Propagande médiatique, politique, idéologique

Dieudonné à nouveau traîté d'antisémite par des individus de race blanche à Salut les terriens !



Lundi 15 Décembre 2008

Dieudonné à nouveau traîté d'antisémite par des individus de race blanche à Salut les terriens !
Il est possible de regarder l'émission pendant une semaine sur le site de AnalPlus

Salut les terriens c'est cette émission de AnalPlus présentée par le philo-sioniste Thierry Ardisson après qu'il se soit fait jeter de France 2. C'est aussi, avec Ce soir (ou jamais), une des deux émissions de la télévision française où il est parfois possible d'assister à des débats qui se libèrent un tant soit peu du carcan libéralo-stallinoïde des autres "débats" des médias de masse.

La dernière émission (celle du samedi 6 décembre) avait donc pour invités (très bigarrés) Frédéric Lefebvre (le ridicule porte-flingue (à eau) de l'homoncule), Dominique Farrugia (le gros porc ex-cocainomane ex-membre des si bien nommées "les Nuls" largement aussi drôles que leur modèle anglo-saxon et dont l'unique titre de gloire est d'avoir presque fait mourir de rire Serge Lama avec leur fausse pub "toniglandil" - dans le genre je préfère largement Les Snuls belges ou alors Alain Chabat tout seul qui a l'air à la fois plus intelligent et plus sympa), Laurent Neumann (un journaliste de Marianne) et Philippe Lellouche (un démi-goy qui a apparemment écrit un bouquin dans la veine de celui de Thierry Levy invité moult fois à Ce Soir ou jmais).

Vous pouvez sauter la première partie de l'émission : l'émission étant découpée en quatre parties regardables inbdépendamment, vous pouvez directement passer à la deuxième vu que la première est consacrée au neuneu pathétique Frédéric Lefebvre et à see bobards populistes et qu'elle n'a donc strictement aucun intérêt sauf de nous apprendre que le papa de Lefebvre était très pro-Algérie Française ce qui expliuqué sans doute l'antisionisme viscéral de son fiston.

Farrugia sarkozyste par amour de la social-démocratie : la deuxième partie de l'émission était, elle, presqu'entièrmeent consacrée à Dominique Farrugia qui nous expliquait notamment le pourquoi de son ralliement à l'agent governor Charkeuzy. En fait, ce sont les propositions de Ségolène d'enfermer les mineurs délinquents dans des camps gardés par des terroristes islamo-fachistes apocalyptiques du Hezbollah qui ont fait prendre peur au petit Farrugia qui y a tout de suite vu une terrible dérive totalitaire et a donc decidé de rallier incontinent et comme tant d'autres (Clavier, Lang, Attali, Bockel, Sabatier, Tapie, Bruni...), le seul candidat à mème de garantir la pérénité de la social-démocratie et des droits de l'homme, j'ai nommé l'agent governor Charkeuzy. Comme quoi le très "clean" Charkeuzy est non seulement le candidat des ringos qui cherchent à relancer leur carrière de merde mais aussi des ex-junkies et autre amateur de chair fraiche. Quant à se demander pourquoi Farrugia n'a pas rallié Bayrou plutôt que l'homoncule, la question est pour le moins indécente et son caractère sournoisement antisémite rend inutile toute réponse.

Farrugia à propos de Lefebvre : "J'ai beaucoup aimé son amendement [à la loi Hortefeux] sur les sans papiers" : la réplique la plus drôle de l'émission aura incontestablement été cette réponse faite par Farrugia quand on lui a demandé ce qu'il pensait de Lefebvre. Entre deux lignes de coke et deux partouzes avec des filles venue librement de l'est pour exercer en toute liberté leur droit libéral de vendre leurs charmes, porcinet a visiblement le temps de s'intéresser de très près à l'activité parlementaire au point d'être au courant des amendement de tel ou tel, moi je dis bravo !... enfin un peu moins aux tovaritch scenaristovitch qui lui ont écrit cette superbe réplique pas du tout téléphonée qui laisse à peine entrevoir l'état de désaroi dans lequel ils se trouvent.

Question à Mickaël (Bena)youn : "Quels sont les arabes que vous détestez ?", Réponse : "Tous" ! : un moment également très drôle aura été la diffusion de deux courts extraits du DVD de l'émission que fait Farrugia sur une chaîne du satellite. On pouvait y voir notamment le propalestinien Mickaël (Bena)youn (celui qui a pas besoin d'être ivre pour se foutre à poil devant tout le monde) qui devait répondre très vite à plusieurs questions (exercice très révélateur) et qui, à la question "quels sont les arabes que vous détestez" n'a rien trouvé d'autre à répondre que "tous". Bien sîur nul ne saurait lui tenir rigueur de tels propos en apparence racistes car chacun aura bien compris qu'il s'agissait ici d'humour.

Philippe Lellouche et "la haine de soi" : en troisième partie est arrivé Philippe Lellouche, un métis mi-juif-maghrébin) mi-goy (française ?) qui est né en Palestine occupée mais qui est revenu en France avec ses parents six mois après ce qui le place à la fois dans la position d'un Braumann (lui aussi né en Palestine) et d'un Jean Robin, à moitié juif, critiques tous les deux vis à vis du sionisme et de la judéomanie. Il a donc écrit un bouquin intitulé "J'en ai marre d'être juif, j'ai envie d'arrêter" (tout un programme) où il prend apparemment ses distances vis à vis du repli identitaire juif et de la pression politque exercée par les sionards sur les juifs. Voilà qui lui vaudrait à coup sûr de figurer en bonne place dans la liste des 7000+ self hating jews si elle incluait des francophones. C'est vrai que le pauvre il doit être doublement méprisé, non seulement en tant que "bâtard" judéo-goy par les tarés sionards en général mais aussi comme juifarabe par les tarés sionards khazars (falacha de la steppe) qui eux, à la différence de ces impurs de juifs sémites, descendent en droite ligne du peuple juif antique.

Tout ceux qui m'ont arnaqué en affaire étaient des juifs : malheureusement, cette fine saillie de Lellouche destinée à prouver que les juifs ne s'entraident pas (forcément) entre eux atteste indirectement du très fort communautarisme juif puisque rien ne nous dit, et surtout pas Lellouche, qu'il ne fait pas des affaires uniquement ou surtout avec des juifs (auquel cas l'argument est inopérant). Surtout que, prenant un peu conscience de la contradiction, ce dernier prend soin de préciser que Farrugia, avec qui il a justement fait des affaires, ne l'a jamais arnaqué lui.

Lepen et Dieudonné sont eux de vrais antisémites ou le droit (voire l'obligation) d'insulter pour pouvoir critiquer les sionards : il y a quelque chose du sacrifice du bouc émissaire dans cette exercice imposé qu'est devenu le "Dieudo-bashing" pour pouvoir se permettre de critiquer les sionards. Philippe, si t'as pas les couilles d'assumer tes idées vaut mieux que tu ferme ta gueule tu sais. En tout cas j'ai cru comprendre que Dieudo poursuivait désoremais tout ceux qui le diffameraient publiquement, Dieudo si tu me lis... Ce n'est visiblement pas dans les habitudes de Lepen (pourtant y'aurait sans doute de quoi renflouer le FN) mais si le coeur lui en dit...

Farrugia singe la position pro-Dieudo : ce qui a également été intéressant c'est de voir la réaction du social-démocrate Farrugia (visiblement tendu) aux calomnies proférées contre Dieudo. Après avoir affirmé que les antisémites se déguisaient désormais en antisionistes, il a feint, pour (tenter de) le ridiculiser, de singer le point de vue des fous munichois qui défendent Dieudo et refusent de le traîter d'antisémite. Ces deux sorties sont très intéressantes car elles confirment, d'une part, que Farrugia échappe, lui aussi, totalement au repli communautaire et aux sirènes du sionardisme (et donc que son vote pour l'homoncule ne s'explique absolûment pas par son sionisme) et d'autre part qu'autour de Farrugia il doit y avoir beaucoup de monde qui défend Dieudonné et refuse de voir dans le terrible sketch qu'il a fait chez Fogiel autre chose qu'une virulente critique des gentils colons pacifiques genre ceux d'al-Khalil (Hébron)... Ou alors, autre possibilité, Farrugia passe ses nuits sur le net et est un des trolls sionards qui viennent squatter le site des Ogres etc..

À propos du délire "revival" des sionards et de son éventuelle extension à l'humanité toute entière
La très rationnelle "argumentation" des sionards pour "justifier" leur droit imprescriptible à posséfer la terre de Palestine et faire des palestiniens d'éternels "squatteurs" relève à la fois de la religion et de l'Histoire, l'un ou l'autre de ces aspects étant davantage mis en avant par un sionard en fonction de ses convictions politiques ou religieuses.

Or, si j'ai déjà abordé dans un autre billet la question de l'argumentation religieuse qui nous ramène à une logique de guerre sainte ("djihad" ou croisade non assumée qui permet d'interpréter les reproches faits aux musulmans comme relevant des syndrômes récurrrents de la paille et de la poutre et de l'inversion) , il peut également être amusant de s'intéresser à la "l'argumentation" historique (logique "nationaliste") qui, elle, est, non seulment d'un ridicule consommé vu, d'une part, la filiation improbable entre le peuple juif antique et les falachas de la steppe khazar et, d'autre part, la continuité ethno-culturelle en Palestine (persistance de l'araméen etc), mais qui est également la plus délirante et la plus dangereuse des deux puisqu'elle introduit le concept d'imprescriptibilité des faits et évènements historiques en invoquant une réalité vieille de 2000 mille ans (DEUX MILLE ANS) comme raison légitime à une colonisation et à une prcessus de nettoyage ethnique.

Ramener le monde à son état d'il y a deux mille ans, en voilà un projet prometteur de shalom universelle ! : oui car tout comme on assiste, à la suite de l'exploitation politique indécente de la Shoah, à une course à la concurrence victimaire, o, peut se dire que le délire historico-colonialiste sionard va donner lieu à un vaste mouvement de concurrence "revival" à l'échelle de la planète en ouvrant ainsi une nouvelle boîte de Pandore prometteuse de siècles et de siècles de shalom et d'amour ! Car si tous les peuples en droit de le faire se mettaient à réclaamer qu'on leur restitue leur terre d'il y a deux mille ans et qu'on renvoie d'où ils sont censés être venus ceux qui les occupent actuellement on se promet des parties de franche rigolade :

Si tous les humanistes arabo-islamophobes se réjouiront sans doute du fait qu'on renvoie en Arabie tous les arabes d'Afrique du Nord, du Proche et d'une partie du Moyen-Orient pour laisser ces terres aux seuls syriaques, berbères et coptes (étant bien connu que, comme en Palestine, il n'y a eu nulle part de processus d'arabisation mais seulment une substitution pure et simple de population précédée par l'élimination systématique des populations antérieures façon anglo-saxons en Amérique du Nord ou en Australie - qui a dit transfert ?), en revanche je ne sais pas trop quelle sera leur réaction quand ils verront débarquer en Europe les centaines de millions de descendants de colons hispaniques, français, anglo-saxons (etc) venus des différentes colonies de peuplement européennes dans le monde. Ce qui est sûr c'est que le problème de natalité se muera instantanément en un gros problème de surpopulation ! Et d'ailleurs l'Europe elle-même devra sans doute subir d'important déplacements de population si d'aventure les populations pré-germaniques du continent se piquaient de vouloir renvoyer ces derniers vers leur terre d'origine tout comme elles pourraient vouloir le faire pour les magyars ou les slaves d'ailleurs. On peut aussi parler des pygmées qui pourraient réclamer que les bantou, qui ont, semble-t-il, colonisé l'Afrique à une époque assez récente, s'en retourne d'où ils viennent tout comme les négritos d'Indonésie pourraient le demander pour les population indonésiennes etc.

De quoi relancer le capitalisme : si d'aucuns veulent, semble-t-il, que l'écologie serve de moteur pour renouveler le capitalisme et relancer la machine, je pense quant à moi qu'un tel projet revival à l'échelle du globe pourrait également tenir ce rôle tellement il impliquerait de recherches et de moyens. Tout d'abord il faudrait établir l'identité génétique de tous les individus de la Terre pour être à même de déterminer exactement à quel peuple ou ethnie ils doivent être rattacher et pour pouvoir les renvoyer, le cas échéant, là où leurs ancêtres se trouvaient il y a deux mille ans (çà risque de faire la grimace chez les khazars !). Il serait également nécessaire de lancer un immense chantier archéologique à l'échelle de la planète pour pouvoir établir le plus précisément possible la situation de chaque peuple à cette époque lointaine. Enfin il faudrait créer une immense flotte de véhicules en toute sorte pour permettre ces transferts gigantesques de population ainsi que touts les infrastructures nécessaires à leur accueil.

http://la-paille-et-la-poutre.blogspot.com/ http://la-paille-et-la-poutre.blogspot.com/



Lundi 15 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Fadge le 15/12/2008 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent, j'ai failli me pisser dessus.

Tu aurais aussi pu parler, du droit du peuple amérédien
sur l'ensemble du territoire nord américain.

En tout cas, c'est vrai qu'ils sont de plus en plus dégénérés les "elites".
Ca doit être le manque d'oxygène en altitude qui fait ca ;)

Mais je pense surtout qu'ils sentent le vent tourner, que les populations prennent conscience de leurs manipulations, et que en quelques sorte, ils font leur "barouf d'honneur"

2.Posté par romu le 16/12/2008 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous vivons une époque absolument épatante......entre la démocratie qui fout le camp à toute vitesse, les lois liberticides qui arrivent sans que Monsieur tout le monde en ait conscience, et la chantilly nucléaire dans laquelle nos dirigeants vont nous plonger faute de sortie plus honorable...........nous assitons à des spectacles plus surréalistes les uns que les autres.......

3.Posté par tonton le 17/12/2008 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tonton
Excellent article !!!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires