Coup de gueule

EU : Elections piège à...12.000 € par mois !


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!



georges zeter
Mardi 28 Mai 2019

Soyons bien d’accord : Un député européen ne sert à rien selon Giscard : « Il ne faut pas se tromper, ce ne sont pas des élections très importantes car le Parlement européen n’est pas très important ». Et VGE de préciser : « Son rôle est simplement de vérifier que les textes proposés par la commission sont conformes aux traités, c’est tout. Il n’a pas de pouvoir politique, pas de pouvoir de diriger l’Europe ». En clair et décrypté, ce ne sont que des bozos qui lèvent la main pour confirmer des directives d’un cénacle de non-élus qui donnent le ton du libéralisme débridé européen : La voix des peuples est aux abonnés absents, quant à l’assemblée ? Elle n’assemble qu’un tas de politiciens recyclés...
Alors, pour que ces députés de pacotille fassent acte de présence de temps en temps, histoire d’avoir un hémicycle un peu garni, les rémunérations et autres avantages se comptent en centaines de milliers d’euros chaque an : voyez vous-même :
Rémunérations
- rémunération net = 6.611,47 euros par mois
- indemnités de frais généraux = 4.299 euros par mois.
- pour 3 assistants parlementaires = enveloppe mensuelle de 21.209 euros
- 4 jours par mois pour les séances plénières = 1.216 euros par mois ou + les jours de commissions = cette enveloppe peut atteindre en cumulé 2.500 euros par mois.
- Si les députés doivent voyager à l’extérieur de leur État membre = 4.243 euros par an
Les avantages
- Déplacements professionnels de sa circonscription au siège du Parlement à Strasbourg.
- billet d'avion en classe affaires,
- chemin de fer en première classe
- forfait de 0,50 euro au kilomètre pour les trajets en voiture, péages et autres frais sont également pris en charge.
La retraite
Dès 63 ans, les anciens députés ont droit à une pension d'ancienneté. Celle-ci s'élève, pour chaque année complète d'exercice d'un mandat, à 3,5% de la rémunération sans toutefois dépasser au total 70 %.
------------------------------------
Imaginons, oui imaginons un député assidu avec ses 3 assistants et bien chaque mois en incluant tout, c’est à la louche ? On peut dire qu’il coute dans les...40.000 euros que X 12 = allez, un demi million par an et par tête de pipe ; et ils sont 751...Sans presque aucune obligation de venir, car, un de leur pote peut pointer pour eux et ainsi, ils toucheront même leurs indemnités de présence... Et je ne vous parle pas des magouilles avec les attachés parlementaires...Marine le Pen et son amende de 300.000 euros.
Ces élections du 26 mai 2019, n’ont fait que designer des figurants, gracieusement rémunérées, mais à quoi servent-ils sachant que : le Parlement européen est privé de toute initiative législative, c’est la Commission européenne qui en a le seul monopole ? Pourquoi cette assemblée élue n’a-t-elle pas le contrôle du budget européen? Curieusement, elle ne peut vérifier que le volet des dépenses, pas celui des recettes. Pourquoi ni le Parlement, ni le Conseil de l’Europe, qui représente les États membres, ne peuvent-ils être à l’initiative de propositions de loi, sachant que ce pouvoir est réservé exclusivement à la Commission européenne ? Le Parlement européen n’a en définitive qu’un droit de veto sur la Commission européenne et n’a pas le pouvoir d’imposer ses choix. Or, la toute puissante Commission européenne n’a aucune légitimité démocratique. Ses membres sont désignés par les gouvernements de chacun des États ; et c’est pourtant elle qui fait la pluie et le beau temps, qui prend les décisions et veille à leur application dans les 28 pays membres de l’Union.
Ces élections si au moins, pour une fois avaient servi à quelque chose ! Un enjeu qui, en ce qui concerne la France, aurait dépassé le cadre strict de l’Europe ? Car ces élections ont été, les premières depuis l’élection présidentielle...Prennent-elles la forme d’un référendum « pour » ou « contre » Macron ? Avec le score final, de 27 à 21 % c’est une victoire pour la Marine mais pas un effondrement pour l’Emanuel ; c’est la présidentielle en inversée c’est tout. Et puis seulement 76 députés français sur le total ne représente que 10% d’un parlement qui ne sert à rien...
Un vrai bémol, pourquoi le parti de Monsieur Asselineau tourne autour que des 1% ? Alors qu’un Dupont faignant lui est à 4% ou même le parti animaliste qui est à 2,2% ? L’électeur sait se tirer le coup de fusil dans le pied et reconduit les mêmes guignols que précédemment, rendez vous compte, Morano est élue, Loiseau, tout est possible mon Mariani !!! Pour une fois, je donne raison à nimbus : « les français n’aime pas les changements » ; bref, c’est reparti pour 5 ans de glandouillage et magouillage à Strasbourg et à Bruxelles.
La seule bonne nouvelle réjouissante c’est que ce félon qui voulait distribuer des centaines de milliers d’euros afin d’être bien placé sur n’importe quelle liste a été éjecté : Florian Philippot t’auras pas les 12.000 par mois !!!
---------------------------------------
Pas assez, y’en a encore !
Revenons à nos moutons, c’est le cas de le dire : Comme ces rémunérations somptueuses ne sont pas assez, ces députés, en vrai, des vrais voraces font que 31% d’entre eux exercent une activité rémunératrice en dehors de leur fonction et ainsi crées des conflits d’intérêts. Entre les avocats (Rachida Dati), les cadres supérieurs d’entreprises ayant des intérêts au niveau européen et même d’ex-lobbyistes, la paye se trouve doublée, triplée et + si affinités bancaires.
Le monde selon ces affreux, fait qu’il est invivable... Que faire afin de sortir de cette galerie des glaces déformantes ? Y balancer un gros pavé, ramasser les morceaux épars, puis, les balancer au compacteur et ensuite souffler... Car, souffler n’est pas voter chantaient les gamins assemblés dans la cour de récré.

Georges Zeter/mai 2019


Lundi 27 Mai 2019


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires