Propagande médiatique, politique, idéologique

Elections en Iran : Et si Ahmadinejad avait vraiment gagné ?


La situation en Iran suite à la réélection d'Ahmadinejad et le traitement des événements par les médias rappelle ce qui est arrivé à Hugo Chavez, qui a subi le même opprobre qu'Ahmadinejad de la part des pays occidentaux ainsi que, dans son propre pays, de l'élite nantie minoritaire, alors qu'il avait le soutien de la majorité du peuple.


C'est d'ailleurs l'occasion de revoir l'excellent documentaire "The Revolution will not be televised", sur le coup d'État contre Hugo Chavez en 2002.


info@futurquantique.org
Mardi 16 Juin 2009

Elections en Iran : Et si Ahmadinejad avait vraiment gagné ?

mardi 16 juin 2009 - 14h:17

Robert Parry - Le Grand Soir

L’idée que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a volé sa réélection par la fraude aux dépens de la « révolution verte » de Mir-Hossein Mousavi - soutenu par les milieux intellectuels et les classes moyennes - est petit à petit en train de s’installer comme un fait acquis.

Et pourtant la forte participation, estimée à environ 85%, était présentée comme la garantie d’une victoire écrasante d’Ahmadinejad, considéré comme l’allié des iraniens plus traditionnels des classes ouvrières et paysannes.

C’est ce qu’affirment Ken Ballen and Patrick Doherty dans un article du Washington Post qui citent les conclusions d’un sondage qu’ils ont mené à travers tout le pays au mois de mai et qui prévoyait pratiquement la même avance en voix - de l’ordre de 2 pour 1 en faveur d’Ahmadinejad - que celle annoncée à la sortie des urnes.

Ballen et Doherty démolissent aussi un des principaux arguments avancés par de nombreux observateurs qui affirment qu’il y a eu fraude. Cet argument est que Mousavi, un Azeri, avait très certainement gagné dans les circonscriptions à majorité Azeri mais où Ahmadinejad est sorti vainqueur. Cependant, Ballen et Doherty rappellent que « notre sondage montre... que les deux tiers des Azeri préfèrent Ahmadinejad à Mousavi ».

Leur sondage contredit aussi une idée largement partagée par les grands média selon laquelle la jeunesse branchée sur Internet soutient Mousavi. Ils ont trouvé que seul 1 Iranien sur 3 a accès à l’Internet et que « les intentions de vote en faveur d’Ahmadinejad parmi les 18-24 ans étaient plus fortes que dans toute autre tranche d’âge de la population ».

Néanmoins, la précipitation des médias américains à parler de « fraude » est en train de créer une réalité politique à laquelle sont confrontées à la fois Washington et Téhéran. Un des jugements à l’emporte-pièce des médias est qu’Ahmadinejad a « volé » ces élections et que cela prouverait que les faucons israéliens et les néoconservateurs américains avaient raison lorsqu’ils affirmaient qu’il était impossible de traiter avec l’Iran d’une manière rationnelle, que le Président Barack Obama était le « grand perdant » et que le recours à la force est la seule option possible s’agissant de l’Iran.

Il est curieux de constater comment les médias américains s’intéressent soudainement à la régularité d’une élection alors que ces derniers ont ignoré, tourné en ridicule ou même couvert le vol de l’élection présidentielle de 2000 par George W. Bush ainsi que celle de 2004.

En 2000, la Floride - état contrôlé par le frère de Bush, Jeb, et ses partisans - fut le théatre d’irrégularités à grande échelle. Ensuite, lorsqu’un recomptage des voix a été initié, les hommes de campagne de Bush ont envoyé à Miami des hooligans en costume cravate pour y organiser des émeutes destinées à déstabiliser le recomptage. Finalement, Bush a obtenu que cinq juges Républicains de la Cour Suprême des Etats-Unis ordonnent l’interruption du recomptage et déclarent Bush vainqueur.

La presse US fut extraordinairement silencieuse sur ce vol d’élection bien documenté. Même lorsqu’il était devenu évident qu’Al Gore avait remporté la majorité des suffrages et aurait remporté la Floride si tous les bulletins avaient été comptés, les principaux médias US, dont le New York Times et CNN, ont déformé les faits pour protéger la « légitimité » de Bush.

De même, de graves irrégularités ont entaché l’élection de 2004, particulièrement dans l’état du Ohio, et n’ont jamais fait l’objet d’un examen sérieux par les mass média, qui ont préféré dénigrer les sites internet (dont le notre, Consortiumnews.com) et les groupes de citoyens en les qualifiant de « théoriciens du complot » lorsqu’ils ont voulu attiré l’attention sur d’étranges résultats en faveur de Bush données par les machines à voter.

Cependant, lorsqu’une élection se déroule dans un pays étranger et qu’un candidat « impopulaire » semble se faire élire, là les règles changent. Tous ceux qui n’admettent pas immédiatement qu’il y a eu fraude sont des naïfs ; chaque « théorie du complot » est complaisamment citée tandis que les preuves du contraire sont minimisées ou ignorées, par exemple le vote des Azéris révélé par Ballen et Doherty.

L’autre ironie de cette histoire est que les leaders religieux iraniens ont ordonné une enquête sur les accusations de fraude dans un pays pas spécialement réputé pour ses institutions démocratiques. Mais c’est déjà plus que les américains n’ont obtenu en 2000 et 2004.

16 juin 2009 - Le Grand Soir - article original - Traduction VD pour le Grand Soir



Mardi 16 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par Marie.Adélaïde Duglan le 16/06/2009 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



L' IRAN MONOPOLISE LA UNE DE LA PRESSE EN EUROPE ! ! !

AUJOUD'HUI EST ENCORE UN JOUR D'UNE GRANDE ACTUALITE MONDIALE A SOULIGNER !

Nous attendons toujours les félicitations de tous les Etats Démocratiques au peuple Persan qui vient de nous donner une belle leçon de démocratie !

Les Persans sont un superbe exemple des valeurs démocratiques adaptées au Moyen Orient.

Les "Fientes" des Pays Arabes du Proche Orient et d' Afrique, Vassaux et Satellites
"eux aussi" des U.S.A "et des Sionistes seraient bien inspirés de s'incliner devant le Peuple Persan.

La force des Persans est d'être devenus une jeune République Islamique qui était de fait une alternative, pendant ces trente années ou la société Iranienne a évolué à son rythme et c'est le choix des Iraniens que nous devons respecter.
La Politique Intérieure Iranienne est projetée dans l' Avenir.
Elle va très vite évoluer par la puissance de sa jeunesse, dans une ouverture de dialogue et d'évolution démocrate ce qui est bien-sur la légitimité souveraine du peuple iranien.
La mission du Président dans son deuxième mandat est aussi de fédérer les forces démocratiques de son pays, afin d'instaurer une démocratie parlementaire plus ouverte à tous et d'assurer la meilleure conciliation nationale pour la rentrée de la Perse dans le troisième millénaire mais pour ce faire, il faut véritable osmose pour le peuple afin d'affronter cet avenir manipulé par des ingérences extérieurs.

Depuis des mois l'Iran est attaqué de toutes parts sur la scène internationale et le comportement de certains pays est des plus lamentable, ce qui a d'ailleurs fortement contribué à l'élection de son Président dès le 1er tour au suffrage universel !
Dieu Merci !

Pour ce qui est de la Politique Internationale de l'Iran dans la situation actuelle que nous connaissons, c'est l'Occident qui doit s'ouvrir à l'Iran pas l'inverse !

Mohammad Reza Shah Pahlavi, sur lequel beaucoup de choses ont été écrites, notamment concernant la brutalité des méthodes de la SAVAK, le faste des plus ostentatoire, la sclérose démocratique, et surtout la misère de son peuple.
Il est illusoire de penser à un autre retour de la lignée de cosaques d'un Reza Pahlavi qui appelle à la désobéissance civile en espérant une révolte populaire !
Permettez moi de douter que les Iraniens veuillent toujours d'une famille Shahanshah
("Roi des Rois"), amie des Rockefeller, et qu'ils n'ont sûrement pas oublié les fastueuses cérémonies à Persépolis en 1971, et en outre la répression des opposants au Shah pendant les festivités ce qui contribua à ternir fortement son image.


LA FRANCE PUNIE EST EN MARCHE !
" La Démocrat'ouille ou le Sang Froids des Sodomisés "

LE GUANO ARLESIEN DE L' ELYSEE !

Monsieur Henri Guaino, conseiller spécial de l'Elysée s'est démarqué de la prudence de la communauté internationale en jugeant la réélection du président iranien Mahmoud Ahmadinejad en déclarant :
"Ce n'est une bonne nouvelle pour personne, ni pour les Iraniens, ni pour la stabilité et la paix du monde".

Monsieur le guano arlésien de l'Elysée, pour qui vous prenez vous ?
Vous parler ainsi au Nom du Peuple de France, est-ce cela votre démocratie ?
Un appel à mots couverts à l'instabilité et à la guerre !

" Pas plus la France quelque autre pays ne se trouve dans une posture lui permettant d'émettre un doute sur la régularité de la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad.

La France est en très mauvaise position pour donner des leçons sur le sujet.
Elle qui qui est la Reine depuis 220 ans des Magouilles Electorales, dans tous les partis politiques !
Nous n'arriverions même plus à compter le nombre d'hommes politiques impliqués depuis seulement l'avènement de la Vème République !

LA LISTE DES MALVERSATIONS, CORRUPTIONS, DETOURNEMENTS, EXACTIONS, ET SURTOUT PREVARICATIONS SERAIT BEAUCOUP TROP
LONGUE !!!

Et Elle manipule et donne toujours des leçons de démocratie quand cela l'arrange !

Nous observons très bien où les Persans en sont après 30ans de Révolution et nous, nous devrions au bout de 220ans de Révolution avoir de la décence, plus de pudeur et de bienséance.

A moins d'un mois de l'anniversaire des 220ans de la République le mariage a été consommé le 7 juin 2009 entre tous les partis politiques et donc il y a aujourd'hui deux France.

en 1- CELLE DE LA DEPENDANCE RIPOUBLICAINE !

L' Anti-France de l'ensemble des 36,31% d'électeurs sionisants et va t'en guerre qui ont peut être, pour certains, péché par ignorance, compte tenu de la Dépendance Totalitaire Médiatique et Gouvernementale qui leur donne tous les jours leur petite dose de came à la télévision et dans les média bien inspirés.

Cette substance qui est plus nocive et plus dangereuse que toutes les accoutumances est l'avilissement de l'Etre de par ce fait elle est intrinsèquement perverse, car en déposant son bulletin dans l'urne une partie du peuple se trouve aujourd'hui à son insu, avec du sang sur les mains, c'est ce que j'appellerai la naissance du N.P.G où
le " Nouveau Parti Génital " !!!

en 2- ET IL Y A L'AUTRE FRANCE, QUI EST LE PREMIER PARTI DE FRANCE !

Cette Superbe France de la Légitimité du Corps Electoral et des 63,69% de l'abstention, du blanc,du nul et du ras le bol des politicards !
Elle est le fruit de la plus Grande Hérésie Républicaine Démocratique de tous les temps qui véhicule depuis des décennies par l'intermédiaire des media et fait croire au peuple que les français qui pratiquent le Vote d' Abstention ont une Aversion et ne font pas de Politique !
C'est quand même un comble dans un Pays, dit de Droit !
Car c'est sans aucun doute les abstentionnistes qui font le plus de politique non politicienne et leur pourcentage ne cesse de monter malgré la forte évolution du nombre des inscrits et continuera inexorablement d'augmenter.

Les élections européennes de juin 2009 ont vu l’abstention dans tous les pays de l’Union : 56,76 % sans compter les blancs et les nuls :
Le Parlement de Strasbourg est donc élu sur une base démocratique des plus étroite, voir sans aucune Légitimité, ce qui pose la question de sa capacité à représenter vraiment les peuples.
Pour nous qui avons préféré l'abstention européenne, le résultat de l'Iran est encore plus important, que notre " Grande Victoire Incontestable aux Elections Européennes, " quoi que le peuple iranien décide pour la suite.

Aujourd'hui nous sommes la première force de la pensée française et le premier parti de France, nous ne voulons en aucun cas être représentés dans vos chambres et nous nous satisferons de bien continuer à vous observer, cela restez-en certains !

Chers compagnons a vos commentaires,

Madame Marie-Adélaïde DUGLAN
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr


2.Posté par Marie.Adélaïde Duglan le 16/06/2009 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



EXCELLENT ARTICLE CINQ ETOILES SANS PROBLEME !

Madame Marie-Adélaïde DUGLAN
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr

3.Posté par Maria le 16/06/2009 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article. Rare ! (A part l'article du Point - IRAN: Ahmadinejad, les raisons d'une victoire du 14)
Ils semble que de nombreux militants aguerris soient tombés dans le piège de la nouvelle révolution colorée ! Réveillez-vous avant les premiers bombardements !
Dans le même esprit, une série d'articles:

http://internationalnews.over-blog.com/article-32614177.html

4.Posté par Fredd le 16/06/2009 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Propagande belliciste anti-iranienne...

Ce ne sont pas les musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

5.Posté par VIRGILE le 16/06/2009 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous comprenons bien que les mêmes salopards criminels qui ont initié le 11/09, guerres en Irak/Afghansitan/ Pakistan/Géorgie/Soudan-Darfour/RDC/Liban-Palestine, etc., etc.etc.,sont en train de préparer le cerveau des goyim à une guerre contre l'Iran avec nos deniers publiques.

Ces salopards léo-straussiens, initiateur du nouveau Mein Kampf américain (PNAC pour les intimes), ne supportent pas que des pays gardent leur souveraineté et ne s'alignent pas à leur hégémonie prédatrice planétaire. La guerre, fusse-t-telle larvée (assassinats, false flag, divisions financées CIA/Mossad/Gladio, etc.) ou directe (frappes militaires) EST INEVITABLE. Ils ont trop de sang sur les mains, ils ne peuvent plus reculer.

Chacun cherche à gagner du temps dans une partie de poker-menteur. Mais l'Iran (70 millions de citoyens) n'est pas la population civile désarmée de Ghaza. Le futur génocide sera plus douloureux pour les talmudo-sionistes et ils doivent impérativement paralyser les Russes et les Chinois pour s'approprier les réserves de pétrole (spécialités des funestes familles Rotschild/Rochefeller). Les talmudistes-sionistes cherchent de "bons" goyim, prêts à se faire tuer pour eux comme en Irak/Afghanistan. Bien entendu, les "bénèfs." resteront aux mains des Elus comme il se doit. Mamon jubile !

6.Posté par Taleb le 16/06/2009 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article. Merci à Alterinfo pour la publication de cet article fabuleux

7.Posté par Taleb le 16/06/2009 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Madame Marie-Adélaïde DUGLAN
Je vous remercie pour votre génial commentaire.
Vous savez surement que les 2000 cadres supérieures qui forment le groupe sioniste, qui dirigent le monde (sauf l’Iran) ont bâti, une organisation la plus complexe qu’aie connu le monde jusqu’à présent. Même votre pays la France, qui est dirigé actuellement par les sionistes, est quasiment inconnu au grand public.
Donc Vous comme certains qui connaissent bien le sionisme, on a tous un grand devoir de démasquer le vrai visage de ce groupe criminel, pour que il soie connu de grand public.
Quand je parle aux gens, souvent ils me demandent c’est quoi le sionisme ? Qui sont-ils ?
Je pense que les gens ont raison de poser ces genres des questions, car les 2000 cadres supérieures, travaillent et planifient leurs projets derrière le rideau et les font appliquer par leurs cadres inférieures tel que Bush, David Milliband, Ban kimoon, Gordon Brown, extra.

8.Posté par Romain le 17/06/2009 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Taleb

Eh oui cher ami pour ma part en tant que chrétien, j'ai découvert peu à peu au fil de mon expérience et de mon analyse des évènements qui émaillent notre monde ce que feu l'Ayatollah Khomeiny entendait lorsqu'il parlait du Grand Satan.... En effet il ne s'agit pas de paroles vaines et je rejoins comme vous l'avis de Marie Adélaide Duglan.
Je ne suis pas donc pas musulman et ne le serai jamais car l'Islam ne correspond ni à ma culture, ni à mon éducation, ce qui ne m'empêche pas de reconnaître celui-ci comme spirituellement éclairé...
J'éprouve d'ailleurs le même très grand respect envers les rabbins de Naturei Karta qui ont le grand courage de défendre un judaïsme authentique et de s'opposer au dogme sioniste malgré les intimidations et les persécutions dont il sont l'objet.
La foi et la pratique de la foi prennent différentes formes mais Dieu reste Dieu quelque soit notre culture.
Le monde ne se divise donc pas entre chrétiens, juifs, musulmans, ou autres que qu'une poignée de malfaisants souhaiterait voir s'entretuer pour mieux assurer son emprise : Non cela est une erreur grossière savamment orchestrée par nos prétendues élites avilies à des intérêts auxquels elles se soumettent aveuglément.
Une âme éclairée comprend très vite qu'il y a en ce bas monde des prédateurs sans scrupules d'un côté et des victimes innocentes pour ne pas dire ignorantes de l'autre : Ne soyons pas les moutons qui acceptent docilement d'être menés à l'abattoir !

9.Posté par soravardi le 17/06/2009 01:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marie.Adélaïde Duglan

commentaire intéréssant ceci dit je pense que vous allez trop vite en besogne ,je vous donne une info a méditer ,bien que je conçois parfaitement l'idée d'un iran nucléarisé pour sa propre défense et son développement économique ,néanmois cet option peut se révéler être une arme à double tranchant.

Vous rappelez vous de la centrale nucléaire d'osirak détruite par l'armée israelienne le 7 juin 1981?

Ne trouvez vous pas étrange que l'iran ne subissent pas le même sort ?Connaissant la virulence des propos d'ahmadinejad a propos d'israel le prétexte est tout trouver .
Alors méfions nous de toute ces déclarations intempestive de part et d'autres.

Par contre je vous rejoins sur le constat que vous faites sur les pays arabes,mais vous oubliez de faire remarquer que ces pays sont sous contrôle et que d'une manière générale on s'arrange toujours pour qu'ils n'est pas le droit de posséder quelques ogives nucléaires pour leur défenses .

10.Posté par RICHAUD JACQUES le 17/06/2009 03:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IRAN : PAS D INGERENCE IMPERIALISTE !

Pour les raisons bien évoquées par l'auteur la victoire réelle du président sortant ne semble pas faire de doute. L'hypothèse d'un score cependant majoré par une fraude reste crédible, mais n'autorise pas le reste du monde à donner des leçons au peuple Iranien, seul en charge de son destin.
L'idée même d'une contestation extérieure s'inscrit dans la logique impérialiste qui rend pensable l'ingérence, bien sur 'humanitaire' pour sauver le peuple contre lui-même, comme on le fit en renversant Sadam Hussein et plongeant le pays entier dans l'effroi, la mort et la destruction de son tissu social de façon hélas durable...

Devant cette situation il était prévisible que les partisans et le leader de l’opposition s’insurgent, par colère autant que par déception d’une défaite que beaucoup doivent connaître, au fond, comme réelle, démontrant que le peuple pourtant opprimé par un régime théocratique n’est pas encore prêt à briser toutes ses chaînes.

Une posture internationaliste ne peut qu’associer deux réponses :

- Dénoncer une répression violente qui prépare sans doute une période obscurantiste rendant l’opposition politique plus difficile encore. Dénoncer l’illusion des libertés démocratiques, l’oppression de certaines minorités, celle des femmes, celle du peuple privé des plus élémentaires droits sociaux. Le faire n’est pas cautionner par avance le leader battu ; le faire serait ‘ juste’ dans tous les cas de figure lorsque le pouvoir réprime son propre peuple.

- L’autre réponse est de ne pas tomber dans le piège du refus de solidarité avec le peuple au prétexte que ce mouvement d’opposition aurait la sympathie d’une partie de l’occident et particulièrement des pires ennemis de Mahmoud Ahmadinejad, qu’ils soient à Tel Aviv ou en Occident. Ce n’est pas soutenir l’impérialisme que de réaffirmer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et se choisir leurs dirigeants, en même temps que de confirmer le droit à la critique de ceux-ci et la défense des opposants, surtout lorsque ceux-ci se présentent sinon comme révolutionnaires au moins désireux de ne pas enflammer ‘le choc des civilisations’ qui possède ses prédicateurs à Téhéran autant qu’a Tel Aviv ou Washington…

Les événements actuels dont nous observerons le débouché montrent la fragilité réelle de la caste politico-religieuse au pouvoir et cela est de nature à conforter la possibilité de l’émergence d’un authentique courant progressiste. Nous souhaiterons qu’il ne soit pas inféodé aux forces de l’Empire et soutiendrons ceux qui pensent d’abord au peuple avant que de penser à leur respectabilité internationale qui signerait sans doute leur allégeance au camp le plus inquiétant pour ce qui est de son projet de refonte du Moyen Orient tout entier.
Cette bataille là s’étend des rives de la Méditerranée aux confins du continent Indien et aux limites du Caucase. Des dizaines de peuples sont pris en otages pour des enjeux géostratégiques sans relation aucune avec le bien être de chacun et les chances d’émancipation véritable des femmes et des hommes qui les composent.

Nous serons toujours si nous sommes lucides et cohérents au côté de ceux-là ; jamais au côté de ceux qui ont déjà organisé les manœuvres pour bombarder la Perse qui, comme la Mésopotamie, représente un haut lieu de nos civilisations partagées et menacées par des barbares qui ne connaissent rien de ce qui peut animer l’esprit de ceux-là et ne peut se résumer à la caricature trop facile des excès de certains.
Une révolte en Iran avait été réprimée déjà en 1999 ; gardons nous de cautionner les faux amis du peuple Iranien qui voudraient l’aider à se débarrasser de leur président comme d’autres ont fait croire au peuple Irakien qu’ils allaient leur apporter la ‘démocratie’... La solidarité est nécessaire à l'égard de toux ceux qui manifestent au risque le plus grand leur opposition au régime théocratique en place ; mais nous devrons refuser cautionner les barbares prêts à bombarder demain l’Iran qui se réjouissent déjà de ce prétexte survenu dans les urnes, peut-être au fond sans même une fraude massive, qui n’aurait pas suffit non plus à justifier le pire.
Jacques Richaud 16 juin 2009


11.Posté par Zine-Eddine le 17/06/2009 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand Hosni Moubarak , ben ali , .......et tous les petits dictateurs de pacotille des republiques bananiéres arabes se font élire à des taux de 99,99 % et léguent la présidence à leurs rejetons personne ne trouve rien à redire mais quand il s'agit de la republique islamique d'iran on trouve que la minorité DOIT IMPERATIVEMENT ETRE AU POUVOIR,
Sarkozy accuse méme l'Iran d'avoir falsifier les elections lui le défenseur du droit des peuples à disposer de leur destin (quelle blague!) comme en Irak,Afghanistan, Ghaza,...etc
QUE CHACUN BALAYE SON TAUDIS !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires