Politique Nationale/Internationale

Économie: Le dollar US en eaux troubles


Le dollar US a eu une semaine terrible, atteignant le niveau le plus bas observé en sept mois contre l'euro, alors que le marché se demandait ce qui supporterait le dollar alors que le resserrement monétaire est en cours.

Le dollar fut initialement atteint après la publication du procès-verbal de la rencontre du Federal Open Market Committee, qui déclarait que "la plupart des membres croyaient que le processus de resserrement tirait à sa fin".


Zeynel CEKICI
Mardi 25 Avril 2006



Le procès-verbal, additionné à de faibles données économiques, aurait poussé de plus en plus d'analystes à croire que la Federal Reserve cesserait d'augmenter les taux d'intérêts après une dernière augmentation d'un quart de point en mai 2006, ce qui porterait le taux fédéral à 5 pourcent.

Des chiffres montrant que l'inflation américaine était plus élevée que prévu mercredi aurait lancé une bouée de sauvetage au dollar en suggérant que les taux américains auraient besoin d'aller au-dessus de 5 pourcent après tout.

Cependant, les stratégistes se demandaient déjà ce qui pousserait le marché une fois que les taux arrêteraient de croître. Selon la majorité d'entre eux, le futur serait sombre pour le billet vert, avec un énorme déficit budgétaire jetant de l'ombre sur l'économie.

Le Fonds Monétaire International est également entré dans la danse, notant que le dollar devra se déprécier "significativement" si l'on désire que les déséquilibres économiques globaux se résolvent de manière ordonnée. Puis vendredi, c'était au tour des politiciens et banquiers centraux de souligner une autre menace au dollar - celle de la diversification des réserves financières.

La banque Riksbank de Suède affirme avoir réduit la proportion de dollars dans ses réserves de 37 à 20 pourcent, augmentant la part d'euros à 50 pourcent.

Alexei Kudrin, le ministre des finances russe aurait déclaré au sommet du G7 à Washington que le dollar n'était pas la monnaie de réserve "absolue" et que le déficit commercial américain pourrait affecter le statut de monnaie de réserve dans le futur.

Le dollar est tombé de 1.8 % contre l'euro cette semaine (clôturant à $1.2339 euros), de 1.7 % contre la livre sterling (clôturant à $1.7821) et de 1.4 % contre le Yen japonais (clôturant à Y116.93).

Le won de Corée du Sud a atteint Won944.1 contre le dollar, son plus haut niveau depuis la crise asiatique de 1997, alors que la demande pour les actifs coréens augmente et de la force du renminbi chinois.

Source: Financial times - 21 Avr. 2006


Mardi 25 Avril 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires