EUROPE

Don't forget the ethnic cleansing and exodus of the Roma from Kosovo!


Dans la même rubrique:
< >

Dix ans déjà !

N'oubliez pas le nettoyage ethnique et l'exode des Roms du Kosovo !

Pour les Roms du Kosovo, les journées des 16 et 17 juin constituent un bien triste anniversaire. C'est en effet à cette date, les 16 et 17 juin 1999, que les nationalistes kosovars ont commencé à attaquer systématiquement les foyers occupés par les Roms et d'autres communautés, forçant plusieurs dizaines de milliers de Roms à l'exode. Plusieurs centaines (?) Roms ont été assassinés après avoir subi les pires sévices, des femmes ont été violés, souvent sous les yeux de leurs maris et de leurs enfants. Des centaines de personnes ont été portées disparues.

Dix ans plus tard, le s droits des Roms sont toujours bafoués au Kosovo. Les quelques milliers de Roms restant, sur une communauté qui comptait plus de 100 000 personnes, vivent dans la peur et la précarité. Leur survie dépend largement de l'aide humanitaire et des transferts de la part des membres de leur famille à l'étranger. Exclus du marché du travail, ils sont également absents dans les institutions publiques à l'exception du parlement où un seul représentant local fait figure d'alibi. La constitution ne leur garantit aucun droit propre et les droits des minorités ne sont pas appliqués aux Roms.

Après le nettoyage ethnique et l'exode, la communauté rom du Kosovo est aujourd'hui menacée d'assimilation voire même d'extinction ce qui n'empêche pas les pays qui ont accueillis les réfugiés à réfléchir à leur rapatriement forcé.

Nous demandons aujourd'hui la reconnaissance du nettoyage ethnique des Roms du Kosovo. Les auteurs de ces actes doivent être traduits en justice et les victimes compensées.

Nous demandons également une solution urgente du problème des réfugiés qui doivent avoir le choix de retourner au Kosovo ou de rester dans leur pays d'accueil.

Nous demandons finalement que les droits des Roms soient garantis au Kosovo pour qu'ils soient des citoyens libres et égaux et que le racisme et la discrimination soient bannis.


Mardi 16 Juin 2009

 COMMEMORATION

KOMEMORACIA


1999-2009


 

 

Ten years already!

Don't forget the ethnic cleansing and exodus of the Roma from Kosovo!

For the Roma from Kosovo, the 16th and 17th June, are a sad anniversary. It was indeed on these dates, on 16th and 17th June 1999, that Kosovar nationalists began to systematically attack the houses of Roma and other communities, forcing several ten thousands of Roma into exile. Hundreds (?) of Roma were savagely killed, women were raped, sometimes in front of their husbands and their children. Hundreds of people are still missing today.

Ten years later, the rights of Roma are still being violated in Kosovo. The few thousand remaining Roma, out of a community which had more than 100 000 people, live in fear and under precarious conditions. Their survival depends largely on humanitarian aid and transfers from their family members abroad. Excluded from the labor market, they are also absent from public institutions with the exception of parliament where one local representative acts as an alibi. The constitution does not guarantee any particular rights to the Roma, and minority rights are not applied to them.

After having suffered ethnic cleansing and an exodus, the Roma community in Kosovo is today threatened by assimilation and may even disappear entirely which does not however prevent the governments of the host countries refugees to think about the forced repatriation of the refugees.

We call today for the public recognition of the ethnic cleansing of the Roma from Kosovo. The perpetrators must be brought to justice, the victims need to be compensated.

We also call for an urgent solution to the refugee problem. Refugees should have a real choice either to return to Kosovo or to stay in their host country.

Finally, we ask for the rights of Roma in Kosovo to be guaranteed in Kosovo so that they can be free and equal citizens and for racism and discrimination to be banned.
 
ONG:
 
Ibar/URYD
Chachipe
UFAT
CCPECO
Rromano Radio
Ibar34
Rromano Phralipe
_________________________________________________________


Schon zehn Jahre!

Vergesst die ethnischen Säuberungen und den Exodus der Roma aus dem Kosovo nicht!

Für die Roma aus dem Kosovo sind der 16. und 17. Juni ein trauriger Geburtstag. Es war nämlich an diesen Tagen, am 16. und 17. Juni 1999, als nationalistische Kosovo-Albaner damit begonnen haben, die Häuser von Roma und anderen Gemeinschaften systematisch anzugreifen und mehrere zehntausend Roma in die Flucht trieben. Hunderte (?) von Roma wurden brutal ermordet, Frauen wurden oft vor den Augen ihrer Männer und Kinder vergewaltigt. Hunderte von Menschen galten als vermisst.

Zehn Jahre danach werden die Rechte der Roma im Kosovo immer noch verletzt. Die paart tausend verbleibenden Roma, die zu einer Gemeinschaft gehören, die einst mehr als 100 000 Menschen zählte, leben in Angst und größter Not. Ihr Überleben hängt weitgehend von der humanitären Hilfe und der Transfer von Familienmitgliedern im Ausland ab. Vom Arbeitsmarkt sind sie ausgeschlossen. In öffentlichen Einrichtungen sind sie nicht vertreten, mit Ausnahme des Parlaments, wo ein lokaler Vertreter als Alibi herhält. Die Verfassung garantiert ihnen keine eigenen Recht. Minderheitenrechte werden nicht
auf Roma angewendet.

Nach der ethnischen Säuberung und dem Exodus droht den Roma in Kosovo heute ihre Assimilierung und vielleicht sogar die vollständige Auslöschung ihrer Gemeinschaft. Dies hindert die Aufnahmeländer der Flüchtlinge jedoch nicht daran, über ihre zwangsweise Rückführung nachzudenken.

Wir fordern heute, dass die ethnische Säuberung der Roma
aus dem Kosovo öffentlich anerkannt wird. Ihre Urheber müssen vor Gericht gestellt werden, ihre Opfer eine Entschädigung erhalten.

Wir fordern auch eine dringende Lösung des Flüchtlingsproblems. Die Flüchtlinge müssen eine reale Wahl haben, nach Kosovo zurück zu kehren oder in ihrem Aufnahmeland zu bleiben.

Schließlich fordern wir, dass die Rechte der Roma im Kosovo gewährleistet werden, damit sie freie und gleichberechtigte Bürger sind, und dass Rassismus und Diskriminierung bekämpft werden.
 
 
___________________________________________________________________________
 
 

Dix ans déjà !

N'oubliez pas le nettoyage ethnique et l'exode des Roms du Kosovo !

Pour les Roms du Kosovo, les journées des 16 et 17 juin constituent un bien triste anniversaire. C'est en effet à cette date, les 16 et 17 juin 1999, que les nationalistes kosovars ont commencé à attaquer systématiquement les foyers occupés par les Roms et d'autres communautés, forçant plusieurs dizaines de milliers de Roms à l'exode. Plusieurs centaines (?) Roms ont été assassinés après avoir subi les pires sévices, des femmes ont été violés, souvent sous les yeux de leurs maris et de leurs enfants. Des centaines de personnes ont été portées disparues.

Dix ans plus tard, le s droits des Roms sont toujours bafoués au Kosovo. Les quelques milliers de Roms restant, sur une communauté qui comptait plus de 100 000 personnes, vivent dans la peur et la précarité. Leur survie dépend largement de l'aide humanitaire et des transferts de la part des membres de leur famille à l'étranger. Exclus du marché du travail, ils sont également absents dans les institutions publiques à l'exception du parlement où un seul représentant local fait figure d'alibi. La constitution ne leur garantit aucun droit propre et les droits des minorités ne sont pas appliqués aux Roms.

Après le nettoyage ethnique et l'exode, la communauté rom du Kosovo est aujourd'hui menacée d'assimilation voire même d'extinction ce qui n'empêche pas les pays qui ont accueillis les réfugiés à réfléchir à leur rapatriement forcé.

Nous demandons aujourd'hui la reconnaissance du nettoyage ethnique des Roms du Kosovo. Les auteurs de ces actes doivent être traduits en justice et les victimes compensées.

Nous demandons également une solution urgente du problème des réfugiés qui doivent avoir le choix de retourner au Kosovo ou de rester dans leur pays d'accueil.

Nous demandons finalement que les droits des Roms soient garantis au Kosovo pour qu'ils soient des citoyens libres et égaux et que le racisme et la discrimination soient bannis.

____________________________________________________


Commémoration- exposition

Nous vous invitons le 19 juin (vendredi) 2009, 7 rue Jacquard à Besançon.


Mardi 16 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 16/06/2009 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


message supprimé

Mesurez vos propos !

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires