ALTER INFO

Des médecins britanniques en grève de la faim après s’être vus refuser d’entrer à Gaza Par Haroon Siddique


Dans la même rubrique:
< >

Trois médecins britanniques ont entamé une grève de la faim en Egypte aujourd’hui (20.05) pour protester contre le refus d’entrer à Gaza pour une mission humanitaire. Leur objectif est d’installer une unité de chirurgie cardiaque à l’hôpital al-Shifa à Gaza ville, qui ne possède pas ce service, et d’aider à former des étudiants en médecine et des médecins. Mais l’équipe britannique, depuis le début mai, est interdite d’accès au Territoire palestinien au terminal de Rafah.


Mercredi 20 Mai 2009

Des médecins britanniques en grève de la faim après s’être vus refuser d’entrer à Gaza Par Haroon Siddique
Omar Mangoush, chirurgien cardiaque à l’hôpital Hammersmith, à Londres, a dit au Guardian qu’il se rend avec ses collègues tous les jours au terminal depuis leur arrivée en Egypte, le 4 mai, pour s’entendre dire qu’ils n’ont pas la permission d’entrer.

« Nous sommes en grève de la faim jusqu’à ce qu’on nous laisse entrer, » dit-il. « Nous resterons ici [au terminal] jusqu’à ce qu’on nous laisse entrer. Nous voulons faire pression sur l’ambassade britannique. Nous pensons que si l’ambassade britannique voulait que nous passions, ils feraient pression [sur les autorités égyptiennes]. »

Mangoush dit que l’ambassade britannique lui a dit qu’elle avait reçu un courrier du Ministre des Affaires étrangères égyptien disant que la demande des médecins d’entrer à Gaza avait été « reportée ».

Mais il affirme qu’une équipe humanitaire américaine a pu entrer à Gaza dès arrivée, avec l’appui de l’ambassade US.

Mangoush a annoncé que les autres médecins britanniques en grève de la faim étaient Christopher Burns-Cox, médecin à la retraite, et Kirsty Wong, infirmière à l’hôpital Hammersmith. Il a précisé que six autres personnes étaient en grève de la faim, dont trois Belges.

Le chirurgien cardiaque a pris un mois de congés pour participer à cette mission pour l’association caritative basée à Manchester, Palestine International Medical Aid (PIMA).

« C’est très important pour nous, » dit-il. « Il y a énormément de gens qui ont des maladies cardiaques à Gaza. Ils ne peuvent venir ici [en Egypte], ils ne peuvent pas aller en Israël. Si c’est si difficile pour nous d’entrer, imaginez la difficulté de sortir pour les Palestiniens ! »

Le directeur du PIMA, le docteur Ahmed Almari, a dit : « C’est incroyable. Il y a un groupe de médecins, ils sont partis pour faire de la formation, pour installer une unité cardiaque. C’est triste et injuste qu’il faille une grève de la faim pour attirer l’attention. Il n’y a aucune raison pour les empêcher de passer. »

L’Egypte maintient le terminal de Rafah fermé depuis que le Hamas a remporté les élections il y a trois ans. L’une des principales exigences du Hamas fut la réouverture permanente de tous les carrefours frontaliers de Gaza. De nombreux groupes d’aide disent que le bouclage des passages contribue à la crise humanitaire à Gaza.

Les sources palestiniennes ont rapporté aujourd’hui qu’un bébé d’un an est mort hier à l’hôpital local de Rafah de complications graves, dont une pneumonie, parce que le siège israélien en cours n’a pas permis son transfert dans un hôpital à l’extérieur de la Bande de Gaza.

Source : Guardian
Traduction : MR pour ISM


 
 
 


Mercredi 20 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 20/05/2009 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le minimum qu'ils puissent faire. Rappelons que c'est sous l'égide du Britsh Lord Balfour, bien que manipulé et acheté par Rotschild, que cet Etat Hébreux a vu le jour suite aux accords de 1917 qui ne devait être initialement qu"un "Foyer Juif". Belle arnaque où cet Etat voyou sans foi ni loi embrase le monde prenant les goyim pour des animaux. Les Anglais ont une responsabilité inouïe dans la gestion de cet état Juif tout comme la manière dont ils sont partis précipitamment en 1948, laissant les paysans, civils palestiniens, se faire massacrer.
Face à cet épouvantable drame et les conséquences d'aujourd'hui, une petite grève de la faim "ne mange pas de pain" et soulage la conscience qu'au moins trois individus. Saluons tout de même cet acte courageux bien qu'inutile puisque le programme illuminati prévoit le meurtre de quatre milliards d'humains. Alors 3 contestataires ...

2.Posté par @rsène Loup.1 le 20/05/2009 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à ces personnes MAGNIFIQUES. Décidément les anglais ont de sacrés leçons à nous donner en matière de droits humains (Vive Georges Galloway).
Encore une que nos braves couilles molles de l' 1 faux vont se faire un plaisir de cacher.
Ouh là là...le jour où ils se trouveront dans l'obligation de causer (inévitable !) faudra pas qu'ils oublient leurs couches de rechange...

3.Posté par Taleb le 20/05/2009 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oubliez pas le traître sioniste musulman Mobarak et son gouvernement qui empêche ces medecins d'entrer a Gaza.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires