Proche et Moyen-Orient

Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche



Lundi 19 Mai 2008

Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche
Le premier ministre de l'occupation, Ehoud Olmert, a affirmé qu'une décision de son gouvernement concernant une vaste opération contre la bande de Gaza, serait "très proche".

Une délégation du Hamas va rencontrer, ce lundi 19/5, les médiateurs égyptiens, alors que le ministre sioniste de la guerre, Ehoud Barak va s'entretenir, le même jour, avec le président égyptien Hosni Moubarak.

Ehoud Olmert a affirmé dimanche, 18 /5, qu'une décision pour envahir la bande de Gaza est "très proche".

Lors de l'ouverture du conseil hebdomadaire des ministres, Ehud Olmert a annoncé en disant :"Nous sommes convaincus que nous ne pouvons, en aucune circonstance, permettre la continuation des situations au sud d'"Israël" (territoires palestiniens occupés) de la manière dont cela a été le cas ces derniers mois".

Il a ajouté que l'heure de traiter les choses avec Gaza en exécutant une vaste opération est très proche.

De son côté, le mouvement du Hamas a annoncé, lundi, l'envoi de sa délégation en Egypte pour un nouveau round de négociations avec les médiateurs égyptiens à l'égard d'une trêve avec l'occupation israélienne.

Le journal sioniste "Haaretz" a rapporté que le ministre de la guerre va rencontrer, ce lundi, le président égyptien, Hosni Moubarak, dans la ville égyptienne de Charm Al Cheikh.

Pour sa part , la radio publique de l'occupation a indiqué que Barak devait rencontrer également le chef des services de renseignements égyptiens, Omar Souleymane, le médiateur entre les deux côtés au sujet de la trêve.

Il est à noter que des sources sionistes ont affirmé que les leaders sionistes sont complètement perturbés et qu'il existe des désaccords au sujet de la trêve et de l'exécution d'une vaste opération militaire contre la bande de Gaza, notamment après que certaines responsables et personnalités sionistes ont averti des résultats très dangereux dans la région en cas d'une vaste opération militaire menée contre Gaza.

Abou Marzouq : les menaces pour envahir Gaza ne sont que des extorsions politiques sionistes

Le vice-président du bureau politique du mouvement Hamas, Dr. Moussa Abou Marzouq a démenti que le ministre Omar Souleymane a contacté le mouvement du Hamas pour l'avertir des conséquences de son refus de la proposition sioniste à propos de l'accalmie.

Il a affirmé que son mouvement ne connaît pas les détails sur la réponse sioniste à la proposition égyptienne à l'accalmie.

Abou Marzouq a refusé de présenter tout commentaire aux déclarations des responsables sionistes autour des conditions de l'accalmie en disant : "nous attendons les détails de la réponse sioniste à la proposition égyptienne, à travers le ministre Omar Souleymane, le mardi prochain 20/5, en soulignant que son mouvement va déterminer sa position sur la base de la réponse du ministre égyptien, Omar Souleymane".

Abou Marzouq a minimisé de l'importance des menaces rapportées par certaines masses médias sionistes des responsables de l'armée de l'occupation israélienne d'envahir la bande de Gaza si le mouvement du Hamas refuse la proposition sioniste à l'accalmie en disant que ces menaces représentent une extorsion politique.
Il a ajouté : "nous n'avons pas reçu d'alertes ou des menaces officielles à ce sujet en montrant que l'état de l'occupation a tenté durant les vingt années dernières de frapper le mouvement du Hamas par tous les moyens mais il a échoué d'effectuer ses buts".

Abou Marzouq a dit lors de sa déclaration à "Qods Presse", qu'il va diriger, demain mardi 20/5, la délégation du mouvement Hamas au Caire, et que la délégation va comporter les membres du bureau politique du Hamas, Mohammed Nasr et Emad Al-Alami ainsi que les leaders du mouvement à Gaza, Mahmoud Al-Zahhar, Saïd Siam et Jamal Abou Hashem.


Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche

Hamas : les menaces de l'occupation montrent sa faillite et notre lutte est légale

Le vice–président du bloc "changement et réforme" du Hamas, Dr. Moussa Yahia a affirmé que les menaces du premier ministre de l'occupation, Ehud Olmert, prouvent la faillite de son gouvernement qui vit une crise réelle, notamment après le scandale d'Olmert qui a frappé l'entité sioniste.

Lors de sa déclaration de presse du, dimanche 18/5, Moussa a dit que les palestiniens souffrent sous l'occupation israélienne, et ont tout le droit de la combattre par tous les moyens possibles, et que ce droit légitime est garanti par toutes les chartes et lois internationales.

"L'occupation israélienne menace toujours les palestiniens de les exterminer, de les expulser, de détruire leurs infrastructures, de démolir leurs maisons et dévaster leurs terres agricoles, chose qui montre leurs engagements criminels", a ajouté ce dirigeant du Hamas.

Dr. Moussa a affirmé que les palestiniens ne donnent aucun intérêt à ces menaces qui prouvent que l'occupation vit une crise réelle, au moment où son gouvernement est perturbé par la continuation des affaires scandaleuses du premier ministre Ehoud Olmert, tout en assurant que le Hamas attend la réponse officielle du médiateur égyptien et de sa délégation qui est au Caire pour discuter du dossier de la trêve proposée par l'Égypte.

Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche

Le Djihad islamique : la résistance affaiblie l'entité sioniste et le projet américain

Le leader du mouvement du Djihad islamique, Khaled Al-Batch, a averti des résultats des visites répétées du président américain, George Bush, et son insistance sur les rencontres et les visites à la région arabe, à la fin de la période de son pouvoir, malgré sa faiblesse au monde.

Il a dit que les visites répétées de Bush viennent dans le cadre de son soutien à l'entité sioniste pour garantir sa sécurité et de ses tentatives pour faire réussir le projet américain déjà frappé à cause des frappes de la résistance Irakienne, libanaise et palestinienne ainsi qu'une tentative continuelle pour subjuguer les arabes et les musulmans.

Dans une déclaration de presse dont le Centre palestinien d'information a reçu une copie, Al-Batch a insisté que Bush a mis le peuple palestinien seul devant l'occupation israélienne, en l'obligeant de renoncer à ses droits légaux et en le liant aux négociations de paix politique avec l'ennemi sioniste après 60 ans de la Nakba et de l'occupation sioniste.

Le leader du Djihad Islamique a dit également que l'envoyé du Quartet au Proche-Orient, Tony Blair, qui demande à l'autorité palestinienne de protéger la sécurité de l'entité sioniste et de transformer les services de la sécurité en Cisjordanie à un gardien de la sécurité des colons sionistes, affirment que le Quartet veut négliger nos droits nationaux et politiques, en imposant le blocus contre les habitants de la bande de Gaza.

Il a ajouté que la déléguée générale de l'UNRWA, Karin Abou Zaïd, a dit, deux jours, après le discours de Bush que le blocus sioniste représente une nouvelle Nakba contre les habitants de la bande.

Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche

Le Hamas condamne les provocations de Bush contre le peuple palestinien

Le mouvement du Hamas a fortement condamné l'appel du président américain George Bush à la communauté internationale à faire face au Hamas, appel effectué dans son discours d'aujourd'hui samedi 18/5 devant les participants au forum de Davos, à Charm El-Cheikh.

Dans un communiqué publié par son bureau informatique dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, le mouvement du Hamas a dit qu'il condamne l'appel du président Bush à faire face au mouvement du Hamas, considérant que cet appel représente une provocation contre le Hamas qui a obtenu la confiance de la majorité du peuple palestinien.

Le mouvement a affirmé que cette provocation suit le discours de Bush à la Knesset sioniste qui a félicité l'occupation israélienne à l'occasion de la 60ème commémoration de la création de l'entité sioniste après l'occupation des territoires palestiniens.

Le mouvement du Hamas a affirmé que les menaces de Bush ne l'effrayent pas et qu'il va poursuivre sa résistance contre l'occupation sioniste jusqu'à la libération des territoires palestiniens.

Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche

Al Hayat : Washington refuse un document d'entente en négligeant Al Qods et le droit de retour

Le journal londonien, "Al Hayat ", a révélé que la direction américaine a refusé le document conclu avec l'entité sioniste qui a été élaboré par Saëb Erekat et un leader jordanien, tout en négligeant la question légitime d'Al Qods et appuyant clairement la renonciation au droit de retour des réfugiés palestiniens.

Ce journal a affirmé dans son numéro paru, aujourd'hui 18/5, selon des sources bien informées que la Jordanie a tenté de profiter de la visite rapide et urgente du roi Abdallah à Washington pour élaborer un document d'entente proposé à Bush afin de faire réussir la visite de ce dernier à la région et aboutir à une solution au conflit palestino-israélien.

Al Hayat a souligné que des responsables dans la direction américaine ont conseillé les deux côtés (palestinien et jordanien) de ne pas proposer ce document, en prétendant qu'il est inutile, au moment où il fallait appuyer les négociations de Qorëa–Livni.

Le journal a révélé que ce document a souligné les perspectives du projet d'Ehud Olmert (un état palestinien avec des frontières provisoires), ainsi qu'une négligence de la question d'Al Qods, en donnant à l'entité sioniste une domination sur le fleuve jordanien, (la partie ouest), pour une durée de 30ans.

Il a montré que ce document a discuté le retour de 10 mille palestiniens chaque année à l'état palestinien prévu, pour qu'ils arrivent dans dix ans à une totalité de cent mille, et non à leurs terres d'origine dans les territoires palestiniens occupés en 1948, ainsi que la résolution de l'affaire des colonies à travers les échanges de terres entre les deux côtés (l'état prévu palestinien et l'entité sioniste).

Des observateurs concernés ont assuré que les arabes minimisent leur pari envers toute signature de ce genre, surtout que la Jordanie est inquiète après les déclarations d'Ehud Olmert que les frontières officielles de l'entité sioniste regroupent le fleuve ouest jordanien.

"Malgré les concessions très dangereuses et très importantes au profit de l'entité sioniste lors des négociations secrètes des leaders de l'autorité palestinienne, mais le refus de la direction américaine à ce document prouve la grande négligence israélo-américaine aux droits légitimes du peuple palestinien", ont ajouté ces observateurs.

Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche

Des responsables sionistes appellent leur gouvernement à dialoguer avec le Hamas

Des sources médiatiques hébreux ont dévoilé qu'un groupe de personnalités sionistes ont adressé une lettre secrète à leur gouvernement l'appelant à dialoguer directement ou indirectement avec le mouvement du Hamas pour réaliser un cessez-le-feu avec la bande de Gaza.

De grandes personnalités sionistes dont l'ancien chef du Mossad Efraim Halevy, ainsi que l'ancien chef d'état major sioniste Amnon Lipkin-Shahak, le dirigeant du parti sioniste de Meretz, Yossi Beilin, et le général sioniste Dobi Zakai, ont adressé une lettre au premier ministre sioniste Ehud Olmert, au ministre sioniste de la guerre Ehud Barak et à la ministre sioniste des affaires étrangères Tzipi Livni.

Le correspondant politique de la deuxième chaîne de télévision sioniste, qui a reçu une copie de cette lettre, a dit qu'elle encourage les responsables sionistes à poursuivre les négociations indirectes avec le mouvement du Hamas et à donner une occasion aux dirigeants israéliens d'entamer un dialogue direct avec le mouvement du Hamas.

Il souligné que la société sioniste va accepter ce pas lorsqu'elle voit que ces grandes personnalités ont appelé à un dialogue avec le Hamas afin de garantir la sécurité de l'occupation.

Les personnalités sionistes qui ont signé pour la première fois cette lettre publiée vendredi dernier ont dit qu'elles croient que les tentatives pour arrêter les missiles d'Al-Qassam à travers une vaste opération militaire pour réoccuper la bande de Gaza va entraîner de grandes pertes au sein de l'armée de l'occupation.

Elles ont remarqué que le gouvernement d'Olmert doit négocier avec le mouvement du Hamas à travers les Egyptiens ou directement, sans aucun médiateur, pour reprendre l'accalmie.

Ehoud Olmert annonce qu'une vaste opération militaire contre Gaza est proche

Haniyeh appelle l'Égypte à ouvrir le passage de Rafah

Le premier ministre au gouvernement d'unité nationale, Ismaïl Haniyeh, a affirmé que son gouvernement est prêt à faire réussir toutes les tentatives qui visent à finir les agressions sionistes
et lever le blocus sioniste imposé contre Gaza, tout en appelant l'Égypte à ouvrir le passage frontalier de Rafah si l'occupation refuse la proposition de l'accalmie.

A l'occasion de la 60ème commémoration de la Nakba, Haniyeh a dit, aujourd'hui samedi 18/5, dans un discours télévisé, que les égyptiens doivent ouvrir le passage de Rafah unilatéralement et briser le sévère blocus sioniste imposé contre Gaza parce que l'Égypte n'est pas un médiateur, mais un allié du peuple palestinien.

Il a affirmé que plusieurs envoyés européens ont visité la bande de Gaza durant les deux derniers jours et ont enregistré des rapports pour les présenter à leurs chefs en Europe, en affirmant que le passage est prêt selon les conditions.

Haniyeh a affirmé qu'ils sont prêts pour ouvrir le passage de Rafah et le diriger par les légitimités palestiniennes avec la présence des européens.

Il a affirmé également la continuation des contacts et des efforts pour briser le blocus sioniste imposé contre Gaza et rependre à toutes les initiatives qui visent à finir le blocus, en exprimant le soutien de son gouvernement aux efforts de l'Égypte pour réaliser l'accalmie.

Le premier ministre a annoncé que les factions palestiniennes qui capturent le soldat sioniste, Gilad Shalit, sont prêtes à le libérer dans une opération d'échange de prisonniers si l'occupation répond aux conditions de la résistance.

Haniyeh a affirmé également l'attachement de son gouvernement au principe de soutien à la résistance palestinienne, tout en appelant à unir les efforts pour diriger le conflit dans le but de servir les hauts intérêts du peuple palestinien.

Haniyeh a appelé également le comité arabe formé lors de la dernière réunion des ministres arabes des affaires étrangères pour trouver une solution aux désaccords libanais internes, à s'occuper des affaires palestiniennes pour réaliser la coalition palestinienne et finir le blocus sioniste imposé contre Gaza.

Il a appelé la nation arabe et islamique ainsi que tous les hommes libres dans le monde à travailler pour briser le blocus injuste.

Le premier ministre, Ismaïl Haniyeh, a attaqué le discours du président américain, George Bush, devant la Knesset sioniste en considérant qu'il représente un ennemi des peuples arabes.

Il a appelé la direction de l'autorité palestinienne à se libérer des pressions américaines et sionistes en appelant à l'importance de créer les atmosphères qui aident à la reprise de l'unité nationale.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Lundi 19 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par Ambre le 19/05/2008 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est dur à avaler c'est, en plus de la grosse escroquerie des vies par l'argent, il y a la division des hommes d'un côté par" catégorie leur formes, leur couleur, leur taille, leur sexes", d'un autre côté, la division par rapport à leur intelligence, leur formation (qu'ils ont été capables de mener à bien) ... il y a de quoi merdouiller au lieu de vivre sa vie, on se la mine réellement pour des clopinettes !

2.Posté par mouemina le 19/05/2008 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


« chaque fois que qu’ils allument le feu de la guerre , Dieu l’éteint aussitôt, et ils s’appliquent à répandre la corruption sur la Terre » (verset 5 :64) »

Ce régime raciste, xénophobe, suprématiste, impérialiste et colonialiste avec ses attaques répétées sur un peuple opprimé et étouffé par l’embargo abandonné à sa détresse échouera encore une fois à faire fléchir la résistance – au contraire le HAMAS est de en plus consolidé et présent en Palestine et respecté mondialement .
Comme l’explique l’intellectuel palestinien Khaled Hroub dans son ouvrage du même nom, le Hamas ne se réduit pas, loin de là, à ces seules dimensions. Historiquement, politiquement, culturellement, religieusement et socialement, c’est à la fois le principal mouvement islamiste palestinien mais surtout une formidable alternative aux failles du Fatah, décrédibilisé par son échec stratégique, sa gestion corrompue et son absence de vie démocratique interne.
C’est cette résistance qui aidera « in chaallah » ce régime raciste à s’autodétruire

3.Posté par mouemina le 19/05/2008 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au fait pourquoi il n’y a plus personne qui se révolté ?? Plus de manifestation ??
La pensée humaine a-t-elle démissionné ?? Le tempo médiatique se dissout de plus en plus sur ce sujet !! j’ai du raté une épisode ??

4.Posté par fred is back le 19/05/2008 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plus de manifestation car le Hamas n'est pas crédible. De même que pour le malheur des juifs la notion de "peuple élue" donna naissance dans un autre régime à "la race arienne", la dualité religieuse "croyant, non croyant" étant elle même une ségrégation, cela n'encourage pas à les soutenir. C'est bien triste car c'est tout un peuple qui en souffre. Même si l'on sait aujourd'hui que des milliards on été détournés par le Fatah, dont la veuve de Arafat profite allègrement dans les palaces de la planète, au moins des avancées avaient été faites et une décolonisation total sur les frontières de partage initiale avaient été obtenu. Même Jérusalem comme capitale double était possible.
Tant que les palestiniens passaient pour des agneaux sacrifiés, les sionistes étaient obligés de reculer, lentement, mais surement. Aujourd'hui cela donne l'impression de loups qui se battent entre eux. Même si l'un des deux est largement avantagé, personne ne veut regarder et s'en occuper. Grosso modo, que le meilleur gagne. L’horreur de cette histoire c’est que comme d’habitude c’est le petit peuple qui trinque. En attendant des jours meilleurs pour le peuple palestinien, ou ils auront un territoire à eux, viable économiquement et géographiquement et Jérusalem pour co-capitale avec leur frères hébraïques.

5.Posté par AMICAL FRANCE ISRAEL le 20/05/2008 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE PENSE POUR LE BIEN DES ISRAELIENS ET DES PALESTINIENS ,israel devrai rentrer en force a gaza tempis pour les domages colateraux des deux cotes , mais si les palestiniens veulent la paix il n ya pa d autre solutions , le hamas est commander par l iran et la syrie surtout l iran , marmous abas essaye et fait son possible mais le hamas ne veux pa de lui ,et il na pa la force pour combattre le hamas et leurs complice , israel va le monde est derriere toi et meme les pays arabes seule les plus extremes bonne chance et ctte foi ci prenez votre TEMPS .QUE DIEU VOUS AIDES

6.Posté par hélène le 20/05/2008 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



ben voyons!!
et ta soeur elle est commandée par qui???

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires