Diplomatie et relation internationale

Dmitri Medvedev réagit aux propos de Joe Biden


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Samedi 25 Juillet 2009

Dmitri Medvedev réagit aux propos de Joe Biden
En réaction aux propos du vice-président américain, Joe Biden annonçant que les Etats-Unis n'amélioreraient pas les relations avec la Russie au dépens de l'Ukraine et de la Géorgie, le président russe Dmitri Medvedev, a déclaré que le processus de l'amélioration des relations Russie/Amérique ne doit pas se faire sur la détérioration des relations de Moscou et de Washington avec les autres pays. Selon Medvedev, les relations Moscou/Washington n'avaient aucun impact négatif sur leur coopération avec les autres pays. " La Russie, a-t-il ajouté, a besoin d'une coopération amicale, efficace et fructueuse avec les Etats-Unis et cela revêt bien sûr une importance toute particulière. En vérité, les relations entre les deux pays ne doivent pas porter atteinte à la coopération entre ce pays notamment avec l'Ukraine et la Géorgie. En effet, la Maison Blanche a montré aux dirigeants de ces pays que même son rapprochement de la Russie ne pouvait pas porter atteinte à son partenariat avec ses alliés dans cette région. Jeudi, lors d'une allocution devant le Parlement géorgien, le vice-président américain a confirmé que les Etats-Unis travaillaient à l'adhésion de la Géorgie à l'OTAN. Joe Biden a assuré que Washington soutenait pleinement la candidature de la Géorgie à l'Otan. Auparavant, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine avait indiqué que les efforts de la Géorgie pour se réarmer attiseraient éventuellement les tensions entre les deux pays. Et ce, alors que le président géorgien, Mikhaïl Saakashvili, affirme que son pays devait se doter d'équipements militaires pour défendre ses frontières avec l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, régions qui se sont tout récemment déclarées de la Géorgie.
Dmitri Medvedev réagit aux propos de Joe Biden
IRIB- En réaction aux propos du vice-président américain, Joe Biden annonçant que les Etats-Unis n'amélioreraient pas les relations avec la Russie au dépens de l'Ukraine et de la Géorgie, le président russe Dmitri Medvedev, a déclaré que le processus de l'amélioration des relations Russie/Amérique ne doit pas se faire sur la détérioration des relations de Moscou et de Washington avec les autres pays. Selon Medvedev, les relations Moscou/Washington n'avaient aucun impact négatif sur leur coopération avec les autres pays. " La Russie, a-t-il ajouté, a besoin d'une coopération amicale, efficace et fructueuse avec les Etats-Unis et cela revêt bien sûr une importance toute particulière. En vérité, les relations entre les deux pays ne doivent pas porter atteinte à la coopération entre ce pays notamment avec l'Ukraine et la Géorgie. En effet, la Maison Blanche a montré aux dirigeants de ces pays que même son rapprochement de la Russie ne pouvait pas porter atteinte à son partenariat avec ses alliés dans cette région. Jeudi, lors d'une allocution devant le Parlement géorgien, le vice-président américain a confirmé que les Etats-Unis travaillaient à l'adhésion de la Géorgie à l'OTAN. Joe Biden a assuré que Washington soutenait pleinement la candidature de la Géorgie à l'Otan. Auparavant, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine avait indiqué que les efforts de la Géorgie pour se réarmer attiseraient éventuellement les tensions entre les deux pays. Et ce, alors que le président géorgien, Mikhaïl Saakashvili, affirme que son pays devait se doter d'équipements militaires pour défendre ses frontières avec l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, régions qui se sont tout récemment déclarées de la Géorgie.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 25 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par paul Muad Dib le 25/07/2009 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et oui ,ah le langage politique , si j'ai compris ils font semblant de s'écouter et en fait les us font exprès d'énerver les russes, avec l'otan , dans quel but ?
moi je comprends que ca ne s'arrange pas terrible , l'arrogance américaine n'a pas baissée d'un ton avec la nouvelle marionnette ...suicide ou stupidité ??

2.Posté par Virgile le 25/07/2009 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hitler dans Mein Kampf — « si nous parlons aujourd'hui de nouvelles terres en Europe, nous ne saurions penser d'abord qu'à la Russie et aux pays limitrophes qui en dépendent » (Hitler, Mein Kampf, Tome II, Bibliothèque électronique du Québec, p. 495.).

Staline est sorti de Géorgie (qui hérite du misérable Saxon-sioniste Sakachvili aujourd'hui), truffés de sionistes dont le Ministre de la Défense, un ex-israélien !!!!!!!!

Nous savons quels réseaux banquiers...ont financé la 2e guerre mondiale de part et d'autre (comme entre l'Irak et l'Iran...).

Décidément, ces salopards ont de la suite dans les idées et j'espère que nos frères Russes ne se feront pas mettre une nouvelle fois comme par ces juifs-bolchevicks qui ont ravagé la Russie depuis 1917, en assassinant le dernier Tsar, jusqu'à l'avènement de Poutine. Courage Frères, ont les aura tôt ou tard.

3.Posté par Valentin le 26/07/2009 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Virgile Poutine est tout sauf un ami des juifs. Il ne manquera pas l'occasion qui lui sera offerte de déstabiliser la Géorgie et d'empêcher que les amères loques prennent racine dans de pays.

Quelques liquidations ou mieux traitement dans des asiles psychiatriques viendront à bout des sionistes qui se sont infiltrés dans les arcanes du pouvoir.

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires