MONDE

Des infirmières de New York portent plainte concernant la vaccination obligatoire



Mercredi 14 Octobre 2009

Des infirmières de New York portent plainte concernant la vaccination obligatoire
Lorna Patterson est prête à en appeler auprès du chef de la Santé de New York pour clamer son droit de ne pas être vaccinée.  
 
 L'infirmière travaillant pour la cellule d’urgence du Centre Medical d’Albany fait parti du groupe d'infirmières qui sont sur le point d'intenter un procès contre le Commissaire à la Santé, Dr. Richard Daines, pour empêcher la vaccination obligatoire des membres du personnel soignant de New York contre le virus de la grippe H1N1.  
 
 « Cela nous enlève notre liberté de choisir, » a dit Patterson aux journalistes lors d’une conférence de presse Lundi. « Notre santé est affectée. »  
 
 La date-limite pour que les membres du personnel soignant prennent le vaccin contre la grippe porcine est fixé à la fin du prochain mois, bien que certains employeurs l’aient déplacé à la fin de ce mois.  
 
 Les quatre infirmières intenteront cette semaine un procès contre l'Etat pour empêcher la vaccination obligatoire, a déclaré l’avocat, Terence L.
Kindlon.  
 
 « C'est un problème significatif de droits civiques, » a dit Kindlon. « Nous pensons que les gens sont forcés à faire quelque chose par le gouvernement. »  
 
 Si Patterson et Kathryn Dupuis ne prennent pas le vaccin d'ici les deux prochaines semaines, elles perdront probablement leur travail à la cellule d’urgence du Centre Médical d'Albany. Patterson a déclaré que la vaccination a été précipitée dans la production en à peine quelques mois et que son effet n'a pas encore été correctement étudié.  
 
 Patterson a déclaré que la vaccination pourrait être dangereuse pour les gens, y compris les femmes enceintes, et que plus de temps est nécessaire pour comprendre son efficacité. Elle a indiqué qu’elle n'est pas disposée à risquer sa santé et ne pense pas qu'il soit juste qu'elle perde son travail.

 
 A l’extérieur de New York City, 91.000 doses de FluMist -- la forme inhalée du vaccin -- ont été livrés vers la fin de la semaine dernière. Les membres du personnel soignant sont en première ligne parmi ceux qui doivent prendre en priorité le vaccin.
 
 Un procès semblable a été intenté la semaine dernière à New York City, visant le Commissaire Daines et Jeffrey Kraut, Président du Hospital Planning and Review Council, et contestant l'autorité de l'Etat concernant les vaccinations obligatoires. Kindlon a indiqué que le New York Civil Liberties et d'autres groupes pourraient intenter des procès similaires dans les prochaines semaines.  
 
 Daines a indiqué que les personnes vulnérables et celles qui n'ont pas été immunisées viennent dans les hôpitaux et elles doivent être protégées contre la possibilité que les travailleurs médicaux soient porteur du virus.
Le Commissaire a déclaré que les professionnels de la santé dans les hôpitaux, les cliniques et les autres structures doivent être vaccinés avant le 30 Novembre ou risquer de perdre leur emploi.  
 
 Le CDC estime qu’il aura fourni aux Etats 186 millions de doses du vaccin
H1N1 d’ici Janvier. Les fonctionnaires de New York s'attendent à ce que l'état reçoive 6,7 millions de doses pour pour les zones extérieures à la ville et 5 millions pour la ville.  
 
 New York est le premier Etat à exiger des vaccinations obligatoire pour les membres du personnel soignant. Les infirmières disposé à intenter un procès ont déjà rassemblé plus de 400 signatures de membres du personnel soignant contre les vaccinations obligatoires et aident au plan de rassemblement programmé pour ce Mercredi au Capitol.

Traduction Alter Info
 
 http://www.commondreams.org/headline/2009/10/13-7



Mercredi 14 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par lebanner le 14/10/2009 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le peuple finira dans les camps de la FEMA
http://www.dailymotion.com/user/babayka12/video/xasyhx_tristes-evidences_news

c'est nous contre eux mes amis préparez vous

2.Posté par Pier le 14/10/2009 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne crois pas que le vaccin va tuer immédiatement, mais qu'il sera un facteur provocant
des cancers dans 10 ou 20 ans. C'est juste assez pour éviter de payer des retraites dorés
à un grand nombre d'individus.

3.Posté par Flibustie le 14/10/2009 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


BRAVO LES INFIRMIERES

Tenez bons, soyez solidaires, vous aurez raison !





4.Posté par Flibustie le 16/10/2009 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apparemment le personnel médical marque des points, un juge new-yorkais vient de suspendre la vaccination imposée.
Petite mais fragile victoire, il faut enfoncer le clou !

PERSONNEL MEDICAL, BATTEZ-VOUS !!

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires