MONDE

Des militants turcs pour la Paix libérés par le régime israélien rencontrent Mahmoud Ahmadinejad



Mardi 8 Juin 2010

Des militants turcs pour la Paix libérés par le régime israélien rencontrent Mahmoud Ahmadinejad
Plusieurs militants humanitaires pour la Paix libérés après leur participation au convoi de la Flottille de la Liberté ont rencontré lundi soir le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.
Selon le correspondant de l’IRNA, la rencontre a eu lieu à la résidence du président Ahmadinejad.

L'armée du régime israélien, a lance lundi dernier tôt dans la journée lancé une opération militaire composé de sa force aérienne, de commandos parachutistes et marins, avec l’autorisation du ministre du régime israélien de la Défense, Ehud Barack, et le soutien de son premier ministre d’extrême droite, Benjamin Netanyahu et la direction du sioniste chef conjoint régime du personnel Gabi Ashkenazi, dans les eaux internationales dans la mer Méditerranée contre la flottille de la Liberté.

L'attaque sanglante a coûté la vie a une dizaine de militants de la paix et en a blessé plus d’une cinquantaine d’autres, et a abouti a l’emprisonnement des militants humanitaires des autres bateaux composant la Flottille de la Liberté durant quelques jours.

Neuf des martyrs assassines lors de l'assaut venaient de Turquie.

Les bénévoles de la Flottille de la Liberté venaient d’une quarantaine de pays.

Avant cette rencontre, le président Ahmadinejad s’est entretenu avec son homologue turc, Abdullah Gül et effectué sa prière du soir dans l’une des Mosquées de l'un des fidèles disciples du Prophète Mohammad, Abou Ayyoub Ansari.

Après cette prière, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré aux fidèles que les sionistes «qui ont attaqué la Flottille de la Liberté avaient entériné la mort de ses supporters.

Le président Ahmadinejad est à Istanbul pour assister au Sommet de la CICA intitulé «Conférence sur l'interaction et les mesures d'élaboration de la confiance en Asie», première étape de sa tournée qui le conduira respectivement en Turquie, au Tadjikistan et en Chine.

http://french.irib.ir/ http://french.irib.ir/



Mardi 8 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par ungrand le 08/06/2010 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que dit la cour pénale internationale.

c'est plutot le "petit" president el bechir quelle peut faire arreter

maort à la cpi pour que vive les nations libres


2.Posté par Pierre le 08/06/2010 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gaz à Gaza, une autre vision de guerre


Le premier indice sur l’existence d’un riche gisement gazier offshore au large de la bande de Gaza est fourni par le WashingtonTimes du 27 août 2005. Largement reprises sur les blogs à l’occasion de la nouvelle guerre en Palestine, ces informations du domaine public ne sont pas diffusées par les grands médias. On peut s’en étonner.

Mais une telle manne juste en face de l’étroite bande de terre palestinienne pourrait être un motif de vouloir contrôler, voire annexer, ce petit territoire. Lié au gisement égyptien, les forages devaient transiter par l’Egypte, en tout cas en 2000.
D’après les premiers forages effectués il y a près de 10 ans, les réserves sont conséquentes (entre 35 et 40 milliards de mètres cubes de gaz) et les revenus de son exploitation sont habituellement estimés à 4 milliards de dollars.

La question de la souveraineté sur les gisements gaziers de Gaza est cruciale. D’un point de vue légal, ces réserves appartiennent à la Palestine. Un accord avait été conclu en 1999 entre British Gas et l’autorité palestinenne représentée par Yasser Arafat.
La mort de Yasser Arafat, l’élection du gouvernement du Hamas, ainsi que la débâcle de l’Autorité Palestinienne ont permis à Israël de prendre de facto le contrôle de ces réserves.

British Gas (BG Group) a négocié avec le gouvernement de Tel-Aviv. En revanche, le gouvernement du Hamas n’a pas été consulté en ce qui a trait à la prospection et l’exploitation des gisements gaziers. En 2006, British Gas « était sur le point de signer un accord pour acheminer le gaz en Égypte. » (Times, 28 mai 2007). Selon les reportages, le premier ministre britannique de l’époque, Tony Blair est intervenu pour le compte d’Israël pour faire capoter l’accord avec l’Égypte.

En novembre 2008, le Ministère israélien des Finances et le Ministère chargé des Infrastructures Nationales ont ordonné à Israel Electric Corporation (IEC) d’engager des négociations avec British Gas, pour l’achat de gaz naturel provenant de la concession de BG au large de Gaza. (Globes, 13 novembre 2008). Au même moment, BG se sépare de son directeur pour le Moyen Orient, l’Afrique et l’Asie, étrange coïncidence. Puis, l’accord commercial conclu, le champ est laissé libre aux militaires et Tsahal peut se déchaîner.

Israël a bien ses propres gisements de gaz dans ses eaux territoriales, au large d’Haïfa, mais l’intérêt premier de cette prise de contrôle est de priver les palestiniens d’une ressource économique leur garantissant une autonomie et de sécuriser le terminal d’Ashkelon qui donne accès au pipe line connecté à la Turquie. Une façon de confisquer le gaz palestinien.
source:
http://www.betapolitique.fr/Gaz-a-Gaza-une-autre-vision-de-22094.html

3.Posté par Patrick Keridan le 09/06/2010 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attaque de l'aide pour Gaza

Je viens de signer cette pétition d'Avaaz.org:

Nous demandons une enquête internationale immédiate concernant l'assaut de la flotille, afin que les responsables soient tenus de rendre des comptes, et nous demandons la levée du blocus de Gaza.

Rejoignez-moi en signant ici:

http://esprit-europeen.fr/agora_enjeux_et_debats_petition-paix-en-palestine.html

4.Posté par hélène le 09/06/2010 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



j'ai aussi signé.

5.Posté par dr ali le 10/06/2010 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

votre initiative est bonne mais malheureusement inefficace, malgre toutes les condanation internationale depuis 40ans ISRAEL continue à bafouer le droit international. Lisez le nouveau livre de michel collon "israel parlons en" et vous comprendrez...
Israel est le seul pays au monde qui ne possede pas de frontiere dans sa constitution, cela ressemble bien a l'empire colonial du siecle dernier.
Il n'y a qu'une chose qui fait reculer Israel, rappelez vous le combat de resistance de nos freres libanais du hezbollah, il faut rabbatre leur clapet infecté par l'arrogance la haine et leur sentiments d'impunités.
Ils se preparent actuellement pour le bombardement de l'Iran, mais ils ignorent les consequences d'un tel acte
Poursuivez quand meme cette petition car rien n'est perdu, vous garder espoir c'est un grand signe de foi, vos actes dieu en tiendra compte.iLes gens comme moi finirons tres certainement par mourrir dans le combat il faudra alors reconstruire un monde de paix grace a vous, quand le sionnisme aura été eradiqué

6.Posté par BOB le 11/06/2010 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai signé, merci pour l'information

7.Posté par Arthur Gohin le 11/06/2010 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai signé moi aussi. Je suis sceptique pourtant sur AVAAZ. Il avait organisé une pétition contre les élections iranienne, reprennant la thèse sioniste d'élections faussées.
Cette pétition n'exige pas de sanctions. Quant à l'enquête demandée, elle risque fort d'avoir des conclusions molles, et n'implique en rien des sanctions.
Pas de sanction? Israël continuera à écraser les palestiniens, comme le bulldozer qui a écrasé Rachel Corrie.
AVAAZ ignore-t-il qu'Israël ne respecte jamais pas les résolutions de l'ONU? Non évidemment.
Je n'oublie pas qu'Isaël est de nature démoniaque et connait toutes les ruses pour nous tromper. AVAAZ dit un état comme un autre... c'est louche.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires