Palestine occupée

Des raids israéliens et des tanks frappent Gaza


Dans la même rubrique:
< >

Au moins quatre personnes, dont un enfant, ont été blessés lorsque des avions de guerre israéliens et des chars ont frappé plusieurs cibles au sud et au nord de la bande de Gaza , ont déclaré des témoins et des sources médicales.


Samedi 2 Janvier 2010

Des raids israéliens et des tanks frappent Gaza
Les raids israéliens de samedi ont marqué la dernière vague de violence le long de la frontière de Gaza


Tôt samedi, des Jets F-16 israéliens ont tiré deux missiles et des chars ont tiré deux obus qui ont atterri sur des zones vides à l'est et au nord de la ville de Gaza, ont rapporté des témoins.

Des ambulances locales ont évacuées quatre personnes de l'est de Gaza afin qu’ils reçoivent des traitements médicaux dans les hôpitaux de Gaza, selon des sources médicales. Les quatre ont été légèrement blessées.

Les résidents ont également déclaré que des appareils de combat israéliens ont effectué un cinquième raid sur un poste appartenant au mouvement Hamas dans le sud-est de la bande de Gaza. Aucun blessé n'a été signalé.

Un porte-parole militaire israélien a confirmé que des avions ont attaqué la bande de Gaza, mais n'a pas donné plus de détails.

Les frappes israéliennes interviennent quelques heures après que les soldats du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) ont tiré jeudi soir, à partir de la bande de Gaza, deux missiles Grad de fabrication russe.

La radio israélienne a rapporté vendredi que deux missiles Grad ont atterri dans une zone ouverte dans le Néguev au sud d'Israël, sans faire de victimes.

Vendredi, les Comités de résistance populaire (CRP) ont également revendiqué avoir tiré quatre obus de mortier sur des véhicules de l'armée israélienne près de la frontière entre le sud-est de Gaza et Israël. Aucun blessé ou dommage n’a été signalé.

Assaut continu

Les raids israéliens de samedi ont marqué la dernière vague de violence le long de la frontière de Gaza depuis la guerre lancée sur Gaza en décembre 2008.

Plus de 1400 Palestiniens et 13 Israéliens ont été tués durant les 22 jours de guerre. Plus de 100 000 habitants de Gaza sont restés sans abri après l'attaque.

Selon les termes du rapport Goldstone de l'ONU, cette l'offensive était « dirigée par Israël sur l’ensemble de la population de Gaza, poursuivant ainsi une politique globale qui visait à punir la population de Gaza».

Israël continue de poursuivre un siège sur Gaza. Il maintient un contrôle strict sur les frontières de Gaza, sur l'espace aérien et les eaux territoriales, sur le registre de la population, et sur la circulation entre Gaza et la Cisjordanie.

Traduction CCY

Lien de l'article en anglais:
http://english.aljazeera.net/news/middleeast/2010/01/2010121275652585.html


Samedi 2 Janvier 2010


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires