Sciences et croyances

Données aux personnes âgées pour prévenir la pneumonie, les statines augmentent en réalité les risques



Mercredi 15 Juillet 2009

Données aux personnes âgées pour prévenir la pneumonie, les statines augmentent en réalité les risques

Natural News, SL Baker, 14 juillet 2009


      Des publications rapportent qu’entre 11 et 30 millions d'Étasuniens sont censés prendre la mirobolante panacée appelée statines. Selon un rapport publié l'automne dernier par Forbes, la vente de ce remède rabaissant le taux de cholestérol, a rapporté plus de 34 milliards de dollars l'an dernier et a ratissé un quart de billion de dollars depuis son introduction il y a vingt ans. Mais le marché n'est sans doute pas assez grand pour satisfaire Big Pharma [*]. Cette spécialité, qui est vendu sous des noms familiers du style Lipitor, Vitorin, Zocor, Zetia, Crestor et autres, commence à être préconisée pour des raisons autres que l'abaissement du taux de cholestérol, notamment pour sa présumée prévention de la pneumonie.


      Si cet usage du remède ne semble guère sensé pour vous, vous n'êtes pas le seul. En fait, donner des statines aux personnes âgées pour prévenir la pneumonie, augmente le risque d’attraper la maladie.


      C'est la nouvelle conclusion d'une étude sur plus de 3.000 patients du Group Health, récemment publiée dans le British Medical Journal. Sascha Dublin, médecin et assistante chercheuse au Group Health Center pour les études sur la santé, a signalé à la presse  lors d’une déclaration :

      Les recherches antérieures reposant sur des données déclarées automatisées ont soulevé quelque espoir – et peut-être quelque matraquage publicitaire – à l’égard des statines en tant que moyen pour prévenir et traiter les infections, dont la pneumonie, mais quand nous avons utilisé les dossiers médicaux pour obtenir des informations plus détaillées sur les patients, nos trouvailles n'ont pas soutenu cette approche.


      Ce qu'ils ont trouvé est inquiétant : chez les gens ayant recours aux statines, le risque de pneumonie était de 26 pour cent plus élevé que chez ceux n’en prenant pas. Et qui plus est, le risque supplémentaire a grimpé jusqu'à 61 pour cent pour les pneumonies sévères qui ont atterri à l'hôpital.


      La Doctoresse Dublin affirme être fana des statines. Toutefois, dans sa déclaration à la presse, elle a admis que certaines affirmations concernant leurs bénéfices pourraient être fausses. Elle a dit :

      Mais, à présent, nous et quelques-autres avons constaté que les statines pourraient avoir obtenu un renom immérité sur des bénéfices de santé qu'elles n’ont pas vraiment, notamment la prévention de la pneumonie.


      Elle a aussi osé s’élever contre la suggestion des chercheurs, selon lesquels d’onéreux essais de contrôle randomisés devraient être effectués pour voir si les statines sont capables de prévenir ou de traiter l'infection. Elle a ajouté : « Notre étude indique que ce genre d’essais serait une dépense peu judicieuse des fonds de recherche en ce moment. »


      Contrairement à la recherche antérieure sur les statines et la pneumonie, la nouvelle étude a déployé de grands efforts pour examiner en détail les dossiers médicaux pour chaque thème de recherche. Les scientifiques ont étudié minutieusement les diagnostics pour s'assurer que chaque cas signalé de pneumonie concernait vraiment cette maladie. Incroyablement, la Dr Dublin a constaté que les études antérieures ont rarement pris la peine de le faire.


      La nouvelle étude s’est focalisée sur des gens en bonne santé, âgés entre 65 et 94 ans, qui ont un système immunitaire sain et ne résident pas en maison de soins infirmiers. La Dr. Dublin a utilisé le même groupe de patients, avec leurs documents codés pour protéger leur vie privée, dans la recherche précédente du Group Health qui avait été publiée dans The Lancet l'année dernière. Cette recherche avait démontré la fausseté d’un autre « fait » médical largement accepté : le vaccin contre la grippe ne procure aux personnes âgées que peu ou pas du tout de protection contre la pneumonie.



Pour plus d'informations :
www.bmj.com/cgi/content/abst...
www.forbes.com/2008/10/29/ch...

Original : www.naturalnews.com/026620_pneumonia_statins_elderly.html
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



* Ndt : Big Pharma veut dire Gros Business Pharmaceutique, et non pas Grosse Pharmacienne, comme le pensent certains.




Mercredi 15 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par franck le 16/07/2009 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A vrai dire la plupart des molécules chimiques administrés par Big Pharma ont exactement l'effet inverse que celui prétendu. Idem pour les vaccins! Une étude récente a démontré statistiquement une fréquence d'hospitalisation pour cause de grippe plus importante chez les enfants vaccinés (enfant âgés de 6 mois à 18 ans) contre la grippe que chez ceux non vaccinés!
Les charlatans du Far West avec leur "snake oil" et autres remèdes miraculeux ont pris du galon! Leurs descendants sont à la tête de multinationales brassant des milliards d'euros et ayant infiltré la plupart des instances politiques de tous les pays.

A certaines époques ont passait à la roue et on écartelait des gens pour moins que ça!

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires