Proche et Moyen-Orient

Emirats Arabes Unis : blanchi de l’accusation de tortures par une justice aux ordres


Ce verdict tient de la caricature : les témoins sont condamnés à 5 ans de prison tandis que le frère du président des Emirats est tout simplement acquitté après avoir été accusé de façon irréfutable d’avoir torturé à mort un ressortissant afghan. Jurisprudence intéressante : le motif de la relaxe était que le frère du président était sous médicament au moment des faits... C’est à ce genre de psychopathes qui n’ont de musulmans que le nom que le gouvernement français vend sans vergogne de la technologie nucléaire... [N.d.T]


Mercredi 13 Janvier 2010

Extrait de la séquence vidéo publié sur la chaîne ABC
Extrait de la séquence vidéo publié sur la chaîne ABC

Cheikh Issa bin Zayed al-Nahyan, le frère Cheikh Khalifa bin Zayed al-Nahyan qui est président des Emirats Arabes Unis et émir d’Abou Dhabi, a été acquitté des accusations de torture, a déclaré son avocat.

Un tribunal de l’émirat a acquitté ce dimanche Cheikh Issa en dépit d’une bande vidéo datant de 2004 et le montrant en train de torturer un ressortissant afghan avec des fouets, des aiguillons électriques pour le bétail et les planches en bois avec des clous en saillie.

« Le tribunal a acquitté le cheikh Issa après avoir établi qu’il n’était pas responsable, » pour la torture, a déclaré dimanche l’avocat Habib Al-Mulla.

« La cour a accepté notre défense selon laquelle le cheikh était sous l’influence de drogues [médicaments] qui l’ont rendu inconscient de ses actes », a déclaré Al-Mulla.

Bassam et Ghassan Nabulsi, les anciens partenaires commerciaux du cheikh Issa qui avaient filmé et conservé la cassette vidéo, ont été condamnés par contumace à cinq ans de prison chacun.

La bande vidéo a été remise à la chaîne ABC News en avril dernier.

Cheikh Issa avait été accusé d’enlèvement, mettant en danger une vie et causant des lésions corporelles, a rapporté le journal « National Gulf ». [Al Jazeera reste remarquablement discret sur le sort de la personne torturée, morte suite à la suite des tortures et après avoir été écrasée par un 4x4 selon les informations divulguées en avril 2009 - N.d.T]

La victime de tortures a été identifiée par Nabulsi comme étant un négociant en grains afghan, Mohammed Shah Poors, que le cheikh avait accusé de l’avoir trompé sur une livraison de grain pour son ranch royal situé à la périphérie d’Abu Dhabi.

(JPG)
Comme toujours notre Zébulon 1° s’est empressé d’aller vendre tout ce qui était possible, dont de la technologie nucléaire, aux oligarches des EAU.

L’avocat Al-Mulla a déclaré que le cheikh Issa, qui était en détention durant les sept derniers mois, serait libéré à la suite de l’acquittement.

L’avocat du Cheikh Issa a ajouté que celui-ci était sous l’influence d’une grande quantité de médicaments et qu’il avait également été drogué par les frères Nabulsi.

Il a dit devant le tribunal que les deux frères avaient orchestré l’incident et voulu utiliser le film comme moyen de chantage, rapporte le journal « National Gulf ».

Un expert en médecine légale a déclaré au tribunal à l’audience précédente que le médicament ingurgité par cheikh Issa pouvait « provoquer la colère, le suicide, la violence, la dépression et la perte de mémoire ».

Six autres accusés était inculpés dans l’affaire de 2004, qui a eu lieu dans la ville-oasis d’Al Ain.

Deux d’entre eux ont été condamnés à verser une compensation « temporaire » de 10 000 dirhams (2724 dollars) [à la famille de la victime] laquelle peut déposer une nouvelle action en justice pour réclamer une autre indemnisation, a ajouté l’avocat.

Trois autres personnes employées à la ferme où la séance de torture a eu lieu ont été condamnés à entre un et trois ans de prison. Un gardien de la ferme a été acquitté.

Sauvagement battu

La cassette montre le Cheikh Issa battant sauvagement un travailleur dans une étendue isolée du désert.

Un homme en uniforme de police des EAU est visible sur la bande en train de lier les bras et les jambes de la victime, et le maintenant tandis que le cheikh verse du sel sur les plaies de l’homme puis l’écrase avec son 4x4 Mercedes.

Dans une déclaration à ABC News en avril, le ministère de l’intérieur des EAU a déclaré qu’il avait examiné la bande et reconnu l’implication de Cheikh Issa.

(JPG)
Cheikh Issa bin Zayed al-Nahyan... Tortionnaire et criminel.

« Les incidents décrits dans la cassette vidéo ne sont pas le reflet d’un comportement habituel, » avait déclaré le ministère de l’intérieur.

Le communiqué du gouvernement déclare que « toutes les règles, politiques et procédures ont été suivies correctement par le service de police ».

Nabulsi poursuit maintenant le cheikh devant la cour fédérale de Houston, au Texas, où il réside, alléguant qu’il avait été également maltraité par la police des EAU après avoir refusé de remettre la cassette à la suite de l’interpellation du cheikh.

« Pour ma sécurité, vraiment, j’ai voulu montrer que cet homme est capable de faire ce que j’ai dit qu’il pouvait faire », a fait savoir Nabulsi lors d’une interview avec ABC en avril.

Nabulsi a ajouté que cheikh Issa avait ordonné l’enregistrement de la cassette car il aimait regarder les séances de torture plus tard dans son palais royal.

Images de la vidéo de 45 minutes, retransmise en partie par la chaîne ABC .

10 janvier - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/m...
Traduction : Info-Palestine.net


Mercredi 13 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par fiser le 13/01/2010 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est le diable en personne, quel honte un animal est plus respectueux que lui .

2.Posté par lecteur le 14/01/2010 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça me fait penser à un hadith du prophète ( SP ) le prophète dit " O gens! Ce qu’a causé la perdition de ceux qui étaient avant vous, c'est quand un personnage éminent parmi eux volait, ils le laissaient tranquille, et quand un faible parmi eux volait, ils lui appliquaient la pénalité. J'en jure par Dieu, s'il advenait que Fatima, la fille du messager d'Allah, commît un vol, je lui couperais la main!"
cela dit que ces gens là vont subir le même destin

3.Posté par le tché le 15/01/2010 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je jure devant allah, que leurs demeures c,est l,enfer, a tout jamais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ya rabi, amine..... ( comme disait coluche, paix a sont ame,a mes yeux un chien pauvre, a plus de respect, qu,un homme riche.......)

4.Posté par Oumelkheir le 17/01/2010 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a dit devant le tribunal que les deux frères avaient orchestré l’incident et voulu utiliser le film comme moyen de chantage

Et le policier sur la vidéo? A-t-il orchestré ou était-il drogué lui aussi?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires