Algérie ...

Ayant eu l'expérience d'une relation directe avec des Kabyles, je parle ici d'intellectuels et non de ceux qui, Algériens parmi les Algériens, s'occupent de leurs affaires comme n'importe quel Algérien vivant n'importe où en Algérie, et dédaignent la politique, j'ai le regret de confirmer qu'ils sont majoritairement vindicatifs envers les autorités comme envers le peuple "arabes", exclusifs, quand ils ne sont pas vengeurs ; comme si toute la population non berbérophone était des colonisateurs ou des traîtres. Un étudiant à Alger il y a déjà très longtemps, ayant essuyé un refus net de ma part d'intégrer un mouvement berbériste, avait eu cette réaction inattendue "je n'aime pas les Arabes mais les berbères qui trahissent, je les hais". Ce qui signifie que les berbères non berbéristes en Algértie sont des traîtres ! Une étudiante disait avec simplicité que ses parents n'accepteraient jamais qu'elle épouse un Arabe. Aucun d'eux ne prononçait un mot d'arabe.

A cette époque-là, n'étant pas sensible à la "politique", ça m'avait semblé juste simpliste. Aujourd'hui, je ne doute pas de la volonté de certains de "casser de l'arabe". ça ne m'intéresserait pas plus ça si ça ne prenait des airs de haines raciale.

Je découvre aujourd'hui avec le commentaire de Naceur que le drapeau national fait l'objet d'insultes en public. Les Kabyles qui ne sont pas d'accord avec ces actes anti algériens se sont-ils exprimés en masse comme les organes de presse et les internautes qui insultent et condamnent les dirigeants à longueur de tribune ? https://www.alterinfo.net/Des-Algeriens-contre-l-Algerie-Rien-de-nouveau-sur-terre_a150538.html

Quant à la langue berbère comme langue nationale, Mme Benghebrite a commis une erreur de lèse majesté, sans doute suggérée. Il appartient aux Algériens de faire un tel choix ; pas aux autorités de l'imposer. Pour une raison bête : la majorité des Algériens sont arabophones. De quel droit leur imposer une langue régionale qui, de plus, se décline en de nombreux dialectes locaux. A commencer par le Grand et le Petit kabyle ...

21.Posté par KOCEILAANTALAS le 19/11/2019 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ saidab le jour où le pouvoir exprimera le vœux de remettre le pouvoir au peuple et seulement dans ce cas ci des personnes acceptées par le peuple s'avanceront (nous pouvons citer entre autre (Hamrouche, Bouregaa, Taleb Ibrahimi, Zeroual et tant d'autres) ceux qui sont cités sont ceux qui n'ont pas d'intention pour briguer un poste de responsabilité à l'avenir, ils seront les interlocuteurs des militaires qui commandent de fait le pays, ils seront chargé de constituer un gouvernement de technocrates chargés des affaires courantes, d'une commission indépendante chargée et l’élaboration des textes régissant les élections, la mise à jour du fichier électorale et leur préparation, ce délai permettra aux futurs présidentiables de préparer leur programme (qui nous espérons donnera la priorité à l'économie), le peuple a besoin de ce délai pour voir clair, réfléchir et pour faire ses choix en rapport aux programmes qui lui seront soumis, juste après les présidentielles les élections parlementaires et communales. Ce temps permettra aux différents courants politiques de se positionner, de ce concerter et définir un socle commun sur lequel ils pourraient bâtir un consensus (surtout le domaine économique, éducatif et social), pour ce qui est de spontané ou non, même si l'on considère que ce mouvement soit initié, il n'a été suivi que parce-que les algériens se sont rendus compte 'surtout les étudiants) que le pays ne peut être laissé à la prédation et à une gestion malsaine porteuse en elle les germes d'une mort certaine de ce pays à moyen ou court terme, ils se devaient de réagir (l'humiliation infligée par la momie et notre image à travers le monde, les quolibets) la suite c'est la boite de pandore qui s'est ouverte sur le Deep state mettant à nu ces turpitudes, ils se sont rendus compte que si le bateau coule ils couleront avec outre le fait qu'ils se doivent d'achever l’œuvre de nos martyrs (comme le disait Bouregaa : Notre génération à libérer la terre, ils vous appartient de libérer l’algérien (ne)). Maintenant je puis vous assurer que c'est le peuple qui est maitre du destin auquel il est appelé. @ Naceur je ne m'abaisserai pas à vous répondre B, le niveau caniveau très peu pour moi.
Bonne journée à vous .

20.Posté par Joshua le 19/11/2019 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@KOCEILAANTALAS et @Saidab,

Merci pour la qualité de vos échanges, tant sur le fond que sur la forme, c'est cet esprit de dialogue qui doit prévaloir en cette période incertaine.
Hélas on ne peut pas en dire autant concernant d'autres interventions récurantes intempestives portées par une haine des kabyles et une volonté de diviser.

19.Posté par Naceur le 18/11/2019 22:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@saidab
Tu n'as qu'a jeter des cups d'oeil sur les journaux nationaux et voir les commentaires des intervenants et tu vas changer d'avis
On ne restera pas les bras croisés et subir nous ne faisons que repondre à ces haineux
Nous n'avons pas de problèmes avec les autres frères berbères à l'image des chaouias et targuis, le probleme est avec les kabyles qui veulent imposer leur feuille de route , ces kabyles sont ils plus berbères que les autres ils ont bien essayé de manipuler d'autres berberes mais peine perdue
Tu es à l'étranger et tu ne peux savoir toutes ces magouilles qui se trament
C'est ton problème si tu les considères comme les premiers, nous sommes nous aussi ici depuis 14 siècles
Ce qui est sûr c'est qu'ion ne sera pas piétiné et je puis vous assurer que s'ils étaient majoritaires ils nous écraseraient
Ces gens ont des visées hypocrites et malsaines

18.Posté par Naceur le 18/11/2019 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@koceilmantalas
Faux et archi faux ce que vous rapportez
Ils portaient l’emblème national par hypocrisie et de l'autre el fourchita, (on n'est pas dupes et idiots à ce point) quelques uns ont même jeté l’emblème national par terre dans des championnats de judo à l'étranger et hissé celui de J Bennet
Aucun algérien portant l’emblème national seul n'a été emprisonné , c'est un pur mensonge et c'est rapporté par vos médias hypocrites et mensongers et ainsi tromper l'opinion à l'image de ce torchon d'Algérie patriotique ou tout intervenant autre que kabyle est censuré
Beaucoup d'entre vous ont pleuré ces kabyles de service comme vous les appelez qui vous ont rendu service à l'image de ces supérettes accordés presque exclusivement à vous autres et ouvertes à travers tout le territoire national ,et jusqu'au moindre village c'est surtout au sud et aux hauts plateaux, d'où tiennent t'ils tout cet argent? tout comme des dizaines de milliers d’hectares de terre à l’exemple de Ali el goudronne actuellement dans une cellule un analphabète trilingue devenu milliardaire en un temps record
On a vu toutes ces grèves et ses marches à travers la Kabylie pour libérer le richissime Rebrab et peine perdue il croupit actuellement à El harrach
Et je vais vous dire ces soi disant crédits qui vous ont été offerts c'est pour la simple raison de vous permettre de vous implanter à travers tout le territoire national voilà la vérité par contre aucun arabe n'est toléra en Kabylie
Malheureusement les arabes ont toujours été naïfs

17.Posté par saidab le 18/11/2019 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A LOWKEY
Voilà que vous tenez le langage qui est reproché aux "kabylistes amazighistes".
Attention, l'histoire ne peut pas se refaire. Les Berbères sont le peuple premier au Maghreb qui nous concerne ici. Ne tenez pas un langage qui discrédite tous les arabophones, qui sont dans l'immense majorité des berbères, juifs à l'origine (ce qu'on ne peut ni nier ni contester, le judaïsme étant la première religion établie même si on n'est pas d'accord avec son contenu), et islamisés et arabisés avec les conquêtes arabes. La crédibilité de chacun tient à la sincérité des propos et à l'acceptation de la vérité.

A KOCEILAANTALAS
Je ne parviens pas à me convaincre que la majorité des personnes officielles en Algérie puissent agir délibérément contre le peuple. Ce qui me gêne dans les revendications, c'est l'exigence d'une période de transition sans en proposer ni des modalités concrètes qui nous rassurent sur le sérieux des cette revendication ni sur des représentants. si le mouvement ne se désigne pas de délégués, avec qui le pouvoir en place peut-il entreprendre des pourparlers pour organiser une transition ? Ils ne vont pas juste quitter leurs postes, laisser les postes vacants et se fondre dans la nature ! Si "vous" ne voulez pas vous confronter à cette exigence objective, quelle est le recours pour le pouvoir ? Je ne vois pas.

J'ai souvent posé la question de savoir par qui et comment le pays serait géré pendant la période de transition, personne ne s'est hasardé à y répondre. D'où l'impression qu'un mystère entretenu sur la nature réelle du mouvement. Qui par ailleurs est trop "lisse" comme l'a dit un analyste, trop parfait, trop bien fourni en slogans et banderoles pour n'être qu'un mouvement spontané.

Il vous faut accepter que l'on se pose ce genre de questions, qui sont non nécessairement accusatives mais légitimes. Comment autant de monde, non préparé puisque tout est (était ?) spontané, qui ne peut pas avoir les moyens de cette perfection, peut-il tenir aussi longtemps sans incidents ? ça finit par devenir inquiétant. Car, si les manifestants savent, ceux qui ne manifestent pas ne sauraient pas puisque tous les Algériens ne sont pas dans la rue .. Ou bien ils ne sont pas d'accord. Ou bien ils n'ont pas confiance ...

16.Posté par LOWKEY le 18/11/2019 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Algérie est Arabe et Musulmane. L'histoire des kabyles et la langue sont une invention des soeurs blanches et de la France coloniale.

Vous avez massacré le peuple Algérien parce qu'il a choisie l'Arabe et l'Islam. On ne se laissera pas faire désormais.

15.Posté par KOCEILAANTALAS le 18/11/2019 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Saidab je n'ai jamais douté que vous soyez un algérien sincère, sensible à la situation actuelle qui prévaut en notre pays, situation qui préoccupe tout un chacun d'entre nous, pour revenir à l’emblème, au début du hirak cet emblème côtoyait l'emblème national (celui de nos chouhadas allah yarhamhoum), il n'y avait aucun problème, aucun incident, sachant que les premiers à être arrête et emprisonnés sont les kabyles de services comme nous les appelons (et ce à juste titre, personne ne les pleurera), par la suite ce sont les hirakistes au motif du port de l'emblème amazigh, certains pour port du drapeau national, une campagne de dénigrement des kabyles par laquelle ils sont traités de tous les noms ZOUEF HARKI..., insultés etc.. pourquoi tout cela, tout bonnement le pouvoir espérait pousser la Kabylie à la rébellion, à la violence et les autres régions du pays à se démarquer du mouvement et soutenir le régime, mais Dieu merci le peuple n'est pas tombé dans le panneau (les dernières arrestations pour port de l'emblème y figurent des concitoyens arabophones, nonobstant le soutien de nos frères de toute l'Algérie
Ce scenario est justement l'application du programme Zero Kabyle qui consistent à emprisonner tous ses cadres à quelque niveau qu'il soit, ce qui est navrant c'est que cette politique n'est pas le fait de quelques écervelés, mais une politique conçu par les émirats et appliqué par le Caid. Devant ces faits en toute honnêteté que serait ta réaction devant tant d'ignominies. Les combats de la Kabylie n'ont jamais au grand jamais pris pour cible nos concitoyens arabophones, mais uniquement le pouvoir du fait de ses exactions, bien au contraire nous avons toujours appelé le reste du pays à se joindre à nous pour cette lutte pour la liberté et la souveraineté du peuple. Je suis tout à fait d'accord que les kabyles ne représentent qu'une composante des amazigh, hormis le fait que nous avons été le fer de lance de cette revendication culturelle face au déni du parti baathiste (idéologie qui prévalait) et ce à l’échelon du Maghreb. L a diversité est une richesse en soi et nous sommes condamnés à vivre ensemble pour notre bien à tous, mais seulement dans le respect mutuel. Pour ce qui est des partis à fort ancrage kabyle ils sont tous discrédités du fait de leur association au pouvoir, quand on est dans l'opposition on ne peut faire parti du pouvoir, ce qui en soit est une reconnaissance de sa légitimité. Pour ce qui est de la légitimité, en considérant la constitution actuelle le pouvoir actuelle est illégitime, s'il y avait une sincérité de la part de la junte, ils auraient du appliquer les articles 7 et 8, ils n'ont fait qu'appliquer l'article 102 et s'y sont tenus, non par respect de la constitution mais pour régénérer le système afin qu'ils puissent sauvegarder leurs intérêts personnels au détriment de ceux de la nation. La Kabylie n'est pas différente des autres région du pays, elle n'est pas monolithique ou uniforme comme beaucoup le pense, c'est une société qui est traversé par tous les courants de pensée, hormis le point culturel, Les kabyles ou tout autre ne seraient pas assez fou pour prétendre régenter l’Algérie, ce pays appartient à l'ensemble des algériens et tous ont le droit de regard et prétendre à la gestion de ce beau et magnifique pays.Merci et bonne journée.Yetnahaw Ga3 (je parle de ceux qui soit disant nous gouvernent)

14.Posté par saidab le 18/11/2019 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'oubliais ...
On n'est pas obligé d'être kabyle pour être un vrai berbère. Un vrai berbère vit au rythme de sa nature : paisible, attentif à la beauté de son univers, qui qu'il soit, où qu'il soit. Berbéristes et révolutionnaires de tous poils, raisonnez-vous. La vie n'a pas besoin de violence pour prendre du sens, mais de conscience. Conscience du vrai, du beau, de l'éternel pulsion de vie. Je vous souhaite un moment de sérénité par contumace, de conscience de la communauté humaine dont chacun n'est qu'une étincelle, avec ce vacher d'un pays où la souffrance matérielle et psychique croissent avec les libertés concédées et la répression des libertés. https://www.facebook.com/skyracecomapedrosa/videos/1900208140222550/


1 2
Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires