Conflits et guerres actuelles

Des scientifiques britanniques avertissent que les Etats-Unis préparent une attaque terrifiante contre l’Iran


Une étude de quatre-vingt pages publiée le 28 août dernier par deux analystes en matière de sécurité britanniques fait une estimation à glacer le sang de la violence destructrice que les Etats-Unis emploieraient lors d’une attaque contre l’Iran. « Les Etats-Unis ont fait des préparatifs dans le but de détruire les armes de destruction massive de l’Iran, son énergie nucléaire, son régime, ses forces armées, son appareil d’Etat et son infrastructure économique dans les quelques jours, sinon les quelques heures qui suivraient un ordre donné par le président George W. Bush » dit cette étude.


Peter Symonds
Lundi 24 Septembre 2007

Des scientifiques britanniques avertissent que les Etats-Unis préparent une attaque terrifiante contre l’Iran
Par Peter Symonds



Les auteurs de cette étude, Dan Plesch et Martin Butcher, tirent, en s’appuyant sur des sources accessibles au public, cette conclusion que « Les bombardiers et les missiles à longue portée américains sont d’ores et déjà prêts à détruire en quelques heures 10.000 cibles à l’intérieur de l’Iran. Les troupes d’infanterie, de l’armée de l’air et de la marine déjà présentes dans le Golfe Persique, en Iraq et en Afghanistan ont la capacité de détruire en peu de temps les forces armées iraniennes, le régime du pays et son Etat. »

Plesch et Butcher ont écrit abondement sur les relations et la sécurité internationale. Plesch est directeur du Centre for International Studies and Diplomacy à la prestigieuse School of Oriental and African Studies de Londres. L’étude intitulée « Envisager une guerre avec l’Iran : un mémoire pour une discussion sur les ADM [Armes de destruction massive] au Moyen-Orient » ne fait pas d’évaluation du programme nucléaire iranien, le prétexte d’une guerre des Etats-Unis contre l’Iran, ni ne tire de conclusion sur la probabilité d’une attaque. Mais elle décrit les vastes préparatifs du Pentagone et examine les stratégies militaires probables des Etats-Unis.

Plesch et Butcher estiment qu’une attaque américaine quelle qu’elle soit ne se limiterait pas aux installations nucléaires iraniennes mais aurait aussi pour objectif d’éliminer sa capacité de réplique par la destruction de ses capacités militaires et de son infrastructure économique. « Toute attaque aura vraisemblablement lieu à une très grande échelle, sur plusieurs fronts, évitant toutefois une invasion terrestre. Une attaque qui se concentrerait sur les armes de destruction massive, laisserait à l’Iran trop d’options en matière de contre-attaque, permettrait que le président Bush soit accusé de n’avoir pas utilisé une force suffisante et laisserait le régime intact » déclarent-ils.

Le mémoire examine les plans de « Frappe planétaire » (Global Strike) du Pentagone, développés sous l’égide de l’administration Bush et destinés à rendre l’armée américaine capable de frapper à brève échéance n’importe où dans le monde. Depuis 2001 en particulier, on a modifié le rôle de STRATCOM (US Strategic Command), un moyen de dissuasion nucléaire contre l’Union soviétique dans le passé, afin de « permettre l’obtention d’effets sur mesure partout et à tout moment dans le monde entier…Les Etats-Unis ont des forces stratégiques prêtes à lancer des attaques massives contre l’Iran en l’espace de quelques heures après que l’ordre en sera donné. »

Plesch and Butcher analysent les types de bombardiers et de bombes conventionnelles disponibles et calculent que cent bombardiers stratégiques, armés chacun de cent « bombes intelligentes », suffiraient à frapper 10.000 cibles individuelles. « Cette force de frappe est à elle seule suffisante pour détruire toutes les capacités politiques, militaires, économiques importantes de l’Iran ainsi que ses capacités de transport » concluent les auteurs. « L’emploi d’une telle force amènerait la technique "choc et épouvante" (shock and awe) à un stade supérieur et ne laisserait à l’Iran que peu ou pas de capacités militaires conventionnelles pour bloquer le détroit d’Hormuz ou pour fournir un soutien militaire conventionnel à des insurgés en Irak ».

Le mémoire exclut dans une bonne mesure l’usage d’armes nucléaires par les Etats-Unis, déclarant que « les conséquences humaines, politiques et environnementales serait dévastatrices tandis que leur valeur militaire resterait limitée ». Mais les auteurs reconnaissent aussi qu’il existe « de nets indices qu’ [aux Etats-Unis] on considère sérieusement une telle utilisation d’armes atomiques [contre l’Iran] ». Et tout en déclarant qu’une attaque nucléaire américaine ou britannique contre l’Iran était « très improbable », Plesch et Butcher ne la tenaient pas pour impossible. Ils calculent que près de trois millions de « morts soudaines » se produiraient au cas où l’on jetterait des bombes nucléaires de 300 kilotonnes sur ne serait-ce qu’onze sites censés abriter des armes de destruction massive.

Une bonne partie de cette étude traite des options diverses qu’ont les Etats-Unis dans l’utilisation des forces présentes dans la région pour contrer une riposte iranienne à leur attaque. « L’Iran a une armée de l’air et des capacités de défense antiaérienne faibles, la plupart vieilles de vingt ou trente ans et ne possède pas de système de communications moderne et intégré. Non seulement ses forces seront-elles rapidement détruites par la puissance de l’aviation américaine, mais l’armée de l’air et l’infanterie iraniennes devront encore lutter sans protection devant une attaque aérienne » écrivent les auteurs.

L’étude évoque l’existence de plans américains pour contrer tout blocus du détroit stratégique d’Hormuz, dans le Golfe persique et pour se saisir de la province iranienne occidentale de Khuzestân, où s’effectue la plus grande partie de la production pétrolière du pays. Elle décrit en détail la capacité de l’armée américaine, stationnée non loin, en Irak et en Afghanistan, à détruire l’armée et les bases militaires iraniennes, même si elles se trouvent à des centaines de kilomètres des frontières et ce, sans invasion terrestre. Elle cite diverses sources faisant état d’opérations américaines secrètes ayant d’ores et déjà lieu à l’intérieur de l’Iran dans le but d’identifier des cibles et de fomenter une rébellion armée parmi les minorités ethniques et religieuses.

Examinant la question « dans quelle mesure peut-on considérer qu’une attaque est probable? » les auteurs font remarquer : « L’administration [américaine] a constamment refusé de renoncer à l’option militaire et elle a continué de préparer une guerre. Le Congrès a rejeté une motion exigeant du président qu’il le consulte avant d’aller en guerre contre l’Iran ». L’étude cite un certain nombre de commentaires menaçants faits cette année par des membres de l’administration Bush, ainsi que des déclarations anti iraniennes belliqueuses par des candidats républicains et démocrates à l’élection présidentielle. Elle énonce aussi les mesures prises par le Congrès en vue d’imposer des mesures plus sévères contre Téhéran.

Les auteurs de l’étude réfutent de nombreux arguments généralement avancés pour expliquer pourquoi les Etats-Unis n’attaqueraient pas l’Iran. Ils estiment que la probabilité d’un compromis sur le programme nucléaire iranien est « extrêmement faible » étant donné que « les Etats-Unis refusent d’offrir toute garantie de sécurité à l’Iran et s’emploient effectivement et de façon active à affaiblir les autorités iraniennes. » Quant à la tentative de l’Union européenne de servir d’intermédiaire dans un marché avec l’Iran « les responsables américains…se moquent, tant en privé que de façon moins privée, des efforts de l’UE, qu’ils jugent futiles ».

Répondant à ceux qui font remarquer que l’armée américaine est enlisée en Irak et manque de troupes, l’étude déclare : « Le déploiement de l’armée aux limites de sa capacité, dû à de longs tours de service en Irak est un problème sérieux, mais fournir des forces pour une guerre de courte durée (suivant le modèle de l’invasion initiale de l’Irak) constituerait un bien moindre problème. L’Iran n’a guère la capacité de conduire une attaque militaire conventionnelle en dehors de son propre territoire, donnant aux Etats-Unis de bonnes possibilités de se retirer et d’attendre la suite événements dans le pays après une attaque du genre de celle décrite dans cette étude. »

Le mémoire explore également la capacité de l’Iran à répondre d’autre manière, soit directement contre un allié des Etats-Unis comme Israël ou contre des bases américaines, soit indirectement par l’encouragement d’une sédition parmi les Chiites irakiens. Les auteurs considèrent que de tels arguments renforcent la proposition d’une attaque massive plutôt que celle d’une attaque limitée. Ils font aussi observer que l’Iran conservait l’option de contre-frappes à l’aide de missiles et avait observé de très près les opérations militaires américaines autour de ses frontières. « En même temps, les forces armées américaines se sont préparées à cette éventualité pendant de nombreuses années et il sera difficile d’être le général qui dira au président Bush qu’attaquer l’Iran n’est pas ‘faisable’. »

Plesch et Butcher ne font aucune prédiction quant à une guerre, mais ils notent que le manque de publicité autour des préparatifs militaires américains ne constitue pas une garantie qu’une attaque n’aurait pas lieu. « L’état de préparation militaire, sinon politique, des Américains pour une guerre utilisant des forces d’invasion minimum, indique que leur inaction apparente vis-à-vis de l’Iran est trompeuse. La capacité des Etats-Unis de mener une opération militaire de grande envergure contre l’Iran est intacte. Quant à savoir s’il existe une volonté politique de poursuivre une telle ligne, cela n’est connu que de quelques personnalités dirigeantes de l’administration Bush ».

Plesch et Butcher n’ont pas essayé d’analyser les raisons économiques et stratégiques sous-jacentes d’une attaque américaine de l’Iran ou d’examiner en détail le potentiel qu’une telle action avait de déclencher une guerre plus étendue. Leur étude ne contredit en rien la campagne de propagande de plus en plus importante sur les prétendus programmes nucléaire iraniens. La réelle motivation d’une nouvelle guerre irresponsable des Etats-Unis contre l’Iran réside dans la tentative de l’administration Bush d’établir une domination sans partage des Etats-Unis sur les régions riches en ressources minérales du Moyen-Orient et d’Asie centrale. Tout ce qui aurait pour conséquence de permettre à des rivaux européens et asiatiques de renforcer leur influence dans ces régions clés est tout simplement intolérable pour l’élite dirigeante américaine.

L’optique plutôt limitée de l’étude ne fait que rendre sa conclusion plus troublante : les préparatifs militaires qui permettraient à l’administration Bush de faire, en peu de temps, d’une grande partie de l’Iran un champ de ruines, sont déjà terminés.


wsws.org


Lundi 24 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par HESCH le 24/09/2007 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce scénario est peut-être techniquement envisageable; encore que celui-ci semble plus sortir des studios d'Hollywood que du Pentagone. Mais son application éventuelle discrediterait les USA pour mille ans. Cette étude doit donc être considérée comme un élément d'intoxication des masses et un élément de pression supplémentaire sur l'Iran. Un de plus!!!!
Qu'adviendrait-il si un des 100 missiles venant à s'egarer? Qu'adviendrait-il si quelques unes des 10000 têtes expédiées venaient à atteindre d'autres pays que ceux pour lesquels elles ont été programmées????

2.Posté par Maxwel le 24/09/2007 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

To HESCH le 24/09/2007 16:30

Dégat collateraux sans plus, et s'il retombait sur Ground Zero, ou le Pantagone ce serait les terroristes Iraniens genre 911.


Dormé tranquille, ils ont deja les arguments bétons dans leurs valises de désinfos à la sauce Hollywoodienne

Maxwel

3.Posté par PENTAGONE ET HOLLYWOOD le 24/09/2007 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-être HESCH a-t-il raison... Mais je n'oublie pas que la peur du discrédit ne les a pas arrêté jusqu'alors... Et que ce ne serait pas la première fois que le Pentagone élaborerait des plans hollywoodiens sans complèxes... En tout cas, je ne prendrais pas le risque de croire qu'ils n'ont pas l'intention... Ce qu'ils ont écrit, ils l'ont toujours fait...

4.Posté par Romain Angeles le 24/09/2007 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne connais pratiqement rien en terme de capacités et stratégies militaires, mais les auteurs de cet article ont oublié un point fondamental: si les États-Unis attaquent l'Iran, ce n'est pas seulement à l'Iran qu'ils déclarent la guerre, mais aussi à la Syrie qui possède apparemment une puissance militaire non négligeable. Que dire ensuite de la Somalie, du Soudan, de la Lybie et des pays de la région? Si ce n'est pas leur état qui s'alliera officiellement avec l'Iran, il s'agira très certainement d'une quantité massive de volontaires, prêts à mourir pour avoir la chance de tuer un Américain.

Cette guerre éventuelle ne sera pas une guerre éclaire du tout comme on essaie de nous faire avaler. L'organisation militaire des différents groupes anti-américains de la région rend l'utilisation des grosses armes plutôt inutile: on le voit en Iraq, on le voit en Afghanisant, on l'a vu au Viet-Nam. Malcolm X nous l'avait déjà dit il y a 40 ans:

"L’homme blanc [occidental] n’est plus capable de gagner une guerre au sol. Ces jours de victoires militaires au sol sont terminés. Est-ce que je peux le prouver? Oui! Regardez tous les endroits du monde où il s’implique. Dites-moi où il gagne? Nulle part!

Alors que quelques riziculteurs, une poignée de riziculteurs l’ont chassé de la Corée. Oui, ils l’ont chassé de Corée. Des mangeurs de riz avec rien d’autre que des chaussures de sport, une mitraillette et un bol de riz face à des tanks, du napalm et tous ces engins les ont renvoyés de l’autre côté du Yalu. Pourquoi? Parce que ses jours de victoire sur le sol sont finis.

En Indochine, ces petits paysans riziculteurs ont affronté la puissance militaire française et ont renvoyé tous les Français d’où ils étaient venus. Vous vous rappelez de Dien Bien Phu. Non!

La même chose est arrivée en Algérie, en Afrique. Ils n’avaient rien d’autre qu’une mitraillette. Les Français avaient tous ces engins militaires sophistiqués, mais ils ont reçu un traitement de guérilla, et l’homme blanc ne peut pas se battre dans une guérilla. Une guérilla demande d’avoir du cœur, des nerfs solides, et il n’a pas ces choses là. Il est courageux quand il a des tanks. Il est courageux quand il a des avions. Il est courageux quand il a des bombes. Il est courageux quand il est accompagné d’une tonne de personnes. Mais vous prenez ce petit homme venant d’Afrique ou d’Asie, et vous le laissez en liberté dans une forêt avec une machette. Oui, une machette, tout ce dont il a besoin c’est quelque chose qui coupe, et quand le soleil se couche et l’obscurité s’installe, il peut se battre à armes égales."
("The ballot or the bullet", le 12 avril 1964 à Détroit au Michigan)

Alors il s'agira plutôt d'un carnage que d'une guerre éclaire. Je ne pense pas que ça profitera à beaucoup de personnes, et j'espère seulement que le monde arabe gagnera, pourra renforcer sa souveraineté, mais que ses états seront dirigés par des êtres humains avec un bon coeur, et pas seulement des bélligérants.

5.Posté par houwa le 24/09/2007 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La récente attaque israelienne d'installations syriennes (en plein sol syrien) montre à quel point les états arabes sont prêts à s'impliquer. Zéro réaction... rien !! Le moins que l'on puisse dire est, qu'il y avait de quoi "se raser la moustache"... mais .. rien, aucune réaction ! Ajoutez à cela toutes les histoires de rivalité et de haine sunnite/shiite atisés par les américains, qui semblent réussir à garder un pole de pays sunnites, théoriquement insesibles au sort de leurs frères ennemis chiites.
Ca semble bien parti pour être mal parti....

6.Posté par karine le 24/09/2007 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il me semble que les réactions les plus à craindre, pour les occidentaux, ce seront celles de la Chine et de la Russie.
Cette fois, ces deux nations ne laisseront pas les compagnies US faire main basse sur les ressources pétrolières de l' Iran .
Il en va de la survie économique de la Chine et la Russie la soutiendra.
Ce n' est pas pour rien que l'on nous refait ,depuis quelque temps, de la propagande anti-chinoise et anti-russe. ceux qui tirent les ficelles savent bien qu' une attaque contre l' Iran les engagera dans un conflit avec la Chine et la Russie.
d' où tout ce déploiement militaire cherchant à encercler la Chine.
il est évident que la troisième guerre mondiale a commencé depuis l' invasion de l' Afghanistan et qu'elle n' en est qu' à ses débuts.

7.Posté par viva la paix le 24/09/2007 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les USA attaquent l'Iran aussi violement, la Chine et la Russie réagiront, sur le plan militaire ou sur le plan économique.
Il faut se rappeller que pendant la dernière agression d'Israel enver le liban, les chars israeliens ont été détruit par les roquettes antichars russes et un navire israelien à été serieusement endomagé par un missile chinois de dernière génération. Donc l'armement iranien ne doit pas être si obsolete que cela.

8.Posté par goc le 25/09/2007 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et puis comment croire qu'un pays aussi puissant soit-il, peut detruire un autre pays plus grand que la France, et plus montagneux, meme avec 10 000 bombes, meme intelligentes

pour memoire, l'Iran fait 1 600 000km2, donc chacune des 10 000 bombes dont le pouvoir de destruction peut etre estimée a 1 hectare, laissera 99% du territoire intacte

et si l'Iran adopte la strategie irakienne, consistant a diluer son armée dans le pays en cachant un maximum d'armes, alors la guerre contre l'iran sera un fiasco encore pire que celle contre l'irak.

9.Posté par M'çammi le 25/09/2007 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceci fait partie de la prpagande officielle, "deux scientifiques britaniques" pour rendre sérieux la soit disant "étude scientifique" C'est de l'INTOXE ...

10.Posté par perditadeblanc le 25/09/2007 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pas du tout ; point d'intox...les choses ce sont passés de la même maniére avant l'attaque de l'irak et avant l'attaque de la serbie.un éclaireur est envoyé aux avants postes du style "kuschner" qui clame haut et fort qu'il va y avoir une guerre...il reçoit son susucre..on temporise...puis s'intensifie les campagnes médiatiques...ensuite s'intensifie la répression dans les pays arabes;qui s'inscriront encore une fois aux abonnés absents...on monte le ton et on raméne de faux alliés seulement intéressés par la curie...on se précipite aux nation unis et on charge officiellement Mr BAN KI MENTde s'attribuer le carnage ,puis on fomente une attaque terroriste sous fausse banniére iraniene contre des intérêts alliés du genre italiens ou même français, c'est plus crédible. Et sans prévenir on passe à l'attaque.Mais, voila que cette fois les russes et les chinois les attendent craignant pour leurs sources d'approvisionement . le bal certes peut commencer mais avec d'autres paramétres qui impliqueront des conséquences désastreuses pour l'europe......en premier lieu L'IRAN loin de là n'est pas isolé comme l'était ce crétin de saddam; ensuite son armée est soudée et prête à en écoudre. Un mini avant goût l'été dernier nous à été servi avec le hezbollah...IL y'aura des dégats énormes des deux côtés, L'IRAN sera certes détruit, mais notre économie avec et j'en tiendrais Mr SAKOZY et KUSCHNER pour responsables.1 seul gagnant les sionistes.

11.Posté par Milton le 25/09/2007 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le scénario est très plausible: attaque aérienne pour briser les infrastructures, l'économie, l'armement et ainsi obtenir un changement de régime favorable à l'occident. Pas ou peu d'occupation style Irak. L'Iran est encerclé à 75% de pays amis avec les USA: Pakistan, Afgahnistan, Irak, Turquie... L'Iran ne sera plus rien et Les cours du pétrole flamberont! Il y aura une ambiance de guerre civile ensuite sauf si une armée iranienne recomposée et épurée instaure une dictature façon Musharraf... Et encore et toujours, c'est le peuple qui va morfler!

12.Posté par karine le 26/09/2007 02:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"l'Iran est encerclé à 75% de pays amis avec les USA"
c' est vrai pour les gouvernants de ces pays, mais pas pour leurs peuples.
je ne pense pas qu' une attaque aussi soudaine et aussi effroyable laisseraient ces peuples sans réaction.
il suffit de voir en Irak: malgré le gouvernement pro-US, les tortures,... les résistants
ne baissent pas les bras.pareil en Afghanistan.
il est probable que les peuples des pays voisins de l'Iran se soulèveront contre leurs gouvernements qui ne les représentent pas, et voudront venger le peuple iranien si jamais celui-ci devient la victime des abominations décrites dans l' article
d' autant plus si la Chine et la Russie s'en mêlent.
je pense que la victoire du Hezbollah l' été dernier a donné de l' espoir à toute une partie de la population révoltée par ce que l' occident fait subir aux Palestiniens, Afghans,Irakiens...
et leurs divisions s'effaceront, face à l' ennemi commun.du moins, provisoirement;
quant à ceux qui pensent que tout ceci n' a aucune "chance" d' arriver,ils se trompent.
quand on voit ce que coûte tout ce déploiement dans le golfe, la propagande qui cible tous ces pays (Iran, Chine,Russie,Syrie...), quand on sait que le but des gens qui gouvernent réellement le monde (appelés comité X, ou Illuminatis, ...etc ; voir à ce propos les videos sur ce site dans la rubrique conspiration) est de contrôler toute la planète et donc de changer tous les gouvernants qui ne sont pas leurs marionnettes, il ne fadf

13.Posté par karine le 26/09/2007 02:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bon, j'ai appuyé sur "ajouter" sans le faire exprès; je finis donc ici le message précédent :

...marionnettes, il ne fait donc aucun doute qu' ils ont l' intention d' attaquer l' Iran, s'il ne soumet pas de son plein gré;(ça n' en prend pas le chemin)
mais il restera la Chine et la Russie, entre autres...
à mon avis, sans être de nature pessimiste, je pense que l'on s' engage dans une période assez terrible; et ceux qui ne veulent pas le voir font l' autruche.
j' espère vraiment me tromper, mais toutes les infos convergent dans cette direction.

14.Posté par belh le 26/09/2007 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a quand une vraie revolution chez nous?
Nous critiquons les autres pays comme dictatoriaux, mais nous ici, nous vivons une dictacture pernicieuse et vicieuse, on ne la sent pas, nous sommes devenus des moutons inoffensifs grace à notre civilisation individualiste.
La dépendance à l'argent, au confort et l'influence des medias nous ont "lobotomisés" ou corrompus, et laissés totalement impuissants tels des serfs du moyen-age.

15.Posté par bubbledom le 29/09/2007 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

s'ils font cette folie les américains n'auront plus que des ennmis partout.

16.Posté par H. Dufort le 02/10/2007 02:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Iran est relativement isolé en terme d'idéologie. Son militantisme chiite fait peur à ses voisins et la plupart ont déjà subi le joug perse. Toutefois, si l'Iran est attaqué, cela pourrait susciter une vague d'alliés objectifs au sein du monde musulman sunnite, et peut-être même une espèce de réconciliation (temporaire ou définitive) entre divers courants de l'Islam. Après que les États-Unis aient attaqué l'Iran, il y a peu de risques d'attentats terroristes aux États-Unis, au Canada ou en Europe. Toutefois, les pays du Moyen-Orient comptant des minorités chiites (la plupart), ainsi qu'Israël et l'Inde, pourraient connaître des journées très sanglantes. Une attaque américaine pourrait aussi provoquer, par ricochet, une révolution sanglante au Pakistan, en Arabie saoudite et à Oman.

17.Posté par vinc le 10/10/2007 02:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout a fait d'accord avec H. Dufort...
Les conséquences d'une attaque contre l'Iran, même affaiblie économiquement et militairement ; pourraient être incommensurable!!! Imaginez un front de combat qui s'étend de l'Irak, Israël, voir même l'Égypte au delà de l'Iran, de l'Afghanistan et du Pakistan... Une guerre éclair.... Mais cela pourrait être une nouvelle guerre dont la durée pourrait dépasser celle de la derniere guerre mondiale... Et les conséquences économiques sur les flux financiers mondiaux et l'approvisionnement de l'énergie serait pire qu' épouvantables pour nos sociétés dépendantes... L'Iran est la boîte de Pandore.. Rappelons aussi qu'elle est gouvernée par une élite mystique qui attends le retour du dernier Iman, le Madhi... Et que clairement expliqué noir sur blanc, Ahmadinejad a expliqué a maintes reprise que l'Iran voulait provoquer des tensions contre son pays voire une attaque pour activer le retour du Madhi... Il pourrait très bien scénarisé ce conflit et faire en sorte que ce personnage important pour l'Islam apparaisse et transcende ou essaie de transcender l'Islam.... Imaginer un peu plus d'un milliard de musulmans en colère....!!!!!

18.Posté par bruno joseph le 18/10/2007 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il me paraît de plus en plus évident que le gouvernement américain actuel a mesuré avec son pragmatisme conforté par les analyses scientifiques que, en regard des réserves énergétiques et alimentaires de notre planète, il est absolument impossible que coexistent sur notre globe: les besoins des pays émergents et le mode de vie américain. Le choix est clair, il est visiblement préférable que disparaisse une très forte partie de l'humanité pour que survivent les Etats-Unis d'Amérique. Ne nous trompons pas, les idéologies du type "Sauvons la planète "jettées à la face du monde ne font que masquer une volonté d'exercer le pouvoir sur le vivant. G.Bush ressemble parfois à Hitler...En plus froid.

19.Posté par Jonathan le 29/03/2008 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le seul problème est que les américains craignent réellement les pays arabes, et c'est pour se soulager qu'ils les intimident... En plus, ils arrivent encore à être optimistes en Irak alors que 4'000 de leurs soldats ont déjà été tués, sans compter que Al Qaida les menace.

Après plus de cinq ans de guerre mensongère en Irak, s'en prendre à l'Iran serait une pure stupidité de leur part, et je leur souhaite vraiment bonne chance si ils croient qu'ils sont à l'abri eux-mêmes d'attaques nucléaires commanditées par des groupes terroristes de toutes parts... On récolte toujours ce qu'on sème ! Le gouvernement américain ne résiste que par le mensonge éhonté et devrait avoir honte de manipuler des milliers de soldats rien que pour attaquer des pauvres gens pour la plupart dépourvus de moyens de défense, tout ça finalement pour une question d'argent.

Et les partisans de la guerre en Irak n'ont rien compris, ils sont aveuglés par la haine raciale imposée par le gouvernement ou pro-américaine ! Je les plains beaucoup d'ailleurs...

En tous les cas, si l'Amérique veut déclencher une troisième guerre mondiale, ils seront les premiers anéantis... dommage, il me semble que ce sont bien souvent voire toujours eux qui déclenchent le chaos à travers les pays dans le monde...

20.Posté par dieu le 20/04/2008 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

impossible!


21.Posté par "é''-*'( é le 20/03/2009 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les USA attaquent l'Iran aussi violement, la Chine et la Russie le japon le inde les autres
pays arabes qui sont contre les usa aussi et autres réagiront, sur le plan militaire oui
guerre mondial no 3 pour la no 4 il faut attendre mais les autres mondial arrive aussi sur terre
on peut avoir des bombe de 100.000 kilo tonne a 999,9 trillions de kilo tonne et plus
que le trillions de tonne giga tonne aussi
de 100 giga tonne à 999.999 giga tonne nouvelle bombe aussi.
pour les année qui arrive nouvelle missile continental , de 4 à 24 compartiment
voir plus

voir aussi bombe atomique version 2 et 3 et 4 et 5 et 6 et 7 et 8 et 10 etc
jusque la fin du monde
avec de nouvelle centrifugeuse aussi de 100. à 99.999 trillion de méga tonne
oui pour votre terre de votre monde aussi

plus de bombe à réfraction de haute densité de 100.000 kilo tonne
à 999.999 kilo tonne billions et trillions pour votre future et présent

elle arrive par tous sur terre oui
les calcules sont fait oui

les missile S-500 et -S-600 arrive aussi
et autres nouveauté aussi

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires