Politique Nationale/Internationale

Dmitri Medvedev à la BBC: Moscou ne procèderait à aucun marchandage avec les Etats-Unis, au sujet du programme nucléaire civil iranien



Lundi 30 Mars 2009

Dmitri Medvedev à la BBC: Moscou ne procèderait à aucun marchandage avec les Etats-Unis, au sujet du programme nucléaire civil iranien
Le Président russe, Dmitri Medvedev, a déclaré, samedi, lors d'une interview avec la chaîne BBC, que Moscou ne procèderait à aucun marchandage avec les Etats-Unis, au sujet du programme nucléaire civil de la République Islamique d'Iran.

Le Président Medvedev a rejeté, ensuite, les rapports des médias, à ce propos, en soulignant que la position du Kremlin était claire et transparente, au sujet des activités nucléaire pacifiques de l'Iran.


Il a souligné que durant sa rencontre avec le Président Obama, à Londres, il évoquerait la question du dossier nucléaire iranien et de l'installation du bouclier anti-missiles américain, en Europe de l'Est, sans faire un quelconque marchandage avec les Américains.


La crise financière, la sécurité européenne, l'Afghanistan et les relations bilatérales seront au centre de l'entretien qui aura lieu mercredi entre les présidents russe Dmitri Medvedev et américain Barack Obama, a fait savoir samedi le conseiller diplomatique du Kremlin Sergueï Prikhodko.


"Toute une série de questions relatives à l'extension des contacts sur la scène internationale seront au menu, en particulier la gestion des conséquences de la crise économique et financière mondiale, la lutte contre le terrorisme et d'autres nouveaux défis, le règlement des crises et des conflits régionaux et la coopération énergétique", a-t-il déclaré à la presse.


"Nous espérons également examiner l'idée d'un traité de sécurité européenne formulée par le président russe", a ajouté M. Prikhodko.


Le président Medvedev a formulé en juin 2008 à Berlin l'idée d'un traité de sécurité en Europe dont les piliers sont le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des Etats, le non-recours à la force armée, le contrôle des armements et le principe selon lequel aucune organisation internationale n'a le droit exclusif d'assurer la sécurité en Europe.


Les présidents russe Dmitri Medvedev et américain Barack Obama auront à Londres leur premier entretien en tête-à-tête mercredi prochain, à la veille du sommet du G20 centré sur la sortie de la crise économique mondiale et la réforme du système financier international.

http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Lundi 30 Mars 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires