Propagande médiatique, politique, idéologique

Elie Wiesel l’imposteur et Jérusalem


Dans une publicité intitulée « For Jerusalem » et reproduite par l’International Herald Tribune (16 avril 2010), Elie Wiesel, prix Nobel de la paix, réaffirme son inquiétude. Ce texte affirme hautement que « Jérusalem est au-dessus de la politique ». Ce qui, pour l’auteur, signifie qu’elle doit... rester israélienne.

Alain Gresh
Le Monde diplomatique


Alain Gresh
Lundi 19 Avril 2010

Elie Wiesel l’imposteur et Jérusalem

Pour lui, précise-t-il, sa présence dans l’histoire juive est totale, elle est mentionnée « 600 fois dans les écritures et pas une seule fois dans le Coran ». Outre que cela est discutable (je ne vais pas entrer ici dans une interprétation du texte coranique), on ne voit pas en quoi la mention d’une ville dans un texte vieux de quelques milliers d’années donnerait un droit de propriété à quiconque. Ou alors il faudrait redéfinir les frontières de l’Europe en fonction des textes latins du Moyen Age ou des textes grecs de l’Antiquité.


« Il n’y a pas de prière plus émouvante dans l’histoire juive, poursuit-il, que celle qui exprime notre (les juifs) désir ardent de retourner à Jérusalem. » Cette interprétation politique d’une prière n’a évidemment aucun sens. Pendant des siècles, les juifs religieux ont effectivement prononcé cette prière, mais sans jamais vouloir la mettre en œuvre. Jusqu’en 1948, les juifs pouvaient se rendre à Jérusalem (certains y allaient pour être enterrés). C’est seulement avec la naissance du mouvement sioniste que l’objectif est devenu politique. Comme l’écrit si pertinemment Gilles Perrault dans sa biographie d’Henri Curiel, Un homme à part (Fayard), « la minorité sioniste exceptée, personne ne ressentait la nécessité d’un Etat juif et l’on n’éprouvait pas le besoin de psalmodier “l’an prochain à Jérusalem” quand il suffisait de prendre le train de 9h45 pour s’y rendre ».


« Aujourd’hui, poursuit Wiesel, pour la première fois dans l’histoire, juifs, chrétiens et musulmans peuvent accomplir leurs rites religieux librement. Et, contrairement à certaines affirmations des médias, juifs, chrétiens et musulmans ONT (en capitale) l’autorisation de construire leurs foyers n’importe où dans la ville. »


Il faut le dire clairement : il s’agit d’un honteux mensonge. Non seulement chrétiens et musulmans sont sans arrêt interdits d’accès à leurs lieux saints, non seulement ils n’ont pas le droit de construire dans Jérusalem, mais les maisons qu’ils ont sont détruites, comme l’ont reconnu mille et un rapports d’organisations diverses, mais aussi de gouvernements. Même les Etats-Unis se sont émus de la destruction de maisons arabes (« U.S. furious over Israel’s demolition of East Jerusalem homes », par Barak Ravid et Natasha Mozgovaya, Haaretz, 22 mars 2009). Et il suffit de lire le rapport des consuls européens à Jérusalem (« Jérusalem, le rapport occulté »). Wiesel l’ignore-t-il ?


Dans une réponse à ce texte, « For Jerusalem, a response to Elie Wiesel » (Haaretz, 18 avril), Yossi Sarid écrit :


« Quelqu’un vous a trompé, mon cher ami. Non seulement un Arabe ne peut pas construire “n’importe où”, mais il peut remercier son Dieu s’il n’est pas expulsé de sa maison et jeté à la rue avec sa famille et des biens. Peut-être avez-vous entendu parler de résidents arabes de Sheikh Jarrah, qui ont vécu là depuis 1948, qui sont à nouveau devenus des réfugiés déracinés, parce que certains juifs se jouent des contraintes de l’espace à Jérusalem. »


« Ces juifs zélés insistent même pour s’insérer comme autant d’os dans les gorges des quartiers arabes, pour les purifier et les judaïser avec l’aide de riches bienfaiteurs américains, dont vous connaissez plusieurs personnellement. Dans les coulisses, notre premier ministre et le maire de Jérusalem activent les fils de ce spectacle de marionnettes tout en se défaussant de leur responsabilité face à cette anarchie et cette cupidité. C’est la raison réelle pour laquelle “les nouvelles et les anciennes tensions” dont vous parlez dans votre lettre refont surface, “avec une telle rapidité”. »


Wiesel conclut en appelant à ne pas résoudre le problème de Jérusalem, c’est-à-dire, clairement, à maintenir la ville sous occupation.


Ce n’est pas sa première intervention sur la question de Jérusalem. Déjà, durant les négociations entre Israéliens et Palestiniens avant la seconde Intifada, alors que la presse évoquait un partage de Jérusalem, il prenait la plume et publiait une tribune dans le quotidien Le Monde (« Jérusalem, il est urgent d’attendre », 17 janvier 2001), reprochant au premier ministre israélien d’alors ses éventuelles concessions. Ce texte, repris sur tous les sites pro-israéliens les plus extrémistes, pouvait ainsi se résumer : mieux vaut le mur des lamentations que la paix.


Dans les deux textes, celui de l’IHT et celui du Monde, Wiesel cite le rabbin hassidique Nahman de Breslev (né en 1772) pour justifier ses dires. Que dirait-on d’un intellectuel musulman qui citerait une sommité religieuse de l’époque des califes pour justifier la revendication musulmane sur Jérusalem ?


Cette « grande conscience », rarement critiquée publiquement, est pourtant un imposteur moral qui mériterait un traitement différent dans les médias.


Rappelons que, outre ses positions sur le conflit israélo-palestinien, il a fait l’éloge de la torture, celle du financier Bernard Madoff chez qui il avait placé une partie de sa fortune (il ne lui a jamais semblé immoral de gagner des millions de dollars grâce à lui quand ses combinaisons financières marchaient), comme le rapportait LeMonde.fr (« Bernard Madoff est un “psychopathe”, selon Elie Wiesel », 27 février 2009).


« “Psychopathe est un mot trop gentil pour le qualifier”, a déclaré M. Wiesel. “Il devrait être placé à l’isolement pendant au moins cinq ans avec un écran sur lequel seraient diffusées des photos de ses victimes. [...] Il faudrait inventer n’importe quoi pour le faire souffrir. (...) Il devrait être présenté à des juges qui trouveraient un châtiment”", a ajouté ce survivant de l’Holocauste. »


D’autre part, comme le rappelle Max Blumenthal, un membre du lobby J-street, Elie Wiesel s’est adressé le 25 octobre 2009 à 6 000 chrétiens sionistes adeptes du pasteur John Hagee, un homme qui tient des propos homophobes, mais aussi négationistes et antisémites (rappelons qu’une partie des chrétiens sionistes sont antisémites) (« Elie Wiesel’s “Dear Pastor” Hagee Trashes Obama (and my response to Goldfarb/Goldberg) », 29 octobre 2009). En échange, si l’on peut dire, il a obtenu un chèque de 500 000 dollars pour sa fondation. Cette somme était d’autant plus nécessaire que la crise financière a frappé ce pauvre Wiesel et qu’il ne s’en est pas remis.


Nous avons déjà rappelé ce que le grand auteur de science-fiction Isaac Asimov écrivait de Wiesel, « qui a survécu à l’Holocauste et, depuis, ne sait plus parler d’autre chose. Ce jour-là, il m’a agacé en prétendant qu’on ne pouvait pas faire confiance aux savants, aux techniciens, parce qu’ils avaient contribué à rendre possible l’Holocauste. Voilà bien une généralisation abusive ! Et précisément le genre de propos que tiennent les antisémites : “Je me méfie des Juifs, parce que jadis, des Juifs ont crucifié mon Sauveur.” » Et Asimov ajoute : « J’ai laissé les autres débattre un moment en remâchant ma rancœur puis, incapable de me contenir plus longtemps, je suis intervenu : “Monsieur Wiesel, vous faites erreur ; ce n’est pas parce qu’un groupe humain a subi d’atroces persécutions qu’il est par essence bon et innocent. Tout ce que montrent les persécutions, c’est que ce groupe était en position de faiblesse. Si les Juifs avaient été en position de force, qui sait s’ils n’auraient pas pris la place des persécuteurs ?” »


(JPG)
Alain Gresh



Vous pouvez consulter cet article à :
http://blog.mondediplo.net/2010-04-...


Mardi 20 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par redk le 19/04/2010 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Alain Gresh, encore bravo pour se papier qui démasque l'imposture Wiesel, et j'apprends quelque chose avec l'écrit si juste d'Isaac Asimov sur lui.

Heu...George Clooney, pense t'il remplacer Max, son cochon et meilleur ami mort par Elie Wiesel?.....

2.Posté par Emre le 19/04/2010 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ouais, la meilleure logique comme d'hab! Et nous les Turcs allons rendre Istanbul ( Constantinople comme l'appelle encore les hysteriques) aux Grecs!
Et tant qu'on y est on va retourner en Mongolie, pcq on y etait avant les Mongols...allez brulez en enfer Wiesel!...la porte de sortie est proche d'ailleurs, meme avec les meilleurs docteurs de ta race, ta prostate t'aura bientot! Pourriture! J'espere que tu souffres du cul comme nos freres saignent du coeur!

3.Posté par furious le 19/04/2010 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Il n’y a pas de prière plus émouvante dans l’histoire juive, poursuit-il, que celle qui exprime notre (les juifs) désir ardent de retourner à Jérusalem."
Si il y en a une... celle du palestinien qui désire y rester, parce qu'il y était AVANT les grands parents de wiesel.

4.Posté par Oumelkheir le 19/04/2010 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elie Wiesel, la preuve que le "prix nobel de la paix" sert bien les intérêts de la guerre...

5.Posté par Arthur Gohin le 19/04/2010 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emre
Très juste, on ne va pas refaire les pays et les gouvernement, ni débaptiser Istanboul.

Mais rendre ce qui a été pris par la force, cela peut très bien se faire et ces gestes sont une force de paix dont on ne peut guère se passer.
Un certain kurde a estimé devoir rendre à un arménien sa propriété dont il savait qu'elle avait été prise par sa famille à des arménien à l'occasion du génocide. Petit geste de très grande valeur.
Ainsi beaucoup de grecs et d'arméniens ont été spoliés lors du pogrom de 1955 à Istaboul. Pogrom méticuleusement organisé par le gouvernement turc.
Que pensez-vous de réparations et restitutions?
Vous vous dites turc, j'en suis fort aise. Moi je suis fils de Dieu, et ceci m'est trop précieux pour que je tienne à une autre identité.

6.Posté par damien le 19/04/2010 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheureusement le prix nobel ne sert que de propagandes. En voyant la liste des prix nobels, avec Obam, carter, peres, et wisel, on comprend aisément que c'est un prix de propagande destiné à donner une bonne inage à quelqu'un qui a des positions peu crédibles par rapport au pacifisme.

7.Posté par Emre le 19/04/2010 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Arthur ce ne'st ni la premiere ni la deuxieme fois que nous discutons sur ces forums de votre "illusion" que vous appellez genocide Armenien.

Vous aimez utilisez des grands mots et pretendre que vous avez l'aura de Jesus, fils de Dieu, qui n'apartient a aucune communaute ou pays...mais vous revendiquez toujours et toujours la meme chose comme s'il n' y avait pas d'autre cause dans le monde...

Donc arretez d'abord de jouer aux Saint, pcq toutes vos aproles sont motivees par votre cause!!!

Et de 2, je ne changerai pas ma position par rapport a cette affaire du debut du siecle, les Turcs d'aujourd'hui ne sont pas coupables des crimes commis par des Generaux qui ont ete pendus haut et court a Malte apres leur proces...masi je remarque que vous ne rebondissez jamais sur ceci, alors que je l'ai deja dit a plusieurs reprises dans nos echanges, et que moi contrairement a vous j'ai des preuves, des vrais documents historiques pour prouver mes dires!

On a vu ce que la reparation a donne dans le case de l'Holocauste...Des pauvres bedouins arabes qui payent pour les crimes europeens!!!

8.Posté par AS le 19/04/2010 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les juifs ont toujours eu acces a Al Aqsa, ce sont eux qui empechent les chretiens et les Musulmans d'y prier tous les jours... construire le temple de l'antechrist ne va pas arranger les choses pour eux... juste reveiller encore plus de gens sur leurs projets... ces gens vont droire vers leurs propres tombes, ils creusetn eux memes leurs tombes, il faut le voir pour le croire !

9.Posté par Arthur Gohin le 19/04/2010 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emre
Donc vous annoncez clairement que ma foi en Jésus Christ n'est que grands mots et prétention. Et bien allez vous faire pendre ailleurs.

10.Posté par Emre le 19/04/2010 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Arthur

Je suis bien ou je suis, mais n'hesitez pas a vous deplacer vers des forums plus en fome a vos elucubrations...

Je ne fais que dire que vous vous faitez passer pour un citoyen du monde alors que vous avez des interets bien plus communautaires que je n'en aurai jamais!

Mais si vous vous sentez bafoues dans votre foi, c'est votre propre lecture qui fait ca...

11.Posté par perditadeblanc le 19/04/2010 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo Alain gresch et j'ajouterai:

1/Quand on soutient Israêl et qu'on entretient des relations diplomatiques avec cet état,ceci est de fait un soutient pour la violation du droit international et des droits humains.

2/Quand aux ottomans,,pas aux Turcs,ils n'ont fait qu'apliquer aux Arméniens la loi si chére aux israelites celles du Talion.L'Arménie n'était qu'une province parmi d'autres de l'empire Ottoman et à ce titre la terrible punition infligé à ce peuple était assimilé par les ottomans à une trahison,car il ne faut pas oublier que les Arméniens se sont retournés contre leur propre peuple Ottoman en appuyant les Russes en guerre contre la sublime porte.
Qu'aurait fait la Français si la corréze s'était soulevée pour apporter son aide en temps de guerre à la RUSSIE contre la France, par exemple?


12.Posté par Arthur Gohin le 19/04/2010 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

perditadeblanc

Pour votre 1) je suis bien d'accord, et je ne demande pas de repentance à la Turquie pour son passé coupable sur le sujet. Bravo pour le revirement et c'est tout.

Pour votre 2)
L'Arménie n'était pas une province comme une autre dans l'empire ottoman. Elle avait déjà subit le génocide de 1995-1997 de 200.000 à 300.000 victimes, et celui de 1905 de 30.000 victimes. Elle avait subi une redivision de façon à lui faire perdre son caractère de province arménienne.
Il y a eu quelques arméniens de l'empire turc partis dans l'armée russe, en nombre très limités du fait des conditions pratiques de l'époque et surtout du fait que les arméniens avaient une longue tradition de soumission. De plus l'immense majorité des arméniens ont suivi la circonscription sans déserter, contrairement à bien d'autres populations. La défaite turque devant les russes du début de la guerre est largement imputable à l'inconséquence des organisateurs turcs.
Ceci n'a pas empêché le gouvernement des jeunes turcs de désarmer les soldats arméniens et de les envoyer à des travaux de force et peu nourris, et de les exécutés en masse. Ceci en prévision du génocide final.
Les très rares cas de rébellion contre le gouvernement ont eu lieu lorsque il était évident que la population arménienne allait être exerminée. Il ne faut pas inverser l'effet et la cause.

Déjà la loi du talion est une invention diabolique, mais là ce n'est même pas le cas.
Vous avez de plus une drôle d'expression: "les Arméniens se sont retournés contre leur propre peuple Ottoman" .Outre que c'est faux, on ne vois pas en quoi le peuple ottoman et le peuple arménien seraient un seul peuple. Les arméniens étaient du fait de leur religion en état de dimmitude et largement oppressés.

Pour ce qui est de votre comparaison, sachez que, à côté de la circonscrption forcée, il y a eu bien des départs volontaires d'alsaciens dans l'armée nazie, certains en particulier on participé au massacre d'Oradour sur Glane. Il n'a jamais été question pour autant de vengeance sur la population civile alsacienne. Ce sont là des moeurs absolument monstrueuses; si ce sont les vôtres et bien dites le carrément et n'en faites pas une généralité.

13.Posté par Emre le 20/04/2010 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arthur Gohin = Pervers historique!

Quand Dieudo parlait de pornographie memorielle c'est un peu de ca qu'il voulait aussi parler. Des faux historiens, se disant completment objectifs pcq ils s'identifient a Jesus, et n'appartiennent a aucune communaute division dans l'humanite...et pourtant a chacune de ces lignes on voit la connerie et la perfidie ambulante de ce bonhomme.

Vous aprles de la communaute humaine, et pourtant vous insistez encore et encore sur le fait que l'Armenie etait speciale(pas une provonce comme els autres...que le peuple armenien n'a rien de semblable ethniquement ou culturellement avec les Turcs ( cmt oser la comparaison avec ces meteques, hein Arthur?)

Pour qq'un qui se veut reconciliateur ca fait beaucoup de differences montrees du doigt!

Enfin, moi je propose qu'on ne perde pas son temps avec le Gohin, qui me fera toujours exploser de rire avec ces milliers par la, ces milliers par-ci que nos "jeunes petits turcs" auraient massacres, enfermes dans des camps de concentration...J'attends toujours une seule confirmation de ces chiffres et dates d'une tierce personne, et je pourrai direr que vous n'etes p-etre pas si hysterique.

Chaque jour un peu plus ca ressemble a l' Holocauste, et les Turcs a des nazis, vous y etes presque a votre shoananah Armenienne! dans votre petit esprit du moins!

A bon entendeur salut, je vous souhaite une vie passionante a promouvoir votre haine du Turc a qui veut l'entendre et de continuer a pretendre d'etre Jesus, ni Francais ,ni Armenien...citoyen de votre fond de cerveau




Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires