Palestine occupée

Dialogue:Raad met en garde contre les prochaines maneuvres israéliennes


Dans la même rubrique:
< >

Mohammad Raad, chef du bloc parlementaire Fidélité à la résistance, a affirmé que "la stratégie défensive du Liban a été le principal sujet abordé au cours de la sixième session de dialogue interlibanais".
Ghada Houbalah


Mercredi 29 Avril 2009

Dialogue:Raad met en garde contre les prochaines maneuvres israéliennes
Raad a rappelé que l’entité sioniste compte procéder le 31 mai prochain à d'énormes manœuvres militaires, qui visent le Liban selon lui, et de ce fait, "nous devrions nous mobiliser".
Raad a distribué aux participants à la séance du dialogue inter libanais un aperçu de ces manœuvres intitulées "Turning point 3" (Point de déviation 3).
Selon des sources, ce document a particulièrement suscité l'intérêt de la majorité des participants.


De son côté le président Michel Suleïman a évoqué au cours de ladite session les développements sur la scène interne et régionale.
Souleiman a noté la nouvelle tendance internationale par rapport au conflit au Moyen-Orient, il a rappelé les décisions du Sommet arabe tenu à Doha le 30 Mars dernier, en particulier en ce qui concerne l'initiative de paix arabe et la nécessité de faire pression sur l’entité sioniste pour son application dans le cadre d'un calendrier délimité.

Cela dit, les participants ont étudié les moyens de poursuivre les réunions de la table de négociation durant la prochaine phase.
Suite aux délibérations, il a été convenu ce qui suit :
1 - poursuivre le dialogue pour discuter de la question de la stratégie de défense et assurer la protection du Liban face à la persistance des menaces israéliennes qui pèsent sur lui, sans oublier les manœuvres militaires et les violations diverses, notamment l'espionnage via des réseaux qui ont été découverts récemment et qui constituent une violation de la souveraineté libanaise et de la résolution 1701.
2 - suivre les prochaines élections législatives pour assurer la stabilité de manière à garantir la démocratie du processus électoral, dans un climat de sécurité.
3 – les participants sont convenus d'oeuvrer pour qe les prochaines élections législatives se déroulent dans un climat de démocratie et de sécurité . Ils ont souligné l'importance d'appliquer ce qui a été convenu lors des précédentes réunions à savoir éviter toute tension qui puisse nuire à l'atmosphère qui rêgne.
4 – La prochaine session de dialogue a été fixée au premier juin pour deux raisons: consolider la trêve avant les législatives, et dicuter des mesures à prendre après le déclenchement des manœuvres israéliennes prévues le 31 mai prochain.

Au cours de cette rencontre, une série de réunions bilatérales et trilatérales ont eu lieu entre les pôles de l'opposition d’une part et ceux de la majorité de l'autre; notamment entre le Président du Parlement Nabih Berri et le général Michel Aoun, et entre le Président Michel Souleiman et le député Michel Aoun .
Selon notre correspondant, la rencontre n'était pas prévue d'avance, mais le général Aoun est arrivé au Palais plus tôt que prévu pour des raisons sécuritaires.

Les participants à la sixième session de dialogue national ont décidé de poursuivre les discussions relatives à la stratégie défensive, de façon à protéger le pays des menaces israéliennes, en particulier après la découverte des réseaux d'espionnage.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 29 Avril 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires