ANALYSES

Dounia Bouzar ou Selman Rochdi au féminin ?!


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:49 Le prix de la rétrogradation

Lundi 17 Octobre 2016 - 11:17 Olivier Roy : « Le djihad et la mort »


« Elle est anthropologue, experte pour l'Union Européenne sur la prévention de l'intégrisme, désignée par le Time Magazine « héroïne européenne » pour son travail novateur sur l'islam et vient d'être nommée Chevalier de l'Ordre des Palmes Académiques ». A lire son entretien accordé à saphirnews.com Mme Dounia Bouzar, me parait loin de l’anthropologie. Du moins en ce qui concerne l’Islam et les Musulmans. Contrairement à ses habitudes, elle s’est embourbée dans la contradiction infantile et mélange entre la recherche scientifique et l’expression sentimentale. En connaisseuse de la maison, elle affirme que « Présenter l'intégrisme comme l'application littérale de l'islam » est une erreur monumentale qui « sert l’intégrisme puisqu’elle fait l’économie des procédés et des raisons d’endoctrinement ». Elle dit enfin une vérité !


ajaghvou@hotmail.fr
Dimanche 17 Février 2008

Dounia Bouzar ou Selman Rochdi au féminin ?!
En fait, c’est quoi l’intégrisme selon Mme Dounia Bouzar?

L’intégrisme nous dira-t-elle est « d'abord un processus d'extension externe et de purification interne. Et il instrumentalise l'islam pour ce faire. Il pourrait utiliser n'importe quelle autre religion, et même une idéologie politique ». Encore une vérité partielle mais déguisée, cette fois. Qualifier l’intégrisme de « processus » c’est lui accorder une certaine régularité et lui allouer une part d’authenticité lui permettant une quelconque variation qui va dans le sens d’une évolution régulière. Comme s’il avait ses règles! Dans ce cas, l’intégriste serait quelqu’un qu’on pourrait comprendre et même cerner. Ce qui est contre la nature même de cette chose. Car l’intégriste est d’abord une personne cynique et parfois, diabolique. Etant de nature à exagérer les choses, il est difficile à suivre, intransigeant et intraitable. Donc il chemine vite vers l’anarchie et le chaos! Au lieu de dire, je cite: « Il instrumentalise l’Islam pour se faire », il serait plus académique de dire : L’intégrisme puise ses moyens du milieu dans lequel il vit. Car chaque milieu (idéologique, religieux etc) a son espace intégriste.

Mme Bouzar semble vouloir redéfinir les choses en usant de sa position d’anthropologue. Je ne sais comment elle arrive à faire la distinction entre la chose et sa forme d’application ? Pour Mme Bouzar, il y a la religion et l’intégrisme alors que ce dernier n’est qu’une forme d’application de la première.Mme Bouzar nous explique que « si la religion fait lien entre les humains, l'intégrisme, au contraire, transforme les religions en frontières » ! Allez la comprendre !

Or, la religion, de par sa nature, est là pour les deux choses en même temps : Elle fait les liens entre les humains et crée des frontières entre eux. L’Islam est venu justement, pour mettre en place ces frontières tout en laissant des ouvertures permettant de communiquer entre les humains. L’intégrisme intervient alors, pour fermer toutes les portes et interdire la communication qui son ennemi n° 1. D’où la règle intégriste qui prend son origine de la religion : « Soit tu es exactement (souligner le mot exactement) comme moi, soit tu deviens un danger pour le groupe ».

A écouter Mme Bouzar, l'intégrisme n'a rien de religieux. Selon elle « Dans l'intégrisme, il ne s'agit pas de se soumettre à une religion mais de s'approprier l'autorité de cette religion en son nom propre pour s'ériger soi-même en autorité au-dessus de tous les autres hommes ». Et c’est là l’erreur. En Islam c’est justement, cette soumission exagérée qui fait du Musulman un intégriste. Quant à dire : « Les intégristes n'ont que faire de Dieu. Ce qu'ils veulent, c'est prendre la place de Dieu », je pense que c’est indigne d’une chercheuse en anthropologie. Car justement, le problème des intégristes de par leur façons de voir les choses, ils se soumettent à un dieu qu’ils ont eux même transformé. De là je dirais que l’intégrisme est le résultat des mauvaises lectures et des fausses interprétations des textes. Quant à « ceux qui veulent prendre la place de Dieu », ce ne sont pas les intégristes, mais leurs fabricants.

A la question : « En France, les jeunes ont-ils des liens avec les groupuscules politiques du Moyen-Orient » ? Mme Bouzar répond :

- « Pas directement, non. Laforce de l'intégrisme néo-européen est spécifique et se distingue de ce qui se passe en Palestine ou en Irak ».

Il est claire qu’elle veut dire : L’intégrisme islamique en Europe. Ce qui est tout à fait contraire à la réalité. Car toutes les tendances islamiques du monde y sont représentées, qu’on le veuille ou non. Seulement, le fonctionnement diffère car en Europe, la situation est plutôt aérée et les gens ont plus de moyens et de liberté de penser. J’ai passé quatre années en France et je sais ce que c’est.
Enfin, j’ai l’impression que Mme Bouzar est entrain de dérouter tout le monde. Et surtout ceux qui lui font confiance. Selon elle : « Le discours intégriste fait autorité parce qu'il fait sens, sur des jeunes qui ne se sentent de nulle part ».

Il faut être vraiment, saoul pour avancer des choses aussi absurdes. Tout d’abord, le discours intégriste ; même s’il fait sens, il ne fait autorité que temporairement. C'est-à-dire le temps de trouver des réponses. Ensuite, cette autorité n’est pas exercée sur « des jeunes qui ne se sentent de nulle part » mais plutôt sur des jeunes qui ne croient pas en leurs capacités des trouver des réponses. Ceux que j’appellerais : Les premiers de la récréation. Quand j’étais en France, moi qui passe beaucoup de temps à la mosquée, j’ai remarqué que l’intégrisme affecte beaucoup plus, ceux qui ont des attaches solides mais lointaines, qui vivent dans un pays dit de droit où on dénie les droits.

Dans ce pays, ce qui renforce l’intégrisme, c’est l’exclusion, la ségrégation, la discrimination et toutes sortes de rejet. Ce qui consolide l’intégrisme c’est le fait d’interdire aux jeunes de s’exprimer et surtout le fait de vivre dans un milieu agressif de par le comportement individuel et collectif. Quand on dit aux jeunes qu’ils sont dans un pays de liberté puis l’exclut de l’école parce qu’elle porte un foulard ou parce qu’il se trace une petite barbichette, on le pousse à coup sûr vers un chouia d’intégrisme. Un ensemble de ces chouia mène à la restructuration des « relations du jeune avec lui-même, avec son entourage, avec l'espace et avec le temps » !

Ceci dit, je pense sincèrement, comme je l’ai écrit récemment « que Mme Dounia Bouzar, comme beaucoup de vendus algériens, est tellement égarée qu'elle dit n'importe quoi. Paradoxalement, elle a écrit des choses relativement acceptables du point de vue académique. Sauf que ses conclusions sont en grands nombres inacceptables, et parfois même à côté de la plaque en ce qui concerne l'Islam et les Musulmans. Comme on dit chez nous, Dounia Bouzar verse hors de la tasse ! C’est peut-être parce qu’elle vit loin de son domaine.

En lisant ses propos, j'ai l'impression qu'elle a une grande culture de religions mais pas de l'Islam. Mais pas du tout de l'Islam! A rappeler que la religion islamique est venue justement pour combattre l'intégrisme religieux juif puis chrétien. D'ailleurs, c'est cet intégrisme qui fut la cause principale de la falsification du message de Moïse puis celui du Christ que la paix soit sur eux. D’ailleurs, s'il n'y avait pas falsification; il n'y aurait pas d'autre messagers. La preuve: Le message de Mohamed étant véridique, il n'y a et il n'y aura jamais d'autres prophètes, parce la falsification est quasiment IMPOSSIBLE!

Quand Mme Bouzar affirme que « c'est partiellement faux de penser que la différence entre l'intégrisme et l'islam tiendrait à l'interprétation des textes », elle dit partiellement vrai ! Moi je dirais que ce qui fait la différence c'est surtout la compréhension de l'interprétation. Quand on apprend l'Islam à la source, la maladie intégriste est vite soulagée. Je parle en connaissance de cause. Dans ma vie, j'ai reçu des idées dangereusement accrochées à ma personne faisant de moi un intégriste. Mais en relisant les textes, j'ai découvert comme je continue à découvrir que pas mal de ces idées ont besoin d'assainissement. Ce que je fais presque chaque jour pour sortir de l'extrémisme. A mon grand bonheur cette opération qui dure encore m'occupe et me donne un autre goût à la vie.

A mon avis, l'intégrisme doit être combattu par le SAVOIR et la CONNAISSANCE dans tous les sens. Ainsi, pour éviter le danger de l'interprétation endoctrinante, le Mouslim doit faire des efforts pour apprendre la langue pour comprendre les textes qui gèrent la vie islamique et qui sont des garde-fous nécessaires à la vie tout court. Ici je parle de référence. Il me vient à l'esprit un Hadith que Bouzar ne doit certainement pas connaître, et qui pourtant, n'est jamais absent de vie de ces Musulmans qu'on qualifie d'intégristes : « N'exagérez pas dans votre religion, une nation avant vous se fut égarée à cause de son exagération (dans la religion) !»

Dire que, au risque de me répéter « Les intégristes se fichent des discussions théologiques. Ce qui les intéresse, c'est que l'islam dise ce qu'ils ont envie qu'il dise », c'est mélanger entre les résultats de la recherche scientifiques et les sentiments personnels. C'est donc, tomber dans une autre forme d'intégrisme qui contredit la vérité. Moi d'ailleurs, en lisant les différents propos de Mme Dounia Bouzar, j'ai tout de suite pensé qu'elle est elle-même une intégriste dans son domaine. A la différence des intégristes religieux, cette Musulmane de « carton » s’est montrée sans scrupule. Elle est tellement égarée qu'elle peut faire n'importe quoi pour se procurer une médaille ou un titre !

Enfin, l'intégrisme où qu'il fait son nid, est un parasite. Pour le combattre; il suffit de le bien le connaître! L'intégrisme, c'est nous qui le faisons. Alors pourquoi en vouloir à DIEU?
Tout le monde sait que l'intégrisme n'a pas un seul sens. Sa définition est contextuelle. Cependant, ce terme comporte un sens commun à toutes les catégories humaines: L'Extrémisme. Ce qui est commun aussi, est que toutes le religions, toutes les idéologies et tous les courants ont leurs intégristes. De ce point de vue, Mme Dounia Bouzar a bien dit les choses : « L'intégrisme instrumentalise l'islam pour ce faire. Il pourrait utiliser n'importe quelle autre religion, et même une idéologie politique ». Cependant, c'est une erreur de parler d'objectifs de l'intégrisme. Car l'intégriste ne sait jamais où il va ni où il doit s'arrêter. Il est, je dirais, comme une vis sans fin ; sans scrupule. Il s'approvisionne des textes existants qu'il exagère et qu'il étire selon ses désirs en fonction de l'avis du groupe qui s'est formé dans cet état d'esprit. C'est ainsi que se constitue l'idée que « Soit tu es exactement comme moi, soit tu deviens un danger pour le groupe, comme le souligne Mme Bouzar ».

Mais c'est trop simpliste de dire que « les intégristes n'ont que faire de Dieu » ! Au contraire, l'intégrisme c'est justement la soumission aveugle à la religion SELON LES DIFFERENTES LECTURES DES CHEFS qui eux, ne sont pas des intégristes mais des MANIPULATEURS. Ces derniers eux, font tout pour « s'approprier l'autorité de cette religion en son nom propre pour s'ériger soi-même en autorité au-dessus de tous les autres hommes ». Ceux-là OUI, « ils veulent prendre la place de Dieu ». Si c'est de ceux-là qu'il s'agit, je suis tout à fait d'accord avec Mme Bouzar quand elle dit : « Ce qui les intéresse, c'est de faire dire à l'islam ce qu'ils ont envie qu'il dise ».

Dans toute cette histoire d'intégrisme, il y a la manipulation pour des fins que nous connaissons tous. Si on arrive à distinguer entre les manipulateurs et les manipulés, on peut espérer y trouver des solutions. Car les manipulés sont des victimes! En ce qui concerne l'Islam, c'est beaucoup plus simple, même si parfois, on a besoin de temps ; Orienter les gens vers les lectures simples en encourageant la connaissance et le savoir et encourager la lecture personnelle des textes. Là, c'est la dépendance des clergés qu'il faut combattre. Je note, en relisant les propos de Mme Bouzar qu'elle tombe trop facilement dans la contradiction. Quand on lui posé la question: Donc, selon vous, l'intégrisme n'a rien de religieux ? Elle répond : « Dans l'intégrisme, il ne s'agit pas de se soumettre à une religion mais de s'approprier l'autorité de cette religion en son nom propre pour s'ériger soi-même en autorité au-dessus de tous les autres hommes. Les intégristes n'ont que faire de Dieu. Ce qu'ils veulent, c'est prendre la place de Dieu »

Et quand elle est appelée en tant que spécialiste à proposer des solutions, elle répond tranquillement :
- « Tout d'abord, déconfessionnaliser l'intégrisme. Puisqu'il prend son pouvoir en manipulant une religion, il faut donc lui ôter sa justification et le traiter comme n'importe quelle idéologie fascisante » !
Ici je laisse le lecteur apprécier !

J'ose dire que Mme Bouzar n'a jamais été objective dans ses analyses. C'est une femme qui, pour se faire une place dans le cercle médiatique, n'hésiterait pas un seul instant à dénigrer son peuple. Le secret de sa percée chez les occidentaux, c'est l'audace de dire et d'écrire ce qu'ils voudraient développer contre cet Islam qui les dérange. Pour convaincre, plutôt pour plaire aux Occidentaux, elle essaye de rapporter quelques réalités des Musulmans loin de l’Islam en prenant soin de les maquiller de sorte qu’elles soient appréciées. Elle connaît très bien les règles du dévouement. Le Coran en mentionne l’essentiel : « "Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seraient satisfaits de toi que si tu suis leur mode de vie ». Le mode de vie, dont la manière de penser.

Quand j'étais en France, j'ai subi en permanence des pressions de ce genre comme je connais pas mal de gens qui ont « réussi » à percer en répondant aux désirs des planificateurs de la saloperie de l'INTÉGRATION ! Heureusement que dans tout ça, des milliers de gens le font intelligemment en attendant le moment de la revanche. Aussi, malheureusement beaucoup sont fait piégés par la « réussite » comme Mme Bouzar qui apparemment, elle a choisi son chemin. Tant pis pour elle car elle sait mieux que quiconque que ce qu'elle entreprend ne la mènera nulle part. Si ce n'est de faire parler d'elle pour terminer dans l'oubli quand elle n'aura plus rien à dénigrer et quand ses mots n'auront plus de sens du fait de son éloignement moral et intellectuel.

En fait, dans un sens, je ne blâme Mme Dounia Bouzar qui a peut-être subi les affres des mauvaises lectures de l'Islam et s'est faite sauter la cervelle en écrivant des choses auxquelles elle ne croit plus. Seulement, je meurs de rire quand je lis un article faisant de Bouzar une spécialiste de l'Islam. Enfin, il n'y a rien d'étonnant; s'agissant de l'Islam, les occidentaux en général ne se donnent pas la peine de réfléchir car pour eux les choses sont faites depuis des siècles ! Tant pis pour eux et tant mieux pour nos opportunistes qui trouvent en eux des oreilles qui écoutent et des cœurs qui apprécient. En fins des comptes, c'est grâce à ces Bouzars et ces Rochdis que nous avons droit à un pied là-bas, et c'est grâce à eux que beaucoup de Mohammed restent éveillés et d'autres se réveillent !
Laïd DOUANE




Dimanche 17 Février 2008


Commentaires

1.Posté par oujjani said le 17/02/2008 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toute imbécile qui veut se déguiser , et chérche la célèbritè il n'a qu'a critiquer l'islam et les musulmans;et puisque l'occident qui vit sans moeurs est devenu xénophobe en haissant les musulmans,les maghrébins ,les arabes et les etrangers ,il encourage cette vague qui encourage la violence au nom de toute les regions

2.Posté par Samir A. le 18/02/2008 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La différence entre une République laïque comme la France et l'intégrisme est que la République laïque accepte la différence de l'autre sans chercher à lui imposer ses pensées, ses croyances, son mode de vie...et lui garantit la liberté de son culte ! Je comprends que vous ayez quitté notre pays et vous avez raison de continuer à checher dans le savoir les causes de "votre pensée intégriste"....peut être devriez vous lire d'autres ouvrages que le Coran et ses hadiths pour vous "aérer" l'esprit et vous affranchir d'une pensée unique.
Merci à Mme Bouzar de démontrer chaque jour qu'un islam moderne est possible, repoussant avec force tout idée intégriste

3.Posté par lood le 19/02/2008 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M.Samir,
vous parlez de liberté de culte, mais vous oubliez que cela à était bafouer pour les musulmans (cave, garage,etc..) jusqu'a l'intervention de Sarko, Deplus vous parlez
de s aérer l'esprit et de s'affranchir de la pensée unique..?? De chose l'une, soit vous étes une de ces fraichement arrivé dans ce beau pays qu'est la France, soit vous êtes un menteur. La pensée unique on la vit depuis longtemps ici monsieur, et on voit ces dégats (désinformation, islamophobie, antisemitisme (le vrai..). Dire que la republique "laique" n'impose rien a personne, c'est faire preuve d'ignorance..
Quant a l'Islam, il a toujour été moderne, tolerant et n'oblige personne à le suivre et vous le savez trés bien. Mais il ne peut être modifier pour correspondre aux travers de certains qui se trouvent en conflit avec.

4.Posté par MOMO le 27/12/2008 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je la connais personnellement elle etait mon educatrice etant jeune c'est une femme qui deborde d energie qui a su se battre a 200 a l heure devant tous c'est fantasme anti musulman

5.Posté par messaouda le 03/01/2009 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

trop simpliste comme anthropologue cette MMe bouzar et j'en suis meme decue elle est comme tous les precheurs "faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais" eh oui elle a brisé un foyer et endeuillé des enfants pour se mettre en menage avec leur pere !! es ca la morale et les principes musulmans eh non bien sur !!!!

6.Posté par FATY Z le 16/04/2009 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand on est suposee respecter lIslam on ne fait pas le mal on evite lillicite elle na peut etre pas bien compri ou alors comme beaucoup dane ou danesse elle ne fait que ce qui lui convient donc ou est passe ce quelle apelle lISLAM. comme dit Messaouda voila le dernier recit de son histoire coucher avec un homme marie pere de 2 enfant et avec une femme elle est belle la vie!!!!!!!!!!!!!!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires