Politique Nationale/Internationale

ÉLECTIONS AU HONDURAS: ABSTENTION ENTRE 65% ET 70%


LA GRANDE MASCARADE, AU HONDURAS, DES ÉLECTIONS ORGANISÉES PAR LES PUTSCHISTES, CEUX-LÀ MÊMES QUI AVAIENT FABRIQUÉ DE TOUTE PIÈCE UNE FAUSSE LETTRE DE DÉMISSION DU PRÉSIDENT CONSTITUTIONNEL...


oscarfortin@hotmail.com
Lundi 30 Novembre 2009

ÉLECTIONS AU HONDURAS: ABSTENTION ENTRE 65% ET 70%
Le Président constitutionnel et le Front de résistance nationale avaient déclaré un couvre feu social pour le jour des élections. Cette action visait à ce que les opposants au coup d’État militaire reste à la maison, d’abord pour éviter d’être la cause de confrontations avec l’armée et en second lieu pour que ce soit une manière de dire non aux putschistes et à ces élections fantoches.

Le Front national d’opposition au coup d’État militaire confirma, lors d’une conférence de presse dans la soirée de dimanche, et suite à la compilation d’un « monitoring » réalisé à travers le pays par ses militants, que l’abstentionnisme était de l’ordre de 65% à 70%. Pour sa part, le Président constitutionnel, Manuel Zelaya, confirma ces chiffres en ajoutant que dans certaines régions du pays ce taux avait atteint jusqu’à 75% d’abstentions.

Pour sa part, le gouvernement putschiste, comme il fallait s’y attendre, annonça un très haut taux de participation, atteignant les 61 %. Le père Moreno, jésuite et directeur de la Radio Progreso, du nord du pays, a considéré inacceptables les déclarations du TRIBUNAL SUPRÊME ÉLECTORAL (TSE).Ces affirmations, dit-il, d’élections ayant le plus haut taux de participation ne peuvent s’expliquer que si une décision a été préalablement prise pour les présenter ainsi. L’assistance aux urnes a été très faible et c’est « goutte à goutte » que les électeurs et électrices se présentaient pour voter. Il y a donc matière pour douter fortement des informations transmises par le TSE.

Immanquablement, chaque partie va se disputer la véracité de ses informations. Seul le niveau de crédibilité des uns et des autres peut servir de « boussole » aux lecteurs et lectrices que nous sommes pour décider à qui faire confiance. Pour ma part, ceux qui ont fabriqué de toute pièce, en ce 28 juin 2009, une fausse lettre de démission du Président constitutionnel pour couvrir son expulsion, par les armes, de son lit et de son pays, ne sauraient avoir ma confiance. S’ils ont été capables de cette escroquerie criminelle, ils le sont pour tout le reste. À ce jour, leurs actions n’ont fait que renforcer ce manque de crédibilité.

Oscar Fortin

Québec, le 30 novembre 2009


N.B. Je ne pense pas que vous trouverez cette information dans nos médias. Le Devoir de ce matin, dans sa section internationale, ne parle ni de la victoire de la « gauche » en Uruguay, ni de la mascarade des élections au Honduras. Il parle plutôt des troubles au Guatemala.
http://humanisme.blogspot.com/


Lundi 30 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Marius MORIN le 30/11/2009 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EN REJETANT LES FAUSSES ÉLECTIONS DU HONDURAS, NOUS REJETONS LE COUP D’ÉTAT SANGUINAIRE
Oui, vous avez raison M. Fortin, ce régime militaire de facto a violé massivement les droits humains et démocratiques, en ce jour d’ÉLECTION, après avoir muselé toute la presse indépendante.
Exigeons le retour du Présidente légitime du Honduras, Manuel Zelaya, et remercions-le d’avoir augmenté le salaire minimum, d’avoir fait participer son pays au processus d’intégration régionale de l’ALBA et d’avoir voulu transformé la base militaire américaine de Palmerola en aéroport civil. Appuyons les Nations-unies et l’Organisation des États américains (OEA) qui ont déjà déclaré que ces élections seraient à toute fin pratique illégitimes et condamnables.
Marius MORIN
mariusmorin@sympatico.ca

2.Posté par Mary le 30/11/2009 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est quoi cette histoire d'abestentionisme? Je suis au Honduras et j'ai observé le procés d'éléction. C'est ma troisiéme fois au Honduras pour cette période et je te le dis: je n'ai jamais vu tellement d' affluence aux éléctions du Honduras.
Et le vrai escroc ici est zelaya: c'est lui l'expert à fabriquer des affaires, comme la publication ilégale d'un décret qui rendait le référendum obligatoire, quand la publicité et propaganda que Zelaya a payée avec l,argent du peuple disait que ce procesus n'était pas vinculant.

3.Posté par Alif le 30/11/2009 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une élection illégitime,on n'enlève pas un président élu démocratiquement pour organiser l'élection d'un nouveau.
Tiens Mary,un ami chilien qui vit au Honduras vient de m'appeler et me dire le contraire de ce que tu avances dans ton commentaire qui ne tien pas. Le taux d'abstention dépasse les 67% de plus c'est une élection qui s'est déroulée sans observateur internationaux comme il est de coutume dans ce genre de situation. Pourquoi à ton avis ?

4.Posté par oscar fortin le 30/11/2009 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mary, avec tout le respect que je te dois, je te demanderais de me citer textuellement la question consultative posée, ce 28 juin 2009, par le Président Zelaya aux Honduriens et Honduriennes, ceux-là mêmes qui sont à la base de toute démocratie et qui l'avaient porté au pouvoir. Une fois que tu l’auras lue attentivement, tu me diras ainsi qu’à tous ceux qui te liront, en quoi cette démarche était inconstitutionnelle. J’ai évidemment la question dans sa traduction française et dans sa version originale. Mais je veux que ce soit toi qui me la transmette et que tu me l’expliques. Je ne voudrais pas te rendre responsable de la désinformation dans laquelle tu te trouves, peut-être, mais je voudrais donner une opportunité à ta bonne foi de faire valoir ton point de vue sur la base d’une information objective.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires