Croyances et société

Déséquilibre


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


Quelle est l’origine du mal sur terre, une question à laquelle tant de personnes aimeraient répondre. On peut en effet se poser la question peu importe ce en quoi nous croyons. Nous ne pouvons qu’être horrifiés par certaines choses dans ce monde, par certains comportements. Au de là de tout ce que l’on est en mesure d’élaborer comme explication à notre niveau de connaissance. Oui nous sommes différents, mais cela explique-t-il vraiment tout ? Certains pensent qu’une force qui nous est hostile s’est introduite dans nos vies et visent à nous détruire. Cette force se développe à l’ombre de nos failles, lesquelles sont très nombreuses et se concrétisent souvent par ce que les religions appellent le péché. Le péché qui peut mener à un manque d’amour, manque d’amour pour soi-même et un manque d’amour pour les autres. Le mal est quelque chose qu’il est intéressant d’analyser.


cybermoine3000@yahoo.fr
Mardi 28 Juillet 2009

Déséquilibre

L’amour et le manque d’amour

L’amour est quelque chose qui est difficile à définir tant chaque humain en a sa propre conception. L’une des définitions qui me plait le plus est celle-ci : « Mouvement de dévotion, de dévouement qui porte vers une divinité, un idéal, une autre personne etc. » Larousse illustré 1995 Cette définition à la fois simple et claire a de grandes implications. Car il y a autant de divinités et d’idéaux que l’imagination des humains peut concevoir. Oui car une divinité est souvent quelqu’un qu’on ne peut voir, toucher mais sur qui on fonde de gros espoirs. On attend d’une divinité qu’elle nous protège et pour cela on est prêt à lui offrir tous les sacrifices possibles. Est-ce que l’humain a toujours cru aux divinités ? Cela est fort probable. Et même jusqu’à présent certains considèrent l’argent par exemple comme une divinité à qui il faut offrir toute sorte de sacrifices. L’amour peut être tourné vers un idéal, or les idéaux sont nombreux. Ainsi certains ont pour idéal la pureté de la race, d’autres la paix dans le monde. L’amour peut être porté vers une personne, ce qui est très courant dans notre société. La dévotion qui peut se définir comme un attachement fervent à quelqu’un ou carrément une vénération est le propre de certains d’humains envers certains de leur semblable dans le but de combler un vide. C’est presque maladif chez les humains, ils ont besoin de s’attacher à quelque chose ou à quelqu’un ! Evidemment un tel comportement a un risque, car comme je le dis chacun a son idéal et sa manière de voir le monde. S’attacher à quelqu’un qui ne vous aime pas, vous fait courir un grand risque. Or mon expérience m’a démontré que l’attachement va rarement dans les deux sens. Il y a toujours un qui donne plus qu’il ne reçoit et il se crée donc un déséquilibre, plus ou moins grand. Mais comme je le mentionne souvent, l’humain a besoin d’aimer et d’être aimé (ou du moins d’en avoir l’impression). Alors il faut sans doute trouver là, la raison pour laquelle les humains s’attachent à des groupes religieux, à des croyances etc… Ils ont besoin aussi d’être rassurés et croire en un paradigme sert à ça. Mais il est amusant de voir que l’amour peut être destructeur pour d’autres personnes. Aimer des choses contre-nature peut mener à la perdition. Je considère la monnaie dans sa forme actuelle comme quelque chose de contre-nature. L’amour immodéré de certains pour l’argent est la conséquence d’un manque d’amour ou d’une recherche d’amour. Certains en effet espèrent être aimés grâce à leur argent. Une illusion cruelle qui a détruit tant de personnes… Oui le mal peut venir de l’amour, aussi triste que c’est ! Je ne crois pas qu’il faille quelques fois parler de manque d’amour mais de mauvais amour. On peut s’aimer soi-même ou aimer quelqu’un d’autre au de là de la raison. Bien que je l’aie souvent vu, c’est une chose je n’arrive pas à le comprendre. Je peux concevoir que l’on soit plein de bonnes intentions envers quelqu’un, mais vouloir le posséder (comme possèderait un objet) c’est délirant. La passion est tellement destructrice car elle rend aveugle, insensible à beaucoup de choses. Et le fait que certains soient prêts à tout pour un plaisir éphémère, dépasse (et de loin) mon entendement. Ce manque de vision et de capacité de projection dans le futur est assez pénible. Ce plaisir d’un moment bref et « sans lendemain » est comme une explosion, après une explosion il ne reste pas grand-chose. Je pense que les extrêmes sont excessivement dangereux. Et chez nous on a coutume de dire : « Dieu ne donne pas tout », autrement dit aucun homme ne peut tout avoir. Si on accepte cela on relativise en toute chose. Nous ne devons pas pour autant être passif, mais il est nécessaire de ne pas avoir de réactions excessives en cas d’échec. Je ne peux donner tout l’amour dont je suis capable à quelqu’un, pour ne pas que cela obscurcisse mon jugement. Le mythe de Frost est une métaphore très intéressante de ce dont je parle, l’amour impossible. Comme le dit aussi justement la bible : « on ne peut servir deux maîtres ». Trop donner à certaines personnes qui n’en ont pas forcément besoin c’est ne pas être en mesure d’aider ceux qui en ont vraiment besoin. Car le mal peut naître d’un déséquilibre.

Le mal naît d’un déséquilibre

Il est évident que des personnes font du mal pour se procurer quelque chose qu’elles n’ont pas et dont elles ont besoin. On peut tuer pour dérober quelque chose ou même quelqu’un. On peut tuer pour se procurer de la nourriture par exemple ! Une personne qui meurt de faim peut devenir pire qu’une bête et c’est assez effrayant. D’ailleurs si l’on n’a jamais eu faim dans sa vie, on ne peut pas comprendre. Comme a dit un vieux président africain et je le cite : « un homme qui a faim n’est pas un homme libre ». On peut tuer aussi par vengeance car pensant que cette vengeance va nous calmer mais il n’est en général rien, car on ne peut éteindre le feu par le feu. Priver un enfant d’amour et il peut devenir le pire des monstres. De manière générale en créant le déséquilibre on peut créer des monstres ou des personnes prêtes à tout pour essayer de retrouver un équilibre. Des êtres très peu en contact avec la réalité. Ce faisant on peut créer un dangereux marché et des cercles vicieux difficiles à contrôler. Mais dans ce monde l’équilibre existe-t-il ? Personnellement je ne le crois pas, étant donné qu’il nous manque toujours quelque chose. Mais on essaie de nous faire croire que nous pouvons combler ce manque par des moyens artificiels. Le scientisme nous promet et promeut un monde où la science résoudra tous les problèmes et des exemples concrets ne manquent pas. Ainsi des émissions télé tels que « relooking extrême » montre au bon peuple que même si nous ne sommes pas né beaux on peut se « rattraper » grâce à la chirurgie (et comme toujours ils prendront des cas « parlants ». Mais pour faire de la chirurgie il faut du fric ou de la chance. Cela incite des personnes à rechercher le fric à tout prix. Mais des personnes peuvent vivre même si elles ne sont pas « belles » ! Malheureusement pour elles, elles représentent un marché pour des requins ! Grâce à un matraquage médiatique intense ces requins créent un besoin et donc une demande, la suite est facile à deviner. Même quand des personnes naissent pauvres nous avons le « loto » qui peut d’un claquement de doigt vous rendre plus « riche que riche » (euromillions) et à vous la « vie de rêve ». Alors ils impriment dans la tête des gens que quelque soit votre problème fut-il insignifiant, il y a une solution « magique », car ne nous ne leurrons pas, c’est bien de la magie qui est ainsi vendu. Si certaines personnes qui ont des petits problèmes ne s’acceptent pas comme elles sont on peut aisément imaginer ce que ça peut créer comme chaos ! D’ailleurs en faisant rêver bêtement les gens cela provoque des drames comme par exemple ces pauvres africains qui meurent en essayant d’atteindre les « terres des miracles », l’occident. L’échec est souvent au bout de leurs tentatives et l’échec peut soit vous faire comprendre la « réalité » soit vous rendre plus entêté encore. Car le déséquilibre en fait va croissant et les attentes de « miracle » sont de plus en plus grandes. Car on se dit à présent qu’il faudrait un miracle pour résoudre la situation du monde ! Mais en fait le problème de la faim par exemple peut être résolu car on produirait assez pour nourrir 12 milliards de personnes (http://lulupo.blog.lemonde.fr/category/fao/) ! Donc ce problème est vraisemblablement créé et entretenu, pour le plus grand malheur de centaines de millions de personnes. Un peu comme on a volontairement créé un manque en Iraq avec l’embargo, embargo qui a vraisemblablement fait 500 000 morts parmi les enfants. Un autre blocus aussi sordide est organisé contre Gaza et qui a valu à une ex-députée américaine (laquelle a tenté de forcer le blocus) d’être en prison en Israël. Alors des problèmes de ce genre (manque en tout) peuvent être (et dans bien des cas le sont) volontairement créés, la question revient à se poser : pourquoi ? Pourquoi laisse-t-on des gens mourir de faim quand il y a assez pour nourrir tout le monde ? Oui pourquoi laisse-t-on s’installer des situations puantes un peu partout dans le monde ? Oui pourquoi ! La réponse me semble évidente forcer l’humanité à attendre le miracle finale, l’ultime illusion ce à quoi nous ont préparés Hollywood dans de nombreux films notamment le fumeux « Harry potter » (où les enfants magiciens pour oui ou pour non utilisent la magie pour résoudre les problèmes), les émissions télé tels que « relooking extrême » etc… Une solution magique….

Le « miracle final »

L’humain attend un miracle, un miracle céleste si possible. Car il en est convaincu la solution ne peut venir de son frère humain qui est si cruel et si nuisible. L’humain est en effet décrit comme un virus dans deux films : « virus » et « Matrix » par des « entités » non humaines ! L’humain est stupide et pour le profit peut détruire la planète exemples dans : « Home », « Abyss » et « Le jour d’après ». Comme le montrent certaines œuvres peut-être réagira-t-il si quelque chose l’oblige à changer exemple dans : « le jour où la terre s’arrêtera ». Ne soyons pas naïfs, ces œuvres à plusieurs millions de dollars servent un objectif de rentabilité mais aussi un objectif politique (comme c’est clairement le cas de « Home »). A grand renfort d’effets spéciaux et d’images touchantes on nous peint un avenir apocalyptique dans de nombreuses œuvres de fiction, avenir apocalyptique qui est la conséquence de notre incurie. Donc si l’humain n’a pas la solution à son problème deux choses peuvent régler la question ! Une catastrophe finale et là vous avez le choix dans de nombreux sites Internet ou dans des films catastrophes, certains sites Internet (surtout des sites anglophones) parlent ainsi de la fameuse planète Nibiru, laquelle d’ailleurs était sensée passer en 2003, puis en 2005, etc… Mais nous n’avons rien vu ! D’autres parlent de 2012, à la bonne heure, d’ici là nous verrons. D’autres sites parlent d’inversion des pôles, un phénomène qui a déjà eu lieu et qui aura lieu dans un proche ( ?) futur ! Bref on ne sait pas quand mais ça aura lieu ! Toute cette propagande appuyée par de nombreux films-catastrophe convainc les gens que quelque chose de grave arrive ! Et certains le prennent très au sérieux. Je me rappelle de l’écho qu’ont eu au Maroc en 2006, des rumeurs de Tsunami venant justement du net ! Tout ça pour dire que par le net on peut aisément nous empoisonner l’esprit. Mais revenons au fameux miracle attendu par l’humanité. On parle de l’émergence d’un être supérieur qui apportera les réponses et les solutions à l’humain (ce qui est la deuxième solution pouvant régler le problème de l’humain) ! Ainsi certains rabbins dont le mouvement rabbin Loubavitch parle de l’émergence prochaine du messie juif. Les juifs nous le savons n’ont pour la plupart pas reconnu Jésus de Nazareth comme leur messie. Mais comme nous le savons d’autres croyances attendent un personnage spécial ! Certains musulmans attendent le Madhi, les chrétiens attendent le retour du christ, les bouddhistes attendraient le 5ème bouddha etc etc… Beaucoup d’entre nous savent qu’un certain Benjamin Creme prophétise depuis des décennies l’émergence du grand instructeur mondial, le bien nommé Maitreya (son émergence serait proche d’où l’apparition d’une mystérieuse étoile voir ici : http://www.partageinternational.org/actualite/actu_etoile.php) ! Ce Maitreya se serait manifesté en 1987 au Kenya (tiens donc le pays d’origine d’obama) et des photos auraient été prises à cette « mémorable » occasion (http://www.partageinternational.org/decouvrir/13_5_1.php). Personnellement je ne crois pas à cette histoire mais beaucoup y croient parce qu’ils ont été « programmés » pour y croire ! Et je ne parle de ceux qui croient en d’autres « cas » comme ceux du Ashtar Command et Sananda (http://terrenouvelle.ca/ashtar.php) etc… Je pense qu’avec ces personnages ou entités plus ou moins flous ou vaseux, que l’on « contacte » par une technique qui ressemble en tout point à du spiritisme on essaie de diriger l’imagination des gens vers ce qui pourrait être la solution miraculeuse de l’humanité. Le tout est de savoir qui est derrière tout ça ! Vu que le Dalaï Lama est vraisemblablement financé par la CIA et dispose d’une image positive dans les médias occidentaux, on ne peut que se poser la question. L’imminence de l’émergence du « messie » ou du « sauveur » est selon moi telle la carotte que l’on met devant l’âne pour le faire avancer. Pour moi un c’est un mirage de plus, un faux-semblant ! Ce n’est pas que je ne crois pas aux miracles, je ne crois pas en ce genre de miracles là. Et si un homme se manifeste et possède apparemment toute sorte de pouvoirs dans le but de séduire les masses, je me méfierai de lui. Et pourtant j’accepte l’idée qu’il y a un monde invisible à nos yeux où se passent des choses invraisemblables (mon héritage africain sans doute). Mais je sais aussi que l’on peut créer un besoin et faire croire qu’on a la solution ! Etant mercaticien de formation je vois ça tout le temps. Détecter un besoin, l’orienter (création du désir) et répondre à ce besoin. Et je sais combien on peut aller loin dans l’analyse des personnes uniquement pour pouvoir acquérir quelque chose d’elles, leur soumission et leur obéissance. Je n’ai pas besoin de dire comment Bush et sa clique grâce aux attentats du 11 septembre 2001 ont plongé les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux dans une vérité de substitution ! Et leur ont fait croire que détruire deux pays rendraient le monde meilleur. Alors si un grand illusionniste se manifeste avec de grands pouvoirs, que fera-t-il ? Nous dira-t-il qu’il faut éliminer 1 personne pour en sauver 1000 et ainsi avoir la paix (message indirect du film « Wanted » et philosophie à laquelle croit l’actrice Angelina Jolie). Il faudra nous méfier car il n’y a rien de nouveau au soleil et les mêmes astuces sont utilisées encore et encore (par exemple Madoff qui a utilisé le Schéma de Ponzi ou l’administration Bush qui a utilisé des techniques que n’auraient pas reniées Goebbels) seule la forme change (et encore). Cela me fait dire qu’un courant maléfique semble se relayer depuis très longtemps avec le but inavouable de créer des empires à tout prix.

Les maîtres du monde

Ceci est l’un des débats les plus courants et les plus animés du net ! Qui dirige réellement le monde ? La question à un milliard de dollars car la réponse n’est pas si aisée. Comme je le pense il faut se méfier de ce qu’on nous dit, quoique la réponse doit être forcément devant nous et nous ait seulement masqués par notre incrédulité. « Seuls les plus petits secrets ont besoin d'être protégés. Les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique. » Marshall McLuhan (1911-1980), auteur et chercheur canadien. Moi j’ai tendance à dire que la « vérité est tournée vers elle-même » et que c’est nous le peuple qui donnons le pouvoir à certaines personnes. Et nous donnons souvent le pouvoir au plus gros menteur car il sait dire ce qui plaît à nos oreilles. Alors posons-nous la question, avons-nous une conscience ? Avoir une conscience passe forcément par avoir une mémoire ! Et si nous n’avons pas de mémoire…. Car pouvons-nous rappeler du mal que nous avons fait la veille ? En fait et c’est mon point de vue, en créant par notre manque de conscience des frustrations et des rancunes que nous semons ça et là (et cela nous le faisons par égoïsme ou par inconscience pure et simple), nous nourrissons chaque jour un peu plus une bulle monstrueuse qui finira par éclater et qui nous laissera tous désemparés et prompts à croire le premier imposteur venu. Si nous avions une conscience nous saurions que la démocratie n’a vraiment jamais existé, car certaines personnes ne peuvent accepter qu’elle existe (d’ailleurs le souhaitons nous vraiment, nous qui avons souvent un mépris pour l’opinion des autres). Ils peuvent trouver des gens brillants orateurs, charismatiques pour guider le peuple dans certaines directions ! La révolution cubaine est liée à Fidel Castro et à mon avis elle ne lui survivra pas bien longtemps. Ce que fait Chavez est apparemment admirable mais n’est-il pas finalement qu’un mondialiste comme temps d’autres, Pierre Hillard semble le penser (http://www.youtube.com/watch?v=bchUJ9F5WX0) et je le pense aussi. Mais sans Chavez la révolution vénézuélienne (que certains appellent chavienne) peut-elle survivre ? Ça reste à voir. Quoiqu’il en soit nous sommes différents, donc divisés et certains pensent que cette division est la source de nos problèmes. On promeut la création de grands ensembles, notamment L’ALENA, L’Union Européenne, les Etats-Unis d’Afrique etc… Et cela semble être la tendance. Oui l’Union fait la force dit-on, mais l’Union peut aussi mener à la dictature ! Car dans une Union plusieurs personnes ne peuvent diriger sinon on tombera vite dans les travers que l’on veut éviter. Et si une seule personne dirige, le fera-t-elle dans l’intérêt de tous ou dans l’intérêt de quelques-uns ? Je le pense toutes ces unions préparent l’union finale, le gouvernement mondial promu par les « théoriciens » David Rockefeller, Attali et bien d’autres. Ce nouvel ordre mondial où nous irons de gré ou de force selon Sarkozy. Et qui de mieux pour diriger cet état mondial, qu’un être exceptionnel qui réunit le charisme de tous les politiciens et autres révolutionnaires ? Car il s’agira d’une véritable révolution et il faudra un être unique, plus charismatique qu’Obama ou Chavez, plus grande gueule que Sarkozy ou Nejad et peut-être plus impitoyable que Poutine. Ce leader mondial promu dans les « protocoles des sages de Sion » entre autres. Alors le mysticisme rejoindra la politique pure et dure. La « prophétie » religieuse rejoindra le réel et à mon avis ce sera pour le pire. Le mal à l’état pur aura un visage et certains semblent essayer de nous faire comprendre que c’est pour très très bientôt. Mais ça ne pourrait être que du flan tout ça… Je suis comme Saint thomas, je ne crois que ce que je vois (perçois) ! Je fais ce que j’ai à faire, pour le reste, il adviendra ce qui doit advenir. Mais tout cela répond-il à la question sur l’origine du mal sur terre ? Et tant que vous n’aurez pas la réponse vous serez comme ce chien qui tente vainement de s’attraper la queue. Celui qui se demande qui de l’œuf ou de la poule a émergé en premier. Le mal à l’état pur existe et ce qui se passe actuellement semble avoir été prophétisé dans certaines légendes. Que dire de celles des sumériens qui parlent du dieu Enlil qui haïssait le genre humain et qui a essayé par tous les moyens de le détruire (famine, guerre biologique etc..) mais sans succès. Il a fallu une catastrophe climatique pour qu’il arrive à ses fins, mais son frère Enki s’arrangea pour que certains humains survivent ! Cette légende est-elle prophétique ? Certains semblent le penser. Oui car il semble que des personnes nous haïssent au point de sous-entendre que nous sommes des virus ! N’est-ce pas ce que pensait Enlil dans la légende ? Le mal à mon avis vient du déséquilibre et de la recherche de quelque chose que nous ne pouvons atteindre et finalement nous oublions ce que nous avons déjà ! Il me vient en tête l’histoire de cette jeune femme africaine noire qui avait épousé un homme, noir africain comme elle. Ce jeune homme s’était absenté pour des raisons professionnelles durant plusieurs mois, à son retour il a eu la désagréable surprise de voir que la peau de sa femme était devenue plus claire. Choqué et en colère il a demandé le divorce, car il aimait sa femme telle qu’elle était au moment du mariage et n’acceptait pas le fait qu’elle ait décoloré sa peau. Tout ça pour dire qu’à force de regarder vers l’horizon on peut perdre ce qu’on avait déjà et finalement tout perdre. Le bonheur est parfois fait de choses simples et peut-être que la vie sur terre consiste à accepter ce que nous sommes, le capitaliser et après chercher à nous élever calmement. Vouloir fuir certaines réalités et nous laisser emporter par des rêves fous (souvent créer artificiellement) fait finalement de nous de véritables esclaves alors que c’est ce que nous voulions éviter. Et les gens mauvais sont des esclaves qui ne se rendent compte de leur véritable état que quand il est bien trop tard ! Qui sont les maîtres du monde ? Les plus grands déséquilibrés qui puissent exister ! Coupés de la réalité, ils ne valent pas mieux (ils valent beaucoup moins d'ailleurs) que ces personnes pleines d'illusions à la recherche d'un eldorado en Europe et qui se noient dans la Méditerranée. Les maîtres du monde sans doute se noieront dans leur quête folle, essayons de veiller à ce qu'ils ne nous entraînent pas quand leur Titanic coulera.


Mardi 28 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par TheTruth le 28/07/2009 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellente analyse!!!
Effectivement l'homme cherche un miracle, mais le miracle est en lui même, ce monde qu'il perçoit comme abjecte et qui le fait tant souffrir tous les jours peut devenir du jour au lendemain un monde qui ne lui est en rien hostile. Ce miracle ne peut s'opérer que si on s'active à faire le bien, à regretter nos péchés, à obéir aux lois divines, et ce miracle ne peut s'opérer qu'à l'intérieur de nous même. Evidemment les gens aiment les miracles collectifs ou qu'ils peuvent raconter, mais le miracle dont je parle est privé mais bien réel, il ne se raconte pas mais se vit.

Quant on voit la machine gigantesque qui est ce monde, quand on voit l'ampleur des mensonges à tous les niveaux, absolument presque tout ce qu'on nous dit est mensonge, vers qui se tourner alors, comment lutter seul contre toute la Terre? Hé bien inutile de lutter contre toute la Terre car votre seul ennemi n'est que vous m^me. La première étape pour opérer ce miracle est de simplement reconnaître nos iniquités, nous sommes les mieux placer pour connaître le mal dont on est responsable, ensuite avoir une sincère volonté de se réformer, ensuite Dieu le tout puissant, même si vous n'êtes pas croyant mais que vous agissez pour le bien, vous guidera dans dans cet énorme labyrinthe vers son chemin de droiture et de vérité, il vous guidera vers la soumission à votre créateur, protecteur, bienfaiteur,... vous n'avez qu'une chose à faire, une seule et vous l'aurez grandeur nature votre miracle: Reconnaître vos tords personnels et avoir une sincère volonté de se réformer et de faire le bien. Etape par étape Dieu vous guidera vers votre salut aussi bien dans ce monde éphémère mais surtout vous aurez une récompense énorme dans l'au-delà pour l'éternité.

2.Posté par Saber le 28/07/2009 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Cet article est très intéressant par la richesse des arguments.

Justement, je relisais il y a un moment " Discours de la servitude volontaire" par Étienne de La Boétie .


3.Posté par fadi le 28/07/2009 23:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@l'auteur,
quelle est l'origine du mal ?
l'origine du mal est le bien,car c'est le mal qui donne sens au bien et sans lui il ne saura exister,donc il ne faut pas rever que ce mal disparaitra de la terre car si l'un disparait,l'autre aussi,pour cette raison notre responsabilité sur cette planéte n'est pas de la transformer
en paradis,ce qui est impossible,mais eviter de la transformer en enfer.
une cité vertuese n'est pas une cité où tout le monde est bon mais où les bons sont plus nombreux que les mauvais.
ceci me rapele un verset coranique où dieu appelle les croyants à ne pas exagerer dans la religion car personne ne pourra ni devenir parfait,ni chasser definitivement le mal de la terre.


ceci n'est pas un appel à demissioner devant le mal et mais que le combattre ne devient pas une obsession.

4.Posté par Thanatos le 29/07/2009 01:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Fadi

Je ne crois pas que l'on puisse faire disparaître le mal, mais il nous faut le dominer selon moi. Il nous faut accepter que nous sommes des êtres imparfaits et chercher à nous améliorer. Il est clair sans la notion de mal, la notion de bien n'a vraisemblablement pas de sens. Je pense que le bien absolu vient de la fusion spirituelle avec le créateur, mais c'est quelque chose qu'à notre niveau nous avons du mal à concevoir. Nous devons rechercher l'amélioration continue un peu comme une démarche qualité qui consiste à limiter nos envies de péchés et notre aptitude à céder aux tentations tout azimut.

A Truth

En effet notre pire ennemi est nous-mêmes et il faut faire de cet ennemi un allié. Ce n'est pas chose aisée et c'est ce qui rend ce défi plus grand ! Vaincre sa tendance à nuire à autrui et à soi-même, un défi noble et qui devrait tenter tous les êtres humains. Mais nous avons la fausse impression que le côté obscur est le plus fort. Ouvrons les yeux et laissons-nous guider par les innombrables signes qui nous montrent qu'être charitable et juste est ce que nous sommes sensés atteindre comme but.

5.Posté par Kalix le 29/07/2009 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans l’existence du mal, comment Dieu (swt) pourrai nous éprouver ?

Sans faire l’apologie du mal, tout le monde connait l’expression « un mal pour un bien ».
Dans un monde idyllique sans mal, la Prière et le Pardon n’aurait aucun sens ! Nous gênerons, dans une vie, une infinité de maux (avec nos pensées, nos langues, et d’autres organes ...), le tout est de savoir hiérarchiser à défaut d’annuler et veiller à ne pas glisser dans les cercles vicieux qui nous font inexorablement franchir les limites fixées de la transgression...

Dieu, le Tout-Miséricordieux, nous le rappelle en ces termes :

(4:31) Les femmes (An-Nisa') :
"Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos méfaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit honorable (le Paradis)."

6.Posté par Thanatos le 29/07/2009 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense comme je l'ai dit dans mon article que le mal vient du déséquilibre chez l'humain. Je crois que chaque humain recherche l'équilibre, il cherche à combler un vide mais souvent il ne sait comment le faire. Certains trouvent à peu près l'équilibre en s'abandonnant à Dieu, d'autres le cherchent en faisant du mal. Mais faire du mal vous déséquilibre encore plus, car quoiqu'on en dise le mal ne peut apporter la paix et l'équilibre. Et plus une personne est déséquilibrée plus elle cherchera à déséquilibrer les autres. C'est en cela que je crois que les maîtres du monde sont des déséquilibrés profonds ! Leurs comportements anormaux et amoraux viennent sans doute de là. Et le déséquilibre s'accompagne souvent de l'injustice or il suffit d'un seul injuste pour en créer d'autres. Alors les justes doivent se montrer doublement forts pour vaincre leur propre déséquilibre et lutter contre le déséquilibre que les injustes veulent apporter dans leur vie. Cela demande une grande force mentale et une fois inébranlable en un idéal de paix et de justice pour cette vie là ou plus sûrement dans une vie future.

7.Posté par TheTruth le 29/07/2009 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Thanatos
Je rejoins tout a fait tes propos.
Une chose est sure nous avons été créé aussi innocent et pure que des bébés et nous sommes tous confrontés au mal dés nos premiers jours ce qui nous enlève peu a peu notre innocence et nous fait pénétrer le vice en nous et et nous rend calculateur. Le but est qu'un fois que Allah nous exhorte nous répondions à son appel. Je suis intimement persuadé que Allah exhorte vers son chemin chaque être humain à la manière qui lui convient et c'est la que le choix se donne a nous: répondre a son appel et se reformer et essayer d'atteindre un équilibre dans le bien ou ignorer son appel et s'enfoncer dans le chaos intérieur. Evidemment se réformer ne se fait pas en un jour, c'est un peu comme un pendule qui oscille de part et d'autre de sa position d'équilibre, celui qui choisit de se reformer va voir l'amplitude de ses oscillations (que l'on peut comparer a nos péchés) de plus en faible, d'autres pendules viennent interférer avec nous pour soit calmer nos oscillations soit les amplifier, choisir systématiquement la voie divine mène irrémédiablement notre pendule a sa position d'équilibre et nous apporte un confort intérieur inébranlable.

8.Posté par Kalix le 30/07/2009 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une fois un collègue m’a dit :

« Si t’es gentil avec toi, t’es méchant avec les autres, si t’es méchant avec toi, t’es gentil avec les autres »

Je n’ai pas su quoi lui rétorquer, juste : « Ca ma l’air vrai ! », vous avez peut être une explication vu votre sagesse ?

9.Posté par fadi le 30/07/2009 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Kalix
on a l'habitude d'exiger des autres plus que ce qu'ils peuvent,un marie exige de sa femme,un patron exige de son employer,un fils exige de son pére,exiger est devenu le mot d'ordre du monde modérne,tout le monde exig des autres qu'ils soient parfaits mais en réalité le terme "exiger"' dans pluseiurs cas,est synonyme d' "exagirer".
cet homme a peut etre raison dans la mesure ou etre mechant avec soit veut dire exiger de soit avant d'exiger des autres,exiger de soit d'etre juste avant de l'exiger des autre,exiger
de soit l'honneté avant de l'exiger des autres.
AMICALEMENT.

10.Posté par fadi le 30/07/2009 23:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erratum :"exiger" est synonyme d'"exagerer" et non pas "exagirer avec un i,
dans plusieurs cas les gens exigent des autre d'etre comme ci ou comm ça alors qu'eux ne le sont pas comme reconaitre ses erreurs par exemple.

11.Posté par Kalix le 31/07/2009 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je viens de trouver ce hadith, qui (subhan'Allah) resume parfaitement :

"Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Souhaitez-vous savoir qui d’entre vous est le meilleur et qui est le pire ? Le meilleur d’entre vous est celui en qui nous espérons le bien et de qui nous ne redoutons pas le mal et le pire d’entre vous est celui en qui nous n’espérons pas le bien et de qui nous redoutons le mal. » Rapporté par Tirmidhy et authentifié par Albâny. "

Vous remarquerez que le bien et le mal sont présent dans les deux cas...

12.Posté par Kalix le 31/07/2009 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et celui-ci, conclu à la perfection, l'attitude que nous aurions tous du adopter, auquel cas, nous viverions dans le meilleur des mondes, un monde qui étouffe le mal jusqu'à l'asphixier :

"Le Messager d’Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même. » Rapporté par Boukhâry et Mouslim."

13.Posté par fadi le 31/07/2009 00:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le mal que dieu a crée est distiné à exiter et ne poura jamais etre asphixier tant que l'etre humain existera comme le meilleure du monde aussi,disant un monde relativement bien,
un monde qui n'est pas un paradis mais n'est pas l'enfer non plus,le réalisme et le juste milieu l'exige.

14.Posté par jean le 02/08/2009 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les péchés , c' est l' oeuvre du malin. Rejeter les par la puissance de Jésus.
les péchés des hommes sont à son comble devant DIEU . Bientôt, DIEU va exercer son jugement sur le monde entier. La fin des temps est déjà là depuis le 21/06/2009 ! lisez ce blog pour en savoir davantage et pour suivre son évolution:

http://letempsdelafin.blogs.fr/


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires