ALTER INFO

Désastre économique si les mesures climatiques sont suivies


Dans la même rubrique:
< >


Paul Joseph Watson
Jeudi 13 Mars 2008

Désastre économique si les mesures climatiques sont suivies


Le groupe du CEI prévient que, se conformer aux mesures contre le réchauffement global entraînera « misère, famine et mort à grande échelle » dans le tiers monde.


Prison Planet, par Paul Joseph Watson, le 12 mars 2008


​​​​Lancée cette semaine, une campagne médiatique nationale donne l'éveil sur le fait qu'adopter les mesures contre le réchauffement global « signifierait un désastre économique » aux États-Unis et « entraînerait misère, famine et mort à énorme échelle » dans les pays moins développés.


​​​​Lors d'une conférence de promotion pour sa vaste campagne publicitaire télévisée et sur Internet, Sam Kazman du Competitive Enterprise Institute (CEI) a souligné que, « Les militants nous préviennent des prétendues menaces du réchauffement global, mais ils sont en général silencieux sur les périls bien plus pressantes que font peser les mesures prises contre lui. »


​​​​Cet observation arrive la semaine même où une proposition de la Carnegie Institution exhorte à ramener près de zéro ou au zéro intégral les émissions de carbone « en quelques décennies, » pour empêcher l'assèchement des sources d'eau dû au réchauffement global.


​​​​Si ces mesures étaient suivies, l'homme retournerait au mieux à l'Âge de pierre, et l'humanité aurait à endurer des conséquences dévastatrices. Les transport mondiaux de tous genres cesseraient, la fabrication et la production deviendraient chose du passé, l'économie mondiale s'écroulerait, et les communications sombreraient dans le néant, car les réseaux informatiques et Internet seraient abolis. Des millions de gens gèlerait jusqu'à en mourir, impuissants à réchauffer leur maison.


​​​​Le groupe du CEI souligne aussi l'usage que fait Al Gore de l'énergie comme exemple mettant en évidence le fait que les plus alarmistes du changement climatique sont de complets hypocrites, qui font la morale aux autres sur la manière dont ils doivent modifier leur style de vie tout en ignorant leur propre message, et utilisent le réchauffement global pour faire de l'alarmisme à des fins d'adulation et de notoriété comme des égoïste vaniteux.


​​​​L'ancien vice-président Gore est le messie des fanatiques du changement climatique, et sa polémique jonchée d'aberrations, Une vérité qui dérange, est considérée comme le fondement de la croyance en l'origine humaine du réchauffement global.


​​​​Comme le dévoilait The Tennessee Center for Policy Research l'année dernière, les 20 chambre de l'hôtel particulier de Gore utilisent 20 fois la moyenne nationale étasunienne de gaz et d'électricité. Gore est extrêmement prodigue envers lui-même dans sa piscine chauffée, tandis que les pauvres et la classe moyenne attendent l'assaut des taxes sur le carbone qui videra le revenu dont ils disposent.


​​​​Selon le Washington Times, « La pub télévisée, donnée en première lors d'une conférence de presse au National Press Club, circulera sur les marchés à travers le pays durant les deux prochaines semaines, notamment à Boston, Phoenix, Orlando et Pittsburgh. L'annonce d'aujourd'hui commence à passer sur le marché du District de Colombia [qui inclus Washington, NDT] dans des émissions d'information de CNN, CNBC et Fox News Channel. »


​​​​Ci-dessous, on peut regarder l'une des annonces du Competitive Enterprise Institute sur Internet [en anglais] :

http://www.youtube.com/watch?v=XRXd4KLDxlM



Original : http://prisonplanet.com/articles/march2008/031208_economic_disaster.htm
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info




Vendredi 14 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par Fernand Cloutier le 13/03/2008 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De plus en plus de scientifiques disent que le réchauffement climatique est naturel en grande partie.
On dit même que sur certaines planètes il y a des changements au niveau des températures.
Dans l'article ci-dessus on dit que si les moyens sont suivis pour empêcher le réchauffement il y aura beaucoup de misère et que beaucoup de personnes mouront.
C'est le BUT des richissimes de ce monde de diminuer la population globale.
Les pauvres seront les premiers et ils représentent les 2/3 de la population globale.
Il faut dire que les pauvres ne rapportent pas beaucoup à la société; ils en dépendent surtout.

2.Posté par H-TTE le 14/03/2008 06:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Could you comment about this, please?

Ségolène Royal dans HARVARD:

«Eh bien, c?est à peu près ce qu?est allée faire, à l?occasion de sa visite à Harvard le mois dernier et un an presque jour pour jour après sa retentissante version personnelle du ?Vive le [Porto Rico]? gaullien, notre Bécassine nationale» -JC/Durbant?


http://en.wikipedia.org/wiki/Segolene
Le video de Ségolène Royal dans Harvard Universite - ça vous choque?

*** VIDEO: Ségolène Royal parler sur Porto Rico dans video:

http://ksgaccman.harvard.edu/iop/

(ECOUTER - PREMIER QUESTION - MINUTE 20:50 sec. - VIDEO)

Merci!

3.Posté par Gugusse le 14/03/2008 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


"Le groupe du CEI prévient que, se conformer aux mesures contre le réchauffement global entraînera « misère, famine et mort à grande échelle » dans le tiers monde"

C'est normal, c'est fait pour. Tout cet affolement face au réchauffement climatique n'est qu'une immense arnaque destinée à appauvrir toute la planète.

Tout le système solaire se réchauffe.

Y a des mecs qui vont vraiment loin avec leurs 4X4 !


4.Posté par Lallement Patrice le 15/03/2008 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis assez étonné de trouver un tel article sur Alterinfo.net. Je ne suis en aucun cas un admirateur de Al Gore, et à dire vrai le déchaînement médiatique qui l'entoure me laisse sceptique. Toutefois, il me parait utile de préciser que la CEI est une organisation issue directement d'un "think tank" neoconservateur , et soutenue financièrement par EXXON Mobil, American Petroluem Institute, Dow Chemical, General Motors, IBM et j'en passe. Autant dire que les affirmations de ce groupe me paraissent aussi tendancieuses que celle de Al Gore.
On peut également se poser des questions sur l'auteur Paul Joseph Watson et son affiliation avec Alex Jones. Ce genre d'article confirme tous les doutes que l'on peut avoir sur l'authenticité de la démarche de ces hommes. Information ou manipulation, chacun se fera son avis, tant que l'on peut connaître les sources de l'information.

5.Posté par Petrus le 16/03/2008 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour répondre à Lallement Patrice :

C'est aussi en accusant Thierry Meyssan d'être d'extrême droite qu'on dénigrait sa révélation de l'absence d'avion dans l'attentat au Pentagone.

Le principal est le fond. Ce que raconte cet article est juste et il est donc intéressant sans présumer de qui l'a écrit. Il faut rester ouvert.

Le fait qu’un Bush mondialement antipathique soit ouvertement contre les mesures de Kyoto, incite certainement les gens à les approuver sans réfléchir au fait que le réchauffement est, selon les astronomes vraiment indépendants, un phénomène cosmique, qui touche tout le système solaire, et que ces mesures appauvriront inutilement sans faire plus d’effet qu’un cataplasme sur une jambe de bois.

L’attitude de Bush obéit sans doute à une stratégie mûrement réfléchie des élitistes pour que le public admette plus facilement la responsabilité humaine dans le réchauffement.



6.Posté par Pole le 16/03/2008 22:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Si ces mesures étaient suivies, l'homme retournerait au mieux à l'Âge de pierre, et l'humanité aurait à endurer des conséquences dévastatrices. Les transport mondiaux de tous genres cesseraient, la fabrication et la production deviendraient chose du passé, l'économie mondiale s'écroulerait, et les communications sombreraient dans le néant, car les réseaux informatiques et Internet seraient abolis. Des millions de gens gèlerait jusqu'à en mourir, impuissants à réchauffer leur maison. "
SNIF!!!!!!!! En consommant tant et plus, on va réussir à chauffer tout le monde?
Et sans pétrole (dans 40 ans? ou dans 20 (il sera alors cher, très cher)?)?
Les transports mondiaux seront-ils économiquements viables avec un pétrole à 2000$ le baril?
J'en ai rien à ficher que la fortune des 1000 plus riches soit divisé par 125!
Depuis 200 ans, on émet de plus en plus de gazs à effet de serre, et depuis 200 ans, la température augmente.
Quelle coïncidence!

7.Posté par Scampi le 17/03/2008 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Connaissez-vous Amélie Nothomb ?

Elle a écrit un roman "Péplum". je vous invite a le lire. Tout est dit.

(pas facile à lire, mais il faut s'y tenir et aller jusqu'au bout)

Bonne lecture

8.Posté par Pole le 17/03/2008 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y avait un article sur contreinfo.info qui disait qu'un 1% du PIB suffirait à sauver la planète.
On est loin du désastre économique, de l'apocalypse!

9.Posté par un de passage le 19/03/2008 02:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà le genre d'article qui coupe radicalement tout élan de soutiens, alors que je m'appretais à envoyer un chèque.
Vous me direz, ça n'a rien à voir. Certes, mais qui a-t-il de pertinant ds l'argumentaire de cet article? Absolument rien sinon qu'il faut se méfier de certains lobby qui pourraient bien ne pas avoir dit leur dernier mot, après déjà des décennies catastophiques de dénigrement qui avaient relativement bien marchées jusqu'il y a encore peu.
Le plus surprenant est le contenu de la majorité des commentaires largement à côté de la plaque. Il faut vraiment être aveugle pr ne pas voir aujourd'hui que la pollution en général prend des proportions inquiétantes et surtout aucune perspective de véritable retournement.
J'ai plus l'impression d'être (mal?) tombé sur une bande de rapace de la critique et du rejet de la "pensée courante", plutôt que sur des gens qui cherchent à affiner leur jugement critique. C'est dommage, ça me semble stérile dans le meilleur des cas. Personne n'est parfait, y compris le plus intégre des hommes ou de site internet. Bons vents qd même, mais je ne pense pas que nous prendrons le même.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires