MONDE

Des professeurs grecs envahissent le plateau de télévision nationale ERT.


C'était le rêve de beaucoup de discussions ces dernières années, les grecs l'ont fait !


simon
Mardi 4 Mai 2010

Des professeurs grecs envahissent le plateau de télévision nationale ERT.
Hier soir, 300 enseignants ont assiégé les studios de la télévision nationale grecque ERT vers . Malgré la sécurité, une cinquantaine a réussi à prendre l'antenne vers 21h30. Une heure et demi plus tard, la parole est donnée aux professeurs.
 
 Un van de cette même chaîne a été incendié le 1er mai. Des manifestants du parti communiste grec ont aussi passé un message à l'aide de banderoles à côté de l'Acropole.
 
 Belle victoire de la résistance, honneur à ces courageux profs qui ont visé juste et montré l'exemple. C'est mecanopolis qui révèle l'info en premier, je me contente de faire tourner et m'intéresse fortement à une traduction de l'intervention du professeur.
 
 Reste à savoir si les médias alignés vont faire un blackout ou minimiser l'affaire.  
 
 Ah j'avais oublié, dans toute cette crise, le problème central c'est bien sûr la burqa.  
 
 http://www.mecanopolis.org/?p=16498
 
 http://web.ana-mpa.gr/anafrench/articleview1.php?id=10369


Mardi 4 Mai 2010


Commentaires

1.Posté par Intellecterroriste le 04/05/2010 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

**Tain! Chapeaux bas!!!

Ce qui se passe en Grèce ne manquera pas de se passer sous peu dans nos contrées! On comprend mieux tout l'intérêt de la Charte des Droits Fondamentaux de l'UE, avec son petit paragraphe sur les exemptions de condamnations en cas de morts lors de répressions!

Avec la crise économique, ils ne pouvaient que se douter qu'à un moment ou à un autre, les politiques seraient mis sur la sellette, et le seul moyen pour eux de garder le pouvoir et d'éviter tout changement de société, c'est d'utiliser la force!

Mais on est bien d'accords! La burqa, c'est le véritable problème de société, auquel nous devons tous faire face sans appel!


2.Posté par wam le 04/05/2010 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une charnière que le monde vient de franchir.

Cet exemple d'invasion d'un plateau télé est le dernier acte de désespoir avant la rage. Car ici quelques affrontements, mais à priori pas tant de casse que ça.

Une action vraiment pacifique en comparaison aux agissements de ceux que nous connaissons tous.

Si ça n'aboutit pas, cela va déclencher une escalade de violence, aucun des camps n'est prêt à lâcher.

Nous avons largement l'avantage, nous sommes 7 milliards, et eux quelques milliers.


3.Posté par waddle le 04/05/2010 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à nos amis grecs !
On vous soutient très fort. On en veut pas de la dictature des banksters !

4.Posté par JUSTE le 04/05/2010 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la Grèce est le modèle vivant d un système en phase finale , qui emportera avec lui dans sa chute tout ces pseudos gouvernements imposes aux peuples, par une élite telmudo- sionistes , vivement l épisode portugais et espagnol qui ne tardera pas a voir le jour .et enfin ce cancer sera démasqué aux yeux de nos pauvres sociétés ; complices de ce qui les attend .on vient de passer a une nouvelles aire de mouvements populaires . qui représente la phase finale d une conspiration qui tend a couler toutes les économies pour transférer les commandes du nouvel ordre mondial la où vous savez . le point de non retour est atteint , je vous encourage a vous armer de patience et de bon sens . car les temps vont devenir de plus en plus difficiles .

5.Posté par Electron Libre le 04/05/2010 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui ! mais on nous dit que les grecs vivent au dessus de leurs moyens, que c'est des tricheurs, qu’ils sont fainéants … ce qui n'est pas le cas du Portugal, de l'Espagne, de la France Etc... et une fois de plus on utilise les arguments qui divisent,

L’Europe en fait ce n’est qu’une zone géographique et rien de plus, c’est bien pour cela que les français on votés « NON »

Diviser !... Surtout il ne faut pas que les européens fassent alliance, qu'ils se regroupent, qu'ils s'organisent ... il faut continuer leur mettre la pression du chômage, continuer à les diviser, d'ailleurs ils ont envoyer la CGT en Grèce qui est très forte pour ce genre d'exercice « casser les grève » « négocier à perte pour les travailleurs »,
Alors que pendant ce temps en France on continue la bourrage de crâne avec la burka, la bigamie, il faut que les français se détestent entre eux, s'il pouvait y avoir des émeutes en banlieue ça arrangerait tous le monde… les provocations continuent

Nous sommes dans le même bateau que les grecs c'est pour cela que nous leur disons courages vous êtes un exemple pour le reste de l'Europe nous sommes avec vous, nous ne vous laisserons pas tomber, contrairement à ces politiciens qui essaient de se sucrer sur le dos de la bête blessée

6.Posté par ça sent la fin le 04/05/2010 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pendre le dernier des politiciens avec les tripes du dernier des banquiers...faire pareil avec le dernier des journalistes et les tripes du dernier des gros patrons du CACA40

7.Posté par Arthur Gohin le 05/05/2010 06:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Electron Libre
Les grecs ont depuis longtemps l'habitude d'être assistés par les subventions européenne, et que cette situation financière ne peut durer.
Paresseux tricheurs... Effectivement on ne peut cautionner une telle accusation méprisante, de même qu'eux n'ont pas à mépriser notre style de vie simplement un peu différent.
J'ai bien aimé le film "Zorba le grec" sorti il y a dans les 40 ans.

8.Posté par Alcide le 05/05/2010 06:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le monde entier sait que la Grèce ne pourra pas payer ni aujourd'hui et encore moins demain totalement étranglée par les cures d'austérité réclamée par leurs créanciers titulaires d'une créance totalement imaginaire. Il s'agit de nouveaux don aux banques.
En effet ce sont les dispositions de l'article 123 du traité de Lisbonne qui reprennent les dispositions de
l'article 25 de la loi du 3 janvier précisant que "Le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l'escompte de la Banque de France". "Ce qui signifie que notre pays tout comme les pays signataires du traité de Lisbonne, s'est interdit de permettre à la Banque de France de financer le Trésor Public, c'est-à-dire de créer la monnaie dont il a besoin pour son développement (écoles, routes, ponts, aéroports, ports, hôpitaux, bibliothèques, etc.).
Ce sont les banques privées qui prêtent à l'État l'argent qu'elles n'ont pas, tout droit sorti de leur réserve fractionnaire par un simple jeu d'écriture .
"Nous avons payé, en 2008, près de 55 milliards aux prêteurs, pour les seuls intérêts et pour une seule année, ce qu'on appelle "la charge de la dette" des Administrations publiques. Pour vous donner une idée, c'est l'équivalent de 1000 airbus A320 (soit un cadeau de presque 2 Airbus A320 par jour aux « non-résidents »), ou de 3 portes-avions, ou de 55 000 belles villas sur la Côte d'Azur, ou de l'isolation (en comptant 10 000 euros par foyer) de 5 500 000 logements, ou un salaire net de 18000 euros annuel (salaire médian en France) pour plus de 3 000 000 personnes ... mais vous pouvez trouver d'autres exemples, il n'en manque pas!
C'est transférer de notre travail et notre production 150 millions d'euros par jour - oui, par jour: 1 milliard par semaine! - à ceux qui sont déjà les plus riches (qui d'ailleurs peuvent ainsi nous reprêter cet argent à nouveau contre intérêts). Mais cette monnaie qu'ils nous prêtent, est, comme 93% de la monnaie en circulation, issue de la création monétaire par les banques privées, monnaie évidemment payante bien que créée à partir d'une simple ligne d'écriture lors de "monétisation" de créances (voir le site http://monnaie.wikispaces.com/ pour les détails concernant l'émission de monnaie par les banques de second rang)."
extrait de : L’arnaque de la dette publique
http://les-deboires-d-amada.over-blog.fr/ext/http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=Arnaque+dette+2
voir aussi Maurice Allais
Ces dispositions reprises par l’art. 123 du traité de Lisbonne sont un véritable coup d'état de la finance réalisé avec l'aimable complicité des ordures politiques qui ont autorisé et légalisé ces pratiques totalement anticonstitutionnelles .La dette publique est illégale pour au moins trois raisons:
-elle est faite contre la constitution et son Titre « de la souveraineté »,car elle attribut la compétence, a titre exclusif monétaire à une entité tiers.
-elle est fait contre la liberté contractuelle, car elle oblige a emprunter; or cette liberté suppose qu’on puisse emprunter ou ne PAS emprunter.
-elle faite contre le referendum de 2005, depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne.
Corollairement tous les partis politiques de gouvernements depuis 1973 ,de gauche comme de droite ont concouru à la création et à la pérennité de ce système que je ne qualifierai pas de fasciste pour ne froisser personne.
Quoi que d’après la définition qu’en donne un spécialiste en la matière :
« Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’état et des pouvoirs du marché. »
Benito Mussolini (1883-1945), Dirigeant Fasciste de l’italie de 1922 à 1943
Il n'est pas nécessaire d'être grand clerc pour comprendre que toutes nos difficultés matérielles actuelles découlent de ces dispositions et qu'un "programme de régression" du niveau de vie pour satisfaire au paiement d'une dette " créée de toutes pièces" est une inadmissible aberration.
Personnellement, je verrais bien un procès pour haute trahison de tous les responsables.
Ces saligauds veulent nous ruiner en utilisant des pratiques mafieuses .
Cette dette est illégale ,il ne faut pas payer, c'est une invention des bankster mise en place par tous les politiques de gauche comme de droite , payés pour le faire.

9.Posté par Alcide le 05/05/2010 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi un DON aux banques ?
Il ne s'agit pas de " Sauver la Grèce" et encore moins le peuple grec mais de sauver les banques qui ont prêté au gouvernement grec.Cela n'a rien d'une opération charitable, sauf aux yeux des gogos.
Les échéances arrivent aux 19 mai, mais dommage, pas d'argent dans les caisses.
C'est en réalité une nouvelle saloperie imaginée par les gouvernements français et allemands pour sauver sournoisement leur banque fortement exposée respectivement à la hauteur de 79,4 milliards d'euros et 75,7 milliards d'euros sur la Grèce .
Banques qui ont prêté à la Grèce l'argent qu'elle n'avaient pas, sorti de leur réserve fractionnaire comme un illusionniste sort un lapin de son chapeau.
Il s'agit d'une permutation de créancier. Le contribuable européen se substitue aux banquiers qui récupèrent ainsi leur mise.
Ce n'est plus une gestion de bon père de famille , c'est une nouvelle arnaque!

10.Posté par la truie qui file le 05/05/2010 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"C'est en réalité une nouvelle saloperie imaginée par les gouvernements français et allemands pour sauver sournoisement leur banque fortement exposée respectivement à la hauteur de 79,4 milliards d'euros et 75,7 milliards d'euros sur la Grèce .
Banques qui ont prêté à la Grèce l'argent qu'elle n'avaient pas, sorti de leur réserve fractionnaire comme un illusionniste sort un lapin de son chapeau.
Il s'agit d'une permutation de créancier. Le contribuable européen se substitue aux banquiers qui récupèrent ainsi leur mise.
Ce n'est plus une gestion de bon père de famille , c'est une nouvelle arnaque! "

"Ah j'avais oublié, dans toute cette crise, le problème central c'est bien sûr la burqa. "

Y a t'il encore des gens pour essayer de sauver des voiles et des cage à mouches pour sauver une vertu qui n'en a pas besoin ?

ceux qui se preocuppent de ces fadaises FONT DIVERSION ILS SONT DES SERVITEURS DU NWO des faux talibans ben-bidules /etudiant in/off CIA aux ordres des memes banksters .



11.Posté par cielétoilé le 05/05/2010 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils vont nous faire participer au "banquethon européen" et ceci contre notre volonté . Si nous avons des "handicapés du sens de la justice sociale" qui nous gouvernent , il est injuste que cela soit les citoyens de base , "bons pères de famille" qui mettent la main au porte-monnaie de plus en plus vide pour payer les malversations et tricheries de quelques-uns qui ont décidé dans leur " petit coin " !

12.Posté par jean jean le 05/05/2010 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Les grecs ont depuis longtemps l'habitude d'être assistés par les subventions européenne..."
Encore faut il savoir de quoi on parle quand on s'exprime!!
Quels grecs ont profité des subventions européennes?Lesmêmes qui profitent des subventions européennes en France et partout e Europe où les mafieux se les partagent!!! et sûrement pas le peuple!
Ce genre d'assertion participe à la désinformation!



13.Posté par Arthur Gohin le 05/05/2010 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jean Jean
Effectivement je ne sais pas précisément où va l'argent donné aux grecs. Qu'il y ai plus d'injustice sociale qu'ailleurs, c'est possible, mais il n'en demeure pas moins que chacun a une part de responsabilité dans le choix de ses gouvernants.
Par exemple au lieu de vibrer stupidement au slogan "La Macédoine c'est la Grèce", le citoyen grec aurait mieux fait de s'occuper de la saine gestion de son pays, et de en pas reélire des pourritures.
Un peu comme le "problème" de la burqua chez nous, aucun intérêt, mais pendant ce temps là notre dette ne s'arrange pas.


14.Posté par Alcide le 05/05/2010 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin
L'argent que les contribuables européens vont emprunter sera versé à la Grèce qui remboursera les banquiers.
Je me permets de le répéter cela reviens à une substitution de créanciers.la Grèce a menacé de ne pas payer ses échéances aux banquiers , mais pas de problème, nos gouvernements sont là , nous allons emprunter pour payer!
Donc les contribuables généreusement garantissent une dette incertaine !Les banques seront donc payées !
Tout le monde sait que la Grèce ne pourra pas plus payer demain qu'elle ne le peut aujourd'hui mais grâce à nos chers gouvernements c'est le contribuable qui paiera.
C'est un scandale
Ne pas oublier que tout ceci dans le cadre de la sacralisation d'une dette qui est en réalité est illégale , nul ne peut être contraint à une obligation illégale.
Ouvrez les yeux, la dette est une arnaque.

15.Posté par Nicolas le 05/05/2010 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En Roumanie la situation est plus grave!La Grece a ete destabilise finnanciaire car est le centre spirituel de l`ortodoxisme qui est reticent a la religion unniverselle(New Age) la religion massonique qui on desire etre le support moral dans la mondialisation.Les arabes sont aussi un grand obstacle dans ce plan...Les serbes (ortodoxes dignes et patriots) ont soubit meme une guerre immorale parce que leur classe politique n`a pas collabore avec les Elites massoniques mondiales.En Roumanie la classe politique a trahit l`interesse nationale a vendu toute l`economie de pays toutes les secteurs strategiques et maintenant nous assistons a l`extermination physique du peuple roumain ,extreme pauvre,endette,malade ,sans avoir aucune possibilite de se traiter a cause d`un sisteme sanitaire de 18-eme siecle !

16.Posté par rachi le 05/05/2010 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De tout cœur avec nos amis grecs. Ne vous laissez pas faire par ces banques de banksters , pendez les haut et court sans oublier vos politiciens véreux. Décidez par vous même retrouvez la DEMOCRATIE originelle! Ne permettez ni à l'Europe ni au FMI de décider pour vous. Foutez-les tous dehors et l'euro avec !!! Vous avez notre soutien.


17.Posté par Arthur Gohin le 05/05/2010 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alcide
Je pense que les deux choses sont distinctes.

Une mauvaise gestion et des dépenses excessives conduisent à un endettement réel, et ne pas le respecter lèsera forcement les prêteurs. Ces prêteurs lésés ne seront pas les plus riches mais plutôt les petits déposants, les plus riches sont plutôt bien renseignés et savent réagir à temps.
Regardez ce qui s'est passé avec l'emprunt russe.
Que la dette publique soit illégale à certains égards (c'est quand même nous qui avons voté pour nos dirigeants) n'empêche pas que les prêteurs soient au final des personnes réelles.

Maintenant je pense par ailleurs que la gestion de la dette publique se fait de façon à enrichir les banques privées. Et même que la gestion déficitaire du budget des états n'est pas une incapacité des gouvernants à équilibrer, mais un calcul délibéré pour que les banques tiennent les rènes des pays.
Je juge cela à la façon dont ils disent "nous ne pouvons pas continuer à nous endetter comme cela" et autres déclarations semblables. Ils pensent le contraire, et ils font le contraire.
Je suis aussi sidéré de ce que l'émission de la monnaie ne soient pas la prérogative des gouvernements.

18.Posté par Alcide le 05/05/2010 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin
Au sujet de l'ancien emprunt russe annulé par les soviets en 1917, c'était une dette réelle car nos aïeux avaient été personnellement sollicités et avaient versé des francs or.
À l'heure actuelle c'est très différent la dette est bien virtuelle parce que la monnaie est virtuelle, produite en quantité et exclusivement par les banquiers, par un simple clic de souris .(voir la création monétaire et les réserves fractionnaires ) C'est de l'argent que les banquiers n'ont pas , c'est de l'argent inventé.Il semblerait qu'en Europe il y ait jusqu'à 40 fois plus d'argent prêté que d'argent en caisse !!!
Le problème des petits épargnants spoliés est le chiffon rouge qu'agitent tous les financiers pour nous effrayer .En réalité il y a très peu de particuliers qui seraient touchés par défaut de paiement souverain et ce pour un montant au grand maximum de 20 % de la dette. Sous réserve de ne pas reconstituer des placements issu de trafic , drogue, prostitution arme etc.
Le gouvernement peut très bien garantir ces 20 % et envoyer les banques ainsi que les banquiers en enfer pour les 80 %. La finance nous a montré à tous que c'était un parasite, ennemi mortel de notre société . On ne discute pas avec un parasite il faut l'éliminer et le plus rapidement sera le mieux .


19.Posté par Arthur Gohin le 05/05/2010 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alcide
Bien d'accord pour se passer des banquiers actuels. Leur renflouage avec nos impôts m'a passablement écoeuré. Ils utilisent cet argent pour spéculer surtout.
Si les déposants ne font que 20% du capital, ce ne sera pas trop difficile. Je répondais surtout aux propositions d'envoyer promener les banques sans autre forme de procès.
Mais par ailleurs je ne connais qu'une seule façon de créer de l'argent à partir de rien: imprimer des billets. Faire des faux comptes c'est autre chose, c'est voler de l'argent qui existe réellement.

Enfin je ne crois pas qu'il y ai de mauvais système par principe, il n'y a que de mauvaises gens. Ces banques là ont abusé de nous, il faut trouver des banques honnêtes ou en créer...

20.Posté par cielétoilé le 05/05/2010 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien plus qu'une dette, c'est une refonte du système car cela servira de base à un changement profond de société . Cela se fera aussi par la fiscalité qui rebat les cartes de la propriété individuelle et collective .

21.Posté par Alcide le 05/05/2010 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une vidéo qui explique la création monétaire

http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_largent-dette-de-paul-grignon-fr-in_news

à distribuer sans modération , à montrer dans les écoles .C'est volontairement il n'y a jamais eu de formation scolaire et universitaire sur le fait monétaire !
C'est pour cacher ce secret simple de la création monétaire par les banques, à partir de rien, puisque les banques prêtent beaucoup plus que l'argent qu'elles ont en dépôt , jusqu'à 40 fois plus !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires