MONDE

Discours du 30 juin 2010 du responsable du Front Européen de la révolution Africaine et président du Front National Kongolais


L’heure est grave.


Richard Lumumba Jr / Resposable du Front de la révolution Af
Lundi 5 Juillet 2010

Discours du 30 juin 2010 du responsable du Front Européen de la révolution Africaine et président du Front National Kongolais
Discours du 30 juin 2010 du responsable du Front Européen de la révolution Africaine et président du Front National Kongolais
 
 Mes chers compatriotes, compagnons de lutte,
 
 
 L’heure est grave.
 
 Le pays s’enfonce de plus en plus dans la misère et la mauvaise gouvernance.
 Voilà déjà 50 années que le Kongo a accédé à la souveraineté internationale.  
 
 Jetons un coup d’œil dans notre rétroviseur historique.  
 Sincèrement, y a-t-il matière à pavoiser ?
 Y a-t-il sujet de se réjouir ?
 
 Il est vrai que nous devons rendre hommage aux leaders politique qui, dans le contexte colonial, ont fait preuve de courage et d'abnégation pour oser défier le colonisateur et lui arracher l’indépendance.
 C’ est pourquoi nous devons honorer la mémoire de tous ceux qui ont lutté pour obtenir notre indépendance, et pour nous faire prendre conscience de notre dignité d’ hommes libres et de femmes libres.
 Beaucoup de compatriotes se sont dévoués à la cause de l indépendance, autour de personnalités tel que Joseph Kasa-Vubu et Patrice Lumumba.
 Nous ne citerons que ces deux figures essentielles, car les citer toutes serait beaucoup trop long pour ma brève allocution.  
 
 Après 50 ans d’indépendance, nous sommes obligés de reconnaitre que les différents régimes qui se sont succédé après l'assassinat de Patrice Lumumba ne se sont pas montrés à la hauteur de la mission qui leur avais été confiée.  
 La majorité des dirigeants au pouvoir ont accordé un soin particulier à leur enrichissement personnel : se faire construire de somptueuses demeures au pays, mais surtout à l'étranger, puis détourner les biens publics, jeter le peuple dans la misère.
 Des générations entières ont été sacrifiées.
 Un enseignement au rabais leur a été donné ;  _le secteur de la santé a été négligé.
 _l’agriculture a été laissée a l'abandon.
 _les infrastructures routières délaissées.
 _la population villageoise sacrifiées, sans protection, pour la plupart.
 
 Que constatons nous : les corrompus d’hier sous Mobutu coopèrent harmonieusement avec les soi disant Kabila II.
 Rien n’a changé.
 
 
 C’est l'impunité, totale pour tous ceux qui ont pillé et assassiné sous la dictature de Mobutu et c’est l’impunité totale pour les prédateurs véreux qui pillent et tuent sous les tyrannies des Kabila.  
 Aujourd’hui c’est l’impunité totale pour tous ceux qui ont pillé et assassiné sous la dictature de Mobutu et c’est l’impunité totale pour les prédateurs véreux qui pillent et tuent sous les tyrannies du système.
 Le pays s’enfonce chaque jour davantage dans le chaos : Les peuple vit dans la précarité, la peur et le dénuement.
 Notre armée national est truffée de quelque milliers de soldats du CNDP de Nkunda qui restent coincés au Kivu et refusent de se laisser brasser.
 Ils n’ont pas renoncés à leur projet diabolique d’arracher au grand Kongo la province du Kivu.
 Nous ne l’accepterons jamais et nous nous battrons jusqu’à la dernière goutte de notre sang pour maintenir l’unité du pays.
 Les élections annoncées apporteront-elles le changement tant attendu ?
 Nous en doutons.
 C’est ici qu’intervient notre mission.
 De nombreux jeunes de la diaspora m’ont interpelé pour que nous formions ensemble un nouveau partie politique qui descendra sur le terrain de l’année prochaine pour sensibiliser les populations sur la nécessité d’un renouveau indispensable et de monter une révolution contre le systeme capitaliste deffaillant.
 Il s’agit ensuite de prendre en mains les rênes du pays afin d’assurer le redressement indispensable à notre survie.
 Début mai 2010, les jeunes de la diaspora se sont mobilisés et ont donc créé un nouveau Partie Politique révolutionnaire dénommé : LE FRONT NATIONAL toujours sous l’égide du Front Européen de la révolution Africaine qui est une plate forme qui regroupe tous les associations et partie politique de la communauté noirs.
 Nous voulons redonner espoir à la jeunesse de notre pays par des actions concertées et ciblé sur le terrain au Kongo.
 En ciblant le public jeune, je ne cherche pas à m’enfermer dans un conflit de générations.
 Il existe des jeunes et des aines qui sont sages, altruiste et honnêtes et qui sont prêt à sacrifier leur vie pour la sauvegarde du Kongo.
 Il existe aussi, malheureusement des jeunes et des aines pourris jusqu’aux os, qui vendent le pays aux étranger, qui cultivent et méprisent le peuple.
 Mais si j’insiste sur le rôle de la jeunesse, c’est parce que la jeunesse au Kongo représente environ plus de la moitié de la population.
 Ces jeunes-la ont un espoir.
 Ces jeunes la ne veulent plus se laisser instrumentaliser pour de l’argent et se faire les complices de la destruction de la grandeur et de l’unité du pays.
 Le pays est en train de glisser à une vitesse vertigineuse vers le gouffre.
 Je lance donc un appel général à la mobilisation de tous les jeunes Kongolais pour l’affrontement final.
 Nous ne pouvons plus vivre dans l’inconscience et la naïveté et surtout pas continuer a vivre en occident avec des diplômes sous le lit, sans emplois pour cause qu’on est de noirs et entonner, comme des mouton, le refrain des cinq chansons, pardon des cinq chantiers.
 C’est de la poudre aux yeux.
 Venez nous rejoindre pour redonner à Nos héros leur juste place au cœur du pouvoir Kongolais et en Afrique a travers l’engagement et de l’énergie de notre jeunesse regroupée au sein du Front National.
 La crise Kongolais a trois volets : le manque d’expérience politique, les richesses naturelles, les convoitises internationales.
 Quand les Africains noirs de peau et non d’esprit comprendront sainement la pensée et les objectifs de Lumumba, ce sera l’heure de dire adieu à la crise, car fidèle aux convictions apolitiques et à l’intérêt national, l’homme d’état, à l’ opposer des politiciens en herbe est celui qui réalisera les desseins du peuple Kongolais sans ruse et fourberie.
 
 S'il nous etait donné le pouvoir de conseiller les chefs d'état Africains, nous aimerions déclarer que la géographie de toutes les nationalités africaines reléve d'une imposition brutale.
 Il faut qu'ils songent aux 5 millions de Azandés partagés entre le Kongo et l'Uganda, aux 3 millions de Lundas, au 4 millions de Ngwaka et Nbgandi, tant d'autres tribus diminuées à causes de ces divisions politiques imposées.
N'etait-ce pas vital pour l'Afrique ?
 Le peuple considére la liberté comme un trésor inaliénable, ce n'est ni l'occident , ni les dictatures qui arreteront sa volonté de combattre jusqu'à la mort totale, le dernier bastion de l'oppression de ses droits légitimes.
 Que l'occident dans ses pérégrinations Africaines comprenne également cet appel à la révolution Africaine de la nouvelle génération: seul vaut l'amour des peuples, les arrangements sombres nuissent à la santé et à la morale de la démocratie d'un peuple, le peuple Noirs.
 
 
 Vive le Kongo, vive l'Afrique et vive la révolution
 
 
 Richard Onema Lumumba Jr
 
 Président du Front national Kongolais



Lundi 5 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Ryszard le 05/07/2010 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous parle aux coeur des gens et aux jeunesse bravo celui qui tien avec la jeunesse tiens les pouvoire. Bravo Monsieur LUMUMBA.

2.Posté par Joszik le 07/07/2010 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dès lors que l'on a eu droit aux discours critiques sur les politiques africaines, les peuples africains peuvent-ils aujourd'hui réclamer le discours d'union, celui qui met en avant nos qualités et nos talents, notre vision réaliste de l'avenir dans un monde ou tous envient nos terres et nos richesses mais sans nous?
le combat ultime maintenant est une affaire d'africain avec les africains contre tous les autres.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires