Proche et Moyen-Orient

Des milliers d'occupants sionistes organisent des marches provocatrices à Al Aqsa



Vendredi 17 Octobre 2008

Des milliers d'occupants sionistes organisent des marches provocatrices à Al Aqsa
Des milliers d'occupants sionistes ont perpétré, mercredi 15/10, une vaste compagne d'activités provocatrices dans la ville d'Al Qods occupée, sous prétexte qu'ils animaient une fête juive.

"Les troupes occupantes sionistes qui effectuaient des rites étranges et violaient la mosquée sainte d'Al Aqsa, ont été officiellement protégées par les forces armées de l'occupation, notamment la police israélienne, en pénétrant dans la vieille ville et les esplanades sacrées d'Al Aqsa", ont confirmé des sources locales bien informées.

"Les autorités occupantes ont pratiqué, de nouveau, plus de restrictions contre les habitants palestiniens des territoires palestiniens occupés en 1948, où tous les passages et les check-points ont été fermés devant eux pour les empêcher d'arriver à Al Aqsa", ont souligné ces sources.

L'association d'Al Aqsa a révélé que l'occupation israélienne a encouragé et protégé l'instauration d'une synagogue sioniste qui menace d'une manière dangereuse la sainte d'Al Aqsa.

"La synagogue sioniste a été construite de sorte que ses tunnels mènent directement sous les fondations d'Al Aqsa et ses portes s'ouvrent dans les esplanades sacrées de la sainte mosquée d'Al Aqsa", a ajouté l'association.




http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Vendredi 17 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par emilechretien le 17/10/2008 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Al Aqsa est sur territoire israélien , des fois que vous l'avez oublié
c'est même situé a Jérusalem , capitale éternelle et indivisible de l'état juif .
au fait , vous qui êtes férus en histoire , dite nous ce que les musulmans ont fait de la quarantaine d'anciennes synagogues qui étaient dans Jérusalem , du temps où les arabes squattaient cette ville ?





Christ est témoin

2.Posté par tinkietepax le 17/10/2008 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

émile le crétin.....

3.Posté par redk le 17/10/2008 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gros con d'émile, ta beau aboyé tes conneries telle un chien sioniste, sa resteras lettre morte !!

TAHYA EL FALESTINE !!

4.Posté par claudio le 17/10/2008 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Première rmarque, mon cher Emile, je crois que tu devrais t'abstenir de parler de notre Seigneur Jésus Christ que ta religion n'a jamais reconnu, contrairement à l'Islam pour qui le Christ est placé sur le même plan qu'Abraham, Moïse et Mohammed.
Deuxième remarque, El Aqsa, lieu saint de l'Islam, n'est pas situé en territoire israëlien mais en territoire occupé par Israël.
Troisième remarque, les arabes n'ont jamais "squatté" Jérusalem. Ils étaient chez eux, sur leur terre que vous êtes venus leur voler. Ces arabes, musulmans, juifs et chrétiens, ont vécu dans la paix et la fraternité durant des siècles avant que des européens non sémites mais convertis au judaïsme, ne décrètent l'Etat d'Israël, théocratique et raciste.
Quatrième remarque, les arabes palestiniens juifs priaient librement dans les synagogues et devant le Mur de Lamentations sans qu'aucun musulman ni aucun chrétien ne les empêchât. En dehors des religions, ces hommes et ces femmes faisaient partie d'une même communauté, parlaient la même langue et appelaient Dieu par le même nom, en l'occurrence "ALLAH".
Jésus-Christ n'a-t-il pas, sur sa croix, évoqué Dieu en l'appelant "ILAHI", terme araméen signifiant "MON DIEU" identique à l'arabe ?
J'ai écouté, il n'y a pas si longtemps, un rabbin arabe dire "ALLAH" en parlant de Dieu. Et si tu as la curiosité de visiter des sites Internet consacrés à l'Eglise d'Orient, tu y verra le nom de Dieu écrit de la même façon que dans les mosquées !
Tout cela pour te dire qu'il faut que tu rendes à l'évidence et oublier la fausse histoire qu'on t'a inculquée. La Palestine ne peut être la propriété privée d'Israël. Elle appartient depuis des siècles aux palestiniens juifs, chrétiens et musulmans que vous avez spoliés au mépris des lois humaines.
Dieu n'a jamais promis de terre aux hommes en fonction de leur religion ni n'a élu un peuple en particulier pour dominer un autre. Dieu est justice et vous semblez l'avoir oublié.
Pour terminer, je reviens sur les provocations sionistes sur les lieux sacrés de l'Islam. Je dis que ce sont des actes d'hommes et de femmes non civilisés car au delà des positions purement géographiques, un lieu saint se respecte si on est habité par la foi en Dieu.
Ces provocateurs qui ne sont animés que par la haine, veulent nous faire croire qu'ils agissent au nom du Judaïsme. Moïse a-t-il laissé dans ces livres des "instructions" pour s'attaquer aux lieux saints des religions non juives ? Non Emile, Moïse a été chargé par le Seigneur Tout Puissant pour recommander la justice, la tolérance et la fraternité entre les hommes.
Ces manifestations sont choquantes et dangereuses et je crains que des actes irréparables ne soient commis bientôt, c'est à dire la destruction de "AL AQSA" par des terroristes israëliens fanatiques.
On ne peut pas, Emile, insulter 1 milliard et demi d'hommes et de femmes fidèles à l'Islam aux quatre coins du monde. Aucune religion ne tolèrera un tel geste !

5.Posté par claudio le 17/10/2008 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Première rmarque, mon cher Emile, je crois que tu devrais t'abstenir de parler de notre Seigneur Jésus Christ que ta religion n'a jamais reconnu, contrairement à l'Islam pour qui le Christ est placé sur le même plan qu'Abraham, Moïse et Mohammed.
Deuxième remarque, El Aqsa, lieu saint de l'Islam, n'est pas situé en territoire israëlien mais en territoire occupé par Israël.
Troisième remarque, les arabes n'ont jamais "squatté" Jérusalem. Ils étaient chez eux, sur leur terre que vous êtes venus leur voler. Ces arabes, musulmans, juifs et chrétiens, ont vécu dans la paix et la fraternité durant des siècles avant que des européens non sémites mais convertis au judaïsme, ne décrètent l'Etat d'Israël, théocratique et raciste.
Quatrième remarque, les arabes palestiniens juifs priaient librement dans les synagogues et devant le Mur de Lamentations sans qu'aucun musulman ni aucun chrétien ne les empêchât. En dehors des religions, ces hommes et ces femmes faisaient partie d'une même communauté, parlaient la même langue et appelaient Dieu par le même nom, en l'occurrence "ALLAH".
Jésus-Christ n'a-t-il pas, sur sa croix, évoqué Dieu en l'appelant "ILAHI", terme araméen signifiant "MON DIEU" identique à l'arabe ?
J'ai écouté, il n'y a pas si longtemps, un rabbin arabe dire "ALLAH" en parlant de Dieu. Et si tu as la curiosité de visiter des sites Internet consacrés à l'Eglise d'Orient, tu y verra le nom de Dieu écrit de la même façon que dans les mosquées !
Tout cela pour te dire qu'il faut que tu rendes à l'évidence et oublier la fausse histoire qu'on t'a inculquée. La Palestine ne peut être la propriété privée d'Israël. Elle appartient depuis des siècles aux palestiniens juifs, chrétiens et musulmans que vous avez spoliés au mépris des lois humaines.
Dieu n'a jamais promis de terre aux hommes en fonction de leur religion ni n'a élu un peuple en particulier pour dominer un autre. Dieu est justice et vous semblez l'avoir oublié.
Pour terminer, je reviens sur les provocations sionistes sur les lieux sacrés de l'Islam. Je dis que ce sont des actes d'hommes et de femmes non civilisés car au delà des positions purement géographiques, un lieu saint se respecte si on est habité par la foi en Dieu.
Ces provocateurs qui ne sont animés que par la haine, veulent nous faire croire qu'ils agissent au nom du Judaïsme. Moïse a-t-il laissé dans ces livres des "instructions" pour s'attaquer aux lieux saints des religions non juives ? Non Emile, Moïse a été chargé par le Seigneur Tout Puissant pour recommander la justice, la tolérance et la fraternité entre les hommes.
Ces manifestations sont choquantes et dangereuses et je crains que des actes irréparables ne soient commis bientôt, c'est à dire la destruction de "AL AQSA" par des terroristes israëliens fanatiques.
On ne peut pas, Emile, insulter 1 milliard et demi d'hommes et de femmes fidèles à l'Islam aux quatre coins du monde. Aucune religion ne tolèrera un tel geste !

6.Posté par Intellecterroriste69 le 17/10/2008 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui commence à violemment lourder avec cet Emile, d'ailleurs, prenez un chewing-gum Emile, vos relents de bas ignorants empestent ce site, c'est que cette petite fouine vient vomir ses petits idées de "bête immonde", afin de provoquer des réactions de haine! Et le pire, c'est que cet individu n'a pas le courage d'appuyer ses inepties avec des arguments...

C'est comme les caricatures de Mahomet, sous couvert de liberté d'expression on laisse des sous-mer*** comme ce petit facho lancer des idées profondément débiles sans avoir à se justifier, du moment que cela suscite de l'émotion! On dirait presque un de nos mass médias, mais eux sont un poil plus fins, ils ne s'appuient pas bêtement sur leur religion pour affirmer des contres vérités aussi débiles que celles là...

Cordialement...

7.Posté par podium le 17/10/2008 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est peut etre oublier aussi que les eglises en Turquie ont ete la cibles des hordes barbares musulmanes qui ont deferlés a travers le pays,pour l'islamiser,et s'approprier les eglises qui etait chretiennes pour en faire des mosqueés,L'exemple le plus connu est Sainte Sophie qui a ete rebaptisé la mosquée bleue.Sans oublier que ces barbares ont massacrés tout ceux qui ne voulait pas faire allegance a l'islam.

8.Posté par redk le 17/10/2008 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A ta ramené avec toi un autres crétin patenté, podium oui tu va y monté sur le podium, en tant que second crétins du site( désolé pour le moment la première place est prise par émile)!!

Avant l’occupation française, la ville d’Alger, regroupait à elle seule 176 mosquées,en 1899, il n'en restait plus que cinq(05), parmi les mosquées les plus importantes profanées par le colonialisme, nous citerons :

- La mosquée de la Casbah transformée en Eglise de la Sainte Croix

- La mosquée Ali Betchine transformée en Eglise de la Sainte Victoire

- La mosquée Ketchaoua transformée en église après que l’armée française ait décimé les 4000 fidèles qui s’y étaient réfugiés. Et la liste est longue.

Il en fut de même dans le reste des villes algériennes : les zaouias connurent le même sort que les mosquées et furent l’objet de démolition, de cession ou de transformation.

Selon les statistiques françaises, 349 zaouias furent détruites ou accaparées. Parmi celles qui ont disparu du fait de cette politique, celles d’el kachach, al sabaghin, al mekyasin et Chaberlya.

Réalisant le danger que constituait l’enseignement en langue arabe, les politiciens français s’en prirent aux établissements qui le dispensaient et le financement constitué par les recettes des biens waqf fut interrompu.

Les écoles ou médrasas subirent également le même sort, telles la médersa de Djamaâ Kébir (la Grande Mosquée) et la médersa de la mosquée al sayyeda.

Dans la ville de Annaba, il y avait, avant l’occupation, 39 écoles en plus de celles qui relevaient des mosquées. Il n’en resta plus que 3.

Dans un rapport adressé à Napoléon III, l’un des généraux français a résuméla détermination de l’administration française à combattre les institutions culturelles algériennes en disant : « Nous sommes tenus de créer des entraves aux écoles musulmanes…chaque fois que nous le pouvons…En d’autres termes, notre objectif doit être de détruire le peuple algérien matériellement et moralement ».

Et de part le monde:

La Grande Mosquée de Cordoue (la Mezquita de Cordoue) aussi appelée Santa Iglesia Catedral de Córdoba, est une ancienne mosquée !!

La Grande Mosquée de tanger : Transformée en église lors de l’occupation portugaise !!

Mosquée Bajrakli de Belgrade:Quand les Autrichiens occupèrent Belgrade (de 1717 à 1739), la mosquée fut transformée en église catholique romaine !!

BARBARE TOI MEME GROS NAZE!!

9.Posté par podium le 17/10/2008 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BARBARE TOI MEME GROS NAZE!!

Recu de Redk et pas supprimé,deux poids deux mesures.

10.Posté par jo le 17/10/2008 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rien à dire redk et claudio chapeaux pour les autres sa ne ramenent qu'à de la culpabilité commise lors des colonisations et des massacres commis aux juïfs avant et pendant la 2 guerre mondiale n'oublions pas que les juïfs sefarades d'afrique du nord sont originaires d'europe et qui furent chassés sous ordre du vatican pour être accepter par des musulmans, je n'en veux en aucun cas aux musulmans, juïfs et chrétiens mais de toute façons le rascisme n'est qu'une obection de la peur ou de la jalousie d'autruie.
de toute façon les sionistes n'ont jamais reconnus le christ fils de la sainte marie, et ils n'ont jamais reconnus de l'avancé de la science musulmane

11.Posté par podium le 17/10/2008 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Religions et croyances
Au moins 55 000 chrétiens sont tués à cause de leur foi chaque année

La persécution des chrétiens est en augmentation dans le monde
Le nombre des chrétiens persécutés augmente dans le monde entier, selon le professeur Thomas Schirrmacher, directeur de la Commission sur la liberté religieuse de l'Alliance évangélique allemande.


Les ¾ des personnes gravement persécutés sont des chrétiens a déclaré Schirrmacher devant l’association protestante de l’union démocratique chrétienne à Dresden.

Selon Schirrmacher, au moins 55 000 chrétiens sont tués chaque année à cause de leur foi. Les chrétiens d’Inde, d’Indonésie et du Pakistan sont le plus en danger.
Schirrmacher a encouragé les politiciens à augmenter leurs efforts pour promouvoir la liberté religieuse. Ils craignent souvent d’aborder la persécution et la discrimination des chrétiens dans les pays islamiques au cas où cela mettrait en péril le dialogue religieux.

Schirrmacher est convaincu que de plus en plus de personnes s’intéressent à la religion dans le monde. « Le royaume athée communiste ne subsiste plus que dans de petits pays comme la Corée du nord. Le christianisme augmente de manière phénoménale en dehors du monde occidentale.

Beaucoup d’intellectuels chinois, par exemple, considèrent le christianisme comme « branché ». Les églises en Chine sont plus remplies le dimanche qu’en Europe. Depuis 1970, le nombre de chrétiens a triplé en Afrique et en Asie et a doublé en Amérique latine.

Parce que le christianisme est en diminution en Europe, on ne remarque pas beaucoup cette évolution à l’échelle mondiale. Le christianisme augmente chaque année de 1,25%, ce qui suit à peu près l’augmentation de la population mondiale qui est de 1,22%.

12.Posté par redk le 17/10/2008 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu a beau essaie de te démené comme ton pote émile pour monté des par feux des plus fumeux, mais à ton Schirrmacher( le chrétien sioniste) je t'oppose :

"Déclaration de Jérusalem sur le sionisme chrétien"

Communiqué du patriarche
et de dignitaires d’Eglises locales à Jérusalem


"Bénis soient les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu (Mt 5, 9).


Le Sionisme chrétien est un mouvement théologique et politique qui fait siennes les positions idéologiques les plus extrêmes du sionisme, au point de nuire à une paix juste en Palestine et en Israël. Le programme sioniste chrétien propose une conception du monde dans laquelle l’Evangile s’identifie avec l’idéologie impérialiste, colonialiste et militariste. Dans sa forme la plus extrême, il met l’accent sur des événements eschatologiques qui mènent à la fin de l’histoire plutôt qu’à l’amour et à la justice vivants du Christ.

Nous rejetons catégoriquement les doctrines du sionisme chrétien comme constituant un enseignement erroné qui pervertit le message biblique d’amour, de justice et de réconciliation.

Nous rejetons encore davantage l’alliance actuelle entre les dirigeants sionistes chrétiens et des organisations dont font partie des membres du gouvernement d’Israël et des Etats-Unis, qui imposent à présent, de manière unilatérale et anticipée, leurs frontières et leur domination sur la Palestine. Cela mène inévitablement à des cycles sans fin de violence qui ébranlent la sécurité des peuples du Moyen-Orient et du monde entier.

Nous rejetons les enseignements du sionisme chrétien qui facilite et soutient ces politiques tout en faisant progresser l’exclusivisme racial et la guerre perpétuelle plutôt que l’évangile de l’amour, de la rédemption et de la réconciliation universels, enseigné par Jésus-Christ. Plutôt que de condamner le monde funeste d’Armageddon, nous appelons chacun à se libérer des idéologies du militarisme et de l’occupation. Qu’ils aspirent plutôt à la guérison des nations !

Nous appelons les chrétiens des Eglises de tous les continents à prier pour les peuples palestinien et israélien, qui souffrent tous les deux d’être victimes de l’occupation et du militarisme. Ces actes de discrimination transforment la Palestine en ghettos de pauvreté entourés par des implantations exclusivement israéliennes. La création d’implantations illégales et la construction du Mur de Séparation sur une terre palestinienne confisquée, ébranlent la viabilité de l’Etat palestinien ainsi que la paix et la sécurité de toute la région.

Nous appelons toutes les Eglises qui restent silencieuses, à sortir de leur silence et à plaider pour la réconciliation et la justice en Terre Sainte.

C’est pourquoi nous nous fixons les principes suivants comme une voie alternative :

Nous affirmons que tous les hommes sont créés à l’image de Dieu. Cela implique qu’ils sont appelés à honorer la dignité de tout être humain et de respecter ses droits inaliénables.

Nous affirmons qu’Israéliens et Palestiniens sont capables de vivre ensemble dans la paix, la justice et la sécurité.

Nous affirmons que les Palestiniens, musulmans comme chrétiens, sont un seul peuple. Nous rejetons toute tentative de subvertir et de briser leur unité.

Nous appelons tous les gens à rejeter le point de vue étroit du sionisme chrétien et d’autres idéologies qui privilégient un peuple aux dépens des autres.

Nous nous engageons dans une résistance non violente comme étant le moyen le plus efficace de mettre fin à une occupation illégale, afin de parvenir à une paix juste et durable.

Nous avertissons, de toute urgence, que le sionisme chrétien et ses alliances justifient la colonisation, l’apartheid et l’édification d’un empire.

Dieu demande que justice soit faite. Aucune paix, sécurité, ou réconciliation durables ne sont possibles, si elles ne sont pas fondées sur la justice. Les exigences de justice ne disparaîtront pas. Le combat pour la justice doit être poursuivi avec diligence et persistance, mais sans violence.

"Qu’exige de toi le Seigneur, d’agir avec justice, d'aimer la clémence et de marcher humblement avec ton Dieu." (Michée 6, 8).

Telle est la position que nous prenons. Nous défendons la justice. Nous ne pouvons rien faire d’autre. Seule la justice garantit une paix qui mènera à la réconciliation et à une vie de sécurité et de prospérité pour tous les peuples de notre Terre. En prenant le parti de la justice, nous nous ouvrons au travail de paix, et œuvrer à la paix fait de nous des enfants de Dieu.

"Dieu se réconciliait le monde dans le Christ, ne tenant plus compte contre eux des fautes des hommes. Et il nous a confié le message de réconciliation." (2 Corinthiens 5, 19).


Sa Béatitude le Patriarche Michel Sabbah, Patriarche latin de Jérusalem.
Archevêque Swerios Malki Mourad, Patriarche orthodoxe syrien de Jérusalem.
Monseigneur Riah Abu El-Assal, Eglise épiscopalienne de Jérusalem et du Moyen-Orient.
Monseigneur Munib Younan, Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre sainte.


Mis en ligne le 05 septembre 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org

13.Posté par redk le 17/10/2008 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P.s l'upjf, est un site des plus sioniste et contre cette déclaration, bien sur!!

14.Posté par podium le 17/10/2008 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

redk.
Pas mal,vous devriez en prendre de la graine de ce texte.Bien le lire et bien le comprendre.
Bien a vous.

15.Posté par redk le 17/10/2008 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu sait quoi?, malgré de nombreuses divergences de point de vue, sur certains aspect du texte, notamment celle ou pour moi musulman je ne suis pas fils de dieu mais un de ses nombreux humbles serviteurs, mais j'ai très bien compris le sens de cette lecture qui appel a la fraternité, à la différence de toi et émile et vos appel à la haine, je l'avais lue il y a belle lurette, c'est donc à vous de bien le lire et en comprendre la teneur !!

16.Posté par llll le 17/10/2008 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tant que musulmane je suis choquer et bouleverser du comportement des israeliens qui ont profaner notre mosque, car comprennez que c est le lieu saint de tout les musulmans du monde c est un coup bas envers les musulmans du monde et ils se disent menacer et vouloir la paix .
Et tu parles des massacres commis soit disant par mes ancetres barbares que dire de l histoire des croisees alors ,quand a damiette en 1219 les chretiens se livrerent a une orgie de massacre au nom du christ . Quand on crime incessant d israel sur le peuple palestinien n ont pas l air de te toucher alors qu il sont commis quotidiennement .Sache que le coran oblige les musulmans a vivre et respecter les gens du livre juif et chretiens. medite sur le verset 48 "Si dieu l avait voulu il aurait fais de vous une seule communauté.Mais il a voulu vous éprouvez par le don qu il vous a fait.Cherchez a vous surpasser dans les actions bonnes .Tous vous retournerz a Dieu.Alors ils vous éclairera au sujet de vos divergences." extrait du livre si Dieu l avait voulu du pere michel lelong .
Chaque religion delivre le meme message pour la paix seule les vrais croyants de chaque religion en sont conscients.

17.Posté par Aigle le 17/10/2008 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les clones de GOEBBELS Sont de retour . L'Impuissance est une tare incurable Emile le cretin et le po...de m..... Alors elle est compensée par un cretinisme incomensurable ........tout comme Goebbels et autres Himmler aux moeurs inhumaines , vous etes excités à l'idée de perorer des clichés tous faits par vos semblables nazis ....Vous n'aurez jamais honte d'etre confondus au grand jour et devant des millions d'etres humains pour les mensonges enormes dignes de CRETINS INEGALABLES ......Parce que la marque de fabrique d'un sionistonazi , digne egal d'un Goebbels , c'est : "nous sommes le peuple elu et celui qui nous ecoute devra se contenter de nos mensonges ."....Vous puez CRETINS

18.Posté par Aigle le 17/10/2008 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'operation menée par les nazis à Al Aqsa n'est que la prolongation de ce qui se passe à Acca et fait partie d'un plan de relance du plan sionistonazi de "purification ethnique" ...........Le comble ...des lituaniens , Estoniens , Russes , tcheques et autres polonais qui pensent pouvoir exterminer les descendants des proprietaires veritables de la terre de palestine ......Corniauds ...vous subirez le sort des nazis de l'OAS en algerie

19.Posté par pas tout a fait d'accord le 17/10/2008 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi ce qui me fait rire en tant qu'athée,
c'est que des gens si croyant, si pieux, si près de leurs dieux s'insulte de la sorte comme des chiffonniers, les uns aussi violemment que les autres.
vos dieux vous dirigent ou dirigent vos actes quand vous écrivez de la sorte ?
La guerre des religions c'est un peu votre faute a vous alors, les croyants, vous croyez pas ??
Mettez votre haine envers l'autre, le différent, l'étranger de coté et soyez simplement humain,
en oubliant vos religions ou simplement en gardant votre religions pour vous(cercle privé),
Vos religions, vos dieux sont ils tellement incompatible avec une once d'humanité que vous soyez obligé de faire la guerre en son nom, alors qu'elle ne vous demande rien !

NON, TOUTES LES RELIGIONS SONT BONNE SI ELLES SONT HUMAINES, SEUL LES HOMMES LES CORROMPENT ET LES RENDRE MAUVAISES.

et c'est un athée qui vous dit ça, méditez le.

20.Posté par pas tout a fait d'accord non plus le 18/10/2008 02:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les palestiniens n'ont rien demandé ils vivaient en paix sur leurs terres jusqu'a ce que l'on vienne les assassinés et voler leurs terre sous pretexte que le peuple élu...élu de qui? de quoi? O vous JUIF étudiez votre histoire, faites vos recherche, ils ne vous faudra pas plus de trois ou quatre livres pour vous rendre compte que tous ce que vous avez appris n'est que balivernes!! En fait une petite question, Qui a ecrit "les protocoles de sions? pourquoi est il interdit a la vente en France?
Et pourquoi n'avons nous pas le droit d'etudier l'histoire de la shoah?

21.Posté par redk le 18/10/2008 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pas tout a fait d'accord, tu m'insulte ( comme les deux crétins) je te répond c'est aussi simple que ca !!:, rien à voire avec la religion, je suppose que si je te provoque et ta beau être le plus pacifiste du monde a un moment ou un autres tu va sortir de tes gongs, hâtée ou pas! c'est humain !!

22.Posté par amikl le 18/10/2008 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

19. Posté par pas tout a fait d'accord

Ne pouvant qu’ajouter ou enlever, l’homme ne peut que composer à partir de ce qui existe déjà. Et même s’il copie la nature, il ne peut nullement changer l’eau en les sels de la terre en olives, ou en figues, ou en châtaignes, ou en pommes, ou autres fruits. Personne ne peut créer cela, pourtant la Terre sait fort bien le faire. Elle produit aussi toutes sortes d’arbres, de plantes, d’herbes, de fleurs et de grains ; ainsi que des insectes, des poissons, des oiseaux, des reptiles, des quadrupèdes, d’autres animaux, et des hommes. Elle engendre également les saisons, les pluies, les eaux qui coulent et qui dorment ; car, telle une mère, elle procure aux êtres qu’elle enfante tout ce qui est nécessaire à leur existence.
Les faux dieux

Mais les scientifiques, eux, dépourvus de respect et de conscience, élaborent volontiers des machines de fer qui abattent les arbres, d’autres qui les broient et détruisent leurs fruits avec les êtres qui s’en nourrissent ; d’autres encore qui creusent la terre, la bouleversent, la défigurent et la polluent. Et ils n’hésitent pas à créer d’effroyables maladies, des armes diaboliques et autres machines de guerre, jusqu’aux armes nucléaires pour tout exterminer. Ils agissent ainsi, parce que leur vanité est telle, qu’ils sont extrêmement jaloux d’être étrangers à la conception des êtres que la Terre produit dans la perfection. C’est pourquoi, ils jettent l’effroi pour être les maîtres du monde et tout changer à leur image, jusqu’aux hommes ; sinon il leur est préférable de tout anéantir...

Se croyant fermement au-dessus du Créateur, et ne pouvant supporter plus longtemps que la création ne sorte de leurs mains, ces hommes, qui se sentent à part et supérieurs au reste de l’humanité, n’hésitent pas alors à changer la nature par des manipulations de gènes, de cellules, ou d’embryons. Place ! Place ! Écartez-vous ! Écartez-vous ! Crient-ils à la foule, nous venons prendre en main la Terre entière et toute la création pour corriger ses imperfections ! Nous allons changer les plantes, les bêtes et les hommes pour tout améliorer, affirment-ils ! Mais quelles sont leurs œuvres ? En les observant attentivement, il apparaît qu’elles détériorent tout, en créant la misère, ainsi que d’innombrables maladies et beaucoup de souffrance. A cause d’eux, tout ce qui est naturel disparaît, et l’ordre originel est ébranlé. Ils n’ont pas entendu que Dieu est jaloux des œuvres qu’il a faites. Toutefois ils vont l’entendre je vous le dis.

Mais pour s’imposer à la face du monde, ces fils de ténèbres, qui renient l’Éternel, devaient se trouver un autre créateur convenant mieux à leur immense vanité. Ils le cherchèrent et le trouvèrent dans un jeu de dés appelé : HASARD, et l’imposèrent aux esprits. Celui-ci étant alors devenu le père de tout, il leur fallait une mère ; ils se la firent avec l’ÉVOLUTION. Une raison à la vie s’imposait alors, ils la trouvèrent dans la NÉCESSITÉ D’EXISTER. Ils devaient cependant concevoir un commencement à l’univers, ils le façonnèrent avec l’EXPLOSION soudaine, à un moment précis, d’une matière mystérieuse, existant de toute éternité et venant de nulle part, qui ne pouvait errer plus longtemps dans l’espace sans limite. Mais, en pensant que cette explosion extraordinaire et le chaos qui s’en suivit avaient donné naissance aux galaxies bien ordonnées dans leurs mouvements et à tout ce qui s’y trouve, ils étaient fort soucieux ; car, pour ne pas avoir inventé l’éternité avec leur commencement de l’univers, il était urgent d’y trouver une fin... Ils la cherchèrent de tous côtés et finirent par la voir dernièrement dans leurs fameux TROUS NOIRS, qu’ils ne localisent pas à l’intérieur de leur crâne toutefois mais à l’extérieur, dans l’espace, et forcément loin d’ici, où ils avalent goulûment les galaxies qui ont assez duré. Où peuvent-elles aller, s’interrogent-ils alors ? Ceux qui imaginent fort bien cela les font passer dans un UNIVERS PARALLÈLE au nôtre. De quoi est-il fait ? D’ANTIMATIÈRE évidemment ! répondent les plus rusés, qui utilisent ce subterfuge pour s’aménager une sortie devant ceux qui les interrogent... Mais il leur fallait déterminer une certaine durée à leur univers qu’ils limitent dans le temps. Aussi, avec beaucoup de générosité, ils l’autorisèrent à vivre pendant VINGT MILLIARDS D’ANNÉES... Quinze sont déjà passées, disent-ils...

Ainsi, ils ont créé un univers à leur image et dans les dimensions de leur grandeur, et un univers particulier qu’ils se sont empressés d’enfermer dans leurs lois, de peur qu’il n’en sorte. Puis ils enseignent ces inepties aux enfants, mais en faisant d’abominables grimaces d’inquiétude toutefois, parce qu’ils savent fort bien que des mensonges aussi énormes ne peuvent tenir longtemps. Ces hommes-là sont dépourvus de raison ! Pourtant ils sont toujours interrogés et écoutés, parfois vénérés... Ils tiennent ainsi le monde dans leur main.

23.Posté par amikl le 18/10/2008 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si un rocher se détache de la montagne et roule jusque dans la plaine où il s’arrête, peut-il se trouver ailleurs que là où il s’est arrêté ? Il ne le peut ; parce que sa forme, son poids, son aspérité, sa place initiale, sa vitesse acquise ; ainsi que le relief, la consistance du sol et tout ce qu’il a rencontré sur sa route n’ont pu le conduire ailleurs, sinon il serait allé ailleurs. Il est donc forcé d’être où il se trouve. Si maintenant on lance une poignée de petites boules en direction d’un trou dans lequel l’une d’elles finit par tomber, celle-ci y tombera-t-elle par hasard ou parce qu’elle y est également obligée ? Tout comme le rocher, elle ne peut aller ailleurs et ne peut éviter de tomber dans le trou. Maintenant si l’on bâtit une maison, celle-ci existe-t-elle par hasard ou par volonté pure ? Elle existe par volonté. Ces trois exemples montrent à l’évidence que les choses sont obligées d’exister telles qu’elles sont. Rien de ce que l’on voit ne peut être autrement ; sinon ce serait autrement, et toujours obligé d’être tel quel.

Il est pour cela incontestable que chaque chose a une raison d’être, là-même où elle se trouve, et que son existence est forcée – Le hasard n’existe donc en rien – Il n’est pas une science, ni la Science, il n’est qu’un mot refuge et non une explication. Mais puisque les savants l’invoquent pour tout et font cependant des œuvres par raison, des œuvres pensées et réfléchies, comment ne s’aperçoivent-ils pas alors que si c’est le hasard qui les a fait eux-mêmes, celui-ci est forcément intelligent ? Je le dis différemment : puisqu’ils affirment être les fruits du hasard, alors que leurs œuvres sont les fruits de leurs réflexions, ne faut-il pas comprendre qu’à travers eux le hasard se dote lui-même d’intelligence, de raison, de volonté et de desseins ? S’il n’en est pas ainsi, alors il faut admettre que ces êtres hasardeux font des œuvres par hasard, c’est-à-dire sans réfléchir et sans but. Aussi, que ce soit par leurs travaux ou par leurs propos insensés, les scientifiques sont des êtres irresponsables, montrant qu’ils sont fort dangereux. Ils doivent pour cela s’en aller avec tous ceux qui, comme eux, ne saisissent pas que le hasard ne prend corps que dans l’esprit de celui qui ne comprend pas ; et que c’est en raison de cette infirmité de conscience qu’il s’en fait sa science, son refuge, son Dieu. Peut-il alors respecter la Terre et ses habitants ?

C’est pour ces raisons évidentes que Dieu a demandé à l’homme de ne point manger l’arbre de la connaissance, car ceux qui le font avant l’heure veulent rivaliser avec Lui. Ce qui est la pire chose qui puisse arriver à l’homme ; parce que, changer la nature des choses et des êtres ébranle l’ordre originel et voue le monde à disparaître – On ne peut pas domestiquer la Nature, on ne peut que la détruire – C’est pourquoi, et bien que l’esprit puisse tout sonder jusqu’aux profondeurs de Dieu, la curiosité humaine ne doit point amener à modifier ce par quoi l’on vit, comme le font avec insolence ceux que vous connaissez. Sont-ils plus que le Créateur pour modifier ses œuvres ? Puisque l’homme n’a rien créé et qu’il existe lui-même indépendamment de sa volonté, il ne doit en aucun cas transformer la Nature qui est la source de son être. Car, la vie, c’est la conscience et l’amour des œuvres de l’Éternel, ce n’est pas ce qui les détruit.
La vie future
Quoique l’humanité soit fort jeune sur la Terre, elle est cependant sur le point de mettre fin à toute vie par ses activités nuisibles. Mais dès que ceux qui font fi des êtres auront disparu à jamais du monde, le monde pourra continuer librement son chemin. Tous les anges du ciel connaissent ce chemin, qui est aussi le leur, parce que les étoiles suivent la même voie avec leur propre monde. Cela est ainsi, parce que les étoiles qui s’éclairent se retrouvent au bord de la Galaxie, puis elles se dirigent lentement vers le centre de cette dernière où elles disparaissent lorsqu’elles ont épuisé leur matière. Durant ce déplacement, les étoiles changent de taille, de couleur et de température. C’est ce qui fait changer le monde qu’elles éclairent tout au long de leur parcours. C’est pourquoi je dis que tous les anges connaissent ce chemin.

Nous verrons, en effet, que quand Neptune, puis Uranus, puis Saturne, puis Jupiter deviendront étoiles tour à tour, elles feront augmenter à chaque fois le diamètre apparent du Soleil auquel elles sont attachées. Ainsi le Soleil finira par devenir lui-même une étoile géante. Sa lumière, sa chaleur et sa couleur seront alors plus douces. Par conséquent, notre monde changera d’autant et aura un aspect différent de celui de nos jours. Si donc nous regardons le monde en bas de la Roue et là où nous sommes, il a l’aspect que nous connaissons. Mais si nous l’observons lorsque le Soleil sera une étoile moyenne, il a un aspect autre, et autre encore lorsque le Soleil sera une étoile rouge géante. La Terre connaîtra ainsi des mondes différents. Et il en est de même pour tous les mondes du ciel. C’est pourquoi l’Écriture dit :

Toute famille de la terre tire son nom des familles du ciel.

Cela signifie également que les étoiles existent pour qu’Adam et Eve apparaissent sur l’un de leurs astres et deviennent anges au temps marqué.

Dans la deuxième partie du livre, ces changements solaires et ces mondes à venir sont représentés par une spirale. Celle-ci guide tous mes propos sur l’existence, parce qu’elle illustre aussi les renaissances successives de l’âme humaine qui se produiront lors de ces variations. On s’en instruira. Quiconque comprendra alors que la raison d’être des astres est de produire des âmes qui sont les demeures de Dieu partout dans l’univers, car tout est créé par Dieu, pour lui-même. C’est pourquoi je dis que vous n’êtes point : vous, mais : Lui.

L’origine de la vie n’est donc pas à rechercher ici bas, car elle existe de toute éternité partout dans l’univers, et se manifeste sur chaque Terre nouvellement formée. Ne sachant qu’il en est ainsi, l’homme ne parvient toujours pas à savoir qui il est, ni d’où lui vient l’esprit qui le distingue des autres créatures. Pensant alors qu’il est né pour mourir et non pour vivre éternellement, il marche le dos courbé et souffre continuellement, parce qu’il craint la mort. Mais l’homme n’est pas qu’un corps mortel. Il est d’abord une âme de laquelle remonte son esprit. L’âme est le fruit du vécu, le témoin de ce que l’on vit, destinant Adam et Eve à la vie éternelle par des renaissances successives qui seront relatives aux changements solaires que l’on a évoqués.

Une âme, qui mérite de poursuivre son existence, vivra dans toutes les époques se trouvant sur le chemin de vie dont on vient de parler. Mais jusque-là, sans la connaissance du sidéral, l’homme ne comprenait pas l’existence ni la raison d’être de son âme, d’autant qu’il ne pouvait fondre sa vie dans celle de l’univers. Se demandant alors s’il restait quelque chose de sa personne après sa mort, il se laissait tenter par toute chose. Mais le livre de vie de l’Agneau l’éclairera. Il saura alors pourquoi Dieu l’a appelé dans le monde des vivants.

Pour le moment, Adam et Eve ne savent pas encore qu’il faut tout l’univers pour qu’ils existent, et tout ce qui provient d’en haut pour qu’ils soient animés de vie. C’est pourquoi l’homme recherche toujours l’origine de la vie sur Terre, et croit pouvoir un jour donner lui-même la vie aux instruments qu’il se fait... Il pense également qu’à l’aide de quelques médecines, il pourra un jour vivre éternellement par son corps. S’estimant au-dessus du Créateur, ses jugements sont inversés dans tous les domaines de la science. Aussi il ne comprend pas que la mort du corps est indispensable pour mettre un terme aux âmes qui ne méritent plus d’exister. Cette notion de mérite lui échappe, car il ne se sent pas concerné. Alors il croit pouvoir faire tout ce qu’il lui plaît, sans en être affecté.

Puisqu’il n’y a aucune parcelle de l’univers qui ne soit matérielle, y compris l’espace, il est certain que l’âme est matérielle et que tout ce que l’on vit s’inscrit dessus comme sur un livre. L’essentiel n’est pas alors de savoir où elle se trouve dans le corps, ni quelle forme Dieu lui donne. Il convient mieux de comprendre sa réalité et sa destinée.


Voici le souffle de Dieu descendant d’en haut sur Terre pour créer l’homme et l’animer de vie, et la façon dont l’esprit se forme à partir de lui. Ce que l’on reçoit du ciel, sous forme d’ondes subtiles, se compare aux écritures déjà imprimées sur l’âme avec ce que l’on a vécu, et forme l’esprit qui remonte de soi. D’où la nécessité de vivre depuis l’enfance dans le milieu naturel où tout est vrai. En effet, si les écritures de l’âme sont entachées de mensonges et d’actes crapuleux, il est certain que l’esprit qui remonte d’elle est inapte à saisir la vérité, car une telle âme est morte. Alors que si elle est inscrite de choses bonnes et véritables, elle fait écho à ce qui descend d’en haut sans le déformer. Elle est alors vivante.

Veillez donc à ne pas perdre votre âme, qui est votre trésor le plus précieux. C’est en raison de cela que Jésus dit :

Que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ?

Ou, que donnerait un homme en échange de son âme ?


Pour l’homme, rien n’est en effet plus précieux que son âme qui le destine à la vie éternelle. Aussi, voyez que quand on vient au monde, on ne se dirige pas vers la mort chaque jour mais qu’on entre dans la vie pour toujours. Si donc vous m’écoutez et marchez avec Dieu, vous n’aurez plus la crainte de vieillir ; au contraire, vous serez heureux de le faire pour parachever les écritures de votre âme. Et vous ne craindrez plus la mort. Car, désormais, vous savez que l’âme est comparable à une graine qui donne naissance à une nouvelle plante au moment favorable. L’âme est intemporelle et indestructible. Elle traverse ainsi les âges dans l’inconscience, jusqu’au jour où elle s’entoure à nouveau d’un corps de chair qui lui est nécessaire pour vivre. Ainsi, lorsqu’on meurt, on ouvre aussitôt les yeux dans un autre monde éclairé par un Soleil nouveau ; car l’âme passe d’un monde terrestre dans un autre monde terrestre plus éloigné, sans être consciente du temps qui les sépare. Enseignés de l’univers, vous le comprendrez.

A quelle œuvre peut-on comparer l’âme humaine ? Pensons qu’elle est un corpuscule, mais semblable à un support indestructible portant des images, des sons, des paroles et des mouvements qui s’impriment par les ondes, et pouvant être restitués à volonté à l’aide d’un appareil conçu à cet effet. Comparons alors le corps humain à cet appareil. N’entendez pas cependant que l’homme sache faire un tel instrument à la fin des six jours et que Dieu ne sache le faire depuis toujours ; car c’est Dieu qui crée l’homme. Et l’homme sait produire de tels appareillages parce qu’il est lui-même ainsi fait dans la perfection.

Avec la connaissance, j’ai vaincu la mort. Et vous vaincrez la mort avec moi si vous persistez à m’écouter, car je suis envoyé sur Terre pour garder éternellement vivante la postérité d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. C’est pourquoi j’ai dit que ceux qui faisaient partie du peuple de la promesse et qui sont morts reviendront à la vie au temps favorable, comme reviendront ceux qui mourront dans le sanctuaire, qui est le royaume de Dieu.

Méfiez-vous alors de ceux qui disent : nous n’avons qu’une seule vie, faisons ce que nous voulons ! Car avec une telle ignorance, ils transgressent ouvertement tous les commandements de la loi, ayant pour objet de garder les hommes debout. Étant devenus immoraux, ils mentent, commettent l’adultère et répudient ; ils se souillent, dérobent, oppressent, tuent et détruisent tout ! Devraient-ils alors vivre éternellement ? Déjà sortis du mérite de la vie, qu’ils se corrompent donc encore ; car, eux, n’auront effectivement qu’une seule vie.

Si la Terre était parfaitement lisse, imaginez-vous tout ce que l’on pourrait écrire dessus avec une plume et de l’encre ? On peut, avec des ondes, en écrire autant sur l’âme, qui n’est peut être qu’une particule, qu’un neutron, Dieu le sait. Mais une première vie n’écrit qu’une infime partie de ce qui s’écrira tout au long de la grande spirale. C’est pourquoi, loin de l’avoir achevée, vous commencez juste l’histoire de votre vie. Ce qui ne peut être le cas de ceux qui n’ont pu résister à la tentation qui est descendue sur la Terre pour éprouver les habitants. Ne tremblez pas de frayeur cependant, à cause de vos péchés, vous les circoncis. Parce que si vous me saisissez aujourd’hui, cela signifie que ces péchés n’étaient pas de nature à anéantir votre âme. Ils vous sont pour cela pardonnés.

24.Posté par podium le 18/10/2008 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

amikl.

C'est probablement un des meilleurs texte que j'ai lu sur Alterinfo.Je partage a un haut niveau la reflexion dont vous faite état.Je vous remercie aussi de l'avoir installé sur ce site.Esperont que beaucoup de personnes de bonnes volontés puissent le lire.
Pouvez vous m'en citer l'auteur.
Tres bon wek end a vous.

25.Posté par amikl le 18/10/2008 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les bases de la connaissance

Lorsque vint le moment de la naissance de l’homme, Dieu ne forma pas un couple unique sur un seul continent, mais plusieurs couples en tous pays, sous toutes les latitudes et en fonction du climat du moment. Nous comprendrons cela avec les déplacements de la Terre qui se firent après l’éclairement du Soleil. Car c’est en fin des va-et-vient, c’est-à-dire en fin des ères qui devaient d’abord se dérouler pour que la Terre devienne l’un des magnifiques jardins du ciel, que Dieu acheva de bâtir le monde par l’homme qu’il créa dans quatre couleurs.
Adam et Ève

Sur cette formation des hommes qui eut lieu au sixième jour, il est écrit :

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

Quand on évoque l’homme et la femme, on évoque tous les hommes et toutes les femmes. Or, il est bien dit dans l’Écriture que Dieu créa l’homme et la femme, et non qu’il créa un seul homme et une seule femme desquels descendrait toute l’humanité. Non, Adam et Eve ne sont nullement ce couple originel auquel vous croyez, mais le nom de l’homme masculin et féminin depuis les commencements jusqu’à ce jour, et pour toujours.

Il est écrit aussi qu’Eve est la mère de tous les vivants, parce que la femme est effectivement la mère de tous les hommes. Mais aucun genre d’êtres vivants ne peut descendre d’un seul couple, car la consanguinité s’y oppose formellement. C’est pourquoi, lorsqu’un couple fut créé au moment favorable, d’autres couples de même genre furent créés pareillement, un peu plus loin et en même temps, à partir d’éléments semblables et propices à leur vie.

Cessez alors de croire que toute l’humanité descend d’un seul couple. Dieu condamne fortement l’inceste, cet acte immoral qui est l’un des plus grands facteurs de dégénérescence. Pourquoi aurait-il alors obligé ses enfants à commettre un tel péché aux origines ? Revoyez plutôt vos jugements sur les commencements de l’humanité ; car, à cause des religions, vos pensées sur la création ne sont point imprégnées de dignité.

Le péché d’Adam

Dès après qu’il eut créé le monde, Dieu défendit à l’homme de manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, parce que ce n’était point encore l’heure où il pouvait discerner l’un l’autre. Il lui intima cet ordre :

Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

A la suite de quoi, le serpent dit à la femme :

Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

Séduite par ces paroles prometteuses du serpent, la femme mangea du fruit de l’arbre de la connaissance. Elle en donna aussi à son mari, et il en mangea. Cela mit Dieu en colère, et Il réprimanda la femme. Puis Il dit au serpent :

Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu la blesseras au talon.

Il réprimanda aussi l’homme. Puis Dieu vêtit Adam et Eve (aujourd’hui avec la connaissance). Après quoi Il dit :

Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.

Toute l’histoire de l’humanité est exprimée dans ces quelques paroles du livre. On voit aussi que Dieu est l’immense esprit composé de l’esprit de tous les anges de l’univers, car Dieu dit : voici que l’homme est devenu comme l’un de nous. On voit également que l’une des raisons d’être de l’homme est la vie éternelle qu’il doit acquérir par élévation spirituelle. C’est pour cela que Dieu dit : empêchons-le maintenant... ce qui n’est point une interdiction, mais le renforcement du mérite de celui qui sera victorieux de l’épreuve de l’instruction. Si donc je vous ressuscite, vous serez victorieux et vous ne pourrez plus mourir.

L’Écriture dit que Dieu plaça l’homme dans le jardin pour le cultiver et le garder. Mais l’homme le détruit, parce qu’il transgresse l’ordre que Dieu lui a donné. Il n’aurait point dû écouter la femme qui, après avoir entendu le serpent, crut que l’on vit éternellement quoi que l’on fasse. C’est pourquoi, voulant toujours plus, elle a incité l’homme à manger de l’arbre de la connaissance. Et pour lui plaire, il fit des choses qu’il n’aurait point dû faire, cela conduisant à la fin du monde. Voilà ce que fut le péché d’Adam, le péché de l’homme ! Ce fameux péché originel s’est perpétré jusqu’ici, parce qu’en n’ayant pas encore en lui le discernement du bien et du mal, l’homme a pratiqué tout ce qui ne doit plus jamais être pratiqué. Il a agi en étant à côté de la vérité et non dans la vérité. Et, aujourd’hui où il apprend cette vérité, il en meurt ; parce qu’il voit que ses œuvres sont mauvaises et qu’elles vont lui retomber dessus. C’est pourquoi Dieu dit à l’homme : le jour où tu mangeras de l’arbre de la connaissance, tu mourras. Cela s’effectue, parce que ce jour-là on voit que le monde est fini et que l’on sait exactement pourquoi il est fini. C’est donc l’homme ancien qui meurt avec le monde qu’il a bâti, pour laisser place à l’homme nouveau et au règne de Dieu.

Mais, parce qu’elle enfante comme la Terre, en prolongeant ainsi l’œuvre du Créateur, la femme crut que l’homme ne serait point châtié s’il désobéissait à Dieu. Elle pensait au contraire, et comme le serpent le lui a dit, qu’au terme des six jours où le monde apprendrait la vérité, tous les hommes et toutes les femmes ouvriraient les yeux et seraient comme des dieux connaissant le bien et le mal. Elle ne saisit manifestement pas l’avertissement de Dieu, et se laissa aisément séduire par les paroles prometteuses du serpent. Il s’agit évidemment d’une allégorie là aussi (car les serpents ne parlent pas), pour montrer que, durant les ténèbres, l’homme n’écoute point Dieu son Créateur. Aussi, le monde qu’il bâtit est un monde de plus en plus douloureux.

On remarque qu’il y a bien eut inimitié entre la postérité du serpent (tout ce que la Terre produit) et la postérité de la femme (les hommes), car ces derniers sont irrespectueux de la création et détruisent tout, en sachant qu’ils condamnent leurs propres enfants. C’est donc aujourd’hui que la femme écrase la tête du serpent et qu’elle en est blessée, parce qu’elle voit enfin que c’est à cause de lui que l’opprobre est tombé sur elle et qu’elle fut mise hors du camp (hors du monde) durant des siècles. Mais, au soir du monde, sa pénitence est finie ; car Dieu la rappelle pour lui enlever son opprobre pour toujours.

L’Écriture dit aussi que l’homme s’attachera à sa femme et qu’ils deviendront ensemble une seule chair. Cela, parce que lorsque Adam et Eve sont attachés par les liens de l’amour, il s’établit entre eux la communion de leur être, qui est le mariage de leurs corps et de leurs cœurs. C’est alors qu’ils ne font qu’un. Mais vous qui croyez encore que le péché originel est un péché de chair, avez-vous lu quelque part dans l’Écriture que Dieu punit Adam et Eve pour s’être connus ? Non, le péché originel n’est nullement dû à l’acte de chair, mais à la désobéissance de l’homme envers son Créateur qui lui avait défendu de manger de l’arbre de la connaissance.

La tournure qu’a pris ce péché dans vos pensées est due à l’esprit pervers des chefs religieux qui ne peuvent s’empêcher de voir la femme corrompue à cause d’Eve qui fut séduite par le serpent. Redoutant alors de se souiller avec les femmes, non seulement ils les dénigrent et les repoussent, mais encore ils sont parvenus à faire croire au monde entier que le péché originel était dû à l’union corporelle de l’homme et de sa femme ! Ils vous ont mis ce mensonge en tête pour vous culpabiliser, afin de régner sur vous ; et ce qui en résulte est infamant ! Je vous le dis, connaissant leur affaire, rien ne manque dans leurs propos, pas même de rendre le Créateur détestable qui aurait créé la femme de sorte qu’elle soit un piège pour l’homme, alors quelle est sa récompense, son honneur et un don de Dieu. Avec les scientifiques, qui vous font croire que vous êtes les enfants du chaos et des singes en évolution, ces sépulcres blanchis sont vos pires ennemis car, eux, ajoutent que les enfants naissent depuis toujours du péché.

Je vois que la vision que vous avez d’Adam et Eve et du serpent, ainsi que de toute la prophétie, ne dépasse pas celles des petits enfants que les religieux éduquent avec des images, en leur faisant croire que l’Écriture se lit dans le sens de la lettre. Pourrez-vous alors me suivre ou persisterez-vous dans vos croyances insensées ? Écoutez ! Jusqu’à ce que Dieu appelle l’homme sur le soir, l’homme est nu (c’est-à-dire qu’il ne sait rien) et n’en a point honte. Mais dès qu’il est instruit par l’Éternel (que sa nudité est couverte) et que ses yeux s’ouvrent, il prend conscience de la réalité. Il voit alors ce qu’il n’avait vu, parce qu’il naît une deuxième fois. C’est pourquoi, lorsqu’il se lève, Adam marque à la fois l’achèvement du temps de l’ignorance et le commencement du temps de la connaissance. Ainsi, et comme l’Écriture en témoigne, on meurt en Adam et on renaît en Christ. Ce qui est le changement de l’homme et du monde, ainsi que l’accomplissement de la prophétie.
il n'y a pas d'auteur Dieu ne signe pas
Livre de VIE

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires