Palestine occupée

Des dizaines de sionistes envahissent Al Aqsa sous la protection de police de l'occupation



Vendredi 10 Octobre 2008

Des dizaines de sionistes envahissent Al Aqsa sous la protection de police de l'occupation
L'association d'Al Aqsa pour le patrimoine et les legs pieux a dit, hier mercredi soir 8/10, lors d'une communiqué urgent que de grandes forces sionistes et de Rabbins ainsi que plusieurs dirigeants politiques ont envahi les esplanades sacrées d'Al Aqsa, en effectuant des rites juifs sous la protection sévère de la police de l'occupation.

L'association d'Al Aqsa a dévoilé qu'environ 100 personnes sionistes dirigées par des rabbins ont pénétré dans les esplanades saintes d'Al Aqsa, notamment près de la porte des magrébins, ainsi que devant le dôme du rocher et le long du mur est d'Al Aqsa vers la mosquée d'Al Marwani, et le long du mur nord d'Al Aqsa, en effectuant des coutumes étranges dans la plupart des esplanades d'Al Aqsa.

"Ces nouvelles violations contre la mosquée sainte d'Al Aqsa sont fortement et totalement condamnées, tout en avertissant des menaces juives qui tentent de judaïser la mosquée sainte et ses esplanades sacrées islamiques et historiques", a protesté le directeur du bureau des legs pieux à Al Aqsa, Cheikh Mohammed Azzam Al Tamimi.

En condamnant les escalades flagrantes bien programmées des autorités sionistes, l'association a appelé les habitants palestiniens dans les territoires occupés en 1948 à faire face aux extrémistes juifs qui violent la mosquée sainte d'Al Aqsa, sous la protection de la police sioniste et d'exister massivement, dès les première heures de l'aube.


Des dizaines de sionistes envahissent Al Aqsa sous la protection de police de l'occupation

Le ministère des legs pieux condamne fortement les violations sionistes contre Al Aqsa

Le comité d'Al Qods au ministère des legs pieux et des affaires religieuses dans le gouvernement de l'entente palestinienne, a condamné fortement la violation des forces occupantes israéliennes contre Al Aqsa, en buvant du vin et commettant des sauvageries dans ses esplanades sacrées.

"Le comité d'Al Qods condamne fortement la poursuite des creusements et des fouilles des autorités de l'occupation qui s'obstinent à construire des tunnels sous les fondations d'Al Aqsa, ainsi qu'une grande synagogue et des musées, en plus des confiscations et des destructions des maisons palestiniennes", a souligné le comité, aujourd'hui mercredi 8/10, lors d'un communiqué dont le centre palestinien a reçu une copie.

"Les pratiques sauvages des autorités sionistes menacent vraiment et de façon sans précédente la ville sainte d'Al Qods, ainsi que la mosquée béni d'Al Aqsa et tous les lieux saints en Palestine", a protesté le comité.

"Les dernières escalades agressives de l'occupation contre la mosquée sainte d'Al Aqsa qui visent à judaïser tous les lieux saints en Palestine et s'empare de leur aspect historique et islamique", a-t-il ainsi souligné.

"Où sont les arabes, les musulmans, les hommes libres, les institutions qui s'occupent des lieux saints, et des affaires religieuses et archéologiques, et pour quoi on n'intervient pas encore pour sauver la mosquée sainte d'Al Aqsa que menace réellement les compagnes sauvages des autorités sionistes", s'est interrogé le comité d'Al Qods.

Des dizaines de sionistes envahissent Al Aqsa sous la protection de police de l'occupation

En

Les opérations de résistance sont en forte augmentation, dans la ville d’Al-Quds, s’inquiètent des sources israéliennes de sécurité. Il y a ces opérations d’écrasement pratiquées par des habitants de la sainte ville avec leurs bulldozers ou avec toutes sortes de véhicules. Il y a aussi ces soldats visés par des tirs palestiniens. L’Israélien ne se sent plus en sécurité.

Peur dans les rues

L’écrivain israélien Fishman, dans un article écrit dans le journal hébreu Yediot Ahronot, montre son mécontentement envers l’armée de l'occupation et les services de sécurité israéliens. Pour lui, ils ne font pas leur travail. Ils ne trouvent aucune solution pour faire face à de telles opérations. Pour lui, la réussite d’une telle opération permet ensuite la réussite d’autres opérations, jusqu’à ce que l’existence des Israéliens soient menacée. Les gens auront peur d’emprunter les rues, comme ils avaient, il y a quelques temps, peur de prendre les bus.

Depuis le début de l’année, six opérations de ce genre ont été menées, tuant treize Israéliens, s’inquiètent des sources de la sécurité israélienne.

En fait, les politiciens et les hommes israéliens de la sécurité sont inquiets de ces opérations pour plusieurs raisons.

La résistance individuelle

Tout d’abord, durant les neuf mois qui viennent de s’écouler, les opérations ont connu une continuité constante, bien qu’on ne trouve aucun lien entre leurs exécuteurs. On parle désormais du « phénomène du terroriste (du résistant) individuel ».

En effet, on ne trouve aucun lien entre les exécuteurs desdites opérations et les factions palestiniennes. Ils ne reçoivent aucune instruction venant de la Cisjordanie ou de la bande de Gaza, tranche le Shabak.

La deuxième raison de cette inquiétude reste la facilité de la pratique de tels actes. Les Palestiniens d’Al-Quds (Jérusalem) connaissent bien leur ville. En outre, si la procuration d’une arme était difficile et pouvait attirer l’attention des services de sécurité, une opération effectuée avec un bulldozer ou avec n’importe quel véhicule serait facile et ferait peut-être plus de mal qu’une arme réelle.

Les Israéliens ont peur que de telles opérations soient imitées partout dans les territoires palestiniens occupés.

Il y a peu de temps, un chauffeur palestinien a pu, avec sa propre voiture, blesser dix-neuf soldats israéliens, avant qu’il ne soit exécuté. Suite à cet évènement, Olmert, le premier ministre israélien, a reconnu l’inexistence d’une méthode facile pour lutter contre ce phénomène.

Pourquoi ?

Le journaliste israélien Amous Har’il croit que l’échec des négociations avec l’autorité palestinienne de Ramallah est la cause principale de telles opérations.

La cause réelle reste celle présentée par le Shabak, les services de renseignements israéliens. Les Palestiniens qui habitent dans la ville d’Al-Quds (Jérusalem) ne veulent en aucun cas laisser tomber leur ville, croient le Shabak.

Pour ces raisons et pour beaucoup d’autres, désormais, le service du Shabak appelle à une solution politique pour traiter de telles opérations, au lieu de renforcer encore plus l’oppression pratiquée contre le peuple palestinien.

En tout cas, ces opérations font partie de la résistance menée par tout le peuple palestinien, partout où il se trouve, sans distinction quelconque entre les territoires occupés en telle année ou en telle autre, exprime le mouvement de la résistance islamique Hamas. Les Palestiniens trouveront toujours le moyen de montrer leur résistance, en dépit de tous les obstacles, malgré toutes les difficultés, au mépris de toute l’oppression israélienne.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Vendredi 10 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par alquods le 10/10/2008 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

S'ils touchent une seule pierre de la mosquée sainte alqsa la troisième guerre mondiale est sur d'être enclenchée pour de bon à cause d'eux

2.Posté par adzo le 10/10/2008 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à part la résistance pacifique il n'y a pas de salut, car des réactions violentes leur serviraient à justifier des mesures d'exception et une répression beaucoup plus violente.

3.Posté par Ramos le 11/10/2008 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils provoquent ces reactions violentes! De plus, meme avec une manifestation pacifique, vu le peu de couverture mediatique qu'auraient ces manifestants, ils se feraient defoncer et avec joie par l'armee SioniSte!

4.Posté par Aigle le 11/10/2008 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas tout a fait d'accord , seule une reaction à la mesure de la violence exercée depuis plus de 60 ans peut definitivement regler le probleme et faire sauter les mythes entretenus par les medias sionisés .....que risque un humain traité comme un moins qu'un animal ?? ..Par contre celui qui a bati sa jouissance et son confort sur le sang du premier cité sera le perdant ineluctablement et c'est tout le systeme fasciste mondial qui s'en ressentira........................Quand des enfants sont nés dans les prisons sionistes et grandiossent dans ces memes prisons ( ils sont des milliers de moins de 13 ans ) que croyez vous qu'ils puissent avoir peur de la violence des lachetons sionistes ( TANT QUE CEUX QUI SONT EN FACE D'EUX NE SONT PAS ARMES ) ???

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires